#Toulouse : comment Ménard et Bousquet copient les méthodes pourries de Dieudonné

Pendant que les fachos si policés de l’Incorrect préfèrent regarder l’intolèrable violence sur les familles des vitrines, à Toulouse, à l’occasion d’une soi-disant conférence de Ménard et Bousquet, d’autres regardent attentivement le stratagème utilisé une fois de plus par ces gens là (on dirait du Dieudonné tout craché… Pas très glorieux !) pour louer une salle en enfumant ses propriétaires. Ils ont en effet été obligés (via un certain Monsieur Boutin sur lequel je veux bien des informations) de dissimuler la véritable nature de l’événement bien puant organisé dans cette salle, et cela qui plus est au plus grand mépris de la législation comme de la sécurité y compris de leurs « propres » militants… tout en éructant comme à leur habitude leur haine raciste et xénophobe :

Et après, ça vient faire la leçon aux antifas… Escrocs en toute chose, sur le plan des idées, de la cohérence intellectuelle comme des méthodes utilisées.

Archivé.

soutien aux antifas toulousains : Ménard et sa petite entreprise de haine raciste, ça suffit !

Si la violence (et encore, laquelle ? Celle contre les familles de vitrines ?) ne résout rien, il ne m’est pas apparu, pendant toutes ces années de combat contre l’extrême-droite et ses idées, que la passivité résolvait davantage quoi que ce soit. Il arrive un moment dans l’histoire et dans sa vie où il faut savoir choisir son camp. J’ai choisi le mien, et ce n’est certainement pas celui d’une majorité de bisounours un peu trop pusillanimes qui ont laissé rentrer impunément le loup dans la bergerie, et les Ménard faire leur coucou dans une défunte démocratie pourrissante aux frais du gogo contribuable, en jetant depuis un peu trop longtemps maintenant de l’huile sur le feu de la haine raciste et xénophobe qui gangrène ce pays, et dont il est l’un des principaux acteurs. Une spécialité qui nous vaut d’être l’épicentre culturel du terrorisme ethnique et racial, grâce à nos glorieux inspirateurs nationaux…

Aussi, je suis de tout cœur avec ceux qui prennent le problème frontalement, et n’hésitent pas à se mouiller, en se mettant en danger personnellement. Nous savons ce que nous défendons, et contre quoi nous luttons, viscéralement. Que les commentateurs commentent, et que les militants agissent.

Et quand je vois les petits fafounets de l’Incorrect, si propres sur eux, en appeler à la démocratie et la liberté de débat (pourquoi pas de création artistique tant qu’on y est ?) , de qui se moque-t-on ?

source]at]https://lincorrect.org/antifas-toulouse-france3-116518-2/
et pour ceux qui ont la chance de ne pas connaitre François Bousquet, c’est par ici)

.. et quand je vois le papier ni fait ni à faire (comme il et grotesque !) des petits amis de Marion Maréchal Le Pen Nous voilà, je ne peux que me gausser :

« violents, bêtes et méchants »… Tout fait mon portrait, ça… Celleux qui me connaissent perso peuvent confirmer. 😂 Quant à la fameuse complicité des antifas avec les pouvoirs dominants, que nous sommes pourtant les premiers à combattre frontalement, en payant de notre personne, comme l’a appris à ses dépends notre camarade Antonin,, va falloir arrêter le chichon, les bas de plafond, là…

Et puis, s’il y avait la moindre collusion possible entre un Baylet avec nous autres, franchement, ça se saurait. Chez les antifas, les racistes et les corrompus, on n’aime guère, vraiment.

source

Bon, je retourne à ma lecture, moi… Un rapport, vous croyez ? 😉

Lire….

