#Rivarol suspendu ? Tant mieux ! 😊 #antisemitisme

Capture.PNGje suis toute joie. Plusieurs mois après que celui de Jérôme Bourbon ait été restreint en fRance pour violation des règles en vigueur dans ce pays,  en regard de ses publications particulièrement haineuses et ordurières, le compte twitter de Rivarol hebdo, sur lequel l’impénitent raciste crasseux consanguin s’était réfugié pour propager sa diarrhée antisémite purullente vient d’être suspendu pour violation des Conditions générales d’utilisation (CGU). Lui et ses séides pourront toujours hurler à la censure comme à l’atteinte insupportable de la liberté d’expression… Moi, voilà ce que cela me fait :

                                    🤣😂🤣

… tant il est vrai que les propos qu’il propage, comme pour seul exemple à vomir ceux que j’avais condamnés ici,  nous manqueront cruellement… #oupas. Next.

Capture.PNG
.
Screenshot_2019-02-18-19-22-12-483_com.android.chrome

Post-scriptum ; je viens de recevoir ceci : (joie)

Capture.PNG

le chien de Pétain a encore bu trop de Bourbon. Je répète… #Rivarol #antisemitisme

Pétain, à moins que ce ne soit Hitler ou Mussolini, a oublié l’un de ses chiens ¹… (pleutre, le chien. Celleux qui savent comprendront).

Capture.PNG

 

Pourtant, il parait que ce gouvernement se pique de lutte contre l’antisémitisme… Ah bon ? Vraiment ? Dans ce cas, que fait-on de cet antisémitisme ordurier là, de ce révisionnisme tranquille, de cette négation permanente de crimes contre l’humanité qu’est ce torchon bien vomitif, dont le petit commerce de la haine, comme celui d ‘un autre, a si durablement pignon sur rue ? Pendant qu’on musèle si gentiment nos libertés, emprisonnant le moindre manifestant qui aurait le malheur de porter à juste titre préventif du sérum phy. dans ses poches de pantalon… Cette haine là peut tranquillement se déverser, en toute impunité, malgré pharos. Qui ne sert décidément à rien.

.

¹ En référence à un certain slogan antifa : « Pétain, reviens, t’as oublié tes chiens ». (voir ici, un répertoire… pour exemples).

Merci à #Rivarol de me mettre en joie !

Je n’ai jamais été d’humeur aussi follement répressive, moi, ce matin…😂😂 Rapport à ça :

Capture.PNG

Comme je ne suis pas triste…. Quand on sait qui sont ces moitiés de nazis, leurs idées toutes pourries, leurs méthodes immondes, et leur infect antisémitisme, on se dit en effet que la prison ne suffira hélas pas à rééduquer ce genre d’êtres si malfaisants et hautement toxiques. (Et cela malgré mes plus sincères convictions droits-de-lhommistes et mes compétences de travailleur social aguerri… ).

Et après, on va s’émouvoir que ce guignol  de Bourbon se prenne des baffes ? (tiens ? Il a fait supprimer la vidéo ?).  Bienfait pour sa gueule. ça lui apprendra à respirer un peu plus d’humanisme. Et toc. Continue de trépigner, Jérôme : ça me met en joie. ça et la mort d’un roi. Vive la mort du royalisme. Next.

Sur Soral

Sur Ryssen

Sur Rivarol et Bourbon

 

Sur #mediaspresseinfo, Claude Timmerman crache sa haine des juifs #antisemitisme #StCyr

Capture
source : capture d’écran de Medias Presse infos

je pensais naïvement que les menaces du parquet de Paris, (qui rappelons le avait assigné en référé les opérateurs de télécoms pour qu’ils bloquent le site haineux « démocratie participative« ), allaient en refroidir plus d’un, et mettre un terme à leur totale et scandaleuse impunité. Il n’en est rien… Certains ont manifestement décidé de reprendre le flambeau de cette essence du nazisme là.

