Où les petits producteurs de haine abandonnent leurs créatures… #Bayonne #RN #FDesouche #Islamophobie

source

Suite à l’attentat raciste visant la mosquée de Bayonne, perpétré par un ancien candidat du FN/RN, Claude Sinké, il est intéressant de noter que même les personnalités et sites d’extrême-droite, débordés par les commentaires haineux, ouvertement racistes et faisant l’apologie du terrorisme, sont obligés de supprimer leurs publications pour ne pas encourir les foudres de la loi…

Ce mercredi 30 octobre, le post de Robert Ménard a disparu de sa page officielle, comptabilisant plus de 41 000 abonnés. Le maire de Béziers, contacté par CheckNews, confirme être à l’origine de cette suppression. La raison ? Un trop grand nombre de commentaires haineux.

La page officielle du Rassemblement National semble avoir connu le même problème. Hier, plusieurs captures d’écran publiées par des journalistes sur Twitter et sur le site de France Info indiquaient que le communiqué du parti, qui «condamne avec la plus grande fermeté l’attaque de la mosquée de Bayonne» était reçu de manière particulièrement négative sur Facebook. De nombreux propos y minimisent voire légitiment l’attaque. «Rien à faire de la mosqué.Je vote RN mais gaffe de pas pousser le bouchon au risque de s’y perdre.Avec ces propos je vais finir par douter à savoir de quel côté vous êtes réellement ??» lance un internaute. Un autre se contente d’écrire : «Je ne condamne pas.»

Idem pour Fdesouche : la page du site d’extrême droite a dans un premier temps relayé un contenu sur l’attaque de Bayonne sur sa page Facebook, avant de faire machine arrière et de le supprimer. Là aussi des internautes ont relevé des propos haineux particulièrement violents qui auraient été tenus sur la publication avant suppression. Un compte aurait ainsi écrit : «Souhaitons qu’ils meurent ça fera deux étrons de moins», en référence aux deux personnes gravement blessées dans l’attaque. Contacté, le créateur de Fdesouche, Pierre Sautarel, s’est contenté de nous indiquer qu’il ne «s’occupait pas de Facebook».

source

Voilà qui s’appelle assumer ses responsabilités…

Ménard, le RN , FDesouche, submergés par les monstres qu’ils ont créés… Cela nécessitait bien évidemment d’être souligné ici. S’ils pensent qu’ils vont se défausser si facilement… Je serai toujours là – avec d’autres – pour leur mettre le nez dans leur caca. Les archives de ce blog sont là pour étayer le dossier d’accusation.

Ici, par exemple, l’auteur de l’attentat raciste de Bayonne, Claude Sinké, sur une photo aux côtés de Marine Le Pen.

La vérité est cruelle, pour les bas du front.

#Désinformation : FDesouche annonce la censure de Zemmour par You Tube

Comme dans mon fil d’infos incluant bien entendu des titres de sites de fafs (vigilance oblige) j’ai vu passer – Ô Joie immense ! – un titre de la bouse à Sautarel, FDesouche, selon lequel le discours de Zemmour pour la mal nommée «  convention des droites  » (1) aurait été supprimé par YouTube, j’ai voulu m’en assurer par moi-même…

Bon, c’est sûr qu’une telle décision, aussi vertueuse, de la célèbre plate-forme de vidéos qui charrie tant de violence et de haines en tous genres (un vrai nid), jusqu’à tolérer sans honte l’apologie du terrorisme, cela m’aurait fait très plaisir. Mais pourquoi n’ai-je aucune confiance en ces gens là ?

