le #RN doit (encore) racler les égouts pour les #Municipales2020

source

Seulement 20 % ? Cela veut donc dire qu’ils ont réussi à en boucler 80 %, et c’est beaucoup trop. On verra ci-après au prix de quelles compromissions et petits arrangements avec la vérité ils sont parvenus à ce résultat, histoire de mailler tout le territoire pour faire croire, comme d’ordinaire, qu’ils sont omniprésents, ce qui est faux : c’est une fois de plus sans compter sur un sentiment général de désaffection de la politique traditionaliste, telle qu’elle s’incarne dans les partis, que de plus en plus de gens fuient, et pour cause. Leur sentiment de toute puissance actuel conduit pourtant les frontistes à bien des erreurs stratégiques, et vous m’en voyez fort aise. Je ne vois de toute façon pas comment ils vont faire pour éviter la banqueroute, la faillite, la cessation de paiement, la liquidation judiciaire, bref le krach boursier sur le marché électoraliste des idées à vomir (#MLPRendsLargent !)

Comme je n’ai pas pu bosser sur ce blog depuis quelques jours pour cause de nouveau boulot très prenant (merci au passage à celleux qui m’ont manifesté leur solidarité alors que j’étais au fond du trou, j’ai une mémoire : ma reconnaissance), j’ai eu le temps toutefois d’accumuler des liens pour caractériser très factuellement, par bien des exemples à l’appui, la déconfiture bien sentie de ce parti moisi qui nuit à la qualité de notre paysage politique, médiatique, sociétal, et éthique, à bien des égards.

Tout d’abord, un exemple local de l’infection morale qui gagne ce parti moisi jusqu’à la moelle nous avait déjà bien préparé le terrain électoral…. iste. Je veux parler de celui de leur candidat à Villepinte, Mondino, et son antisémitisme qu’il croyait soigneusement planqué à l’étranger, en Russie précisément, la terre d’élection des haineux de tous poils, comme l’histoire le démontre chaque jour un peu plus. Depuis mon billet sur Mondino, son parti lui a d’ailleurs retiré son mandat électoral…

Il est assez croustillant d’observer (avec les yeux de Tristan une fois de plus), que les blattes dans son genre sont en train de se dépêcher d’effacer les traces de leurs vilenies sur VKontakte, ce réseau asocial russe, suite à ladite histoire du candidat d’extrême-droite villepintois.

… Et si le compte de Civitas en personne se risque à intervenir ici, précisément, c’est dire assez à quel point cette information frappe juste, est pertinente. Car on sait bien ici à quel point leur intégrisme religieux, qui les conduit à se vautrer dans la fange de l’antisémitisme. Passons. Là n’est pas mon sujet, mais leur navire amiral… dont je veux contribuer significativement à ce qu’il prenne l’eau de toutes parts, jusqu’au naufrage ultime.

Dans sa stratégie à la petite semaine de retirer systématiquement leur investiture aux candidats qui se voient touchés par un scandale ou un autre, à la dernière minute (démonstration factuelle de leur hypocrisie, pour paraitre respectables de manière bien artificielle), il est probable que ce rémois soit lui aussi remercié…. Mais continue de se présenter et de prendre malgré tout les voix de son parti. Juste un petit tour de passe-passe électoraliste qui ne doit tromper personne sur la réalité de ce parti.

je veux pour preuve et démonstration imparable de la réalité de cette tactique décidée en haut lieu, pour assoir ma dénonciation non pas calomnieuse mais fort fondée (les faits et uniquement les faits) un autre exemple bien senti, celui de Montpellier :

Ce Djamel Boumaaz, ici, bien sûr, on le connait aussi

source

L’un de leurs nombreux organes non officieux sur internet qui constituent la trame de ce que l’on nomme communément fachosphère, le site lengadoc-infaux (à qui je ne ferai pas le plaisir d’un lien en raison de sa particulière dégueulasserie) décrit un beau merdier local sur Montpellier, dans lequel une chatte ne retrouverait pas ses petits…

Comme quoi, dans la grande entreprise nationale de recyclage de charognes, le FN RN est en train d’emporter le grand chelem… N’y voyez-vous donc pas une étrange filiation, tissant un continuum idéologique suffocant, dont les latrines sont irrémédiablement obstruées par leur antisémitisme excrémentiel persistant ? On a cru qu’en éjectant le père, on ferait l’impasse sur cette filiation idéologique si déshonorante là, consacrée par la ripolinisation de la vitrine malodorante du FN en RN, mais certaines réalités idéologiques n’en demeurent pas moins tenaces, quand on s’efforce un tantinet de percer les apparences. Quand on sait comme moi que jusqu’aux proches de MLP en sont irrémédiablement infectés

