Mort d’un terroriste : médias et fachosphère en plein déni de réalité #ClaudeSinké #terrorismeXdroite

Visiblement, ça leur fait mal, les fachos, d’accepter l’idée que l’un des leurs soit du même acabit que ceux contre lesquels ils prétendent lutter, alors qu’ils n’en sont que le reflet inversé sur le miroir de la haine…

J’avais déjà évoqué ce sujet à l’occasion de l’attentat de Bayonne, au vu des motivations de son auteur, Claude Sinké, ancien candidat du FN/RN, ce que les instances nationales s’étaient aussitôt empressées de balayer d’un revers de manche, comme à l’habitude de ces gens là, qui mettent de l’huile sur le feu, mais ne prennent jamais la responsabilité des incendies qu’ils.elles allument… Comme c’est tellement commode.

Pourtant, il n’y avait franchement aucun doute sur les motivations de l’auteur de cet attentat, comme le rappelle cet élément à charge :

Hier, on apprenait sa mort… Raison pour laquelle je reprends du collier sur ce blog, malgré mon immense fatigue. Mais même là, il n’était toujours pas qualifié pour ce qu’il était : un terroriste d’extrême-droite, (ou terroriste à motivation raciale et ethnique pour reprendre la terminologie officielle)…

… Ni par Le Parisien…

… Ni par Sud Ouest :

.. Ni par France Bleu :

… Ni par Ouest France :

On pourrait multiplier les exemples jusqu’à l’absurde, tant le phénomène est général.

Les fachos eux mêmes, quelle que soit leur chapelle purulente, à l’époque des faits, se sont empressés d’évacuer leur responsabilité en plaidant leur défense par le même argument spécieux dont ils raillaient naguère la présence dans l’autre camp, se gaussant volontiers de la presse complaisante maquée (qu’il parait, on va voir ci-après que c’est faux) avec les islamo-gauchistes…

Comme c’est trop facile… Pourtant, la réalité est dure pour les hypocrites et les bas du front…. national :

Fin du game.

… Et pourtant, vous ne verrez guère de gauchistes se réjouir en masse de la mort de ce terroriste là, contrairement à ce qu’on peut observer en pareil cas dans la fachosphère quand il s’agit d’un terroriste se revendiquant de l’islamisme radical. Sans parler du fait qu’ ils ne répugnent jamais à l’apologie du terrorisme, jusqu’à l’absurde.

Pire encore, dans un incroyable élan de déni de réalité (mon petit doigt m’a dit que les services de renseignement hexagonaux pointent un danger dans une toute autre direction) qui a soulevé bien de réactions d’indignation amplement légitimes, pendant ce temps là, le magazine aux unes racistes bien connu nous alerte sur les vrais dangers de la vraie fRance et des vraies gens… toujours en haine des gauchistes, comme à sa triste habitude qui devient d’un grotesque absolu :

Sauf que, le bien nommé, sur ce coup là, t’es franchement pas crédible, petit tas excrémentiel. Si je connais bien mes ennemis, qu’on nous protège donc de ce genre de faux amis là… Merci bien.

(Achète toi une cohérence…).

Next.

Après sa condamnation pour apologie du terrorisme, l’immonde Tasin se victimise encore…

Sur son site immonde à en vomir ses tripes, comme je l’ai déjà démontré en de maintes occasions, la raciste complotiste qui tient la gargote malodorante nommée « Riposte laïque« , ainsi qu’une autre succursale nommée quant à elle « Résistance républicaine« , du même seau de lisier hautement toxique , avoue elle-même avoir été condamnée pour apologie du terrorisme.