Bingo, j’ai bien fait, il suffit de taper « discours de Zemmour convention des droites » sur un quelconque moteur de recherche, et voilà qu’on la retrouve en intégralité ailleurs… (en plus de son blog perso) :

Crier à tout bout de champ à la censure… la ficelle est usée ! Démonstration une fois de plus de l’inépuisable source de fakenews en tous genres de ce genre de sites pourris jusqu’à la moelle qui ne fait que charrier de la désinformation, une fois de plus. A qui profite le crime ? Toujours aux mêmes : à ceux qui se font du fric avec ce genre d’idéologies vomitives sur le dos de gogos qui prennent tout ce qu’ils pondent pour argent comptant. Sauf que d’autres s’enrichissent sur leur dos au point de pouvoir se construire de jolies petites maisons à la campagne…

N’est-ce pas, Sautarel ?

CQFD, une fois de plus.

(1) Un discours si outrancièrement médiatisé malgré sa provocation évidente à la haine raciale et religieuse (un délit).

#Amazon finance la haine et le #racisme en ligne #FDesouche

C’est le Canard enchaîné qui a vendu la mèche hier. Comme le géant bien peu scrupuleux (jusqu’à l’horreur) de la vente en ligne qu’est Amazon – à boycotter absolument – proposait une offre de partenariat à différents sites internet, le « navire amiral de la fachosphère » s’est empressé de saisir l’aubaine. Probablement pour trouver une parade afin de contrer la baisse de financement due à la campagne, particulièrement efficace de l’aveu même de FDesouche, des Sleeping Giants (la preuve, elle fait couiner tous les fachos).

source

Pourtant, comme l’indique l’article de France Soir, les CGU de ce site interdisent formellement « les sites qui incitent à la discrimination basée sur la race, le sexe, la religion, l’origine nationale, l’invalidité physique, l’orientation sexuelle ou l’âge » , ce qui s’applique à la virgule près au site de Sautarel

source : Canard enchaîné du 28 aout 2019

… Lequel Sautarel s’indigne et botte en touche en raillant, se croyant comme à son aimable (spoiler : non) ordinaire, d’une intelligence supérieure… Ce qui est loin d’être démontré…

La même intelligence – qui reste à démonter quand on parle de racistes – qui, en sus de pratiquer une désinformation assez grotesque pour qui connait le sujet et le fond de ce genre d’échanges de liens payants – lui fait désigner à la vindicte particulière de sa meute de bas de plafond une simple journaliste qui n’a fait que son travail, en outant l’un de leurs échanges… Belle délicatesse. Et comble de la sournoiserie qui le caractérise, on pourrait lui accorder le crédit d’avoir invisibilisé son nom… Mais pas sa photo. Une petite démonstration niveau élémentaire de cyber-harcèlement pour les nuls…

Quand au nid d’ordures en tous points (les exemples ne cessent de s’accumuler, sans la moindre perspective de contrition ni de volonté de changement) qu’est Amazon, on s’en tiendra aux derniers mots de l’article du Canard, ce qu’on savait déjà, jusqu’au pire : Business first…

« Bien sûr, l’argent n’a pas d’odeur, mais pas d’odeur vous monte au nez.  » (J. Brel)

#Obertone, autre fétiche de la #fachosphère : down. Re-joie.

Capture.PNG

Quand on veut connaître l’actualité de l’auteur Obertone, sur un célèbre moteur de recherche, ce qui est significatif, c’est de constater si visiblement à quel point il est aussi massivement relayé par des sites aussi représentatifs de la fachosphère : Breizh Infos, TVL, Agoravox, Valeurs Actuelles, Boulevard Voltaire…  Si vous cherchez une liste des sites bien  toxiques à éviter, elle est là, pas besoin de chercher plus loin. Toute la première page de recherche en est infestée. Voilà qui donne une première impression significative à propos des thèses véhiculées prioritairement par l’individu dont il s’agit. On comprend pourquoi c’est le plumitif préféré du FN/RN,  qui va jusqu’à le recommander à ses électeurs…

Pourtant, l’actualité de ce porteur de peste brune là est bien différente, et les mêmes se gardent bien de l’ébruiter. Si je ne me fiais qu’à Google, je n’aurais donc  rien su de ce qui vous vaut ce billet. Et quand ça vient du même que je viens d’épingler dans mon précédent article, c’est encore plus jouissif.

