le gouvernement a donc choisi ses priorités… #fauxcialisme

Capture

 

Ces propos étonnent ou indignent, à juste titre.Surtout quand des médias peu avisés tentent de nous faire croire que nous serions sous un gouvernement de gauche… Mouarfff !!!   Entre ce genre de priorités économiques et l’histoire de la jupe, nous sommes la risée du monde civilisé… Mais par delà les considérations politiques, ce genre de choix de nos élites dominantes, de droite comme de gauche, ne viennent-elles  pas rappeler une triste réalité :  la France a toujours favorisé les marchands de canons, et de rafales. Et la politique française, toujours privilégié  l’argent à la morale…  et aux droits de l’homme, de la femme… et de l’enfant.  Je dis ça… je dis tout.

Ollier offensé, Joly coup de maître…

 

De l’air offusqué  de la reine d’Angleterre qui trouve un caca d’oiseau dans son assiette à dessert…

Pendant que Fillon réinvente la méthode Coué et que la guerre des gangs fait rage au PS, j’ai préféré m’intéresser quant à moi aujourd’hui a une information qui m’intéresse davantage – pour l’instant – étant donné l’intérêt particulier que je porte à ce personnage dont on a préféré s’acharner sur la femme, alors que lui me semble encore plus dangereux, d’autant plus par sa discrétion : le tartufe.

Il se trouve donc qu’Éva Joly a eu le toupet de prétendre qu’«Il préside l’amitié franco-libyenne au Parlement en France» et «a effectué une vingtaine de voyages d’amitié avec le président Kadhafi et ces voyages ont été suivis de ventes d’armes. Des armes qui aujourd’hui tirent sur les foules» (source).

Ce discret Ministre des relations avec le parlement a donc décidé de porter plainte pour diffamation, ne trouvant certainement pas d’autre argument à opposer à la potentielle candidate d’EELV  (si Hulot ne se présente pas) que la menace judiciaire, instrument favori de la droite argentée…

Je dis que cette démarche est une couardise de plus du personnage, car je doute fort malgré mon peu de connaissances sur le sujet que l’instruction puisse traverser un jour, tant que Sarkozy est au pouvoir en tous les cas, le mur du secret défense en pareilles circonstances…

« Mme Joly a estimé aussi que le maintien au gouvernement de M. Ollier était « l’expression de cette lâcheté » gouvernementale » et je ne saurais trop la soutenir, bien qu’elle ne soit point de mon bord politique.

Marre du politiquement trop correct qui nous étouffe et ne fait guère avancer le schmilblick… L’image de notre pays mérite mieux que ces ladres

(c’était la minute nécessaire de Monsieur wiktionaire…)

 

Plus sérieusement, davantage de détails sur l’affaire ici, qui vous démontreront que les propos de Joly ne tombent pas du ciel.