Savourons ensemble les symptômes d’agonie du libéralisme carnassier

  Serait-ce le début de la fin d'un certain libéralisme  mu exclusivement par la cupidité à court terme, modèle économique périmé qui se pose comme un pragmatisme alors qu'il n'est qu'idéologie ? Vous m'en verriez ravi, tant ses dégâts m'apparaissent considérables, et son mépris total des droits humains les plus fondamentaux scandaleux, indignes d'une réelle … Continuer la lecture de Savourons ensemble les symptômes d’agonie du libéralisme carnassier

la loi du marché n’est pas toujours la meilleure (et de moins en moins)

En lisant les informations économiques, on peut avoir tous les jours la preuve par des exemples très concrets de la cupidité monstrueuse d'un système financier devenu totalement fou, et déconnecté (c'est le cas de l'écrire) des conséquences de ses décisions sur des êtres bien réels. Ainsi, le cas fréquent de ces licenciements massifs alors que … Continuer la lecture de la loi du marché n’est pas toujours la meilleure (et de moins en moins)

les banques, voilà l’ennemi

C'est à mon sens le point précis, là où exactement nos élites n'ont rien compris. Les gens du commun dont je suis,  eux, le savent bien, pour le vivre, le voir, l'observer et le comprendre  tous les jours. L'indécence de certaines fortunes de plus en plus déconnectées de toute réalité et de toute valeur d'usage, … Continuer la lecture de les banques, voilà l’ennemi

la main invisible du marché dans la culotte de François H.

J'aurais pu tout aussi bien intituler ce billet "Une réforme bancaire à l'eau de rose".... Mais c'eut été plus convenu ! Et là où il y a de la gêne, il n'y pas de plaisir... Ironie de l'histoire, il serait finalement assez amusant s'il ne s'agissait de nos vies  de constater que c'est justement dans … Continuer la lecture de la main invisible du marché dans la culotte de François H.

Quand Sarkozy se bat contre les marchés avec une épée en bois, ça donne ça :

La France a fait le premier pas. Mais l’objectif reste lointain. Voulue par Nicolas Sarkozy contre l’avis des pays anglo-saxons, la taxe sur les transactions financières "à la française" demeure marginale par rapport aux ambitions de l’Union européenne ou à celles du prix Nobel d’économie James Tobin, son inspirateur initial décédé il y a dix … Continuer la lecture de Quand Sarkozy se bat contre les marchés avec une épée en bois, ça donne ça :

Breakdown, des hold-up du néolibéralisme (via Mes coups de coeur)

Partageons, partageons, il en restera toujours quelque chose... Par Yann Fiévet   La multitude des hold-up dont s’est rendu coupable le néolibéralisme financiaro-économique dans tous les recoins de la planète depuis vingt-cinq ans parvient aujourd’hui à l’issue annoncée depuis longtemps. Le constat banalisé de l’accroissement des inégalités entre riches et pauvres au sein de chaque nation … Continuer la lecture de Breakdown, des hold-up du néolibéralisme (via Mes coups de coeur)

blogueurs politiques zinzinfluents, allez vous faire voir chez les grecs !

. Ceux qui utilisent leur argumentation pour défendre les intérêts dominants ont gagné à tout jamais mon mépris. C'est par erreur qu'on leur a donné un cerveau puisque une moelle épinière leur suffirait amplement... pour défiler joyeusement au pas cadencé derrière les pontifes du FMI et leurs agences de notation.  Ainsi, ces blogueurs politiques, volontiers … Continuer la lecture de blogueurs politiques zinzinfluents, allez vous faire voir chez les grecs !

Laissons les riches spéculer tranquillement sur le marché de l’art

  Source . Taxer ceux qui font de l’argent sans travailler, est-ce une si mauvaise idée ?  Encore un signal malheureux pour ceux qui attendent davantage de justice, y compris fiscale.  Serait-ce une illustration de la tactique des contre-feux ? Pour faire oublier l’injustice de la disparition progressive de l’ISF et ses conséquences néfastes sur le budget de l’état, l’UMP … Continuer la lecture de Laissons les riches spéculer tranquillement sur le marché de l’art

capitalisme : 45 millions de morts en sursis…

Je viens d'entendre une information qui me fait froid dans le dos. Et mal aux tripes. Il s'agit de l'augmentation de plus de 15 % entre octobre 2010 et janvier 2011 du prix des matières premières, qui a entraîné une évolution du nombre de personnes dans le monde sous le seuil d'extrême pauvreté (soit 1,25 … Continuer la lecture de capitalisme : 45 millions de morts en sursis…