Et si on expulsait les potentiels terroristes d’extrême-droite des forces de sécurité ?

Plusieurs affaires de soldats soutenant des théories néo-nazies, issus de mouvements d’extrême-droite infiltrés dans l’armée allemande,  ont défrayé la chronique de la lutte contre le terrorisme, en Allemagne, cette année. L’une d’elles, parmi… Lire la suite

Évaluez ceci :