Autre exemple insensé de candidatures hallucinantes pour boucler leur course à l’échalote totalement grotesque à l’occasion de ces municipales qui s’annoncent particulièrement truculentes (un bon cru, bien bourgeois, c’est à dire bien sirupeux par devant, et bien bouchonné en arrière bouche), ce cas détecté à Marseille :

Sur ce coup là, le parti lepéniste innove… On connaissait bien, grâce à Chirac et Tibéri, l’expression « faire voter les morts », mais de là à les faire élire, moi je dis…. « champions du monde !!!!!! » Toutefois, il y a encore pire en termes d’informations problématiques au sujet de ce parti banalisé par les médias comme un parti respectable, et je m’étonne que cela ne soit pas davantage relevé dans les médias mainstream :

Pourtant, certains « experts » continuent de nous seriner que le RN ne serait pas un parti fasciste… Ce n’est pourtant pas ce qu’en avouent eux mêmes leurs propres militants, visiblement

Autre information pour illustrer la déconfiture du FN RN, cette fois ci dans le Nord, à Abbeville, ou un candidat a été congédié par… sa propre liste. Je suis hilare :

source

Et enfin, pour clore la liste des illustrations de la grande mascarade électorale soi-disant démocratique vue du côté de l’extrême-droite, que j’ai grand plaisir à vilipender, encore et encore, cette pratique délétère qui contribue encore un peu plus à décrédibiliser la vie politique de ce pays si besoin en était, de laquelle le FN RN s’est fait une spécialité :

Mais ça, on le savait déjà depuis la précédente campagne des municipales, en 2014, où j’avais illustré par plusieurs articles à quel point c’était une pratique courante chez les lepénistes, quel que soit le type d’élections.

On observera plus tard également avec intérêt, après analyse attentive et davantage de recul, si ce parti raciste et xénophobe est également toujours aussi « féministe » (sic) que lors des dernières campagnes

Nota bene : et s’il n’y avait que le RN qui ne cesse de se tromper, et d’accepter n’importe qui sur ses listes… Mais qui cela étonnera encore, eux si peu suspects d’antifascisme...

« Marche pacifique » des royalistes au Mans : le centre ville saccagé

Alors que la moindre vitrine fêlée en marge d’une manifestation contre la loi Travail nous valait autrefois une flambée d’articles fustigeant à qui mieux mieux (encore plus violemment que l’incident qui les avaient vu naître) l’intolérable violence de « blacks blocs » (sic) ultra-gauchistes, et leur terrorisme quasiment fasciste (belle inversion rhétorique), tout ça pour une simple vitrine brisée, vous ne verrez guère les mêmes éditocrates s’émouvoir trop ostensiblement de ce qui suit. Pourtant, voilà un déchaînement de haine fasciste contre tous les symboles que leur idéologie répugnante rejette qui se sont retrouvés fracassés en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Voilà qui n’empêche cependant pas cette représentante de l’Action française née avant la honte de déclarer ceci :

Nos consignes sont très claires, nous interdisons toute action violente”, a déclaré Camille Berth, secrétaire général adjoint du mouvement royaliste, interrogé par l’Agence France presse.  (source)

On voit ça… La démonstration totalement factuelle de la non-violence bien connue des petites frappes royalistes de l’Action française (dont il n’est pas inutile de rappeler le positionnement réel ) est d’une limpidité évidente, comme le rappelle utilement Pierre Plottu avec cette succession d’agressions récentes :

Des racailles de ce mouvement royaliste ont ainsi tenté de commettre une agression qu’ils ont eu en outre (signe de leur sentiment de toute puissance) l’indécence de revendiquer, au lycée Montaigne… Un épisode bien peu glorieux en vérité, comme je l’explique ici.

Puis à Rennes ensuite, le 9 décembre dernier, ils s’en sont également pris à un groupe d’étudiants :

Et là encore, on peut constater comme moi leur agression à main armée d’étudiants à Strasbourg, faisant un blessé hospitalisé suite à l’attaque, qui s’est vu prescrire 7 jours d’ITT. Une paille, n’est-ce pas ?

Mais cela ne leur suffisait visiblement pas pour faire régner la terreur dans ce pays. Ce week end encore, les fachos ont récidivé de plus belle, ivres de leur toute puissance, comme jamais sous le gouvernement d’un Macron étrangement complaisant….

Comme le rapporte France Bleu Maine, l’antenne locale de la chaîne de radio publique, cette horde a notamment attaqué plusieurs bars dont un particulièrement fréquenté par la communauté LGBT, saccageant plusieurs terrasses.