(la complaisance, peut-être, et le silence coupable, puisqu’il faut tout vous souligner et vous faire un dessin ? oui, je suis énervé, quand rien ne se passe et qu’aucun sursaut ne vient stopper la turbine à lisier, et que de surcroit des petits coqs pérorent sur leur tas de fumier, sans savoir ni agir… pendant que d’autres font le sale boulot, ça m’escagasse…

#fachosphère à la Une : Raphael Goiset, #FNJ et #GiletsJaunes, identifié par la victime d’une tentative d’assassinat

Depuis que je tiens ce blog, je suis assez effaré par le nombre d’affaires judiciaires qui concernent les élu/e/s d’extrême-droite, et pas seulement pour des questions de racisme, d’antisémitisme, et autres discriminations auxquelles ils nous ont habitués, mais également pour des affaires de droit commun : escroqueries, conflits d’intérêts, détournements de fonds publics, violences conjugales… Tout y passe. Dernier en date, le cas de cet ancien responsable du mouvement de jeunes du FN du Jura (FNJ), Raphaël Goiset , qui a été mis en examen le 7 octobre dernier pour tentative d’assassinat. Il est soupçonné en effet d’avoir tiré au moins quatre balles avec un 357 magnum sur un homme de 35 ans, avant de le laisser pour mort, dans une forêt à l’ouest de Toulouse. Mais pas de bol pour lui sa victime a survécu… et a donné son nom :

source

Ici, le même alors qu’il était responsable du FNJ 39 :

source : blog de Yann Redekker, » les patriotes du jura »

Il était notamment à l’origine d‘une pétition (à la portée plus que limitée : 27 signataires…) pour la démolition de la mosquée de Fréjus, où sévit l’un de ses congénères, David Rachline. #jdçjdr…

On voit d’ailleurs à cette occasion que change.org ne répugne nullement à soutenir des causes pour le moins discutables, dont les commentaires sous la pétition sont en outre juridiquement susceptibles de sanctions pénales. Mais puisque tout le monde s’en fout… (et que Facebook ne répugne nullement à héberger ce genre de saloperies…).

NON, en fRance, nous ne sommes pas à l’abri des terroristes identitaires… #Christchurch

L’auteur de tags antisémites et islamophobes à Toulouse vient d’être appréhendé. Vous me direz, pas de quoi en faire tout un plat… Les tags racistes poussent comme des champignons en ce moment, hélas… Ce que je me refuse à banaliser depuis toujours. Encore un triste exemple ici :

L’homme a reconnu les faits, selon une source policière. Il devait être déféré au parquet vendredi « pour être jugé en comparution immédiate lundi ».

Un homme de 64 ans a été placé en garde à vue et sera jugé en comparution immédiate lundi pour « des tags antisémites et racistes » à Toulouse, a indiqué vendredi une source policière.

Des croix gammés sur la façade. Deux inscriptions ont été découvertes lundi dans la périphérie toulousaine. Sur la première, les mots « juifs » et « franc-maçons » étaient assortis de croix gammées sur la façade d’une banque. En face, sur un mur d’un immeuble en chantier, on pouvait lire « Arabes dehors », selon la même source.

Sauf que, juste un petit détail, que ne mentionne pas cet article d’Europe 1

Capture.PNG
source

Ceux qui prétendent illusoirement que les tueries qui ponctuent les journaux télévisés en provenance des States, c’est loin, et ailleurs, feraient bien de manger leur chapeau. Car si n’importe quel abruti raciste peut détenir chez lui tranquillement ce genre d’engins de mort, la tuerie de masse n’est pas exclue…cf. Christchurch.

Capture.PNG

.

Capture.PNG
source

Et quand on voit ce que l’on voit… On a raison de penser ce que l’on pense…

Capture2.PNG

Capture.PNG

L’apologie du terrorisme, c’est seulement pour les autres ou bien ? J’espère qu’il y aura des suites… Faut pas pousser.

Post-scriptum : visiblement, oui, il semblerait qu’il y en aura… je suis l’affaire.

boudisme.PNG
source

#LMPT recrute chez les fascistes #GI #AF

Non, non, LMPT et ses rangs catho-réacs (pour ne pas dire intégristes) ne sont pas du tout d’extrême droite, ni racistes, ni fascistes, ni homophobes… D’ailleurs, ça se voit de plus en plus, très concrètement et factuellement :  j’apprends grâce à ce site que Ludovine de la Rochère recrute…. Dans les rangs de Génération Identitaire et à l’Action Française, rien que ça.

