soupe Hollandaise (avec des morceaux de Valls, de Bayrou et de Villepin dedans)

Résumons la situation politique du PS pour le néophyte, celui qui reviendrait de la jungle amazonienne, et celle qui n’avait ni la télé ni internet lors de son année sabbatique sur le plateau de millevaches…Suivez bien, c’est compliqué. Mais pas tant que ça si l’on est attentif.

Demain, il y aura une primaire destinée à départager les 6 candidat(e)s socialistes et radical de gauche (enfin, qu’il dit…). L’ultra super grand favori des sondages, c’est François Hollande (dit le batave pour les intimes), un tenant de la gauche molle qui se révèle à l’usage tellement floue que faire la différence entre son genre de gauche et une certaine droite qui a le même type de raisonnement économique relève de l ‘exploit analytique. Lors de l’avant-dernier débat des primaires à la télé, il a été prouvé qu’il était de mèche avec Manuel Valls, un sarkozyste qui s’est trompé de camp, est entré au PS, a vu de la lumière et y est rentré quand il était jeune. Ils se sont mis d’accord entre deux prises de vues dans les coulisses pour faire tomber Aubry, et s’échangeaient même des petits papiers pendant les interviews en loussedé et ça, se mettre à deux mecs pour glisser des peaux de banane sous les pas  d’une femme (même moche), je ne trouve pas cela très joli joli...

Donc Valls et Hollande se soutiennent. Vient un troisième larron qui vient sur l’entre-fait la gueule enfarinée  (mais après tout,  n’y avait-il pas  été indirectement invité par le roquet aux dents longues qui rayent le parquet ?),  nous dire tranquillement qu’il est je cite « politiquement très compatible avec Valls »… C’est François  Bayrou, le croisé des Landes,  qui fut ancien ministre de l’Éducation nationale des gouvernements Édouard Balladur et Alain Juppé.

Tout cela pour vous dire que si vous voulez vraiment que cela change, et que vous voulez voter pour quelqu’un qui fasse la différence à la Présidence de la République en 2012, si vous ne savez pas pour qui voter, vous aurez au moins une idée de ceux pour qui il ne faut pas…

Car assister à ce spectacle pitoyable des élites dominantes et concordantes malgré leurs pseudo-différences,  qui incite même des gens de droite  à venir tendre la main à cette bande de gais lurons libéraux,  cela prouve bien qu’ils ne vont pas changer grand chose et que leur programme est soluble dans lle libéralisme carnassier et les intérêts bien compris de l’oligarchie qui nous gouverne déjà…

Or, un autre monde est possible.

Virez les tous !

guerre des gangs au Centre

Source

.

Ca flingue dur chez les centristes!

Nicolas Sarkozy a peut-être tort de s’inquiéter trop vite de la menace centriste. Jean-Louis Borloo et ses « amis » consacrent autant d’énergie à se détester qu’à s’unir…

Pourtant, l’occasion est unique. La présidentielle bipolarise la vie politique. Le FN aimante l’UMP comme le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon et les écologistes d’Eva Joly (si Hulot est battu) aimantent le PS privé de DSK. Au centre s’ouvre un vaste espace à conquérir qui représente entre 15 et 20%.
Seulement voilà: François Bayrou a une trop haute idée de lui-même pour marcher derrière Dominique de Villepin. DDV est trop grand pour se tenir dans l’ombre de Bayrou.
Borloo suspecte Morin de vouloir manigancer une alliance pas claire dans son dos. Morin suspecte Borloo de conclure, en douce, un accord avec Nicolas Sarkozy. Borloo et Morin suspectent Arthuis de vouloir jouer les faiseurs de rois (et même d’être roi) lors des sénatoriales de septembre et refusent d’aller à son congrès, le week-end dernier à Angers. Arthuis n’y invite pas Hervé de Charette, jugeant qu’il joue contre lui, aux sénatoriales. Morin déteste Arthuis qui met des concurrents dans ses roues en Maine-et-Loire et en en Loire-Atlantique. Et il déteste autant Bayrou qui fait alliance avec l’UMP dans les Pyrénées-Atlantiques et le Pas-de-Calais, après l’avoir fait avec Martine Aubry dans le Nord.
Morin suspecte Borloo d’utiliser l’Alliance républicaine, écologiste et sociale (ARES) pour sa propre promotion. Borloo suspecte Morin, inspiré par le duel Joly-Hulot, de vouloir une primaire interne pour être candidat-calife à la place du calife. Borloo, mieux porté par les sondages que Morin, anonncera ses intentions entre la fin de l’été et l’automne. Mais Morin, qui pense disposer de plus de militants, annoncera les siennes – les mêmes! – début novembre et imagine une primaire pour les départager: « La popularité, ça ne fait pas forcément des voix, et les sondages des résultats dans les urnes. »
« Je veux être certain que la bonne candidature, c’est la sienne« , dit Morin à propos de Borloo. « Je ne suis pas la roue de secours. » « Jean arthuis, je n’ai plus rien à lui dire, jusqu’au jour où il arrêtera d’être tordu. »
Vive le parti de la mésalliance centriste!