Un peu avant 22h, il s’en sont pris au bar Le Lézard, identifié par les assaillants comme marqué à gauche, où les clients, apeurés, ont fini par se réfugier dans le fond de l’établissement, comme l’a raconté un témoin à Ouest France. Pendant ce temps, les manifestants jetaient des tables et cherchaient à briser les vitres. 

Le groupe d’extrême droite Ouest Casual a revendiqué dimanche soir sur sa page Facebook des affrontements avec des militants antifascistes, qui s’étaient rassemblés pour une contre-manifestation. « Malgré de nombreux appels des antifas à venir perturber la commémoration vendéenne, notre événement a bien eu lieu. Une centaine de types présents pour empêcher les perturbateurs… », écrit le groupe. (source)

Il est à noter que le rassemblement royaliste quia donné lieu à ces actes de violences et de vandalisme était soutenu par Louis de Cacqueray-Valmenier , un personnage particulièrement immonde..

Pourtant, malgré ses idées de toute évidnece tellement raccord avec les petites frappes d’extrême-droite incriminées, voilà ce que déclare ledit petit facho pour se dédouaner à bon compte de ses responsabiltiés :

Les lecteurs/trices apprécieront.

Post-scriptum : peu de temps après l’écriture de ce billet, La Horde a relayé cet article du Collectif antifasciste de la Sarthe, qui décrit dans le détail le déroulé exact des faits, histoire de lutter contre la propagande de l’extrême-droite, qui tente de se dédouaner à si peu de frais de ses multiples exactions…

Un facho à l’Elysée ? Les photos à ne surtout pas diffuser… #LREM #Macron #antisemitisme #AF

Ce fabuleux instant où, en même temps, on voit un président se poser en défenseur d’une démocratie outragée, dernier rempart contre l’extrême-droite… et en même temps, surpris en flagrant délit de collusion avec l’ennemi grâce à des selfies avec Elie Hatem. Il s’agit d’un personnage qui sous son air affable et bien propre sur lui a un passif plus que douteux… Il a déjà un épais dossier ici, en plus de celui de son mouvement nauséabond, qui ne répugne guère aux actions coup de poing…

Mais bien sûr, selon l’Elysée, la version officielle est qu’il s’agirait d’une manipulation de l’intéressé… Bien sûr, bien sûr. On y croit, venant de pareil monarque au comportement si méprisant envers le petit peuple, ce n’est tellement pas crédible 😉 Lui qui a déjà tenté de nous refourguer Pétain

(Plus sérieusement, la responsabilité de ce traquenard serait à rechercher chez ceux qui l’aurait invité… Alors, Belmondo ou Hossein ? Certains ont bien leur petite idée…).

Celui qui promettait la mort aux gauchistes est mort avant moi. Y a une justice… #crevelle #AF #antifa #LysNoir

Capture.PNG
lire ces articles

De Rodolphe Crévelle, je ne sais pas grand chose. Je l’ai découvert à l’occasion de ce billet de Juillet 2016 dans lequel je traitais de son procès au Tribunal de Perpignan pour des publications racistes dans Le Petit Journal Catalan en août 2015. Il avait écopé en mai 2017 de 6 mois ferme et 20 000 euros d’amende. Il était présenté par l’Indépendant,  le journal du sud ouest auprès duquel  je m’étais informé pour mon premier billet,  comme l’égal en termes d’ennemis publics de la démocratie,  de Soral, de Dieudonné et d’ Ayoub. C’est dire l’importance du fasciste en question. Moi, ce que je retiens surtout  des hauts faits d’arme (rires gras cyniquement appuyés) de cet immonde personnage là, c’est qu’il mit son incontinence plumitive médiocre  – dont l’humanité souffrante se serait tellement bien passée – au service de la dégueulasserie raciste pendant toute sa vie… Les amis du pressoir se sont employés ici à dresser son pedigree « journalistique »…

Je décrivais ici dans les détails comment ce  militant de l’Action française, mouvement antisémite il est utile de le rappeler, avait réussi par je ne sais plus quelle sournoiserie propre à ce genre d’individus à abuser d’une personne âgée en trompant sa vigilance…  je n’en aurais probablement pas entendu parler s’il ne s’était agit d’ Hugues Aufray,  en l’occurrence. J’avais ensuite perdu sa trace depuis cet épisode de la vallée de la Roya où il avait réussi à imprimer un torchon merdeux empli de son racisme habituel pour tenter de combattre par sa plume trempée dans le pire des lisiers qui soit ces louables activistes qui viennent en aide aux migrants, dont Cédric Herrou, traités de tous les noms d’oiseaux et pire encore, cela va de soi…

screenshot_123.png

… J’apprends que cette plume excrémentielle, louée à bon prix par un certain nombre de candidats et d’organisations d’extrême-droite, ne tachera plus aucune feuille blanche. Comme je ne suis pas triste. Un de moins. Au suivant.