A l’heure où j’écris ces mots, j’ignore encore si c’est vrai, étant donné que seuls des sites de fachos/complotistes aussi peu crédibles que recommandables annoncent cette information. La fachosphère est en émoi.

source

Moi, j’attends donc avant de la valider, bien que cela soit fort plausible (le CCIF l’a également fait savoir par communiqué) d’avoir une source fiable et montrable à proposer ici… Ces gens là se sont fait en effet une spécialité, comme si c’était une gloire (bien minable en vérité) de leurs condamnations judiciaires, même pour des motifs aussi ignobles. Il est en effet utile de rappeler les faits sur lesquels repose cette sanction judiciaire, d’ailleurs un peu trop modérée à mon goût (quand des antifas sont emprisonnés pour moins que ça, et en l’absence de preuves tangibles qui plus est). J’avais évoquée cette affaire dans ce billet il y a deux ans :

Elle a d’ailleurs récidivé de toute aussi odieuse manière, en matière de justification du terrorisme de son camp, après l’attentat de Christchurch, et j’espère qu’elle rencontrera également les conséquences palpables de ses propos ignobles, constitutifs également du délit d’apologie du terrorisme, dès que possible.

Et bien sûr, cette ordure (et si ce n’est pas elle, c’est son compagnon de fausse route (voir ici pourquoi ) qui ose utiliser à son profit (comme tant de fachos s’y sont commis avec tant d’hypocrisie) l‘épisode Milla, pour se prémunir de toute critique, se référant à une soi-disant critique saine d’une religion, quand c’est de tout autre chose dont il s’agit, comme l’histoire de ce site si exécrable pour la plupart d’entre nous l’a déjà amplement prouvé, par ses attaques ignominieuses et si grossièrement attentatoires à la dignité humaine… Un simple exemple :

Lors du procès, qui se tint enfin, au mois de décembre, le procureur osa demander 6 mois de prison, dont 4 mois fermes, sans cacher une volonté de faire taire, ainsi, Christine Tasin, et lui interdire toute critique de l’islam, et toute information sur ce dogme qui sortirait du politiquement correct.

Dans un contexte où la jeune Mila, 16 ans, ne peut plus aller à l’école depuis deux semaines, pour avoir dit, en termes crus, le mal qu’elle pensait de l’islam et du Coran, et où elle subit menaces de mort et de viols, ce verdict ne peut qu’encourager les soldats d’Allah qui, sur le territoire français, entendent interdire, par la menace ou la violence, 5 ans après les meurtres de Charlie Hebdo, toute critique de leur dogme.

source : Riposte laïque, Pierre Cassen : « Christine Tasin : 4 mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme ! ».

Ils ont bon dos, les morts de Charlie Hebdo. Comme certains d’entre eux doivent se retourner dans leur tombe, s’ils pouvaient voir tout ce qu’on leur prête comme saloperies…

« Terrorisme à motivation raciale et ethnique « : tentative d’état des lieux #antifa #racisme #xenophobie #islamophobie #antisemitisme (poke @antifaintl)

Le décompte que je veux évoquer ici est plus que macabre. Il s’agit de recenser le nombre de morts et d’agressions dus à des actes terroristes dont les motivations sont racistes, antisémites et islamophobes. Pourtant, le travail est à mon sens éminemment nécessaire pour répondre factuellement, dans nos pays occidentaux, à la propagande de cette même famille politique, qui en est l’origine idéologique : l’extrême-droite (les alt-right et autres « néos » nazis, pour les USA). Celle-ci ne cesse en effet de prétendre comme c’est le cas dans notre pays qu’il n’y aurait pas de terrorisme d’extrême-droite, ou que celui-ci n’aurait pas fait de victimes, contrairement à Daesh. Nous allons donc pouvoir constater factuellement, grâce au travail réalisé par nos amis d’Antifa International, combien cela est faux. La démonstration est ici (je vous laisse seuls juges…) :

Cette carte est visible ici. Il suffit de cliquer sur l’un des points de la carte pour avoir aussitôt sous les yeux une description sommaire des faits, renvoyant en lien vers un article plus détaillé, comme ci-dessous (en l’occurence, à Sury-le-Comtal (Loire), en septembre 2019, pour ce qui concerne notre pays…).