Michel Urvoy, politiquement chaud, Ouest France, ici.

.

désolé, les sarkozystes, bien essayé mais… encore raté !

je n’ai qu’une confiance très modérée dans les sondages, mais comme celui-ci possède de potentielles vertus d’exorcisme dans le contexte post-dskiste qui est le nôtre,  où la droite se refait une virginité morale sur le dos d’un fait divers, je me devais de le partager avec vous. Puisque Le Monde dit  que l’affaire DSK ne pénalise pas les candidats socialistes… 

source

Je suis cependant franchement désolé, bien évidemment, que mon représentant de gauche  favori ne soit pas plus présent dans l’opinion… Mais comme les sondages ne font pas le candidat, ainsi que l’histoire DSK nous l’aura amplement prouvé… L’honneur est sauf.

On remarquera au passage, si l’on consulte la totalité de ce sondage IPSOS/Le Monde,  que si Hollande est le favori des médias, de l’UMP et des sondés, il l’est moins des socialistes…Et comme ce seront  eux qui voteront majoritairement aux primaires…. CQFD.

Enfin, moi, je dis ça… je dis rien !

(Enfin Si ! S’il vous plaît, pitié, pas Royal ! Pas encore  !!! Vous pensez pas qu’on a déjà assez donné, non ??? )

.

Villepin a un projet. Oui, un vrai. Lui aussi.

 

Je viens de lire les propositions contenues dans le projet de Villepin. Je suis très ému. Il est presque plus socialiste que l’autre… Jugez plutôt :

 

Un revenu citoyen de 850 euros pour les personnes sans ressources. «C’est la garantie donnée à chaque citoyen qui ne dispose d’aucune ressource de pouvoir disposer de 850 €, affirme l’ancien Premier ministre. Une personne âgée, un bénéficiaire du RSA, un étudiant – dans ce cas pour des dépenses de logement ou de formation – pourront en bénéficier.»

Un impôt pour tous. «Chacun devra payer l’impôt, concède Dominique de Villepin. Je crée un grand impôt citoyen, progressif, concernant tous les revenus du travail et du patrimoine, acquitté par tous, même à titre symbolique pour les plus bas revenus.

Un gouvernement limité à dix ministres, pas un de plus. «Il faut un gouvernement resserré d’une dizaine de ministres, assure l’ex-secrétaire général de Jacques Chirac. Je crée là un nouvel outil, la pérennité des ministères. Ils seront structurés à partir de grands périmètres stratégiques, avec de grands ministres. On a déjà entendu ce genre de promesse et cela n’a jamais été tenu…»

Huit régions au lieu de 22. «Nous n’avons pas, avec les vingt-deux régions actuelles, un outil stratégique capable de peser dans l’Europe et dans la mondialisation, reconnaît Villepin. Il faut huit, dix grandes régions métropolitaines, capables de rivaliser véritablement avec les Länder allemands, les grandes provinces espagnoles ou les régions italiennes.

