SOS Chrétiens d’Orient, officine d’extrême-droite #APLourdes

On le savait déjà,  (je l’avais moi-même évoqué ici) mais ça va mieux en le voyant écrit par d’autres. Et quand ça vient de surcroît du cœur même de l’église catholique française, c’est encore plus truculent. Oui, SOS Chrétiens d’Orient est bien une officine d’extrême droite, proche du FN, qui se sert de la religion pour mieux propager sa haine des musulmans.

C’est  Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient depuis 2010, qui le dit. Et il a tenu à le faire savoir à ses collègues évêques à l’occasion de l’Assemblée Plénière des évêques de Lourdes qui a eu lieu du 3 au 8 novembre 2017.

source

Pour une fois que je relaie ici la bonne parole d’un prélat… 😉

Et devinez quoi, oh, curieux hasard, la fachosphère est en émois, qui nie les accusations bien entendu scandaleuses de ce Monsieur en robe, croyant le discréditer en éprouvant si soudainement le besoin…  de déterrer son frère. Je suis très étonné.

le compagnon de MLP crache à la gueule de l’Eglise #FN

capture
source

Alors, rien n’irait plus entre les neuneux de l’extrême-droite du  FN et l’église catholique et apostolique ? Serait-ce dû par hasard aux propos du pape sur l’accueil des migrants, que ces gens ont si visiblement en sainte horreur, malgré leur (soi-disant) foi chrétienne, pris en flagrant délit de se montrer si peu charitables  ? Voilà en tous cas une saillie drôlatique bien amusante qui me réjouit fort. Car on ne peut pas dire qu’elle brille par son intelligence, son sens de la diplomatie et son esprit stratégique. En effet, je sais pour ma part qu’une partie non négligeable de soi-disant chrétiens de la frange traditionaliste (qui s’étonnera donc qu’un extrême religieux en rejoigne un autre, politique ?) adhère aux thèses de l’extrême-droite, du « grand remplacement » jusqu’à la préservation de « l’identité chrétienne de l’Europe » et de ses mythes fondateurs,  dans la lignée d’un récit fantasmé sans rapport avec la réalité historique, sur le thème du roman de gare national. Sans parler de la détestation du musulman qui les réunit tous. Aussi n’es-ce pas très malin de la part du compagnon de la Présidente du FN que de s’attaquer à l’un des girons qui les nourrit… Ce type est vraiment d’une bêtise crasse. Tourner 7 fois sa langue dans sa bouche, toussa… Rires.

L’esprit de #Noël selon Saint Neuneu #identitaires #Strasbourg

Toutes les occasions sont bonnes pour les bas du front identitaires de harceler, agresser et manifester bruyamment leur bêtise insondable. Même la soi-disant trêve de Noël n’échappe pas à la règle, comme on l’a vu avec ces histoires grotesques de crèches qui ne servent plus qu’à nourrir la haine entre les communautés. Comme on est loin de l’esprit de Noël…   et de ce que devrait être la vocation essentielle d’une religion : mieux aimer son prochain. Pour ces gens là, rien n’est sacré. Ou plutôt tout l’est, très artificiellement et uniquement en vue de provoquer des troubles à l’ordre public afin de faire parler d’eux. J’en veux pour preuve cet incident qui s’est déroulé à Strasbourg, où le marché de Noël revêt une importance considérable. C’est le blog de l’Union des Étudiants Communistes (UEC)  de Strasbourg qui évoque la polémique :

capture

La suite a le mérite de poser les termes du débat (même si je n’en partage pas toutes les outrances idéologiques ampoulées), entre la logique sécuritaire de plus en plus absurde d’un état policier qui sous couvert d’état d’urgence restreint de plus en plus les libertés publiques et met en place, en effet,  des  dispositifs de plus en plus coûteux pour y répondre, et de l’autre des bas du front identitaires qui braillent à tout bout de champ sur la disparition présupposée de leurs hochets identitaires religieux auxquels ils s’accrochent comme les naufragés du radeau de la méduse. Je les regarde se noyer dans leur stupidité chaque jour un peu plus flagrante. Et je souris. Comme ils sont ridicules… Mais soyons donc pour une fois charitable en ce jour qu’athée militant, je ne fête pas : toute ma compassion, les neuneus. Joyeux Nahouel. 🙂