Bien sûr, le travail est bien loin de l’exhaustivité. Mais il a au moins le mérite d’exister. Un bon outil en tous cas pour répondre factuellement à nos ennemis politiques du monde entier, dans toutes les langues, exemples à l’appui. Et pour ceux qui voudraient aider à ce travail de fourmi, si vous voulez leur signaler des crimes et agressions racistes, ethniques ou religieuses, leur compte twitter est ici.

Parce que ce n’est pas le tout de critiquer, comme y incitent si aisément la fréquentation des réseaux (a)s sociaux, il faudrait également voir à bosser un peu, et nous aider, hein… ça urge. Et pas toujours les mêmes qui s’y collent.

Réalité du racisme envers les musulman.e.s, ravages de l’amalgame terroriste… (l’#Islamophobie n’existe pas, suite mais pas fin)

Alors que certain.e.s préfèrent, leur raison anesthésiée par leur ressentiment dû à l’impact des attentats djihadistes radicaux, se cacher derrière leur petit doigt ou se perdre en querelles sémantiques pourries d’arguties fallacieuses sur le sens qu’il convient de donner ou non au terme d’ islamophobie (et son inusable pendant – risible même pour l’athée que je suis – sur le droit de critiquer une seule et unique religion), plusieurs études viennent pourtant tristement confirmer son existence, et l’étendue de ce fléau national.

Tout d’abord, ce sondage de l’IFOP pour la Dilcrah et la Fondation Jean-Jaurès publié aujourd’hui, qui nous dit que 40 % des sondés (1) déclarent avoir subi des comportements racistes et que 60% des femmes portant souvent le voile ont été discriminées au moins une fois au cours de leur vie.

source (on notera utilement au passage la mention « commentaires suspendus », assez rare dans la presse mainstream en général. C’est le signe probable qu’un flot de haters a pointé le bout de son sale museau, comme souvent en pareil cas, sur ce genre de thématiques. Il est d’ailleurs factuellement démontré que la fachosphère s’organise pour pourrir littéralement les articles relatifs à certains thèmes obsessionnels chez les bas du front… national. Une stratégie préméditée qui sert à donner l’illusion, par une opération concertées de groupes de trolls, que les racistes, xénophobes et islamophobes sont la majorité, et que tout le monde pensent comme eux. Une manipulation mentale visant à fabriquer du consentement populaire. A leur racisme dégueulasse ? JAMAIS ! Ne pas être dupes de ce stratagème grossier en parcourant les réseaux sociaux, et internet en général…

Ensuite, l’avis de ce spécialiste du testing, très investi contre les discriminations, qui connait bien la manière dont s’illustrent les comportements discriminatoires, que ce soit à travers la recherche d’emploi (y compris public), de logement, ou même l’accès aux loisirs…

Va-t-on encore longtemps laisser le poison de l’amalgame permanent se répandre aussi dangereusement dans toute la population : celui qui consiste à nourrir autant de préjugés envers une certaine communauté, et à assimiler tout musulman à un terroriste potentiel ? Cette mauvaise habitude, cette pratique outrancière porte un nom : l’essentialisation, essence même du racisme. Et si l’on veut aller par là, dans ce cas, on peut pratiquer le même amalgame entre appartenance religieuse et terrorisme pour la plupart des religions. Toutes les religions peuvent en effet abriter également en leur sein des extrémistes violents, qu’ils soient juifs, catholiques ou protestants, et même bouddhistes… Jusqu’à présent, la réponse inévitable, tant attendue à cet argument historique et factuel là était « oui, mais ce ne sont pas des catholiques, qui tuent, en France, aujourd’hui ». Sauf que depuis quelque temps, le terrorisme d’extrême-droite (outre qu’il explose dans les pays occidentaux, comme à Utoya, Birstall, Oslo, Charlottesville, Christchurch, Macerata, El Paso, La Halle…), devient un danger tout aussi réel, surtout depuis l’attentat de la mosquée de Bayonne… dont il est utile de rappeler, à rebours d’une certaine presse paresseuse que ce n’est pas le premier...