Sortie de l’OTAN. «Les événements de Libye montrent bien que le retour dans le commandement intégré de l’Otan constitue une perte de marge de manœuvres pour la France, constate l’ancien responsable du Quai d’Orsay. J’estime que la position antérieure conférait à la France l’image d’un pays plus indépendant et permettait à la France de peser à chaque fois davantage sur les décisions»

C’est ma copine qui va être contente, si Villepin était élu (ce qui est peu probable hélas) : elle qui ne touche que 650 euros mensuels pour son temps partiel… Pour 200 euros de plus par mois, nul doute qu’elle va voter pour lui, plutôt qu’aux primaires du PS (où il faut payer 1 euro pour participer, et encore, c’est moins cher que chez les écolos bobo, à 20 euros la passe…), elle qui ne sait pas encore trop pour qui… Contrairement à moi.

Eh oui… Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir eu des parents communistes !

 

D’autres détails ici.

Florilège politique (made by ©wikileaks)

Avait-on vraiment besoin des câbles de wikileaks, pour apprendre (et à quoi cela peut-il bien nous servir) que DSK, en mai 2006, admire Nicolas Sarkozy et le considère comme un «politicien extrêmement talentueu (quoique… de l’eau à mon moulin ?),

que François Fillon en décembre 2005 estime « que le parti socialiste est devenu un parti de statu quo»,

que Michel Rocard, en 2005, pense à propos de l’actuel Président qu’ »Il n’est pas Le Pen mais il est un danger pour l’équilibre de la République française» (non ! Tu crois ?),

que DSK, encore lui, pense de sa rivale de l’époque qu’elle est «une hallucination collective», et qualifie Hollande de «mauvais stratège », que Devedjian quant à lui pronostique à propos de la madone des sleepings (le festival de la voyance, c’est pas pour lui !) qu’ »elle s’autodétruira »,

que dans la bouche de Rocard de nouveau (quel ballet !) Villepin  « se prend pour Napoléon alors qu’il n’est en fait que Cyrano de Bergerac» ???

 

Câbles de wikileaks utilisés pour nous vomir cette pâtée indigeste et sans contenu :

http://wikileaks.liberation.fr/cable/2006/05/06PARIS3360.html

http://wikileaks.liberation.frcable/2006/02/06PARIS1031.html

http://wikileaks.liberation.frcable/2006/06/06PARIS4247.html

http://wikileaks.liberation.fr/cable/2006/03/06PARIS1681.html

http://wikileaks.liberation.fr/cable/2006/09/06PARIS5975.html

http://liberation.wikileaks.fr/cable/2006/05/06PARIS3360.html

http://liberation.wikileaks.fr/cable/2005/10/05PARIS7360.html

http://liberation.wikileaks.fr//cable/2006/06/06PARIS4247.html

http://liberation.wikileaks.fr/cable/2006/03/06PARIS1681.html

http://wikileaks.liberation.fr/cable/2006/05/06PARIS3360.html

http://wikileaks.liberation.fr/cable/2005/07/05PARIS4760.html

 

Ah, oui, vraiment merci à Libération ! Messieurs les journalistes, je ne vous retiens pas !

 


remaniement : encore un scoop

Tiens !  En voilà un que l’on est sûr, au moins (ce n’est pas un faux cul comme celui-ci) qu’il ne fera pas partie du prochain gouvernement… lui :

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/53565/date/2010-11-08/article/avant-le-remaniement-les-politiques-se-positionnent-en-librairie/

 

Le Marin de Sarkozy n’a pas le pied si sûr…

(source de l’illisutration ici)

.

Portrait d’un blogueur en Maître Majax

Peut-être n’aurait-il pas été anodin de porter à la connaissance du grand public l’étrange coïncidence qui consiste à observer que le procureur de Paris, qui a pris la décision de rejuger en appel l’affaire Clearstream, et donc de traduire de nouveau Villepin en justice¹, est le même qui a eu en charge l’affaire de Julien Coupat ainsi que celle que les blogueurs nomment si affectueusement le Karachigate… comme l’ami Rimbus nous en informait l’été dernier avec brio et fort à propos.

