Crèche de Noël sous influence (de l’Opus Déï) à Toulouse : le combat pour la laïcité, c’est toujours pour les autres ou bien ?

Samedi dernier, si l’on en croit l’article qui suit, largement partagé, une soi-disant  » traditionnelle crèche vivante de Toulouse » (qui n’existe en fait que depuis… 2011, bonjour la tradition séculaire…) aurait été attaquée par une bande de dangereux gauchistes hyper violents sans morale ni cervelle… (certainement des antifas casqués et cagoulés, armés de battes de base ball,comme ici, prêts à tout casser, pour sûr… 😉 .

ça, c’est la version officielle commandée par le politiquement correct que vous ont donné à consommer nombre de médias mainstream. Voilà bien là de l’aussi vite (mal) informé que du prêt à penser, produit par les mêmes probablement qui estiment en leur fors intérieur qu’ils n’ont à faire face au public qu’ à du temps de cerveau humain disponible... Gageons que je puisse sans grands efforts vous traiter mieux, et témoigner d’avantage de respect pour votre intelligence personnelle… Sans quoi, un simple regard sur un article comme celui-ci vous commandera de vous indigner, comme ce fut le cas dans mon entourage proche… :

Pourtant, la réalité est un peu plus complexe à décrire, et pourtant assez simple pour être entendue et comprise par n’importe qui. Ou plutôt par qui que ce soit qui ne soit pas aussi aveuglé par un réflexe communautariste d’appartenance à une religion, ou par un sursaut identitaire pavlovien typique de l’extrême-droite, à moins que ce ne soit les deux, comme cette personne ci-dessous, dont le moins qu’on puisse écrire est que son regard est terriblement orienté :

Un autre cousin, tout aussi bas du front que l’on sait national, l’inénarrable Jean Messiha, du même parti extrêmement-droitier, a déclaré quant à lui, sur un plateau de télé :

« Les progressistes se sont émus et indignés pour un gamin dans un conseil régional. Personne n’évoque le sujet quand une crèche avec des enfants est attaquée. Quand il s’agit de nos racines, c’est silence radio et personne ne réagit. »

Nous y voilà : le fameux « intérêt supérieur de l’enfant« …. Chaque fois qu’il est brandi par l’Eglise catholique et ses fidèles (si souvent revendiqué par exemple, sur un autre sujet, par LMPT, autre parti extrêmement droitier, très proche des deux susdits), je sais déjà tout à fait quoi en penser, quand à la crédibilité de cet argument là… D’autant plus qu’ici, en l’espèce, contrairement à ceux qui ont osé troubler l’ordre public (qui savaient probablement très précisément ce qui se cachait derrière le décors de carton pâte de la crêche de Toulouse), les deux fachos dont il s’agit aurait mieux fait de tourner 7 fois la langue dans leur bouche. Car quand on sait qui est derrière l’organisation de ladite crèche tellement paisible et innocente…

L’opus Déï… Qualifié de secte y compris par des croyants (alors que pour moi, comme pour beaucoup de rationalistes, le christianisme n’est que le produit d’ « une secte qui a réussi… » parmi d’autres), dont voici quelques témoignages de gens qui l’ont vécu de l’intérieur. Eux-mêmes évoquent des pratiques relevant de la manipulation mentale…

Quant à l’école en question, derrière ladite crèche, la voici, par le biais d’un article qui confirme le dossier à charge :

Pourtant, les organisateurs de ladite crèche se défendent de tout prosélytisme religieux, avec un certain … Erwan Demolins en tête, cité dans plusieurs médias à propos de cet événement. Alors, vous me connaissez maintenant, je suis allé voir ce qu’on disait de ce gugusse dans les Zinternets.

