NON, les Val…. sistes ;) les musulman.e.s n’ont pas le monopole de la haine #antisemitisme

Bien qu’athée,  de la même manière que je fus sensible à la peur de mes ami.e.s musulman.e.s, celle de mes ami.e.s juifs/ves ne peut que me préoccuper tout autant. Et j’insiste lourdement pour qu’il n’y ai pas la moindre ambiguïté dans laquelle pourraient éventuellement se glisser les habituels trolls au front bas si terriblement mal comprenants  :  quand j’écris tout autant, cela veut dire ni plus,  ni moins, point barre. Pourtant, le texte dénommé généralement « manifeste contre l’antisémitisme » qui fait à présent polémique de l’ignoble Philippe Val, signé par 250 personnes qui se présentent comme des « intellectuels » (à la vue de certaines signatures, comme ce terme est galvaudé !) m’indispose à plus d’un titre et je vais donc essayer – après y avoir un tantinet réfléchi et pris un peu de recul plutôt qu’une réaction à chaud  – de vous expliciter ici pourquoi.

Tout d’abord, comme beaucoup l’ont déjà dit, il vis exclusivement et stigmatise une seule et unique religion. Des représentants de celle-ci ont donc pris leurs responsabilités et leur part de ce fardeau en répondant ce qu’ils avaient à répondre, et c’est très bien ainsi.

Toutefois, n’en demeure pas moins que c’est là, de la part des signataires du texte de Val,  trouver bien des arrangements avec sa conscience que de passer si étrangement sous silence tout un continent antisémite d’extrême droite.  On y trouve les immondices des adorateurs de Maurras qui passent par l’Action française et Rivarol, les ordures de l’extrême droite catholique intégriste, la parenthèse si longtemps passée sous un silence gêné de  Michel Audiard,  les multiples condamnations fort justifiées du militant fasciste Hervé Lalin dit Ryssen,  celles plus connues et médiatiques de Le Pen père… Et si l’on fouille plus encore dans le marigot nauséabond,  on peut apercevoir aussi de belles brochettes d’étrons antisémites dans l’entourage proche de sa fille en la personne de Chatillon et autres Lousteau ou du cas Lœillet, de même que dans celui de sa petite fille.  Pourtant, si l’on écoute et lit attentivement la chapelle dudit manifeste, ce continent là n’existerait pas. Mais les faits sont têtus, et l’actualité vient visiblement contredire ces beaux hypocrites là : la tentative récente de faire du lobbying dans l’entourage même de la ministre de la culture avec la scandaleuse tentative d’introduire Maurras dans le livret des commémorations, la tentative de commémoration de Maurras au couvent des bénédictins de Marseille, avortée grâce à notre mobilisation, à nous autres internautes et antifas, celle de ce week-end à Villeneuve les Avignon qui réunissait le gratin bien moisi de la pègre raciste catholique et franchouillarde, et enfin, ce petit incident que la presse évite bien, curieusement,  de sur-médiatiser… et pourtant (merci Veille extrême !)  :

Capture.PNG
source

De ce que j’en sais, ni Ryssen ni Soral, pas plus que Dieudonné d’ailleurs (à moins qu’ils ne se soient récemment convertis ? je demande, juste) ne sont musulmans.Et pourtant… Voilà, voilà… D’ailleurs, mon accusation n’en est que plus confirmée par le fait que pas plus tard que tout à l’heure, avant d’écrire ce billet, j’ai vu une émission sur France 5, C’est à Vous, aborder le thème de ce manifeste avec pour invité… Bruckner. Quand on sait qui il est, et le positionnement si peu suspect d’antiracisme qu’il porte, franchement…  D’ailleurs, comme par hasard, tout a porté sur un nouvel antisémitisme porté exclusivement par les musulmans, et à aucun moment l’antisémitisme d’extrême-droite n’a été évoqué. Quelle cécité… Etonnant, non ? Ou pas…

Enfin, pour en terminer sur cette affaire là, peut on sans honte ni discrédit d’aucune sorte, ce que pourtant personne n’a relevé, prétendre lutter contre un racisme pour en propager un autre, comme cela est si tragiquement le cas de certains signataires du manifeste, dont Rioufol n’est pas le moindre ?

Belle tartufferie que voilà. A qui profite le crime ? je me demande… ou pas. Car pour ma part, sauf preuve du contraire, tout cela est signé…  #republicanistes.

cet #antisémitisme qui passe tranquillou… parce qu’il est royaliste ? #Maurras #actionFrançaise #Civitas

Et moi qui pensait – quel grand naïf encore je fais – qu’on avait chassé ses marchands du temple là… du couvent des dominicains de Marseille !

Comme il y a une grande indécence, et je dirais même une certaine forme de violence symbolique, en tous les cas une grande responsabilité morale à se rassembler ainsi dans le plus strict déshonneur d’une pareille ordure historique, compte-tenu du contexte actuel...

Capture.PNG
source

… Surtout quand dans le même temps des personnalités publiques disent leur inquiétude,  légitime après des meurtres si odieux, d’un regain d’antisémitisme, dans cette tribune… qu’ils situent toutefois à un tout autre endroit.

Capture.PNG

Aussi, j’ai pensé judicieux de garder une trace des antisémites dont il s’agit – si visiblement absents des préoccupations antiracistes des précédents signataires de cette tribune ¹- à l’aide de ces photos, des fois que mes camarades antifas et vigilants y reconnaissent des figures connues…. sur lesquelles m’informer.

title-1524397656 4title-1524397656 7title-1524397656 8une-centaine-de-nationalistes-de-differentes-mouvances-celebraient-hier-a-villeneuve-lez-avignon-le-150-e-anniversaire-de-charles-maurras-photo-le-dl-angelique-urel-1524397656

[On notera au passage sur l’une des photos la présence assumée de TVL, l’un des satellites de la fachosphère]. Les débats qui animaient cette sauterie mondaine étaient assurés par des gens bien connus ici pour leur putasserie dégueulassière comme propagateurs de peste brune, dont plusieurs adeptes des actions violentes :  Alain Escada, président de Civitas, Marion Sigaut, une proche d’Alain Soral, Yvan Benedetti, ex-président de l’Oeuvre française et lui aussi aux dernières nouvelles chez les bas de plafond de Civitas… Le tout sous les applaudissements des partisans de Jean-Marie Le Pen, absent.    L’article mentionne également la présence – tenez vous bien – du « prince » Sixte-Henri de Bourbon-Parme. Et du menu fretin comme  Olivier Baudry de Vaux ( « qui navigue de Dupont-Aignan à la Ligue du Sud« ),  François Glémot ou Jean-François Mattéi. Des noms enregistrés ici qui me permettront de garder une trace à toute fin d’investigations futures.

.

¹  Cependant, comme je n’ai pas quant à moi l’antiracisme hémiplégique, contrairement à certains de ceux qui ont signé cet appel, il m’incombait d’ honorer comme il se doit en la soulignant au stabylo l’hypocrisie remarquable de l’un des signataires qui se pique donc dans ce cas précis de lutter contre un racisme, lui pourtant si peu suspect de défendre des valeurs démocratiques et humanistes, alors qu’il en propage si volontiers un autre, alliée à une haine constante des gauchistes  : l’ignoble Rioufol... dont on connait les obsessions.