Capture.PNG

Merci pour ce moment.

(petit rappel : il y en a eu d’autres… )

face au retour de la bête immonde, il est à présent temps de prendre le maquis

Suite à cette histoire, je n’ai jamais vu depuis bien des années un tel torrent de merde raciste, xénophobe et haineuse sur twitter… L’origine ? Très facilement repérable, même pour le néophyte  : le nid des rats d’égouts de la fachosphère le plus connu de l’hexagone par les fronts étriqués, qui n’ont guère d’autre horizon que ce filtre de haine à travers lequel ils regardent le monde, assombri par les bons soins du Docteur Sautarel…  :

Capture.PNG

A peine lancé cet appel terriblement clair au cyber-harcèlement (on n’isole pas un tweet par hasard, pour le seul plaisir de l’éclectisme informationnel, sans avoir une idée derrière la tête… D’autant plus que France Terre d’Asile a déjà été violemment menacée par le même genre de bas du front…), voilà le pauvre Pierre Henry (c’est ici, jugez en par vous même)  enseveli sous une masse de messages tous plus violents, haineux, racistes et méprisables les uns que les autres, dont je me refuse même à en incruster la moindre petite trace brune ici, tant ils schlinguent. Ils sont visiblement l’œuvre bien dégueulasse de trolls racistes  qui se lâchent. Pourtant, malgré leur caractère explicitement raciste, harcelant, violent, la plupart ne seront pas censurés, malgré les propres règles mêmes de ce réseau devenu si terriblement asocial là, comme vous pourrez le vérifier.  Ce seul phénomène, précisément, que j’ai maintes fois tenté de décrire, et sur lequel j’ai plusieurs fois alerté, jusqu’aux législateurs,  est un terrible désaveu pour twitter, dont la modération est complètement dépassée. Par contre, si l’on s’y oppose, comme je l’ai fait, et qu’on signale les contenus litigieux, même si vous ne contrevenez nullement aux règles d’utilisation du réseau en étant ni injurieux, ni harcelant, ni violent, votre compte est pourtant étrangement restreint, comme ce fut encore le cas pour moi aujourd’hui. Cherchez donc la logique…. Moi, ce que je vois ici en l’espèce, c’est que les cyber-harceleurs ont toujours raison, et les victimes toujours tort.  Et qu’elles sont obligées de quitter ce réseau, comme ce fut le cas de Caroline de Haas (qui s’en est expliquée ici) et bien d’autres. La loi du plus haineux serait elle donc toujours la meilleure ?  Et celui par qui le scandale arrive, toujours montré du doigt, plutôt que ces masses abjectes de haineux  ?