Et comme par hasard, je le retrouve ici :

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi cela veut dire beaucoup. En outre, ce n’est peut-être pas tant le fait qu’il s’agisse d’un événement à haute teneur chrétienne non ajoutée (on préférerait en effet voir exaltée l’amour de son prochain ailleurs et autrement, de manière un peu plus crédible je veux dire, que dans ce genre de publications et sites racistes, complotistes et haineux en effet) que le fait que lorsqu’il s’agit de vilipender une autre religion en vertu du recours à l’argument de l’atteinte à la laïcité, les mêmes de ce camps là ne sont pas les derniers pour enclencher la polémique, souvent suivis de près par les républicanistes

Deux poids, deux mesures. Et ça finnit par se voir, engendrant des rancunes et des rancœurs, tout comme des tensions inter-communautaires. Mais peut-être est-ce cela précisément que ces gens souhaitent ? Comme nous sommes loin en tous les cas du fameux esprit de Noêl….

… (billet à compléter, Erwan Demolins, je n’en ai en effet pas fini avec toi de mes investigations…)

Post-scriptum ; je viens de prendre connaissance de ceci, qui m’apprend qu’en fait, à propos des perturbateurs en question, l’incident n’était pas prémédité. Dont acte. Dommage…

La collusion de la municipalité de La Salvetat sur Agout avec les #brigandes éclate au grand jour sur France 3

« c’est la presse qui nous pose un problème, c’est pas ces gens là ! » (le 1er adjoint de La Salvetat Sur Agout)

Sans commentaires…

J’ai rencontré le grand maître du @RaptorDissident ‏ #PesteBrune

Il s’appelle Eric Fiorile. j’ai fait la connaissance (virtuelle, rassurez vous. je tiens à ma santé mentale) de ce charmant individu à l’occasion du mouvement de « dissidence populaire » (sic)  qu’il a tenté de lancer à l’occasion du 14 juillet 2015. Voilà qui s’apparente d’avantage à une secte qu’à un mouvement politique. Je m’inquiète un peu je l’avoue, me demandant quelle souffrance peut les habiter, pour les gens qui prennent au sérieux ce personnage plus que malsain. Je sais qu’il est malhonnête de psychologiser outrancièrement l’adversaire politique, mais là, en l’occurrence, il faut bien se rendre à l’évidence… Jugez vous-mêmes, sur pièce. J’hésite entre le positionnement des Illuminatis et celui des reptiliens. A moins que ce ne soit celui de l’UPR. Parait même que Dieudonné himself le soutient, c’est dire… Ne riez pas, ce qui va suivre m’apparait plutôt dramatique, d’autant plus que tenter de surfer sur les ravages d’Irma m’apparait d’une dégueulasserie putassière assez ignoble que même une santé mentale particulièrement altérée ne saurait justifier :

Capture.PNG
source

Et dire qu’il y a des gens qui se croient supérieurement intelligents qui soutiennent ce genre d’individus…

Devoir d’ALERTE : le groupe « #FDG, le portail militant » sur facebook, un repaire de trolls fachos et complotistes ?

Depuis deux jours, mes oreilles sifflent. je suis en effet  destinataire sur différents réseaux sociaux de messages d’alerte concernant le groupe « front de gauche, le portail militant » sur facebook. Signalons en passant qu’il comporte plus de 3600 membres, ce qui n’est donc  pas ce qu’on pourrait qualifier de petit groupe confidentiel. Il se trouve que, de toute bonne foi, j’en faisais d’ailleurs partie… Mais voilà qu’on me signale que ledit groupe serait infiltré par des militants complotistes, de la mouvance Dieudonné/Soral, de l’UPR et d’Egalité&Réconciliation, cette antichambre du zemmourisme et du FN en passant par les réseaux identitaires. Vous comprendrez donc que, compte-tenu de mes convictions résolument antifascistes, je sois aux aguets, et irrité. Ceci d’autant plus que je viens de tomber sur cet article plus explicite du blog de « Cut The Crap », que je ne connaissais pas. Il me semble éloquent, et j’ai tendance à le croire à priori. je lui ai  donc demandé sur twitter les captures d’écran qu’il dit détenir, afin d ‘argumenter  et d’illustrer utilement ce billet, qui se complètera donc en temps réel en fonction des éléments d’information complémentaire qui me parviendront. En attendant, le principe de précaution devant prévaloir, je me suis désinscrit de ce groupe que je ne saurais cautionner. Ceci d’autant plus que, comme le signale CTC, la personnalité du seul et unique administrateur (rien que ce détail me semble suspect)  m’apparait en effet, c’est le moins qu’on puisse dire, « bien éthérée »… Gilbert  LAURET se prévaut ainsi, comme le mentionne CTC, de concepts aussi connus (sic) que « Socialisme philia-informationnel » et de « l’Humanité Universelle grâce aux technologies numériques » qui m’ont conduit à d’étranges publications… Il suffit de googliser un tantinet.  Et comme j’avoue que j’ai un peu de mal avec les sectes…  Alors, courage, faites comme moi  : fuyez !