A l’occasion de cet autre scandale du racisme même plus larvé qui infiltre tous les pans de notre société, et jusqu’en l’espèce dans l’armée, qui n’en a jamais été exempte (se souvenir de Dreyfus…), Media Presse Infos qui nous avait déjà habitué au pire, crache de nouveau son venin hautement toxique à si faible valeur intellectuelle ajoutée, de somme nulle : l’antisémitisme le plus grossier, le plus infect, le plus vomitif. Celui que je combats inlassablement et qui partout, toujours, et encore, ne cesse de se vautrer dans la bêtise crasse de l’essentialisation. Qui n’est donc visiblement pas l’apanage d’une certaine autre communauté, comme on voudrait nous le faire croire, particulièrement chez les républicanistes. Cette bouche-dégoût de la fachosphère se lamente en effet tout en pestant et rageant l’écume aux lèvres qu’une promotion de St Cyr qui devait être nommée  » Loustaunau-Lacau », ait été « débaptisée » par l’armée, en raison de l’antisémitisme notoire dudit activiste d’extrême-droite.

Capture.PNG
source : afp

… Les termes de cet « article » de média presse infos qui réagit à ce qui précède, d’une vulgarité affligeante et d’un sens moral tragiquement absent, sont à mon sens significatifs de la haine que son auteur porte à la communauté juive : on y parle tour à tour  «  des instances à kippa », « de se plier aux caprices ministériels et à la censure lobbyiste », « de  la haine des censeurs de la pensée judéolâtraique »,  de « la dogmatique des circoncis qui ne le lui pardonneront pas… » . Et comme si cette diarrhée antisémite sans conteste possible ne suffisait pas, voici enfin la cerise dé-confite sur cet immonde gâteau à la merde, qui  est  de surcroît signée. Le bas du front en appelle à leur maître à tous, dans une ultime provocation bien dégueulasse, ajoutant de l’immonde à l’infâme. De quoi donner à la justice les moyens de mieux appréhender l’auteur de ce délit qui m’est insupportable  :

Capture.PNG

Comme j’ai grand plaisir à ne pas connaitre cet immonde cancre là, dont on ne sera pas étonné d’apprendre en outre que c’est un fidèle de la maison Kontre Kulture (l’entreprise florissante du petit boutiquier de la haine antisémite qu’est Soral, et son site E&R),  de médias presse infos , et plus connu,  de Boulevard Voltaire et de Rivarol, le torchon du pleutre royaliste antisémite Bourbon.. Et qu’Agoravox, nébuleuse vomitive que des gens dits de gauche continuent toujours de fréquenter à mon grand désespoir, , ne répugne pas  non plus à publier. Fin du chapitre. Next.

 

Jérôme Bourbon de #Rivarol, vulgaire déjection de la #fachosphère #championdumonde2018

En politique, il est de coutume de dire qu’il ne faut point se répandre en attaques ad hominem, qui seraient contre-productives et déplacées, mais qu’il faudrait s’en prendre aux idées plutôt qu’à l’homme… je suis bien désolé de ne pas souscrire à cette assertion à mon sens tellement vide de sens, car enfin ici, en l’espèce, c’est bien un homme qui les porte, et les incarne, ces idées pourries jusqu’à la moelle que je combattrai jusqu’à mon dernier souffle et  de toutes mes forces…  :

