🔻 Comment ? Vous êtes de gauche et propagez du #RussiaToday ? M’enfin ! #GenerationIdentitaire #antifas #migrants

Comme j’en ai vraiment ras le bol de voir des gens qui se disent de gauche (jusqu’à Mélenchon himself, pris au piège ici) et ne voient pourtant aucun inconvénient à propager la merde ¹ de cette chaîne d’extrême droite raciste, climato-sceptique, homophobe et complotiste, j’en profite pour vous le démontrer à l’occasion de ce micro événement sur ce réseau de micro blogging qu’est twitter. Génération Identitaire est un groupuscule d’extrême-droite raciste et xénophobe sous influence des théories fumeuses du Grand Remplacement (faut pas rire vous allez me les énerver, ces énergumènes… Et après, ils vont aller brûler des  CAO pour se défouler…) qui tente d’exister en créant des événements sur-gonflés médiatiquement. Ils se sont vantés sur twitter d’une Immmeeeense manifestation populaire  de leurs De Souche si bas du front, adeptes de la tribu des  » onécheznous », à Versailles. Jugez de l’affluence que ces gens là obtiennent :

capture

En fait de presse, il s’agit uniquement de Russia Today, dont on sait bien où vont ses sympathies…  C’est donc la seule chaîne à relayer un non événement en leur déroulant le tapis rouge brun,   alors qu’il n’intéresse et ne satisfait que cette poignée de cinglés minoritaires, qui adorent tant jeter de l’huile sur le feu, obsédés qu’ils sont à la fois par les musulmans et par  les migrants,  dans lesquels ils voient, en chacun d’entre eux, rien que ça,  un tueur djihadiste du Bataclan. Résultat : deux pelés et trois tondus sur une place vide, qui en outre se dissimulent derrière une banderole pour qu’on ne les reconnaissent surtout pas. Le beau courage de ces gens là… Or, il se trouve que celui qui a filmé cette scène est le même qui possède ce compte, et qui se dit journaliste (j’ignore si c’est vrai et je m’en fous. Morandini a bien une carte de presse, hein..).  Une information aussitôt postée  et relayée sur ladite chaîne :

capture

Tant de proximité, de réactivité, et d’échanges d’informations en si peu de secondes, ça force le respect. Quelle efficacité, quel professionnalisme ! Normal : si peu de monde…  L’information circule donc plus vite ! hé hé… Déjà, à l’occasion de leur tractage, ledit journaliste de RT s’était déjà opportunément trouvé là au bon moment, au bon endroit :

capture

Si après ça, vous n’avez pas encore compris ce qu’est RT, et que vous propagez encore ce genre de merde, je ne pourrai plus rien pour vous, et je vous laisserai tondre à la libération. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

.

¹ les plus crétins mal informés d’entre eux me répondant invariablement qu’ils ne voient pas pourquoi ils ne relaieraient pas, quand bien même ce serait le cas (ça l’est, de notoriété publique),   la propagande poutinienne plutôt que celle des USA en vertu d’une pseudo lutte contre l’impérialisme américain… En en propageant un autre, donc. Bonjour la cohérence dans les idées.

A mes ami(e)s gauchistes : arrêtez de nous polluer avec #RT et autres #Sputnik : ça sent mauvais…

CapturePourquoi donc s’obstiner à continuer de s’abreuver aux sources noires de l’information russe, polluée par le complotisme, le colportage de hoax et l’absence de tout sens critique envers la politique poutinienne  ? Sans parler de surcroît, ce qui a beaucoup d’importance à mes yeux, de l’absence de déontologie journalistique…