Capture

J’en ai marre. Fatigué. Usé. Quand j’ai commencé à utiliser twitter, ces messages haineux étaient beaucoup plus rares, il était plus facile de s’y opposer, et d’obtenir la suspension de leurs auteurs.  Aujourd’hui, ils sont monnaie courante, et honteusement banalisés. Ils deviennent même une sorte de must, sur le registre ricanant, lolcatmdr… Ce réseau est infesté par les ricanements des hyènes de JV et autres 4chan genre… Les comptes de celleux qui les dénoncent sont suspendus quand ceux qui propagent cette haine culminent à des milliers de followers, logique de buzz rentable à court terme oblige.  Cette stratégie perverse des malveillants est plus clairement explicitée ici (in english). Je vais donc quitter ce réseau de plus en plus asocial là, question de santé mentale. Nous sommes bien trop peu nombreux.ses à dénoncer cela, cette perversion inhumaniste de ce réseaux à présent complètement pourri. Je ne me sens plus l’âme d’un Don Quichotte ou de je ne sais quel Social Justice warrior. Je n’en ai plus la force, ni le temps, ni les moyens. Et puis,  un tel déluge de merde raciste ne peut laisser indemne, et à l’impossible nul n’est tenu. Surtout quand tout cela survient le même jour où la seule réaction de ce si sinistre Ministre de l’Intérieur là, sensé préserver la paix civile dans ce pays, est si étrangement indulgente avec les suprémacistes blancs au cœur de cette affaire, quand les gauchistes qui se rendent coupables de  défendre les droits humains sont quant à eux criminalisés, raillés, marginalisés. Dans ce merveilleux monde macroniste, Martine Landry sera donc inquiétée par la justice quand les fachos iront à pied, confiants et souriants. De mémoire de militant des droits humains, je n’ai jamais ressenti une atmosphère aussi suffocante et détestable qu’aujourd’hui. ça suffit comme ça. je dois apprendre à penser un peu à moi, et à me préserver, compte-tenu de la vulnérabilité à laquelle cette société si violente pour les plus humbles me contraint. Celles et ceux qui veulent me contacter savent bien où le faire. Suffit de déposer un com ici. Les autres retourneront dans l’ombre de leur légitime anonymat, ou m’y laisseront. M’en fous. Merci pour ce moment. Voguons à présent allégé de ce poids là vers d’autres horizons plus sereins. Malgré ma cible prioritaire ici, qui demeure. La présence des antifas n’a jamais été aussi éminemment requise, à l’heure où des hordes de fachos peuvent exulter sans être nullement inquiétés par le pouvoir en place.  Pire, ils ne peuvent que plastronner d’avoir terriblement raison avant les autres puisqu’en ce moment, une loi scélérate qui ne voit aucun inconvénient à l’emprisonnement des enfants, ce qui est contraire aux accords internationaux et qui a valu à la France plusieurs condamnations par la CEDH, est en train d’être votée, sans le moindre état d’âme par les mêmes qui ont prétendu frauduleusement nous protéger du FN alors qu’ils lui donnent tant de grain  à moudre…

Capture.PNG
source

La supercherie soi-disant démocratique n’a que trop duré. ça suffit comme ça.  ça va trop loin, là. Le temps est à la révolte, et à l’efficacité combative, et non plus à la seule indignation improductive. Je vais aller me procurer rapidement d’autres outils plus puissants que ces simples mots. Les miens toutefois, qui tracent les contours de l’abjection quotidienne dans laquelle bascule peu à peu cette société française que mon éthique personnelle réprouve chaque jour un peu plus…

je trace ma route.

#FDesouche, la bêtise à l’état brute (moi j’aime bien les #kebabs 😊)

Quand on n’a pas trop les moyens comme moi d’aller au resto, ça reste une valeur sûre. A condition bien entendu de bien choisir l’endroit, les conditions sanitaires n’étant pas toujours au rendez-vous. Mais n’est-ce pas le cas de tous les fast-foods ? J’ai ainsi été victime d’une intoxication alimentaire carabinée suite à un repas pris autrefois dans ce qui n’était même pas un dépôt de restauration rapide, mais un restaurant bien de souche, et n’ai dû mon  salut qu’à une très bonne condition physique, alors….

Mais pour les médiocres et grossiers bas du front de Fdesouche, tout est matière à polémique raciste. Les kébabs ne sont pour eux qu’une présence intolérable sur leur territoire, qu’il s’agit de délimiter aux quatre coins de leurs propres excréments.

Capture.PNG

source [At]http://www.fdesouche.com/954013-malbouffe-metz-designee-capitale-francaise-du-kebab

Alors que le site raciste relayait un article de lorraineactu.fr faisant de Metz, une ville proche de chez moi, la  capitale du kebab, voilà ce que l’on pouvait trouver en commentaires dudit sujet sur le site des cancres, là… 😉 :

CaptureCapture_Capture3Capture4Capture9

Avec ce genre de communautaristes là, au front si bas, on n’est jamais surpris par le registre des commentaires, dont les mêmes sur d’autres sites (incitation à la haine, menaces de mort, etc) vaudraient fermeture à son administrateur. Mais puisque Sautarel est bien de souche… Deux poids, deux mesures.