Capture.PNG

3.PNG
source

Casser la trop grande visibilité des nazidentitaires (et construire la riposte antifasciste)

Quand je vois que 3 gosses de riche surexcités, gavés de testostérone par leur poussée d’acné, peuvent se payer leur quart d’heure de célébrité fortement médiatisée à si peu de frais, je me dis qu’il est grand temps de changer de stratégie (réellement) antifasciste. L’indignation ne suffit plus : ils s’en servent… Capture

C’est même le cœur de leur stratégie, à ce groupuscule qu’est Génération Identitaire, de brandir des panneaux à tout bout de champ sans trop se mouiller.  C’est précisément pour cette raison que je n’avais pas voulu relayer leur merde vue ailleurs, si généreusement et complaisamment relayée pour cause de concomitance des idées pourries par des sites de cathos fascistes…

Capture

(une plainte est en cours d’instruction (voir notamment ici), j’attends avec grande impatience de savoir si elle sera – vraiment – suivie d’effets… On peut en effet avoir des doutes, vu la proximité idéologique des uns et des autres maintes fois constatée)

Et je rêve de brigades populaires antifascistes auto-gérées et rapides, efficaces, pour intervenir partout en fRance afin de les descendre de leur piédestal… ça devient vraiment urgent, quand on voit ce qu’on voit, et qu’on sait ce qu’on sait…

Capture.PNG
source

. Il va falloir les déloger dès que possible de leur sentiment de toute puissance et d’impunité, renforcée par le laxisme incroyable du ministère de l’intérieur à leur endroit. Normal, Collomb et eux partagent exactement les mêmes idées. Il n’y a d’ailleurs qu’à voir comment l’ancienne municipalité de Collomb (sur laquelle il a toujours la main) gère le problème de sa verrue fasciste du vieux Lyon... CQFD. Il n’y a plus rien à attendre de ces gens là. Prendre notre auto-défense en main. Et vite. ça urge.

Quand #ERA France Immobilier emploie des petits nazis (mêmes pas néos) au casier bien chargé #antifa

En mai 2017, je consacrais un article  (au titre un peu capillotracté, j’avoue) dans lequel je savourais ma joie de voir condamné l’une des petites frappes au front bas du Bloc Identitaire de Toulouse, Matthieu Clique, pour violences en réunion :

Capture

.. Depuis, j’apprends que ce même (ancien, vraiment ?) chef de file de l’extrême droite identitaire, raciste,  violente et dangereuse, en bas à gauche sur la photo ci-dessous, peut tranquillement parader à présent, malgré sa condamnation, parmi les notables de Vitrolles, à la tête d’une agence immobilière du groupe Era France, en plein centre ville.

capture121.png
source : La Horde

Mais le petit fasciste en question se défend de toute appartenance actuelle au milieu néo-nazi en question. Dommage pour lui, certains indices ne plaident pas franchement en sa faveur… :

Selon nos informations, et même si Matthieu Clique se défend aujourd’hui de toute implication dans les mouvances identitaires, certains de ses collaborateurs à Era seraient connus, et actifs, dans les sphères d’extrême-droite aixoises. (source)

Voilà la réaction du directeur d’Era immobilier :

Capture.PNG
source

Embarrassé, seulement ? Le mot m’apparait bien faible, en comparaison de la responsabilité réelle de ce petit terroriste ordinaire d’extrême droite… Mais puisque cela ne dérange pas trop cette agence là… Si vous êtes un tantinet scrupuleux, et humaniste, et que vous ne voulez pas banaliser la violence un peu trop omniprésente de l’extrême-droite, ni le racisme et la xénophobie, merci d’aller voir ailleurs.

 

#Toulouse #Metoo : pas de quartiers pour les fachos…. (Quel que soit leur genre !) #antifa

no.PNGA la suite du scandale Weinstein, et du hashtag #balancetonporc sur twitter, le hashtag #MeToo est apparu sur les réseaux sociaux, d’abord aux USA, puis par contamination virtuelle, dans le monde entier. Explications  (source):

Le 19 octobre, la journaliste Carole Galand avait proposé sur son blog de faire sortir dans la rue le hashtag #MeToo (« Moi aussi »), utilisé sur les réseaux sociaux [d’abord aux États-Unis] pour dénoncer le harcèlement et les agressions dont sont victimes les femmes, « pour aller à la rencontre de la vraie vie ». Le collectif des Effronté.e.s s’est associé à ce projet et organise également dimanche une « action contre le manspreading » [la tendance qu’ont certains hommes à prendre trop de place dans les transports en commun].

