réponse personnelle d’un Sleeping Giant à @LeSEPM et @Valeurs : Informer n’est pas censurer. STOP au business de la haine !

Un petit rappel utile pour répondre à la propagandastaffel du SCEPM tout comme de Valeurs (in)Actuelles et de leurs satellites gravitant dans la fachosphère nous concernant #jesuisunSleepingGiant :

Informer les annonceurs serait de la censure ? Pourquoi nous dénier un droit, celui d’informer, qu’on accorde si volontiers à d’autres ? En se montrant de surcroit bien peu regardants sur la qualité comme sur la crédibilité des contenus idéologiquement si terriblement orientés du susdit magazine… qui relèvent à notre sens bien davantage de la désinformation que notre propre projet, de nature éthique, lui.

Ndlr

Suite à une campagne des Sleeping Giants visant en particulier Valeurs Actuelles, qui semble visiblement devenu le cœur même de la fachosphère française si l’on en juge par la virulence des attaques qui sont allées crescendo à notre endroit, le Syndicat des Éditeurs de la Presse Magazine a cru bon de se fendre d’un communiqué de soutien à l’hebdomadaire qui accorde si volontiers ses pages au Rassemblement National… Cet hebdo est pourtant de notoriété publique un multi-récidiviste de la haine raciste, complotiste et xénophobe, islamophobe, et dans un certain cas au moins, si symbolique et symptomatique, antisémite. L’ancien directeur de rédaction de cet hebdo est même allé jusqu’à soutenir sans honte aucune le Cardinal Barbarin... Ces accusations à l’encontre du magazine de Geoffroy Lejeune n’ont rien de diffamatoires. Elles peuvent en effet être étayées chacune par des exemples très concrets, en chacun des points, comme les liens que j’inclus ici sous les mots dédiés y renvoient. Chacun.e pourra ainsi se faire son opinion, car ici, on ne prend pas les lecteurs/trice pour des billes… je vous demande juste d’examiner les faits, et les propos exacts, point barre…

source

Voilà un soutien qui démontre bien à quel point la haine, dans notre pays, est un business auquel il est dangereux de s’attaquer, et qui s’embarrasse fort peu de la recherche de vérité, qui devrait pourtant être la vocation de tout journaliste digne de ce nom. L’argent, pour certains, visiblement, n’a pas d’odeur… Le golem économico-politico-médiatique n’a en effet pas hésité en bien des points et lieux à répandre les pires fakenews qui soient afin de nuire tant à notre image qu’à notre action.

Nous avons pourtant l’intime conviction qu’elle fait pourtant œuvre de salubrité publique. Les discours de haine ne doivent plus avoir une place aussi prépondérante dans notre pays, ou du moins être aussi terriblement banalisés, au risque de constituer un terreau propice au passage à l’acte. Le racisme, le sexisme, l’homo et la transphobie, la xénophobie, l’islamophobie comme l’antisémitisme devraient être bannis définitivement de l’expression publique. C’est un idéal à attendre qui nous animent tous, Sleeping giants, par delà nos considérations politiques personnelles.

Je l’ai déjà écrit ici, de ce que j’en vois, je ne dois très franchement pas être vraiment très représentatif de l’ensemble des Sleeping Giants, au point que lorsque je vois certains commentaires ici et là à notre endroit parler de nous comme de militants d’extrême-gauche, cela me fait sincèrement sourire. je n’ai jamais pris mon cas personnel pour une généralité, contrairement à ces gens pour qui l’amalgame est un mode de pensée habituel, sur lequel repose d’ailleurs leur fond de commerce. Aussi est-il assez piquant de voir le SEPM pratiquer des arguments relevant de ce que je nomme de la rhétorique inversée : car enfin, qui est le plus discriminant, dans l’histoire ?

Voilà qui justifierait une investigation plus poussée pour savoir qui tient les manettes de ce syndicat là… En attendant, pour rester purement factuelle, voici la réponse technique concrète de notre collectif à ce genre d’accusations de la fachosphère, qui ne tient pas la route une seconde quand on examine les faits, et rien qu’eux :

@BVoltaire mis KO par @slpng_giants_fr ? Que du bonheur ! . 😊

Aujourd’hui tout particulièrement, vous me voyez vraiment fier jusqu’à l’enchantement d’avoir participé personnellement à cette excellente initiative qu’est Sleeping Giants. Je me souviens même avoir anticipé de peu leur arrivée dans notre pays, dans ce billet.  La suite a démontré qu’ils (nous !)  savaient se montrer particulièrement efficaces, si l’on en juge par l’article que vient de leur consacrer Télérama :

Capture.PNG

Grâce à notre travail collectif, chacun(e) à notre niveau et selon nos possibilités d’intervention, j’apprends avec bonheur que le site de la fachosphère complotiste raciste et pourri de fake news qu’est Boulevard Voltaire, fondé en partie par Ménard ¹,  avait perdu, selon R. de Sleeping Giants, 483  annonceurs et « 90 % de revenus publicitaires en moins ». Vous m’en voyez ravi. Vivement que nous nous attaquions également à la suite de la galaxie malodorante porteuse de peste brune : FDesouche, Dreuz, Valeurs Actuelles… et autres malfaisants. J’ai hâte. L’opération d’épandage sans précédent de leur lisier idéologique toxique pour la collectivité doit cesser. La suite au prochain épisode… 😊

Capture

.

¹ Ne pas oublier cependant l’ autre cofondateur, plus discret, qu’est  Dominique Jamet. Il a quitté DLF il y a quelques mois seulement pour ne pas être éclaboussé personnellement par le rapprochement avec le FN, dont il partage pourtant les mêmes idées pourries… (L’hypocrisie de ces gens là…).