Pourtant, dans notre pays, une certaine communauté et une seule fait l’objet de toutes les attentions, en ce moment, des pouvoirs publics, politiques, et médiatiques, de manière excessive et outrancière, jusqu’à exposer sur des plateaux de télé à une heure de grande écoute des propos particulièrement abjects et discriminants, d’une violence et d’un mépris (y compris pour l’histoire, la raison, la morale et l’éthique) sans nom…

Alors, je veux bien moi aussi, bien sûr, c’est une évidence à mes yeux, ne pas être dupe des stratégies de certains musulmans intégristes qui font le jeu des djihadistes radicaux que je conchie et auxquels je m’oppose comme à toute autre forme de fascisme, d’essence religieuse ou pas, je ne serai pour autant jamais du côté des oppresseurs et des racistes, qui sont bien plus certainement blancs, catholiques et de droite, voire extrême, que musulmans et/ou islamo-gauchistes… On ne peut pas franchement dire, à la faveur du triste spectacle qui se joue aujourd’hui dans ce pays, que l’on soit franchement majoritaires, médiatiquement visibles, et sur des postes et fonctions de nature à exercer quelque domination que ce soit… La bêtise crasse de l’argument du racisme anti-blancs, ça va vient 5 minutes. Nul(le) ne devrait être dupe de ce qui ne sert que la soupe immonde et immangeable pour tout esprit rationnel de l’extrême-droite et de ses suiveurs...

(1)

(source)

#RT soutient #8chan et les #incels… en excusant le #terrorisme d’extrême droite

source : capture d’écran Russia Today at https://www.rt.com/news/465911-8chan-incels-gamergate-donald-qanon/

Alors qu’il s’agit d’un fait avéré, la chaîne poutinienne RT (Russia Today),  coupable de proximité avec l’idéologie d’extrême-droite comme je l’ai déjà plusieurs fois souligné ici, continue à se livrer à sa désinformation habituelle, cette fois à propos du site 8chan, dont toutes celles et tous ceux en capacité de s’informer correctement savent quelle pègre sexiste/masculiniste, violemment homophobe, raciste, antisémite, néo-nazie et pour tout dire négatrice de notre commune humanité il recèle. Même le viol d’enfants et la pédopornographie n’y sont pas proscrits, c’est dire assez le niveau d’abjection auquel on y est exposé.e…  Ce site immonde a notamment servi de support à la publication des manifestes des tueurs de masse, terroristes d’extrême-droite racistes et xénophobes de Christchurch et d’El Paso – grands adeptes entre parenthèses de la théorie complotiste fumeuse de Renaud Camus , cet idéologue dangereux que le monde ne nous envie pas. Rien que cela devrait suffire à condamner ce nid de vermine toxique. Mais non, pas chez RT, qui préfère prétendre que c’est un complot des médias mainstream, à la solde des américains, et fomenté bien sûr, cela va de soi, par la CIA…

Nous voilà bien avancés, surtout avec de prétendus gauchistes qui, dans notre « propre » pays, prétendent continuer à utiliser impunément ce si douteux support médiatique là, alors qu’on connait ses évidentes proximités politiques avec l’ennemi que je combats ici… Et tous ceux (trop peu nombreux hélas) qui luttent contre le fléau du complotisme et du confusionnisme comme des fakenews se voient invariablement opposer les mêmes arguments relativistes éculés :

– les médias français mainstream eux aussi mentent, on en a la démonstration tous les jours

–   et de toute façon,  qu’importe le support médiatique, même douteux, si l’information colportée comporte une part de vérité, des images, ou une vidéo qui n’est pas accessible ailleurs ?

