Quand je vois #Rebsamen frimer, la moutarde me monte au nez.

Quand on voit ce titre là, et qu’ on est chômeur, on ne peut qu’être amer, dépassée la révolte. Ce propos d’imbécile satisfait donne franchement « envie de donner des coups de mandale dans la tronche à tout ce qui remue », pour reprendre une célèbre tirade de sketch que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître (ou pas beaucoup). Comme je l’ai déjà écrit … Continuer de lire Quand je vois #Rebsamen frimer, la moutarde me monte au nez.

Évaluez ceci :