DiFuzwrXkAIWySO
source

Il se nomme Jérôme Bourbon, et il a du en boire bien plus que de raison, au point que cela liquéfie sa cervelle de moineau… (et encore est-ce une injure pour les moineaux).   Pour celles et ceux qui ont le bonheur de ne point le connaitre, il s’agit du directeur de Rivarol, un torchon qui a toujours défendu Pétain, ouvert ses pages plus que volontiers aux négationnistes, et dont plusieurs rédacteurs ont été condamnés pour “incitation à la haine raciale”. Rivarol se fait aussi l’écho des annonces de décès des anciens de la division SS Charlemagne. L’antisémitisme y est présent dès l’origine, mais Jérôme Bourbon, depuis qu’il en est à la tête, en a fait une obsession récurrente (preuves à l’appui), pour laquelle il a été plusieurs fois sanctionné par la justice. Voilà qui suffira je l’espère au lecteur néophyte en matière de déchets fachosphériques  à signer l’ignominie de ses idées. C’est  un raciste au sens le plus strict, immonde et abject du terme. Il a d’ailleurs été en outre, comble de l’horreur en regard de mon échelle personnelle de valeurs, condamné pour contestation de crimes contre l’humanité. Voilà donc un individu pour qui même le FN n’est encore pas assez bien. Regardez ce qu’il déclarait en Octobre 2010  à propos de Marine Le Pen :

« Je ne peux pas en conscience rester neutre entre une gourgandine sans foi ni loi, sans doctrine, sans idéal, sans colonne vertébrale, pur produit des media, qui a multiplié les purges depuis des années et dont l’entourage n’est composé que d’arrivistes sans scrupules, de juifs patentés et d’invertis notoires et un homme droit, humble, rassembleur, érudit, à la vie exemplaire, d’une exquise courtoisie, très apprécié dans toutes les composantes de la droite nationale et radicale, tant en France qu’à l’étranger, et aux convictions très solides. » (source)

Si j’évoque son cas aujourd’hui sur ce blog, c’est que l’actualité m’y oblige. Un certain nombre d’énergumènes (parmi lesquels bien sûr il figure puisqu’il ne peut résister à aucune provocation), se sont crus autorisés à répandre leur haine raciste à l’occasion du mondial de football, n’ayant pas de mots assez durs et sales pour qualifier une équipe de fRance qui, selon eux, non seulement ne reflète pas le « bon français bien de chez nous  » (rires) mais serait (tenez vous bien les bras collés au siège) serait le signe du grand remplacement de la population autochtone par des migrants non européens. Connaissant comme moi la composition de la population française, si bigarrée et aux origines si joyeusement diverses, il y a franchement de quoi se marrer devant tant de bêtise crasse et d’ignorance de ce dont on cause… Passons. D’ailleurs, entre parenthèses, sur ce registre de l’ignoble, l’ancien sélectionneur de la Croatie de 2012 à 2013, Igor Stimac, a démontré lui aussi l’étendue de ses compétences intellectuelles en déclarant que l’équipe croate, selon lui, « n’affrontait pas seulement la République de France, mais également le continent africain », et autres saloperies racistes du même seau de déjections toutes personnelles… Aussi, probablement emporté par cet élan d’inhumanisme international, Jérôme Bourbon s’est-il senti autorisé à sortir ce genre d’immondices de sa boîte à dégoût :

 

 

 

On est en droit de s’étonner que Twitter France, qui a restreint le compte personnel de Jérôme Bourbon pour le même genre de déclarations racistes dégueulasses qui enfreignent la législation française, ne fasse pas de même pour le compte de Rivarol, alors que les propos sont tout aussi répréhensibles, et proviennent du même ignoble individu. Où est donc passée la logique de modération de Twitter  ?                                                                                         Capture.PNG

Enfin, on peut également s’interroger sur la véritable efficacité de sanctions judiciaires qui se limitent en général à des sanctions bien peu dissuasives (des amendes plus que modiques, juste)  puisque des gens comme lui et de Lesquen, et autres Renaud Camus  peuvent continuer de déverser leurs déjections sans risquer grand chose. Alors qu’ils polluent indubitablement l’espace public ? Quand un simple carré de tissu vient entraîner bien davantage de condamnations générales… CQFD.

En tous les cas, bien que je n’aime pas le foot, rien que pour le plaisir de voir de pareils individus infects se répandre dans de pareilles horreurs inhumanistes que la plupart de mes cons de patriotes réprouvent, franchement, ça fait plaisir. Qu’ils fulminent donc. La réalité est là, triomphante. Et se rit de leur défaite.