.

Post-scriptum : vous voulez des preuves , En voilà :

unnamed

.

unnamed2
/
unnamed3
.

unnamed5

.

unnamed6
/
unnamed7
.
unnamed9

l’anonymat des anonymous en danger

je viens d’apprendre que plusieurs anonymous ont été verbalisés vendredi dernier  près  du siège de l’église de scientologie dans le XVème arrondissement de Paris, notamment pour port de leur célèbre masque, conformément à l »article R645-14 de la loi du 19 juin 2009. Celui-ci sanctionne le délit de « dissimulation illicite du visage à l’occasion de manifestations sur la voie publique », contre lequel je m’étais élevé en son temps, avec un billet au titre discutable..

Pourtant, comme le relèvent certains anons concernés, cette même loi prévoit des cas où cette dissimulation est légitime. Ils argueront donc devant la justice du fait que s’ils avaient manifesté devant eux à visage découvert, les scientologues pourraient s’en prendre à eux, ce qui s ‘est déjà produit dans le passé.

En tous cas, il est toujours très agréable de constater que les forces de l’ordre sont plus promptes à s’en prendre à des manifestants pacifiques qu’à une secte dont les exactions sont connues mais si peu réprimées…  Il est vrai que les forces en présence ne sont pas les mêmes.Dans une société digne de ce nom, le dernier mot doit toujours  rester aux forces de l’argent, n’est-ce pas ? Belle démocratie…

.

plainte contre les partisans de Cheminade

Si d’aucuns doutaient de la véracité de mes propos pas vraiment élogieux à propos du candidat quelque peu « aware » de Solidarité&Progrès, qui dissimule de plus en plus mal son positionnement fantasmatique et sectaire, il leur importera d’apprendre que la chaîne LCP a décidé de porter plainte contre un certain nombre de ses partisans qui, à la suite d’un interview le concernant, se sont sentis autorisés à inonder la chaîne de mails de protestation au contenu injurieux, dont certains à caractère antisémite. Voilà qui est dit.

Cheminade, l’étrange candidat (en cours d’identification)

 

 « Ils m’ont raconté qu’ils étaient contre le racisme, ils semblaient de gauche et c’était un petit candidat. Mais quand j’ai appris qu’il était d’extrême droite et qu’il était condamné, j’ai bondi » (Interview d’ Henri Sauthon ¹, Maire du village de Sannat [Creuse] archives INA, 1995, ici).

  J’ai beau me revendiquer anti-capitaliste, je ne saurais cautionner tout et n’importe quoi. Je préfère en effet parier généralement sur l’intelligence, une conscience éclairée, le sens critique et la liberté de chacun. Ceci implique que voir quelqu’un(e) profiter de ses compétences intellectuelles et verbales, voire de moyens financiers dont on ne sait guère d’où ils proviennent pour abuser de la vulnérabilité de certains, et asseoir ainsi son emprise, est à mon sens éminemment critiquable.  Je ne vais donc aps m’en priver, mon devoir étant dans ce cas de le faire savoir, et d’apporter les informations dont je dispose ou auxquelles j’ai accès pour mettre en garde ceux qui me lisent.

  Cette précaution oratoire prise, j’en viens droit à la raison qui me pousse à écrire ceci  : Cheminade.