Toutes mes relations le savent, j’ai une mémoire de poisson rouge, mais heureusement, les vertus d’internet viennent pertinemment combler ce trouble légendaire… et me donnent enfin une béquille à ce (si léger) handicap…. parmi d ‘autres (mdr).

Ainsi, le web me permet donc avec bonheur d’exhumer avec vous ce soir de vieilles affaires et de faire sens en produisant devant vos yeux ébahis la connivence certaine qui ne peut qu’exister entre ce Monsieur Marin et un certain gouvernement dont le chef est si petit… Tellement qu’il ne peut plus cacher davantage le chemin tracé par l’incompétence de cet homme de justice qui suffirait à incarner à lui seul une certaine idée qu’en agnostique pur et dur j’hésite encore à utiliser, selon laquelle « la justice des hommes n’est pas celle de dieu ».

Car le chemin que Monsieur Marais trace à travers les affaires qu’il instruit ne me démontrent pas qu’il s ‘agisse particulièrement d’un homme de gauche

Là où d’autres pourraient penser que la justice se doit d’être impartiale, ce ne me semble manifestement pas le cas ici…..

Quant on sait que de surcroît ce brave homme est un fervent défenseur de la suppression des juges d’instruction, qui permettrait commodément à de nombreux hommes politiques de droite de se refaire une virginité, voilà qui prête à réflexion…

Il me suffira d’ajouter ici les propos inconsidérés de ceux-là qui (Frédéric Lefebvre entre autres pour ne pas le nommer) claironnent haut et fort que le net en général et les blogueurs en particulier ne font que remuer la merde et colporter de fausses rumeurs pour boucler la boucle du national sarkozysme.

Et vive la résistance… à cette connerie ambiante que n’importe qui peut ainsi démontrer aussi factuellement.


¹ confirmant la version de ce dernier de « l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy »…

Happy birthday to you, Mister Président…

Je ne suis quant à moi pas très catholique non plus, et suis bien content que Sarkozy se soit encore pris aujourd’hui une baffe dans la gueule à travers la relaxe de Villepin dans l’affaire Clearstream.

Le croc de boucher ne sera pas pour celui qu’on croit… et pourrait bien se transformer en boomerang, à la plus grande satisfaction des anti-sarkozystes primaires.

C’était ma façon à moi de te souhaiter un Joyeux anniversaire, mon Petit Nicolas !

(dont il n’est pas inutile de préciser sans aucune arrière pensée bien sûr qu’il est né le même jour qu’un certain… Bruno Gollnisch).

Ps. Une pensée émue et militante pour Denis Robert, qui a également été relaxé, et dont nous sommes plusieurs à goûter la satisfaction d’avoir entendu le jugement selon lequel il n’avait fait que son métier…  Tout comme l’ami Olivier Bonnet, relaxé récemment lui aussi.

Content, le GdeC, de voir que le sarkozysme n’est plus aussi puissant, et qu’il est en train de se faire lapider… Vive la justice !

Dominique Galouzeau de Villepin serait-il un mec bien ?

les_che_3

.

Procès politique,  France, 21 septembre 2009

.

Au risque de me faire mal voir à gauche (m’en fiche !), enfin un véritable opposant à Nicolas Sarkozy, quelqu’un qui ose lui tenir la dragée haute de belle manière!

images

.

Non pas l’un de ces petits besogneux de la politique qui lance des invectives mal ficelées avec des arguments fallacieux, un gagne petit, un haut-landais même Royal, non, mais un adversaire de haute volée, quelqu’un qui manie le verbe et la dialectique mieux qu’aucun de ces cancrelats de droite à l’inculture notoire comme tous ceux (et celles) qui entourent notre nullissime Président de basse cour… Jugez plutôt :

.

Je suis ici par la volonté d’un homme, je suis ici par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J’en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français ».

.