Capture.PNG

le nouvel #antisémitisme illustré par l’exemple :

On attend un bel élan d’indignation des mêmes qui ont commis ça, histoire de voir si leur lutte contre l’antisémitisme ne serait pas par hasard un peu à géométrie variable, en fonction du sens du vent… et de leur propre racisme tout personnel (je demande, juste) :

Capture.PNG

 

… Car là, il n’y a plus aucune ambiguïté, même pas l’excuse de l’antisionisme.  Et je m’étonne pour ma part que cet ignoble individu et ceux qui le soutiennent, lui et son torchon dégueulasse,  ne soient toujours pas empêchés de nuire. Tant que les sanctions pour incitation à la haine raciale seront toujours aussi peu dissuasives, les nuisibles du même acabit pourront toujours continuer de nuire, s’ils ont le fric pour, qui les entretiendra dans leur sentiment de toute puissance, se sentant tellement intouchables… Justice de classe. Deux poids, deux mesures. Voilà. J’ai dit.

(et Slate a bien raison de mettre cela en écho de cette une exécrable de Valeurs actuelles, qui vise un riche non parce qu’il est riche, mais parce qu’il est juif, avec des mots qui fleurent bon le lisier des années 30… :

Capture.PNG

Il s’agit là exactement du même antisémitisme putride,  du même « esprit » (comme il en faut bien peu…)  raciste grossier.  Déjà qu’il finançait les antifas, alors… Mais quel diable d’homme est-ce donc là, pour être accusé de tout et de n’importe quoi, à la fois de la peste et du choléra ?  Comme je suis très étonné…  😉

Voilà, voilà…

 

NON, les Val…. sistes ;) les musulman.e.s n’ont pas le monopole de la haine #antisemitisme

Bien qu’athée,  de la même manière que je fus sensible à la peur de mes ami.e.s musulman.e.s, celle de mes ami.e.s juifs/ves ne peut que me préoccuper tout autant. Et j’insiste lourdement pour qu’il n’y ai pas la moindre ambiguïté dans laquelle pourraient éventuellement se glisser les habituels trolls au front bas si terriblement mal comprenants  :  quand j’écris tout autant, cela veut dire ni plus,  ni moins, point barre. Pourtant, le texte dénommé généralement « manifeste contre l’antisémitisme » qui fait à présent polémique de l’ignoble Philippe Val, signé par 250 personnes qui se présentent comme des « intellectuels » (à la vue de certaines signatures, comme ce terme est galvaudé !) m’indispose à plus d’un titre et je vais donc essayer – après y avoir un tantinet réfléchi et pris un peu de recul plutôt qu’une réaction à chaud  – de vous expliciter ici pourquoi.

Tout d’abord, comme beaucoup l’ont déjà dit, il vis exclusivement et stigmatise une seule et unique religion. Des représentants de celle-ci ont donc pris leurs responsabilités et leur part de ce fardeau en répondant ce qu’ils avaient à répondre, et c’est très bien ainsi.