(va falloir que je bosse un peu sur Synthèse nationale, moi, d’ailleurs, comme ça, en passant… #jdçjdr)

Capture.PNG

Je serais curieux de savoir quelles autres ordures fascistes assistaient à ladite messe… Histoire de nourrir mes archives ici.

Ni oubli, ni pardon.

#antifa For ever…

( Et comme de bien entendu, les siens lui rendent hommage, et l’étirent à le rendre plus grand mort que vivant, conformément à la tradition dont les neuneus sont si férus, à l’image de ce titre des amis de Marion Maréchal nous voilà Le Pen :

Capture.PNG

 

Conflit de légitimité autour d’une marque : celle de l’ordure #ActionFrançaise #antisemitisme

index.jpgSe battre pour la légitimité d’une marque, celle si infamante et ignoble de la violence raciste, antisémite et monarchiste, franchement est-ce bien sérieux ?  C’est pourtant ce qui est en train de se passer chez les arriérés de  l’action française, dorénavant fracturée entre plusieurs courants antagonistes qui se bouffent le nez et s’insultent… Ce qui me ravit au plus haut point.  Qu’ils s’entretuent, ça nous fera des abrutis en moins sur terre.  D’ailleurs, les conflits de légitimité chez les royalistes, c’est presqu’un sacerdoce, n’est-ce pas…

Explications sur le crêpage de chignons (dont on espère fortement qu’il tournera en pugilat, si ce n’est en bagarre de rue à l’arme blanche et tirs à balles réelles jusqu’à extinction de la race…)   :

Capture.PNG
source

J’ai raconté comment Elie Hatem avait été congédié il y a peu de l’Université, à mon grand plaisir, ici. Sur Ryssen, le dossier est. L’immonde Benedetti  et son insupportable (pas pour la vue, mais pour l’odeur…) mouvement de néo-nazis, Jeune Nation,  est aussi épinglé à plusieurs reprises sur ce blog. Quant à l’antisémite  tête à claques Bourbon de Rivarol, il convient de consulter également… ici.

J’apprends au passage grâce à cet article que la fille de  Maurice Pujo, cofondateur du mouvement en 1898 avec Charles Maurras, et toujours détentrice de la marque «l’Action française» à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

Il y a franchement des brevets dont je ne souhaiterais pour rien au monde devenir détenteur… je m’étonne même que l’iNPI puisse breveter pareille ordure. Insupportable et  Injustifiable.

un Printemps Républicain chez les royalistes ? Paye ta cohérence, @LaurentBouvet #NAR #PrintRep

Laurent Bouvet, en vidéo chez les grands démocrates populaires de la Nouvelle Action Royaliste de Renouvin, un type charmant qui, outre ses idées moyen-âgeuses grotesques et même si ce royalisme là – ce qui me fait sourire –  est parfois qualifié de royalisme de gauche selon sa fiche wiki  – a milité contre la dépénalisation de l’IVG par la loi Veil, cela ne s’invente pas. C’est Antoine Germa sur twitter qui m’a filé le tuyau :

Capture.PNG

Comme d’ordinaire en pareil cas, je suis prudent, et méthodique, rigoureux, cherchant forcément la source, voir si elle est fiable ou non, si ce n’est pas un canular, une parodie, une fakenews, un montage… Mais non.   C’est ici, sur le compte you tube de ces royalistes là…

Capture.PNG
source

ça prête à rire, ou au moins à sourire, n’est-ce pas ? Et je rêve donc tout haut de voir mettre en pratique illico presto la célèbre devise : « Qui a nuit par twitter périra par twitter… » ;).   J’en suis toute joie, de pouvoir porter un coup (si seulement fatal, ma non troppo) à ce sournois là… tant il m’apparait hautement toxique à notre commune humanité, et à notre société française.  Mais aussi pour ce bien vivre ensemble en train de disparaitre si tragiquement,  que ces gens là ne cessent de conspuer et de railler quand il n’est pas BBR et blanc. Des gens, un clan, une clique en intelligence (vraiment ? ) avec l’ennemi, dont il emprunte si volontiers les mêmes codes, les mêmes outils et les mêmes méthodes, exactement, de harcèlement lors d’ innombrables et si lassantes polémiques au fond raciste,  s’en prenant si volontiers à ceux qui n’ont ni la bonne couleur de peau, ni la bonne religion… Devinez qui, par exemple, un hasard, encore, et encore, est à l’origine de la polémique sur le hijab de Decathlon dont j’ai déjà parlé ici ? Voilà, voilà… Bouvet encore,  ce grand démocrate notoirement antiraciste et républicain qui attaque le décolonialisme, mais défend la liberté d’expression…  de Marsault. Quelqu’un qui a instrumentalisé, tout comme l’extrême droite, exactement, les événements de Cologne à son si médiocre petit profit personnel… Qui, tout comme les fachos que je traque ordinairement,  voit des islamistes  partout… Une obsession chez bien des intellectuels, comme Onfray pareillement, victime d’un choc post-traumatique post attentats, dont la raison et l’impartialité chancellent visiblement…