« J’ai vu un nombre impressionnant de #MeToo se déployer sur les réseaux sociaux et j’ai pensé qu’il fallait faire de ce mouvement plus qu’un hashtag, a expliqué Carole Galand, sur RFI.

En France, cela s’est traduit par plusieurs manifestations, dont le Huff Post a publié la carte géo-dynamique ici. Un événement facebook a également été créé pour l’occasion, rassemblant plusieurs milliers de personnes. Alors que partout ailleurs les manifestations se sont déroulées sans incidents, il  se trouve que l’actualité braque ses phares sur Toulouse, précisément. Pourquoi ? Inutile de vous faire un dessins sur la manière dont fonctionne mal le système d’information de notre pays, comme souvent ailleurs aussi  : le buzz se nourrit surtout de spectaculaire, de tout ce qui peut prêter matière à scandale. Or, il se trouve, Ô joie des communicants en mal d’inspiration, qu’il y a eu des heurts entre deux camps de féministes présentées partout dans la presse comme « radicales ». Si l’on ne se contente pas de mots, on observe la réalité. Les faits sont qu’une poignée de soi-disant féministes qui défendent les droits des femmes si et seulement si elles ne sont pas musulmanes a voulu perturber la manifestation. Elles ont aussitôt été refoulées, à juste titre. Pas de quartier pour les fachos. Une élue FN de Paris résume très bien leur version du féminisme, dépourvue de toute arrière pensée électoraliste, ça va de soi : …

Capture.PNG

Avec des féministes pareilles, je veux bien n’être qu’un homme et ne pas maitriser toutes les subtilités du féminisme intersectionnel, mais quand même faut pas pousser. Quand on sait que tant de femmes de cette confession sont régulièrement agressées uniquement parce qu’elles portent un voile, on ne peut pas franchement appeler ça du féminisme, ou alors on m ‘aurait menti…  Utiliser une telle cause à des fins si dégueulasses, ça ne grandit vraiment pas.  Mais bon on sait bien, parmi celleux qui se préoccupent réellement de défendre les droits de TOUTES les femmes ce que vaut le féminisme d’extrême droite (voir ici).

Ps.  Bravo à celleux qui ont repoussé l’agression fasciste. Pas de fachos dans nos quartiers, et pas de quartiers pour ces soi-disant féministes là… pour qui toutes le femmes ne se valent pas.

Clique identitaire en taule pour violences en réunion

Capture.PNG
source : La Horde

Tel que vous me voyez à travers ces mots, je savoure ma joie :

Capture.PNG

Les faits :  l’installation d’un local géré par le Bloc identitaire (fermé depuis) passe mal à Toulouse. La nuit des faits, une rixe avait dégénéré. Un étudiant chilien avait été frappé, puis hospitalisé dans un état critique. Plusieurs années après, Andres P. garde encore des séquelles de cet accident. (source)

Une fois de plus, alors qu’on ne cesse de désigner à la vindicte populaire la violence d’ antifas fantasmés, violents et casseurs, c’est encore l’une de ces racailles d’extrême-droite qui défie la chronique judiciaire. Et des comme ça, j’en dénombre chaque semaine. CQFD.

Capture.PNG
source

Quand l’Etat français s’écrase devant les hooligans russes #euro2016

Ce moment hallucinant où un syndicat présenté comme terroriste et complice de casseurs par l’establishment et les médias main stream fait preuve de davantage de responsabilité que ce gouvernement en préférant renoncer à une manifestation sous la pression du chantage du représentant de l’Etat qui le menace de ne pas assurer la protection des manifestants contre des hooligans organisés en milices fascistes… CQFD. Ce pays va vraiment très mal. Drôle de hiérarchie des priorités…

Capture
source

 

Enregistrer