Toutefois, n’en demeure pas moins que c’est là, de la part des signataires du texte de Val,  trouver bien des arrangements avec sa conscience que de passer si étrangement sous silence tout un continent antisémite d’extrême droite.  On y trouve les immondices des adorateurs de Maurras qui passent par l’Action française et Rivarol, les ordures de l’extrême droite catholique intégriste, la parenthèse si longtemps passée sous un silence gêné de  Michel Audiard,  les multiples condamnations fort justifiées du militant fasciste Hervé Lalin dit Ryssen,  celles plus connues et médiatiques de Le Pen père… Et si l’on fouille plus encore dans le marigot nauséabond,  on peut apercevoir aussi de belles brochettes d’étrons antisémites dans l’entourage proche de sa fille en la personne de Chatillon et autres Lousteau ou du cas Lœillet, de même que dans celui de sa petite fille.  Pourtant, si l’on écoute et lit attentivement la chapelle dudit manifeste, ce continent là n’existerait pas. Mais les faits sont têtus, et l’actualité vient visiblement contredire ces beaux hypocrites là : la tentative récente de faire du lobbying dans l’entourage même de la ministre de la culture avec la scandaleuse tentative d’introduire Maurras dans le livret des commémorations, la tentative de commémoration de Maurras au couvent des bénédictins de Marseille, avortée grâce à notre mobilisation, à nous autres internautes et antifas, celle de ce week-end à Villeneuve les Avignon qui réunissait le gratin bien moisi de la pègre raciste catholique et franchouillarde, et enfin, ce petit incident que la presse évite bien, curieusement,  de sur-médiatiser… et pourtant (merci Veille extrême !)  :

Capture.PNG
source

De ce que j’en sais, ni Ryssen ni Soral, pas plus que Dieudonné d’ailleurs (à moins qu’ils ne se soient récemment convertis ? je demande, juste) ne sont musulmans.Et pourtant… Voilà, voilà… D’ailleurs, mon accusation n’en est que plus confirmée par le fait que pas plus tard que tout à l’heure, avant d’écrire ce billet, j’ai vu une émission sur France 5, C’est à Vous, aborder le thème de ce manifeste avec pour invité… Bruckner. Quand on sait qui il est, et le positionnement si peu suspect d’antiracisme qu’il porte, franchement…  D’ailleurs, comme par hasard, tout a porté sur un nouvel antisémitisme porté exclusivement par les musulmans, et à aucun moment l’antisémitisme d’extrême-droite n’a été évoqué. Quelle cécité… Etonnant, non ? Ou pas…

Enfin, pour en terminer sur cette affaire là, peut on sans honte ni discrédit d’aucune sorte, ce que pourtant personne n’a relevé, prétendre lutter contre un racisme pour en propager un autre, comme cela est si tragiquement le cas de certains signataires du manifeste, dont Rioufol n’est pas le moindre ?

Belle tartufferie que voilà. A qui profite le crime ? je me demande… ou pas. Car pour ma part, sauf preuve du contraire, tout cela est signé…  #republicanistes.

Quand mettra-t-on enfin #LesBrigandes (et leur gourou) hors d’état de nuire ?

Grâce à l’ami du Panache Salvetois, que je suis de près tant il se bat si courageusement contre la secte des harpies fascistes violentes qui ont élu domicile dans sa petite commune de l’Hérault, j’en apprends de belles… Déjà, que lesdites Brigandes (voir le dossier complet de La Horde ici)  font l’objet d’une attention particulière de l’UNADFI (Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu victimes de sectes)  qui lui ont consacré ce texte. Thierry et son beau panache (rouge, et il n’en manque pas) salvétois y est cité en ces termes :

Autre victime de d’intimidation, Thierry Canals, un habitant de  La Salvetat-sur-Agout qui ne cesse, depuis l’installation du groupe en 2015, de dénoncer les agissements de ses membres. Le 7 novembre dernier, trois d’entre eux s’en sont pris à lui en présence de son épouse et l’ont injurié et menacé de représailles s’il ne cessait pas de parler d’eux. En juillet déjà, ils s’étaient rendus au domicile de Thierry Canals pour tenter de l’intimider. Absent, ils avaient transmis un message à sa fille. S’il n’avait pas pu porter plainte en juillet, c’est désormais chose faite et une enquête de gendarmerie est actuellement en cours.

Ensuite, ce qui est particulièrement truculent, on apprend aussi que Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol (journal royaliste antisémite) le 14 novembre 2017, a reçu un coup de poing dans le nez après avoir reçu plusieurs courriels lui demandant de retirer une partie du dossier dénonçant le groupe, qu’il avait publié en 2016 sur son site.