A la faveur d’un article sur @si, je me disais qu’il serait bon¹ après tout de saisir l’occasion pour faire dans la pédagogie médiatique. En effet, il me semble qu’il convient de dépasser l’aspect à priori insolite de la demande du Crif, pour s’intéresser à un phénomène plus large et préoccupant pour notre bonne santé mentale collective que soulève la diffusion de la parole raciste/affairiste des deux précités, Soral et Dieudonné. J’en terminerai rapidement avec eux en précisant simplement que je leur ai consacré suffisamment de billets ici pour me faire l’économie de les rendre de nouveau plus visibles qu’ils ne le méritent. Je ne mettrai d’ailleurs pas, pour la technique blogosphèrique,  qui n’est jamais neutre, de mots clés les concernant, cela leur ferait trop d’honneur. Ces deux là évacués dans la poubelle idéologique putride dans laquelle ils barbotent, attaquons le vrai sujet de ce billet : le complotisme et le confusionnisme, encore. Car la manière dont les médias russes traitent de l’actualité doit nous préoccuper, afin de n’en pas devenir les pigeons consentants. La difficulté, quand on aborde ce sujet de manière pragmatique et raisonnée, c’est d’avertir les quidams qui se servent de ce genre de sources qu’elles ne sont pas fiables, et qui plus est toxiques, car ses victimes rétorquent assez souvent qu’il y a des articles qui sont justes. C’est vrai. Tout est là. Car des morceaux de vérité flottent parfois dans ces flux d’intoxication informationnelle. Mais le fait de les utiliser en accentue la visibilité sur internet et contribue à accroître leur crédibilité, alors qu’elle est la plupart du temps tantôt invérifiable, tantôt fausse à 95 %, tantôt d’un parti pris qui écorne rarement le seul  tsar de toute la Russie. Aucun sens critique n’y pointe le bout de son museau.

Capture
Verdier, à qui j’ai consacré un billet (voir lien surligné ci-dessous) n’est pas un cas isolé. Les contributeurs de Russia Today sont tous des eurosceptiques. Cela ne vous fait-il pas réfléchir ? Le fait de voir se côtoyer Sapir, dont on sait ici tout le mal que je pense, et Yves de Kerdrel, dont les opinions bien droitières (cf. Directeur de Valeurs actuelles…) et l’engagement auprès du Medef sont connus, cela ne vous interpelle donc pas ? Le fait que Bernard Lugan soit un ancien membre de l’action française non plus ? ça ne pue pas un peu trop l’extrême droite et ses idées nauséabondes,  tout ça ?

Et quand je vois à quel point, dans ma famille (au sens large…;) politique, on n’hésite toujours pas, malgré ce que l’on sait ², à propager des informations provenant de sites tels que RT (Russia Today), Sputnik et autres sources contaminées par la propagande à la gloire de Poutine, ce tyran cynique et sans morale,  je me dis qu’il y a encore du boulot… Surtout quand on met en parallèle tout le mal que l’on pense dans cette même famille de médias aussi peu fiables que CNN et d’autres, à juste titre également. Mais là encore, la lutte contre l’impérialisme obéit à un impératif de vigilance  à deux vitesses, comme dab… Je le dénonce, encore. Et encore. Jusqu’à ce que ce qui est évident pour quelques uns le deviennent pour la plupart, y compris dans les recoins les plus obscurs de la gauchosphère… Un impératif moral auquel je ne peux me soustraire. Je peux comprendre que dans ce monde troublé, on recherche des médias alternatifs, mais cela ne doit pas conduire à se fourvoyer dans ce genre de marécages à l’odeur fétide et particulièrement toxiques pour votre santé mentale.

¹ (utile, nécessaire, salutaire, pédagogique, instructif, éducatif…)

²… et la consistance si peu rationnelle et objective des journalistes qu’ils emploient en France !

Philippe Verdier, de complots en complots… #RT #Cop21

Capture
« Journaliste » ? Diantre ! Ce terme est  particulièrement galvaudé…

 Finalement, il y a une logique, et de la continuité dans l’erreur factuelle, comme dans l’errance idéologique… Pour ceux qui trouvaient choquant que Philippe Verdier, ex Monsieur Météo de France 2, ait été remercié pour cause de climato-scepticisme virulent et affirmé, ce qui apparait pourtant particulièrement  incompatible avec de telles  missions, sur un service public de surcroît, vous pouvez être rassurés. Il a retrouvé un job. Mais pas  n’importe lequel : une tribune libre sur RT (Russia Today), un site de désinformation à la gloire de Poutine parmi d’autres (comme Sputnik),  dont j’ai déjà décrit les pratiques ici. Il pourra ainsi donner plus librement court  à ses amalgames, approximations, hoax et autres délires complotistes de bon aloi, que son nouvel employeur ne risquera pas de censurer…  Sur ce genre de sites, on  est en effet très friand de ce genres de théories fumeuses et bien peu regardant sur leur véracité scientifique.