Capture.PNG
source

Quelqu’un qui vit et sévit depuis des années sur la base d’un concept aussi creux que celui de Renaud Camus,  dont il n’est à mes yeux qu’un petit cousin, dans le sillage du choc des civilisations de Samuel Huntington,… si terriblement daté et dépassé, d’ailleurs critiqué dès sa parution, comme en conviendront de plus éminents sociologues que je ne saurais (ni n’ai voulu…) l’être.

Ne change rien, Laurent. C’est toi le meilleur…

Le plus intelligent. Le plus instruit. Le mieux sachant, comme tu me l’as répondu autrefois, sur twitter, m’accablant de ton mépris, sûr du fait – bien que n’en sachant rien, que je ne lisais pas, jamais, ou trop peu, et ne sachant pas de quoi je parle, à propos de laïcité… alors qu’elle a toujours été,  aux côtés de la lutte contre toutes les discriminations,  au plus clair et au plus profond de mon combat personnel depuis mes années de jeunesse, portant le fer dans la plaie, à l’endroit exact où cela était – est toujours –  nécessaire…. Reste bien installé (comme cela est plus confortable)  du haut de ce profond mépris qui te caractérise pour tous ceux qui, fort heureusement, ne te ressemblent pas. Mais qui ont néanmoins, que tu le veuilles ou non, lu Baubérot et bien d’autres… et se questionnent encore, bien que la ligne de démarcation, à mon sens, nécessairement antifasciste, est on ne peut pus claire, face à des gens comme toi.

Mais à part ça, ces quelques légers détails, dont je suis attentivement la progression – à mes yeux, le camp de Bouvet et de ses sbires du Printemps républicain, les républicanistes, – est un ennemi idéologique insuffisamment dénoncé, au même titre que l’extrême-droite.

ya qu’à voir la fin tragique de Valls en Espagne, et à quel point il se compromet… C’est pourtant bien là le camp politique que je pointe du doigt ici. Car il ya une cohérence intrinsèque, et une continuité… Il n’y a qu’à voir par exemple, après cette (apparemment) étonnante présence de Bouvet (de gauche, et populaire, vraiment ?) chez les royalistes, la vigueur avec laquelle Valls a défendu la légitimité (pour lui…par pur nationalisme) du roi d’Espagne contre les autonomistes de Catalogne… Des ennemis, vous dis-je. No pasaran.

 

et hop ! Un royco de moins à l’Université… #AF #antisemitisme

Elie Hatem, ancien dirigeant de l’Action française, mouvement d’extrême-droite violent, monarchiste et antisémite, vient d’être congédié de l’université de Paris-13, où il enseignait le droit des associations dans le Master professionnel Management des Organisations Sanitaires et Sociales.

Capture.PNG
source

Pourquoi ne suis-je pas triste…

Capture.PNG

#antisemitisme : « l’imbécile poison » que nous combattons

 

Capture
source

Capture.PNG

source

Quand j’ai décidé de m’atteler à ce billet, éminemment et urgemment nécessaire, dont il s’agissait de peser soigneusement les mots comme les informations distillées, j’ai tout d’abord comme à mon humble habitude rassemblé les matériaux constitutifs de cet immense chantier de gros œuvre, un perpétuel recommencement. La haine des juifs est en effet une peur (ou/et un rejet) ancestrale, inscrite dans la nuit des temps, qui a pris différentes formes et  poussé le comble de l’ignominie jusqu’à se donner des alibis scientifiques, y compris dans notre « propre » pays.  Elle a connu des périodes plus ou moins fortes de propagation idéologique et politique, avec un apogée qu’on pensait sans lendemain après l’exhumation horrifiée de la Shoah aux yeux du monde. MAIS. Que nenni, visiblement. Les signes ne cessent de s’accumuler, qui balisent l’ampleur du mal, en fRance, ces derniers temps… (le reste du monde n’est pas épargné, comme nos voisins allemands, malgré tous les trésors d’éducation déployés dans ce pays, précisément) : de mémoire, piochés dernièrement dans l’actualité :