Sauf que là, en l’occurrence, c’est factuellement faux. Et même pire… L’article de RT qui prétend dédouaner 8chan (et les incels par la même occasion… soupirs…) est un tissu de désinformation d’une médiocrité intellectuelle affligeante, à forte non valeur informative ajoutée. On y prétend pour résumer  que les médias mainstream sont bêtes et méchants (normal, ce sont des concurrents plus sérieux que RT en matière de recherche de la vérité… Le but du journalisme il est utile de le appeler),  que ceux qui critiquent 8chan ne l’ont jamais visité, et qu’on le présente faussement comme des sites pétris d’idéologie de droite. Quant à l’accusation d’ héberger des terroristes, je cite l’article en mode google traduction :

« il ne s’agit pas d’un camp d’entraînement pour Al-Qaïda, mais simplement d’un babillard public gratuit, la plupart de ses messages contenant des réactions demandant peu d’effort, des mèmes et des images de femmes hentai nues. En gros, un point de vente pour avoir dit l’inavouable, que ce soit de bonne foi, parce que ses opinions ne sont plus acceptables dans une société polie, ou dans le souci d’être énervé, et d’attaquer les vaches sacrées culturelles. »

En gros, un simple défouloir sans conséquences face à l’oppression du politiquement correct entretenu par les  » droits-de-l’hommistes » (vocabulaire habituel de la fachosphère), les antifascistes et les féministes qui ne supportent viscéralement pas – comme votre humble serviteur – que l’on crache à tout bout de champ sa haine et son mépris, jusqu’à l’appel au viol, à des violences multiples et variées, jusqu’ au meurtre des noir.e.s, des musulman.e.s, des LGBTQI, des femmes défendant leurs droits légitimes ou des gauchistes luttant contre toutes les formes de discriminations (mentions non exclusives).

Ben tiens, trop facile. L’indigence de ces gens là, qui vont ensuite tenter de nous faire gober la légende urbaine selon laquelle ces tueries de masse seraient simplement le fait de célibataires involontaires (les incels)  aigris et frustrés sexuellement qui ne voudraient tout simplement que bénéficier de chair fraiche facile plutôt que de tuer des musulmans ou des juifs à l’aveugle. Pauvres petits terroristes malaimés et incompris, pour lesquels une petite pipe bien sentie suffirait à empêcher le passage à l’acte…

C’est énorme. je n’ai plus de mots. A vomir, juste. Le prochain qui me colporte du RT, je tire à vue sans sommation.

Post-scriptum : à peine ai-je publié ce billet que je trouve ceci sur twitter. De quoi parfaitement illustrer mon propos, démonstration à l’appui : 8chan et RT, main dans la main pour propager la peste brune de l’antisémitisme…

EBSELNTW4AAbBMt
source

en fRance, on peut impunément appeler à « tirer sur les algériens » #RiposteLaïque

En complément de mon billet sur le même sujet, j’ai le grand déshonneur de proposer à votre connaissance ce grand moment de haine raciste. L’apologie du terrorisme, c’est toujours pour les autres, suite :

Capture

… et le ministère de l’intérieur qui ne fait toujours rien…. ça commence par se voir un peu trop, le deux poids deux mesures. Tant d’incompétence me laisse pantois… mais pas sans voix. je continuerai de dénoncer ce genre de saloperies chaque fois que nécessaire, envers et contre tous. Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là. Je  ne comprends même pas que ce genre d’ordures puisse encore être visible de qui que ce soit. Tellement attentatoire à la dignité humaine, par delà nos respectifs clivages partisans, nos opinions politiques diverses…

Agression terroriste d’extrême-droite du #HoPoPopCafé de #Nantes : un militaire Sentinelle et 2 fichés S. impliqués

Mais qui nous protégera de ceux sensés nous protéger ?