Voilà qui a de la tenue, surtout quand on l’écoute de vive voix !


Je ne sais qui de l’un ou de l’autre a tort ou raison, et n’ai pas compris grand chose à ce procès que je laisse à l’exégèse de plus compétents que moi en la matière.


Mais je note une chose au moins, comme Bibi me l’a fait savoir dans un commentaire sur mon journal d’hier : nulle part on ne prononce le nom de celui qui a tant contribué à l’éclosion de cette affaire, à son grand détriment, lui qui a pourtant fait un travail journalistique digne de ce nom : j’ai nommé…

Denis Robert.

Je dédie ce nom et ce travail à tous ceux qui ont encore une mémoire… ici, en France, à la veille d’un procès qui pourrait bien être historique. Poil aux moustiques.


Résistance !

.

Le PS accouche d’un enfant mort-né

200px-francois_hollande_-_royal__zapateros_meeting_in_toulouse_for_the_2007_french_presidential_election_0550_2007-04-19200px-meeting_royal_2007_02_06_n11-edit1250px-peillon_vincent6a00d83451e87669e201156f2d51fb970b-150wi1

40284-bayrou200px-dominique_villepin

243150px-jean-marie_bockel

220px-koucher-111207

Un Nouveau parti libéral central ?

Un axe Hollande, Bayrou, Villepin semble se dessiner, démentant ainsi les tenants de la thèse selon laquelle des Besson, Boeckel, Kouchner seraient des cas isolés, traîtres à leur cause, et qui auraient simplement cédé à l’attrait du pouvoir ou au confort des bureaux ministériels…


Que nenni, ce me semble bien plus grave que cela : il y a selon moi une proximité idéologique, et des frontières bien floues entre le PS et la droite, au point que la ligne de démarcation (rouge !) devienne de plus en plus poreuse… Ce n’est pas pour rien que je m’en suis détaché. Pour moi, le PS n’est plus crédible, à faire ainsi le grand écart, on va finir par le prendre pour une danseuse du Crazy Horse, rôle dans lequel Martine Aubry parait plus que ridicule…


Et le rapprochement qui semble s’opérer entre l’aile droite du PS (parler ainsi d’un parti qui autrefois m’était plus cher… Quelle catastrophe !) et le mouvement des démocrates sociaux, à cheval (de Troyes ?) sur le Modem, le nouveau centre, la gauche moderne et une partie de l’UMP, voilà qui ne me surprend guère, tant on aurait pu l’anticiper…


Déjà en 2007, Hollande tentait de se rapprocher de Bayrou… et Ségolène du Modem…. (voir ici) il y a un an seulement… Et ce ne sont pas les valses hésitations idéologiques et sémantiques des Peillon et autre Valls qui sont là pour me rassurer….


« A la hache ! » Titrais-je déjà en novembre 2008… Cela me semble toujours tristement d’actualité… Pour moi, gros bourrin de la politique que je suis, les choses sont simples quand on ne veut pas se les compliquer : un parti d’extrême-gauche (le NPA), un parti de gauche (le front de gauche), un parti de centre des démocrates sociaux (qu’ils l’appellent comme ils veulent ! m’en fiche !), une vraie droite (elle existe déjà quoiqu’on en dise : l’UMP)… et pour l’extrême droite faut-il qu’ils existent vraiment ? Qu’ils aillent au diable !      Et pis cé tout !

Mais qui va nous advenir pour faire le ménage dans tout ce bordel  ? Faut du courage !!!!

Pourtant, ce treizième travail d’Hercule me semble plus qu’ urgent et nécessaire…. Les français y verraient en effet bien plus clair !


Ps : quelques heures seulement après la publication de ce billet, je viens d’apprendre que Valls vient de confirmer mon analyse devant l’AFP !!!

voir ici : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5io7U5jVA0Sfc7F8WG7Q2DAX2h3dg

Il suggère d’organiser en juin, après les élections européennes, des « états généraux de la gauche ouverts aux centristes et aux républicains »…

Valls, ta gauche n’est pas la mienne…

Résistance !