  •  le meurtre horrible de cette rescapée  de 85 ans, Mireille Knoll,  qui avait échappé en juillet 1942 à la rafle du Vel d’Hiv pour mourir d’une manière particulièrement barbare, poignardée et brûlée dans son appartement du XIe arrondissement de Paris. Et dont l’hommage avait été troublé de si désolante manière…
  • un négationniste, Ryssen, sale type entièrement dévoué à la haine des juifs, qui fait la Une de Paris Match en gilet jaune
  • une armée de fascistes et de racistes qui crachent leur bile noire en se scandalisant  qu’une promotion de St Cyr soit débaptisée parce qu’elle portait le nom d’un général notoirement antisémite. Lequel sera impunément revendiqué par l’école pour bas du front de Marion Maréchal Le Pen, l’Issep.
  • le site nazi, ouvertement antisémite Démocratie Participative qui peut continuer à propager ses ordures jusque dans les boites aux lettres parisiennes en dépit de son interdiction judiciaire, et menacer impunément tous ceux qui le contrarient, comme en a fait les frais cet avocat d’une victime de meurtre, Adrien Perez, en seule raison de son nom…. Denis Dreyfus.
  • des verrues ouvertement racistes et notoirement antisémites comme celles du Bastion Social ou de l’Action française qui constellent notre pays de leurs violences racistes et anti-gauchistes et dont les idées de la plupart des dirigeants (si ce n’est tous), sont notoirement antisémites
  • l’entourage de la présidente du principal parti d’extrême droite de ce pays, le RN,   dont l’antisémitisme n’est plus à démontrer. On citera pour seuls exemples Chatillon, Lousteau et Vardon.
  • le phénomène dieudonniste, et ses adeptes décérébrés qui font des quenelles à tout bout de champ, y compris chez les gilets jaunes ( curieusement peu hostiles sur ce coup là), et si possible plus volontiers sur les lieux les plus symboliques du judaïsme (mais non, pas du tout, ce n’est pas un geste antisémite, bien sûr ! )
  • les rassemblements réguliers et pourtant jamais aussi violemment réprimée que la moindre des manifestations anti-fascistes des nostalgiques de Maurras sous la bannière de Civitas,
  • Les sempiternelles sorties antisémites et révisionnistes/négationnistes du vieux Le Pen, qu’aucune condamnation, se sur-ajoutant les unes aux autres de manière exponentielle malgré leur registre immonde, ne parvient à stopper, au point qu’il puisse impunément continuer à couler des jours heureux dans son parc de Montretout sans jamais avoir connu le moindre jour d’emprisonnement malgré toutes les ordures qu’il a accumulées dans sa vie, là où le moindre SDF qui vole un paquet de riz va tout droit en prison.
  • l’inscription antisémite sans ambiguïté d’aucune sorte sur un Bagelstein parisien, sur laquelle je me suis déjà exprimé ici.
  • la mémoire du meurtre antisémite abject d’ Illan Hallimi souillée par un acte de vandalisme insupportable, et des inscriptions antisémites un peu partout dans Paris.
  • L’histoire d’une plainte pour antisémitisme à Paris-13 qui a valu à un étudiant d’être exclu.
  • L’augmentation importante des actes antisémites l’année dernière :

    Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, il y a eu 514 actes antisémites commis l’an passé, contre 311 actes en 2017.

  • Un dirigeant de l’Action Française, raciste, antisémite et Maurrassien, Elie Hatem, qui donne des cours tranquillement à l’université de Bobigny
  • une candidate officielle de Debout la France, Emmanuelle Gave, avocate, qui ne voit pas où est le problème…

Capture.PNG
source

Capture.PNG

(il ne m’est pas apparu très clairement que cette personne bien propre sur elle avait été biberonnée au berceau par l’antisémitisme si clairement installé dans la communauté musulmane selon Monsieur Bensoussan…)

Signalons d’ailleurs à propos de ce parti bien vomitif, DLF, qui semble engagé dans une compétition de racisme avec le FN/RN que l’immonde NDA a osé prétendre lutter contre l’antisémitisme, en réaction à l’inscription antisémite sur un Bagelstein qui a donné naissance à ce billet… en propageant d’emblée sans y être trop forcé le moins du monde un autre racisme tout aussi détestable, ce que personne n’a daigné relever, tant il en est coutumier  :

capture-69.png

A côté de ces manifestations plus spectaculaires et médiatisées de l’antisémitisme actuel, ce sont tous ces petits signes qui ne cessent de s’accumuler dans notre quotidien, et qu’une majorité  d’entre nous ne supportent plus… Les croix gammées partout dans le pays, les profanations de cimetières juifs incessantes, les inscriptions sur les portes, les immeubles, dans les cages d’escaliers… Ceux qui viennent d’advenir, sur fond de  gilets jaunes, ne sont pas là pour rassurer…

capture136.png
Sept. 2018, Rue Ordener, Paris (voir ici)

Capture.PNG

DzEfqJ0WwAAD73H.jpgDzHwQqjW0AATcOB.jpg.