Lien vers l’article

Comme les amis du Raaf, je découvre avec stupeur qu’un militaire de l’opération Sentinelle, chargé donc de nous protéger contre le terrorisme, est impliqué lui-même dans une action à caractère terroriste, étant démontré factuellement que dans cette affaire (voir archives HopoPop Café), il s’agissait bel et bien d’une véritable opération commando, préméditée par des militants d’extrême-droite aguerris, dont certains étaient fichés S. …

 

Voilà  qui confirme ma ligne de rédaction selon laquelle les forces dites de l’ordre dans ce pays sont vérolées par des militants d’extrême-droite, et que cela n’est pas sans danger pour la sécurité personnelle de celles et ceux qui combattent leurs idées insupportables… Cela nous est une fois de plus confirmé par cette agression publique spectaculaire à Nantes. Il y en a eu d’autres… De même, des projets d’attentats terroristes d’extrême-droite, dans lesquels on retrouve quasi systématiquement des militaires, des gendarmes, des CRS…

La participation à des actions violentes, à visée terroriste, dans le but d’intimider par la violence leurs adversaires les plus acharnés,  comme cela était le cas ici,  quand il s’agit de membres de forces de l’ordre, quelles qu’elles soient (gendarmerie, Police nationale ou municipale, armée) devrait être considérée et jugée comme une circonstance aggravante. Ne devraient-ils pas en outre être expulsés de leurs corps d’appartenance, comme tout autre élément des forces de l’ordre radicalisé ?

Mais…. #Acab quoi…. Vu qu’ils se protègent les uns les autres de leurs propres turpitudes, tant ils ont en commun d’être soumis aux mêmes thèses… Rien à en attendre.

Addendum : On apprend également ici que des membres de l’Action Française (qui s’en défend, bien sûr…) ainsi que deux étudiants de la boîte à fachos qu’est l’ICES ont également participé à cette agression à caractère terroriste.

#Nantes : agression d’antifas : les terroristes du Gud sévissent encore…

Capture
source

Et donc, ce seraient nous les « violents »…. On me signale pourtant dans l’oreillette cette aussi violente qu’insupportable et inadmissible agression dans un bar de Nantes, dont certaines mauvaises langues supposent qu’elle ne serait pas sans rapport avec celle du Chaffaut, en mai 2017, qui avait envoyé l’infortuné Erwan, que ces bas de plafond ivres de sang avaient agressé pour suspicion d’antifascisme,  dans le coma… et handicapé à vie.

Capture
source

un gendarme impliqué dans un projet d’attentat terroriste d’extrême-droite

Un groupe de 5 personnes (dont un mineur) adhérant à l’idéologie néo-nazie, susceptibles de mener des attentats terroristes contre des mosquées ou le Crif,  vient d’être démantelé.

« ces cinq suspects, adhérents des thèses de l’ultradroite, avaient nommé leur groupe “l’oiseau noir” » et avaient évoqué leur projet d’attentat sur un forum en ligne. « Ils avaient évoqué plusieurs cibles, dont des musulmans, ou encore la convention annuelle du CRIF » (source)

Cette information a été reprise par moult médias main-stream. Vous la connaissez donc probablement déjà. Toutefois, en parcourant l’ensemble des papiers sur le sujet, il y a un détail que vous ne connaissez pas si vous n’avez pas lu comme moi Le Progrès :

Voilà de quoi prendre encore plus au sérieux certaines alertes, pas seulement des antifas, mais également de la sécurité intérieure elle-même,  à propos de la pénétration inquiétante des idées d’extrême-droite dans les forces de l’ordre, et de la possession d’armes par les militants de la fachosphère... Des terroristes en puissance. La preuve par l’exemple.