Et les mêmes qui de surcroit ne répugnent pas à se gaver de MacDo ou de KFC.. CQFD.

La bêtise à l’état brute.

Pour tous les autres, mer…Sy, @HeleneSy ‏ #racisme #haters

S’il fallait que l’épouse d’une personnalité médiatique de premier plan s’y colle pour dénoncer haut et fort la politique de modération de twitter, toujours  « à chier » (et je le démontre), et qu’enfin les choses bougent,  alors je dis mer…SY. Un geste fort et bien médiatisé (et c’est tant mieux !!) pour toutes les autres victimes de racisme beaucoup plus anonymes qui s’en prennent plein la gueule tous les jours…

source

Et qu’on n’aille pas nous faire le coup de l’impossibilité juridique de régler le problème sous prétexte que le siège de la société serait à l’étranger. ça ne marche plus. D’autre pays sont bien plus offensifs que la France en la matière, comme, je ne cesse de le rappeler, l’Allemagne,  qui vient d’adopter une loi entraînant de lourdes sanctions financières pour les plates-formes qui ne lutteraient pas assez efficacement contre les propos haineux sur les réseaux sociaux. L’Europe se penche aussi sur le problème, et c’est tant mieux. On attend avec impatience que notre pays soit aussi énergique en la matière. Surtout venant d’une majorité dont le président s’est érigé en rempart contre le FN. C’est aux actes, qu’on en jugera, pas aux paroles, qui n’engagent que les gogos de La Secte qui y croient.

Nota bene : sur ce même registre, je note avec satisfaction qu’Anne-Sophie Leclere, ex candidate FN à l’élection municipale de  2012, a été définitivement condamnée pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe. Parfait. Ceux qui croient pouvoir propager leur merde en toute impunité, ivre de la toute puissance que leur donne les résultats du FN à l’élection présidentielle, en seront pour leurs frais. Ils sont prévenus. L’impunité doit cesser.

Hélas, Sautarel, lui, court toujours…

sautarel

Festival afro-féministe : le #FN demande, @Anne_Hidalgo et @_LICRA_ obtempèrent… 😱 #antifa

Capture.PNGje ne vois personnellement aucun inconvénient (bien au contraire, beaucoup d’avantages)  à ce qu’une réunion non mixte soit organisée par des femmes/ militantes féministes afin de discuter librement, loin de toute considération ou interruption masculine, non destinataires directs que nous sommes des différents aspects de la domination machiste/sexiste. Aussi, de la même manière exactement, je ne vois pas pourquoi je verrais d’un mauvais œil le fait que des victimes de racisme se réunissent pour discuter tout aussi librement, hors de toute pression et de risque de court-circuitage de la part de blancs qui ne risquent aucunement d’être victimes de racisme quant à eux, très majoritairement j’entends. (Le « racisme anti-blancs », cette invention d’extrême droite, reprise si imprudemment par certaines officines dites anti-racistes, me fait bien « marrer », tant il n’a franchement rien d’un processus majoritaire, contrairement au racisme réel). Pourtant, une clique de fachos s’est soudainement préoccupée de droits humains, comme ce n’est franchement pas leur habitude d’ordinaire, eux plus volontiers moralement aveugles sur le sujet quand il s’agit de certaines communautés promises à leur haine viscérale, et parfois meurtrière, comme vendredi à Portland. Ils se sont frénétiquement et haineusement agités dernièrement à l’occasion de la tenue d’un Festival afroféministe européen NYANSAPO,  organisé par le collectif Mwasi. Ce qui les a mis en rogne ? Le fait de voir sur le programme des espaces de discussion réservés aux non blancs. Se sentiraient-ils exclus d’une possibilité de co-construction d’actions visant à lutter contre le racisme et les discriminations sexistes ? Et donc, avaient-ils sincèrement l’intention de s’y rendre ? Arrêtons là l’hypocrisie, la preuve par l’absurde étant faite de leur malveillance. J’ai assisté en direct, sur twitter puis sur discord, à la montée de cette polémique. On y retrouve le gratin des sites de la fachosphère comme le collectif Mwasi en a déjà fait la démonstration..