DzUXCFXW0AIi2Es.jpg
Rue de Chazelles Paris 17 – 9 Aout 2018

Sans parler des innombrables contenus antisémites et orduriers un peu trop visibles sans modération réelle et sérieuse sur les réseaux dits sociaux, ce phénomène de haine honteusement banalisée que je ne cesse de dénoncer, billet après billet dont ceci n’est qu’un simple exemple :

Dy124RRXgAAaqjXCapture

Capture.PNG
source

Cependant, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas écrit ici. Je ne pense pas, n’ai jamais pensé que les gilets jaunes soient l’alpha et l’oméga de tout ce qui va mal dans ce pays, et notamment de l’antisémitisme. C’est là le fait d’une minorité, certes agissante, que j’observe, et de près, qu’elle soit dans ce mouvement là ou ailleurs, mais qu’on aurait tort de prendre pour l’ensemble d’un peuple, qui vaut bien mieux que ça. Les gilets jaunes ne représentent qu’eux mêmes, et leurs appartenances idéologiques respectives, quand ils en ont une, sont diverses, comme on le constate  tous, à moins d’être d’aussi mauvaise foi que le gouvernement auquel ils s’opposent. D’accord ou pas d’accord, y figurent même des antifas. Croyez vous qu’ils s’y mêleraient s’ils supportaient complaisamment des fachos ? Comme je l’écrivais ici, c’est un immense gloubi-boulga, un conglomérat de refoulements et de colères, pour certaines fort légitimes, et que je partage, sinon sur la forme du moins sur le fond, compte tenu notamment de ma situation personnelle, mais aussi de mon engagement politique au service de la si nécessaire transformation sociale en faveur de la lutte contre les inégalités dans notre pays. Et qu’on ne me dise surtout pas que l’antisémitisme ne serait le fait que de tel ou tel, les mêmes qui tentent pitoyablement de désigner l’ennemi des juifs/juives en instrumentalisant cette cause si honorable,  la lutte contre l’antisémitisme,  pour nourrir quelque dessein médiocrement et bassement politicien, au sens le plus clanique et sectaire du terme. Chaque camp désigne l’autre comme responsable de l’antisémitisme qui déborde à la moindre occasion en ce moment. Pathétique. Car vos calculs, moi, hors de toute chapelle à préserver, raison pour laquelle j’ai quitté il y a maintenant quelques années le front de gauche, et pour laquelle je me situe volontairement hors de tout jeu électoral pour mieux avoir les coudées franches afin de dénoncer ce qui doit l’être où qu’il se situe, je m’en fous. Je pointerai sans le moindre état d’âme l’antisémitisme qui se trouverait dans ma propre nouvelle famille politique, libertaire, si l’occasion s’en présentait. Quelle que soit son origine, je le fais savoir, raison d’être de ce blog, et je le combats. Point.

Pourtant, qu’on ne se méprenne point, je n’ai rien d’un béotien. je connais mon sujet… D’où le fait que je puisse renvoyer dans leurs cordes ceux qui tentent d’ instrumentaliser ce racisme là, qui n’est pas le fait d’une communauté en particulier :

Capture.PNG
source

J’ai bien quelques idées sur l’origine de cette épidémie de peste brune, qui ne diffèrent guère des causes généralement citées.  Aux côtés de l’antisémitisme historique de certaines formations politiques bien franchouillardes, notamment des catholiques traditionalistes par exemple, ou celui issu des haines entretenues par le conflit israélo-palestinien chez certains musulmans ou  chez les pro-pal, celle du complotisme ambiant, véhiculé si volontiers par des gilets jaunes un peu trop avides de réseau sociaux et qui gobent tout et nawak sans structuration politique suffisamment solide pour s’en prémunir, comme les exemples de Drouet et Flye Rider le démontrent assez, rejoint forcément et indubitablement l’antisémitisme.  Car qui dit grand complot en arrive forcément à ce point désastreux là, leur maître à tous.

Quant à ceux et celles qui prétendent lutter contre ce racisme là, l’antisémitisme, pour en propager un autre, vous n’êtes que des imbéciles au front bas. Allez bien vous faire cuire le cul, qui que vous soyez.

Capture.PNG

Aussi, après tous ces prolégomènes, je sens que le moment est venu de rappeler quelques évidences bien frontales, indispensables,  face au confusionnisme actuel dans lequel tout se vaudrait…  :

DzImQbWX0AA1rLn
.
arton7182-bbc7f.jpg

 

Merci à #Rivarol de me mettre en joie !