Le #TerrorismeXdroite a aussi ses loups solitaires… et leur terreau : #ReseauLibre #fachosphere #islamophobie

d25poqmw0aahcyh.jpg
source

(Petit message personnel aux blattes de souche : vous êtes cernés)

Après la merde raciste infâme de Boris le bien nommé et son site de nazis quant à lui quelque peu plus mal nommé, je suis ravi de constater que des journalistes d’investigation s’intéressent enfin à Réseau libre, un autre repaire de bas de plafond des zinternets  beaucoup plus dangereux, auquel j’ai déjà consacré plusieurs billets détaillés ici…  [ce qui m’avait valu des menaces très directes… (voir ici…. et ). ].

menace-de-mort-eurcalifat-adresse-ip1.png

Capture

Aussi, vous n’imaginez pas ma joie mon grand intérêt de voir Médiapart leur consacrer un article…

Capture.PNG
source

Le lien avec l’idéologie meurtrière de celui qui a commis l’attentat terroriste d’extrême-droite de Christchurch est en effet évident. La fachosphère française en est le terreau exactement.  Et le fait que Christine Tasin, l’animatrice bien connue de Riposte laïque, autre site de merde raciste, sexiste et homophobe, ait déclaré à propos de ce terroriste islamophobe, qu’il était « l’un des leurs » est assez symptomatique du phénomène dangereux que j’ai consigné ici sous le mot clés  » terrorisme d’extrême droite« .  Mais avant même Christchurch, on avait déjà, pour l’illustrer, le notable précédent du projet d’attentat de l’AFO (et son chef de gang,, Guy Sibra, un ancien cadre policier qui a étrangement bénéficié du laxisme de la justice…), heureusement démantelé.

Comme vous le voyez, j’ai lu attentivement le contenu de cet article de Médiapart, qui confirme mes propos, et  qui appelle chez moi quelques observations…

J’ai découvert ce site particulièrement horrifiant, Réseau libre, en février 2018, à l’occasion d’une opération de cyber-harcèlement que ce site avait lancé à l’encontre d’une conseillère municipale de Privas. Laquelle n’avait commis pour seul crime que de  protester contre les propos racistes d’une élue de la majorité de sa commune. Elle n’aurait pas dû… Les conséquences en furent pour le moins détestables : traînée dans la boue d’une manière qui porte ostensiblement atteinte à toute dignité humaine.

Capture.PNG
source et suite…

… Puis j’avais rédigé ce deuxième billet, dans lequel j’apportais mon soutien à Pierre Serne, un élu EELV (alors, aujourd’hui porte-parole du mouvement de Hamon), qui avait été attaqué par ce même site haineux,  suite au jugement du tribunal administratif de Paris d’annuler la décision xénophobe de Valérie Pécresse privant les sans-papiers de la réduction sur leur pass Navigo… Un combat dans lequel il avait été particulièrement actif et légitime, que je soutenais également.

Dans cet autre billet, je dévoilais l’identité de l’un des courageux cyber-harceleurs fascistes qui se planquait derrière ce site, l’administrateur de SOS racailles, Joël Sambuis, vulgaire escroc à la carte bleue réfugié en Russie suite à son implication présumée dans la tentative d’assassinat de Chirac par Maxime Brunerie en juillet 2002, qu’on a soupçonné de  téléguider…

L’article de Médiapart nous apporte des informations complémentaires à mes propres archives ici. On y apprend des détails fort utiles, notamment sur Christian de Bongain, alias Xavier Rauffert, dont j’ai déjà parlé ici dans le cadre d’ un article consacré au cercle Pol Vandromme et au patron de Biba, Alain Lefebvre, racistes patentés de cette nouvelle droite qu’on voudrait nous vendre comme plus fréquentables que le FN, même maquillé en RN…

Le quidam de Bongain a sa propre chaîne YouTube. Il contribue régulièrement à Atlantico, ou à des publications d’extrême droite comme Boulevard Voltaire, Éléments, Breizh Info, TV-Libertés… Encore une illustration factuelle de ce que je nomme petits producteurs de haine, dans ce pays, est fortement structuré. Et que ses soutiens ne sont pas n’importe qui… Le racisme français est donc bien systémique, comme le soulignent bien des observateurs plus éminents que moi.