DAwo1GQXgAATqhL.jpg

DAwuYATXgAAtKwH.jpgCapture.PNGCapture.PNGCapture.PNG

Aussi, quand on sait de quel coin sombre provient cette polémique détestable,  me semble-t-il regrettable qu’une certaine »gauche » totalement déconnectée des réalités actuelles du combat anti-raciste dont elle a déserté si visiblement (parole de militant) le terrain, soit en train de sucer à tel point  la roue de ces hordes de haineux. On attendait mieux notamment de la part de gens qui se disent socialistes, comme Anne Hidalgo, ou « antiracistes », comme la Licra, que de joindre les actes à la parole de ces fachos patentés pré-cités.

Capture.PNG

Aussitôt, la fachosphère exulte… (Sautarel est l’animateur du site FDesouche)

Capture.PNG

J’ai honte pour eux. Je suis en effet bien placé pour  constater qu’on n’a guère vu les mêmes s’indigner de l’existence d’un lieu comme la Citadelle, à Lille (encore une ville « socialiste »… ) où le responsable peut tenir tranquillement et en public des propos prônant la supériorité de la race blanche sans être nullement inquiété. De même, on n’a pas beaucoup vu le maire de Lyon et actuel ministre de l’intérieur se préoccuper des  verrues  fascistes qui défigurent sa ville.

Le deux poids, deux mesures, ça finit un peu trop par se voir. Faut que ça cesse.

Post-scriptum : cet article de Libé  détaille le contenu de cette polémique et explique pourquoi la décision de la maire de Paris de saisir le préfet de police de Paris pour tenter de faire interdire cette manifestation est totalement ridicule dans la mesure où les espaces de discussion non-mixtes se déroulent dans des lieux privés où elle n’a pas de pouvoir de décision. CQFD.

Réactualisation :

au 29.05.2017 : je n’en reviens pas de tant de mensonges colportés à ce sujet par les médias qui titrent complaisamment, dans la lignée de l’extrême droite, au « festival interdit aux blancs », ce qui est factuellement faux.  Et quand je vois s’allonger, avec de telles pointures de la défense des droits humains, la liste des glorieux soutiens à la maire de Paris, comment dire… non rien. La démonstration est faite. Cette « gauche » là n’est pas la mienne.

Capture.PNG

Enregistrer

Mort de Pepe The Frog : le symbole du fiasco des fachos

Capture.PNG
source

….hé, hé… 🙂  Il était tellement tentant, n’est-ce pas,  d’y voir un signe, tout un symbole, que je n’ai pas su y résister, d’autant plus que l’envie ne me manquait pas. Voir mourir Pepe The Frog au même moment que le FN est battu au deuxième tour de l’élection présidentielle 2017, provoquant ainsi sa fissuration à travers une sarabande clandestine de bandes rivales qui s’entretuent (ô, joie !) dans un festival de déconfiture arrosé de soupe à la grimace, voilà qui méritait d’être relevé.  Mais quel rapport, me direz vous, pour les moins avertis ? Tout simplement que cette créature verdâtre de Matt Furie, inventeur du batracien de bande-dessinée pour enfants avait, c’est le moins qu’on puisse écrire, échappé à son maître.  Lui qui l’ avait pourtant imaginée, comble du paradoxe,  comme  » un amphibien qui représente l’amour, la tolérance et les bons moments« , elle avait été récupérée par les nazis et alt-right américains, ces bas de plafond de la tribu des Onéchénous de là-bas. Décidément, ces gens salissent tout ce qu’ils touchent… A l’occasion de  la campagne présidentielle américaine,   Pepe la grenouille était même devenue un symbole du ralliement de l’extrême droite au candidat « républicain »,  Donald Trump. Sa pseudo-soeur jumelle, (et pourquoi sa muse, tant qu’on ‘y est ? Mouarf !), MLP,  n’aura pas connu le même sort, et vous m’en voyez fort aise.

