Malik Oussekine : ni oubli, ni pardon #Pasqua

Bien sûr, on n’est jamais aussi grand que mort. Mais la fin de la présence de ce malfrat dans le paysage politique français ne pouvait me laisser de glace. Son ombre malfaisante a en effet plané sur 50 ans de mon existence… Et depuis l’éveil de ma conscience politique, cet homme était  l’ennemi. Car pour moi, Pasqua, c’est surtout l’homme du SAC, une officine criminelle … Continuer de lire Malik Oussekine : ni oubli, ni pardon #Pasqua

Évaluez ceci :