  Poussé par la curiosité vis à vis de ce petit candidat qui aurait obtenu ses 500 signatures là où d’autres qui se veulent plus représentatifs prétendent ne pas en disposer encore, j’ai voulu en savoir plus à son sujet. La fiche wiki de Solidarité et Progrès (S&P), le mouvement qu’il représente, nous indique qu’elle a pour but « de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l’égalité des chances et contre l’usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral ». Pour S&P, sa politique […]  « constitue une alternative aux rapports de force inhérents à l’ultra-libéralisme et au marxisme. Ce mouvement se considère comme étant un mouvement de résistance face au retour du fascisme aux États-Unis et en Europe, parlant en particulier d’un fascisme financier »(Le site de S&P)

Voilà pour la devanture politique, à laquelle on pourrait  éventuellement souscrire bien volontiers, si l’on n’avait pas creusé davantage le sujet, et si je n’avais été choqué d’emblée (ce qui m’a poussé à écrire ce billet) par cette déclaration du  candidat de « Solidarité et Progrès » qui a effectué vendredi 9 mars un parallèle douteux entre la politique de Barack Obama et celle d’Adolf Hitler. Grâce aux éléments glanés pour les besoins de ce billet, on comprend mieux pourquoi. Son inspirateur américain comparait quant à lui Obama à un singe… De grands démocrates, vous dis-je.Mais un autre versant de son mouvement est moins connu par le grand public. En effet, selon la MIVILUDES, dans un rapport de 2005 ², ainsi que pour l’UNADFI (une fédération d’associations luttant contre les sectes), le parti que représente Jacques Cheminade, S&P, issu du mouvement LaRouchiste américain (sur lequel plane de forts soupçons d’antisémitisme notoire), serait susceptible de dérives sectaires dans la mesure où il présente un certain nombre de critères permettant de l’y assimiler, comme en attestent certains documents présents sur le site de l’UNADFI, à laquelle j’emprunte cette catégorisation :

Les indices :
- Le caractère exorbitant des exigences financières.
- Les troubles à l’ordre public.
- L’importance des démêlés judiciaires.
- L’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels.
- Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
- Le discours clairement antisocial.
Les critères spécifiques :
- La déstabilisation mentale.
- La rupture induite avec l’environnement d’origine.
- Les atteintes à l’intégrité physique.
- L’embrigadement des enfants.
L’UNADFI ajoute deux autres critères :
- L’allégeance inconditionnelle à une personne.
- La doctrine incitant à des actes contraires à la législation ou portant atteinte aux droits et à la dignité de l’homme.
Jacques Cheminade est en outre impliqué dans un certain nombre d’affaires et de polémiques persistantes, nourries par des positions surprenantes, étranges ou ambiguës  :
  • Il dénonce aujourd’hui la fuite en avant vers la guerre des nations occidentales, et accuse Barack Obama d’avoir poursuivi la doctrine stratégique néoconservatrice de l’administration précédente tout en abandonnant sa population aux conséquences de la crise financière.
  • « Il considère la participation des activités industrielles humaines dans le phénomène naturel du réchauffement climatique comme un mensonge. Il dénonce par ailleurs Al Gore, l’accusant d’utiliser le réchauffement climatique pour des buts détournés. » (wiki)
  • « Il assimile Myspace et Facebook à « un camp de concentration mental sans larmes »(source)
  • Il veut «lancer des programmes pour la construction de transporteurs spatiaux de troisième génération et l’industrialisation de la Lune, plateforme future vers Mars et le reste du système solaire».
  • Afin de promouvoir le développement des peuples, Jacques Cheminade souhaite la mise en place d’«un Pont terrestre eurasiatique», l’essor du continent africain par la plantation «d’une ceinture verte transversale dans le centre de l’Afrique (source)
  • Il est condamné en 1992 pour vol dans le cadre de l’affaire Pazéry, une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer qui avait fait don de 1 197 000 Francs à trois associations dans lesquelles il avait des responsabilités : le POE, la Coalition anti-drogue et la « Fondation pour l’énergie de Fusion » (wiki).
  • Il est également condamné dans le cadre de L’affaire de l’affiche, qui implique Mylène Farmer à son corps défendant dans l’une de ses campagnes, en 1993, par le biais d’une image la représentant, avec pour sous-titre : « Ils promeuvent la laideur et la drogue, Non à la sous-culture des médias ». (wiki)
  • Ses comptes de campagne, en 1995, lors de sa dernière participation (il n’a pas réussi à obtenir les 500 signatures aux autres élections…) ont été invalidés. Il fût en outre  « soupçonné par le Trésor Public d’avoir organisé son insolvabilité en ayant hypothéqué son appartement parisien, ainsi qu’une ferme et une part de forêt qu’il possédait dans le Puy de Dôme » (wiki)
  • S&P serait également impliqué dans l’affaire « Jeremy Duggan« , un jeune britannique mort brutalement à Wiesbaden en Allemagne.(UNADFI)
  • Il vient d’ exiger, selon les Inrocks, que Google ne l’associe plus aux mots « secte » ou « extrême droite »… Pourtant, après avoir exploré avec vous le premier, sur ce dernier point, le fait que le site d’extrême-droite Fdesouche le soutienne n’est pas du meilleur effet pour le disculper de ce dernier soupçon…