Alors, si les fachos se fritent entre eux, moi, je m’incline… Ils nous mâchent le boulot !  (rires).

(Voilà qui me fait penser, par ricochet,  à une célèbre vidéo devenue virale chez les antifas…).

Découvrir que la fachosphère est en train de s’en prendre à ses propres membres, moi, ça me fait toujours rire. Les hyènes entre elles. Mais bon, à force de semer la haine, on la récolte, hein… et hop, un bourre-pifs. Voilà, voilà… Logique. La suite au prochain épisode. J’en rirais presque si je ne m’inquiétais pas un peu quand même pour la santé de ce vaillant salvétois là, Thierry, et sa famille. Mais que fait la Police ? Allo, Gérard Collomb, ya quelqu’un ? Parce que bon,  par delà ce que je viens de décrire là, derrière, il y a du lourd, vraiment :

Capture.PNG

Explications :

Cette Belge de 39 ans, qui avait décidé de ne pas se soigner, ne se nourrissait plus depuis des jours. Elle pensait que son karma était de mourir et que les karma devaient s’assumer. C’est aussi ce que pensait le groupe dans lequel elle vivait depuis trois ans.

Dans la secte de Joël Labruyère, « La Nation libre », décrite par la Miviludes, organisme public de lutte contre les sectes, comme un « groupe sectaire comme on en faisait autrefois » et connue parce qu’elle abrite le groupe musical d’extrême droite « Les Brigandes », la maladie est considérée comme un tribut à payer pour les erreurs ou les fourvoiements passés. Et les soins médicaux ne sont pas vus d’un bon œil (chimiothérapie et transfusion sanguine notamment).

Capture.PNG

Ce que raconte la journaliste en immersion dans cette communauté est proprement hallucinant… c’est ici.

Mais jusqu’où attendra-t-on avant que leurs exactions n’aillent (encore plus ?) trop loin ? Il serait peut-être temps de prendre le lanceur d’alerte qu’est Thierry un peu plus au sérieux, non ? Je demande, juste…

 

le livret des Commémorations nationales télégraphié par un petit collabo de #Rivarol ? allo, @FrancoiseNyssen ? #antisemitisme

C’est Camp volant (comme j’aime ce pseudo là…) sur twitter qui nous révèle le pot aux roses… (ça ne sent pas vraiment tout à fait ça, en fait…).   Vous avez peut-être entendu parler de cette polémique à propos du  livret des commémorations nationales 2018, dans lequel figurait des auteurs aussi  notoirement antisémites que  Maurras (créateur de l’Action française et qui prônait un antisémitisme d’état !) et Chardonne, ardent pétainiste et collaborationniste actif.

CaptureDVCVToCWkAA99WO

[J’ai d’ailleurs, entre parenthèses, été personnellement ravi de voir dans Cpolitique, dimanche soir sur France 5, l’historien Nicolas Offenstadt en moucher un autre, Pascal Ory,  venu là au titre du Haut Comité des commémorations nationales, tant ce dernier était visiblement (au point de susciter l’embarras), sous l’emprise d’une complaisance coupable avec ce dont il s’agit, au point d’avoir signé une tribune particulièrement teintée de duplicité dans Le Monde]

Et bien grâce à Camp volant, on apprend donc que celui qui aurait écrit la notice particulièrement laudatrice de Jacques Chardonne dans le Livret annuel des commémorations nationales, et qui fait l’impasse sur son parcours collaborationniste ne serait autre, selon cette note de bas de page de la fiche Wikipédia de Jacques Chardonne, que  Jacques Aboucaya, écrivain, collaborateur de Rivarol36 sous le pseudonyme « Pierre-Luc Moudenc »37

Capture.PNG

On tombe des nues…  Comment ? L’état français se laisserait donc dicter son programme de commémorations par le petit collaborateur d’un journal royaliste antisémite ? Je n’ose y croire. Et dire que ces gens là prétendaient faire barrage. (Les castors, faites la queue, à la libération, il n’y aura pas de la place pour tout le monde, je crois…).