Capture

Une autre petite touche sympathique au tableau du jour : se voir confirmer que les bandes de haineux dont il s’agit ¹  ont bien dû se résigner à regarder leurs pages facebook sauter, impuissants, trépignant dans leur vomi habituel, ce  qui me remplit d’aise. Je les ai observés lancer leur minable tentative de faire monter sur twitter un cri d’indignation d’autant plus gênant qu’il a créé le malaise général du fait de sa mauvaise foi évidente face à un public sur-informé, à coup d’argument fallacieux d’atteinte à la liberté d’expression. Comme ils sont irrésistiblement grotesques, alors que les mêmes s’en servent si mal et surtout pour répandre de la merde, c’est à dire de la prose à peine lisible et hautement toxique pour l’intérêt collectif, tant elle est si peu rationnelle, véritablement informative, et surtout remplie de fake news et de complotisme de bas étage, quand ce n’est pas de pire encore, conformément à  leurs obsessions racistes favorites. En outre, la thèse de la soi-disant censure de l’état français a eu la vie bien courte. Plusieurs médias nous informent aujourd’hui des raisons réelles pour lesquelles les pages d’extrême-droite en question ont été figées. Et cela ne va pas vraiment dans le sens indiqué au départ, ni n’entretient leur crédibilité… définitivement entachée de soupçons sérieux et légitimes. Je ne crois d’ailleurs pas si bien écrire,  car la justice va en effet suivre son cours à l’encontre des propagateurs de produits toxiques à l’origine de tout ce beau bazar. Et c’est très bien ainsi. Notre époque n’a jamais eu autant besoin de garde-fous.

¹ … dont certaines têtes de réseaux de haters bien connus, comme Sautarel, qui avait cru bon de récupérer à bon compte le mème en question),  et cette ordure immonde de Merkado.

#FDesouche éjecté de #Mastodon #NOHaters

Capture2.PNG Contre la peste brune, il n’y a pas de petites victoires. Un effort quotidien, de tous les instants, pied à pied.  Rien n’est anodin. Il nous appartient à toutes et tous de faire le ménage autour de nous pour que ce genre d’idées et de comportements attentatoires à notre vie collective, hautement toxiques, disparaissent. Elles n’ont rien à faire dans un monde dit civilisé. C’est pourquoi je  suis si heureux de vous apprendre ceci. Aussitôt apparu sur ce nouveau réseau social collaboratif en open source dont je vous avais déjà parlé ici (avec toute la doc en prime), le bouzin à Sautarel a été, quelques heures seulement après l’alerte de comptes vigilants (qu’est-ce qu’ils sont réactifs, les admins ! Pas comme twitter.. 😉 ,  éjecté de son trou,  tout gentiment…Voilà ce qui se passe quand on veut se connecter à son compte :

Capture

Non, non,  pas à coups de pompes dans le cul comme j’aurais  été tenté personnellement de le faire, mais  avec un parachute, pour qu’il ne se blesse pas trop à l’atterrissage, le pauvre petit, tellement fragile… (un enfant, me dit-on, dans l’oreillette)

Capture.PNG

.

Qu’est-ce que nous sommes gentils ! Mastodon ? que du bonheur : no haters.

Je profite de l’occasion pour vous donner  des nouvelles en passant du fachosphèriste. On apprend qu’il a grossi, et qu’il s’embourgeoise.  Visiblement, son petit commerce de la haine est bien lucratif, puisqu’on apprend qu’il est en train de retaper une petite propriété dans la Nièvre, en faisant des aller/retours depuis Levallois. « Pierre Sautarel, l’apprenti droitier’ s’intitule l’article à la gloire du bas de plafond. Apprenti facho aurait été plus juste, quand on sait qui il est,  et ce qu’il fait…

Capture.PNG
source