Pour clore ce billet, précisons que, tout comme aujourd’hui, plusieurs maires,  en 1995 dénonçaient déjà les procédés des « émissaires » du candidat Cheminade, dont la citation figurant en tête de ce billet est significative.

Alors, vous avez vraiment envie de voter pour lui ? Dans ce cas, il faudra que je développe davantage. Car la dernière fois, en 1995, il a obtenu plusieurs dizaines de milliers de voix. C’est beaucoup trop.

A lire aussi, pour compléter : le reportage de la rédaction du Mouv’, à qui je me suis permis d’emprunter l’illustration de ce billet.

.

.

¹Henri Sauthon s’est en outre illustré dans une autre affaire… qui me le rend éminemment sympathique.

²Extrait : « Le parti Solidarité et Progrès mène une vaste campagne de recrutement depuis le début de l’année 2004, installant des stands et distribuant des tracts, des revues Nouvelle Solidarité à proximité ou même dans les campus des universités, notamment à Paris (Sorbonne, Saint-Michel….), à Rennes, à Nantes, à Lyon. Les étudiants constituent une cible privilégiée pour ce parti qui, sous l’apparence d’une idéologie politique « anti-Bush » et avec une image alternative aux mouvements politiques constitués, joue sur la fibre engagée et idéaliste des étudiants. »

le garde-fous du 21 décembre 2012…

source

.

Il est toujours bon de le rappeler, la fin du monde n’est pas pour demain….

Dans son rapport annuel publié mercredi 15 juin, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) dénonce les dangers des discours apocalyptiques ainsi que la menace représentée par les pseudo-thérapies contre le cancer. La Miviludes, présidée par Georges Fenech et dépendante de Matignon, insiste particulièrement sur les risques « réels accrus » de suicides collectifs en raison du calendrier. En effet, une Apocalypse est annoncée, notamment par la mouvance New Age, pour le 21 décembre 2012, sans la moindre validation scientifique. (source)

La prophétie véhiculée par cette nébuleuse areligieuse en quête d’un « éveil spirituel » est largement amplifiée sur Internet. Elle se base sur une interprétation du calendrier Maya et le passage à l’« ère du Verseau », dénonce le rapport 2010 de la Mission. La peur de cataclysmes astrophysiques entretenue par des gourous assurant être en liaison avec des entités extraterrestres leur permet d’asseoir « une emprise physique ou psychologique sur des individus, voire la captation de leurs biens financiers », écrit encore la Miviludes.

La Mission s’inquiète des « risques accrus » de dérives sectaires et de suicides collectifs, rappelant le drame de l’Ordre du temple solaire. Quelque 74 adeptes avaient péri en France, en Suisse et au Canada entre 1995 et 1997. D’où la nécessité d’une vigilance renforcée pour déceler les signes avant-coureurs des réactions anxiogènes, y compris sur Internet.

Les Anonymous se mobilisent devant le siège de la Scientologie à Paris (via :::::::Le Blog de Monsieur Jo:::::::)

Il est utile, effectivement, Monsieur Jo, de ressortir ses classiques en termes de militantisme, y compris sur le web….

Moi non plus, je n’aime pas les sectes… y compris celles qui ont réussi.

Qu’elles s’en aillent toutes !

Read More

via :::::::Le Blog de Monsieur Jo:::::::