« Allo, Ici radio Londres, le ver est dans le fruit, je répète, le ver est dans le fruit. »

 (si tant est que le macronisme soit vraiment un fruit, qui serait comestible pour le pauvre que je suis… next).

Quand #Civitas menace nos enfants, il est urgent de réagir #Legislatives2017

Capture.PNG
source

… Et dire que des commentateurs avisés et experts auto-proclamés prétendent que les jeunes se fichent de la politique. Voilà encore un exemple qui démontre que c’est faux, et cela me ravit, surtout sur un tel registre.  Il y a trois jours, j’avais été agréablement surpris  par cette initiative courageuse de trois jeunes du lycée Berthelot de Calais, qui s’indignaient que l’une de leurs enseignant(e)s, Marie-Jeanne Vincent, soit candidate aux législatives pour Civitas. Je comprends d’autant mieux leur émoi que ce parti extrêmiste dont le dirigeant a fait l’objet de plusieurs condamnations n’a nullement répugné pas plus tard qu’il y a une dizaine de jours a laisser flotter en son sein un drapeau nazi. je suis en outre son évolution sur ce blog depuis de nombreuses années, et je suis bien placé pour constater à quel point  ses exactions sont nombreuses, et particulièrement choquantes. C’est un parti raciste, homophobe, intégriste et fasciste, au sens le plus strict du terme. Mais c’est aussi un parti extrêmement violent, comme la seule présence en son sein d’un nazi comme Gabriac, qui se présente lui ausssi aux législatives sous cette étiquette infamante, suffit à s’en convaincre. Un suprémaciste blanc qui se présente à des élections dites « républicaines », voilà qui vide le mot de toute substance significative.  Civitas fait également partie de ces glorieuses instances qui ont participé au banquet de Rivarol ,un sommet de la « pensée » fasciste dans ce pays, dans lequel on tient, entre autres joyeusetés, des propos ouvertement antisémites.

Capture.PNG
source

Aussi, je ne comprends même pas que l’on puisse encore confier des enfants à l’un(e) des affilié(e)s de ce parti ignominieux.  Le principe fort de non-discrimination sans lequel plus aucun enseignement juste ne me semble possible est au cœur même de ce dossier. L’ affaire est à l’étude, que l’on souhaite diligente,  au rectorat.  Confier des enfants à pareille enseignante me semble en effet particulièrement problématique. Surtout lorsque l’on sait de surcroît que cet événement vient de prendre un tour aussi menaçant pour les lanceurs d’alerte démocratique en question, dont le jeune âge devrait appeler une attention encore plus aiguë et protectrice des adultes que nous sommes. En effet, le site violent et raciste qu’est Riposte (si peu) Laïque vient de porter une attaque inouïe dans un état dit « démocratique » envers les jeunes en question :

Capture
source

..

Capture.PNG
source

. je l’ai déjà écrit ici, je ne comprends même pas qu’un site aussi raciste et violent que Riposte laïque puisse encore exister, tant il enfreint de lois. Mais par delà cette dimension juridique, je ne comprendrais pas que l’ensemble des consciences morales de ce pays ne se dressent pas face à pareille menace, inégalée depuis les années les plus sombres de notre histoire. Ces gens n’ont plus aucune limite, et il convient de leur en opposer avec virulence et fermeté. S’en prendre à des enfants… Qu’est-ce qui sépare encore ces gens des djihadistes dont on déplore les massacres d’innocents ? Faut-il attendre qu’il soit trop tard : le passage à l’acte ? Si ça ce n’est pas de l’apologie du terrorisme, bien qu’il vienne d’un autre camp que celui habituellement visé…

Urgent, agir.

Post-scriptum : La Horde vient également de publier un article très instructif sur le même sujet.

DA3G-yCXkAUUFTk

Enregistrer

Enregistrer