Toutes ses productions sont en revanche reprises sur Réseau libre où il est, outre Monsieur X, l’expert le plus cité et la seule personnalité, hormis le collectif depuis interdit Les Brigandes, à voir ses prises de parole publiques reproduites. On y retrouve notamment la vidéo de son intervention aux Estivales de Marine Le Pen en septembre 2016, où il analyse « l’invisible désastre sécuritaire » de la France et affirme que « chacun sait que la plupart du temps, j’espère ne pas avoir un procès en disant cela, ce sont rarement des Berrichons qui cambriolent ».

Pourtant, nous dit Médiapart,  le criminologue continue d’enseigner au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), à des fonctionnaires qui passent « une licence professionnelle d’analyste criminel opérationnel, mention renseignement ».

capture-d-e-cran-2019-03-31-a-11-22-30.png

Je suis d’ailleurs très étonné que d’éminents républicains, si prompts à développer des polémiques dans le sillage de l’extrême-droite lorsqu’il s’agit encore et toujours du même camp à vilipender, ne lancent pas l’une de leurs fatwas habituelles contre ce Monsieur, que dorénavant nul ne saura sensé ignorer… Car le voir associé à un site aussi vénéneux qui  fait l’apologie du terrorisme  ( il s’en défend cependant), bien qu’il ne soit pas islamique ( 😉 et quand bien même il se serait sabordé, voilà qui devrait permettre d’engager des poursuites un peu plus conséquentes que celles constatées jusqu’à présent, qui me laissent à penser très factuellement qu’il y a bien dans ce pays, un deux poids deux mesures. Car quand on voit ça…

Capture.PNG
source

… et l’on ne parle même pas là, pour affiner le dessin du panorama dressé ici sur le péril terroriste d’extrême droite dans ce pays, de la théorie à la pratique, et des sites de la fachosphère à leurs bras armés,  du réseau des militaires… de Martinez à  Piquemal, qui sont pourtant sur la même longueur d’onde raciste.  Une onde toxique qui dessine en toile de fond dans ce pays un climat raciste particulièrement anxiogène. Et dangereux.

Bien sûr, on peut considérer que la plupart des trolls islamophobes qui s’agitent grossièrement derrière ce genre de sites dégueulasses, et dans les commentaires des articles de journaux mainstream ayant pour thème leurs sujets de prédilection (avec pour références  les mots clés de FDesouche,  ne sont que des guignols malfaisants, mais toutefois de simples patates de canap sans grande dangerosité… Ce n’est pas mon avis. Ces haters contribuent activement à installer dans ce pays, soutenus par des politiques, des « journalistes« ,  et des « intellectuel.le.s » (sic)  peu scrupuleux,  un climat particulièrement désastreux pour notre bien vivre ensemble auquel je tiens,  et que ces gens aigris préfèrent dénigrer avec leur rire (gras) de chacal…  Et il n’est pas exclu que cette atmosphère et leurs propos  toxiques malfaisants arment le bras de terroristes de l’intérieur, comme le cas de Christchurch l’a maintenant amplement démontré, au même titre que les djihadistes islamistes radicaux qualifiés de loups solitaires, auxquels ils répondent en écho, comme je n’ai cessé d’en alerter ici, depuis le début des attentats dans ce pays.

J’attends pourtant toujours qu’une action collective mette enfin un coup d’arrêt à cette logique raciste ambiante désastreuse…

Nota bene :  et voilà comment répond cet autre contributeur du Réseau Libre,  à identifier (j’ai bien ma petite idée, vu le style excrémentiel dont il s’agit…) :

Capture.PNG

Capture.PNG

Post-scriptum : et voilà ce que Pierre Serne a reçu venant des mêmes…
Capture.PNG