#antifascisme : Urgent, lire… Ugo Palheta

La première fois que j’ai entendu parler d’ Ugo Palheta, c’est à l’occasion des différents hommages rendus,  autour du procès  de ses assassins,  à Clément Méric. Et notamment cet événement, auquel j’aurais tant voulu assister, dans lequel ce sociologue, maître de conférences, à Lille,  en sciences de l’éducation (ma discipline d’origine, pourtant…)  intervenait…

 

Capture.PNG

Il figurait également parmi les intervenants de cette émission, à écouter absolument :

Capture

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/8894bdf4-9a42-4e8a-8141-1e3593eae678
….

Je découvre aussi,  pour les besoins de ce billet, qu’il avait donné une interview à Street Press, en septembre 2017, à côté de laquelle j’étais passé…. Honte à moi.

Capture.PNG

 

Alors, pour combler cette grave lacune pour quelqu’un qui se veut antifa,  quand  j’ai vu ça, malgré mon dénuement financier , j’ai décidé de me le procurer, coûte que coûte…

DmveUQYWwAACnmT.jpg large.jpg

Il s’agit de ce livre là

9782348037474.jpg

…Un bouquin que je dois lire, aux côtés de cet autre ouvrage, nécessaire également, que je projetais aussi de me procurer pour combler mon retard…

Capture.PNG

Il n’a jamais été aussi urgent de lire, en effet. Des armes contre le fascisme pour nourrir mon (notre) combat.

Rions un peu du couple grotesque #ElKhomri et #Gattaz

CbfSy4FW0AApCln

D’un côté,  cette pétition de nantis, particulièrement élitiste, de gens de droite qui soutiennent une loi du gouvernement conspuée de toutes parts, au point de le ridiculiser : à force de n’être soutenu que par la droite, ça va finir par se voir…

 Capture0.PNG

(Venant de quelqun qui a porté un badge qu’on n’est pas prêt d’oublier, prétendant créer en échange du CICE un million d’emplois qu’on n’a jamais vus, voilà qui ne manque pas de sel !).

Capture1

.

… et de l’autre, ce sondage de l’excellent site d’infos qu’est Street Press, mon cœur balance… (ou pas).

 

Capture

.
L’un me fait sourire, et pas l’autre. Sauras-tu deviner lequel ?

non, non, les militants du #FN ne sont pas du tout violents…

CaptureA la barre, costard-cravate noir et pull gris, Pauze écoute en silence le récit détaillé de l’agression qu’il a commise. Les premières insultes : « Sale bobo, le peuple aura ta peau ! » La violence des propos monte crescendo jusqu’à l’injure antisémite balancée par l’ingénieur de 37 ans :

« Sale juif, les goys relèvent la tête ! »

Quand la présidente du tribunal lui demande s’il reconnait avoir tenu de tels propos, il concède du bout des lèvres : « Ca m’arrive d’employer ce genre d’expressions quand je suis saoul… » – Ca sera sa ligne de défense. « Mais pourquoi ‘sale juif’ ? », s’étonne encore la présidente. « Par bêtise de préjugés sociaux. D’associer juifs et argent. » Car le soir des faits, il en est certain, Marc Grinsztajn est riche. Il détaille au tribunal l’indice qui lui aurait mis la puce à l’oreille :

« La beauté de la porte, c’était une très belle porte en bois. »

Tout au long de l’audience, Frédéric Pauze justifiera ses actes par son état d’ébriété, constaté au petit matin : 0,65 mg par litre d’air expiré. Pourtant son CV souligne bien le pédigrée de l’accusé. Côté injures, il n’en est pas à son coup d’essais : août 2014, il est interpellé pour des invectives antisémites. Une affaire classée à la condition qu’il participe à un stage au mémorial de la Shoah. Pauze s’exécute, sans pour autant tourner le dos à cette idéologie. Et sur « sur le bureau de la chambre », trône toujours une tasse à l’effigie d’Adolf Hitler et quelques ouvrages consacrés au troisième Reich. Sa compagne, interrogée par la police, reconnaît également qu’il a, un temps, possédé un drapeau nazi (source)

Mais à part ça, la banalisation du FN va bon train, avec la complicité des médias et de trop de français, pour qui c’est un parti comme un autre…. Et l’on voudrait que je ne sois pas inquiet ?

Post scriptum : petit détail intéressant :

Capture

j’emmerde Bolloré, je boycotte canal+, je pisse sur iTélé (et je reste poli). Faites passer.

Capture

Si après cela, vous regardez toujours canal+ et iTélé, c’est que vous êtes très con(ne) et que vous tenez absolument à le rester.  Street press nous informe qu’un intégriste catho va prendre les reines du service d’information du groupe canal+,  ce qui inclut également iTélé, où les têtes tombent aussi. Bolloré a donc décidé très clairement de se servir de sa surface financière pour étouffer toute information qui nuirait à ses intérêts personnels, et risquerait de gêner la carrière de son (si petit) ami. En faisant cela, après avoir déjà froissé une partie de la clientèle historique de canal+ avec le remisage des guignols en crypté, il prend totalement à rebours les adhérents habituels de la chaîne en nommant un « journaliste » aussi ouvertement droitier. Pour vous faire une idée de la grande ouverture d’esprit du gugusse, voilà un opposant de premier plan au mariage pour tous (LMPT, 1er fournisseur de fachos de France…),  qui aime à pérorer sur la station d’extrême droite Radio Courtoisie, qui défend la mémoire du général Aussaresses, tortionnaire de l’ Algérie française, en tentant obstinément de le faire passer pour un défenseur de l’humanité, et dont les textes sont volontiers repris par toute la fachosphère. Le monde de l’information ne s’en portera que plus mal. Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà fait, si vous êtes démocrates, je vous invite donc à boycotter à la fois iTélé et Canal+, et à faire connaître cette situation  à toutes vos connaissances qui ignoreraient une telle manœuvre aussi réactionnaire. A mon sens, il s ‘agit là d’une véritable OPA sur l’intelligence, la rigueur de l’information, et la créativité qui était la marque de canal+, et qui le sera donc de moins en moins.