Je n’ai jamais été d’humeur aussi follement répressive, moi, ce matin…😂😂 Rapport à ça :

Capture.PNG

Comme je ne suis pas triste…. Quand on sait qui sont ces moitiés de nazis, leurs idées toutes pourries, leurs méthodes immondes, et leur infect antisémitisme, on se dit en effet que la prison ne suffira hélas pas à rééduquer ce genre d’êtres si malfaisants et hautement toxiques. (Et cela malgré mes plus sincères convictions droits-de-lhommistes et mes compétences de travailleur social aguerri… ).

Et après, on va s’émouvoir que ce guignol  de Bourbon se prenne des baffes ? (tiens ? Il a fait supprimer la vidéo ?).  Bienfait pour sa gueule. ça lui apprendra à respirer un peu plus d’humanisme. Et toc. Continue de trépigner, Jérôme : ça me met en joie. ça et la mort d’un roi. Vive la mort du royalisme. Next.

Sur Soral

Sur Ryssen

Sur Rivarol et Bourbon

 

A #LFI, le #confusionnisme est total, sous prétexte de #GiletsJaunes. Ici, l’épisode royaliste #AF

Dans la série « France Insoumise, la carbonisation continue« , on me signale dans l’oreillette un compte dit « solidaire », qui ne répugne pourtant nullement à relayer bien des ordures si peu démocratiques…

Ainsi, cet épisode… « cultissime », en effet, et si symptomatique de ce que je veux dénoncer, cette complaisance de LFI à l’égard des pires fachos sous le prétexte des gilets jaunes :

Capture.PNG

Une vidéo relayée massivement sur twitter à un niveau assez impressionnant…

DxR7iTMWsAADl1R.jpg

Même le distingué chevalier blanc Guénolé, dont on sait à présent quoi penser de son antifascisme d’opérette,  s’est fait prendre la main dans le sac à relayer cette petite ordure…

Capture.PNG

 

On peut voir le même individu ici.

DxSc865XcAAd8bE.jpg

C’est un militant royaliste, de l’action française, comme l’indique son revers de veste…  Sous le jaune, le cœur vendéen.

DxSc865WoAEQ57Z.jpg

Mais déjà d’emblée, l’image ne laissait guère de place au doute, pour un œil entraîné… et correctement informé. Pourtant, on ne pourra pas dire qu’on ne vous avait pas prévenus… En l’espèce, le micro tendu est celui de Vincent Lapierre, une taupe fasciste bien connue ici… Et ailleurs. Invité en grande pompe à la nouvelle librairie d’extrême-droite de Bousquet, l’ ancienne vitrine de l’Action française. Curieux hasard, n’est-il pas ? Il avait poussé le bouchon jusqu’à s’infiltrer dans le procès de notre camarade Clément Méric pour renseigner les fachos. Une vidéo aussitôt reprise, ça va de soi, par le site nazi de Le Lay,  qu’on nous disait interdit, mais dont je sais qu’il continue impunément de se frayer un chemin à travers les interstices des internets en contournant les sanctions judiciaires…

capture147.png

Ce n’est pas le seul genre d’ordures que véhiculent les comptes des Insoumis…  à leur insu, vraiment ? je crois plutôt qu’ils s’en foutent… j’en ai en effet déjà averti plus d’un, autrefois. Leur réaction m’a écœuré. La plupart du temps, ils ne voient pas où est le problème.  Si ce qui est dit est à leur convenance, qu’importe le support, ou l’appartenance politique et idéologique de celui qui parle… #confusionnisme.

Ce « Solidaires Nord » n’est qu’un exemple parmi d’autres. On se souvient ainsi encore  d’Aude Lancelin qui relaie Damien Rieu, et de bien d ‘autres encore, comme Bassounov ici.  Ce compte Solidaires Nord a même relayé du Damoclès, pourtant sans ambiguïté quant à sa ligne.  C’est un compte d’extrême-droite très suivi par les bas du front sur twitter,  et pour tout dire assez indigent qui relaie les pires fake news et rumeurs en tous genres… du moment qu’elles servent son idéologie raciste et islamophobe.  Pourtant, on le relaie volontiers, chez les insoumis… Même un certain journaliste de CQFD s’est fait prendre la main dans le sac :

Capture.PNG

Carbonisé, vraiment, la France dite Insoumise… (On se demande encore à quoi). Tout est il bon à ce point pour faire bois de tout feu du moment qu’on s’oppose et que ça touche à Macron ? Sans moi.

No pasaran pour de vrai.