Sur cette fRance rance, j’écris ton nom : #Laïcité

capture
source

Voilà qui est plutôt fort de café, comme le dit l’une de ces expressions populaires que j’affectionne tout particulièrement. Alors que notre pays fait partie des moins religieux au monde, et que les deux tiers des français ne sont pas croyants, jamais la religion n’aura pris autant de place dans le débat public et politique. Et jamais nos élites dominantes grotesques n’auront pris autant de libertés avec le sacro-saint respect de la laïcité. Les cas de viols sont permanents.  Pourtant, combien ces mêmes se sont montrés si forts à la brandir comme une sorte de crucifix, cette laïcité, contre une sorte de  vampire à figure, selon eux, de … musulman ! D’où ma formule personnelle favorite inusable sur le sujet de laïcité « à géométrie – très – variable ». Pourtant, qui mieux qu’un athée peut voir à quel point les religions – toutes les religions – sont habiles et forcenées à tenter d’influer sur l’opinion publique et la décision politique ? Et combien ils sont tenaces à tenter de se mêler de ce qui se passe sous la ceinture ! Sur bien des sujets, je vois et j’observe au quotidien leur toxicité permanente. Mais on la relève plus volontiers, avec la complicité de médias irresponsables qui s’absolvent un peu vite de leurs propres responsabilités, quand il s’agit d’une seule et unique religion, l’islam. La faute aux attentats ? Pas que. L’origine est également dans un certain tabou colonial français, fumier toxique sur lequel a poussé justement le petit coq de base cour fascisante Ménard… La faute également à une culture chrétienne qui voit d’un mauvais œil ce concurrent commercial sur le marché des légendes prendre un peu trop de place dans notre pays. Mais rassurez vous, dès qu’il s’agit de tomber sur le dos des droits des femmes ou des LGBT, ils deviennent subitement, comme l’histoire de la manif pour tous l’a factuellement démontré, sans mauvais jeux de mots ou alors pleinement assumés, « copains comme cochons ». L’homophobie est toute aussi présente chez les croyants au front bas de l’Eglise ou de la Mosquée. Bien d’autres exemples que celui de LMPT fourmillent dans l’actualité politique pour souligner à quel point se perd le respect de la laïcité, au détriment de l’intérêt collectif. Les personnalités politiques du FN excellent dans l’art de violer en permanence la laïcité. Ce devrait être pourtant la préoccupation de tous, et en premier plan des élu(e)s, dans le sens qu’elle seule, comprise intelligemment, permet à chacune des croyances ou des non-croyances (c’est mon cas) de coexister pacifiquement. Sans quoi ré-apparait la guerre des religions à laquelle on est en train d’assister actuellement, qui fait si bien  le fond de commerce de la fachosphère, qui se frotte les mains… J’ai déjà démonté à maintes reprises sur ce blog pendant toutes ces années l’hypocrisie et le double discours des réacs et des fachos de l’extrême droite sur le sujet. Faites ce que je dis, pas ce que je fais… Sans cesse pris la main dans le sac à demander aux musulmans de garder leur religion dans leur arrière-cuisine, à éructer sur les prières de rue des musulmans privés de lieux de foi dignes de ce nom, tout en n’hésitant jamais à participer à des processions de rue d’une autre religion, ou à participer à d’autres événements catholiques ou juifs, ceints qui plus est de leur écharpe tricolore. La cohérence, ça s’appelle. Dernier épisode en date illustré par l’excellent dessin de Nagy  en tête de ce billet, l’incroyable passe d’armes entre deux candidats de droite à l’élection présidentielle, ne répugnent pas à dégainer leurs bondieuseries respectives. On croit rêver. C’est un cauchemar, quand il s’incarne par de récentes décisions qui ont un peu à voir avec la religion, comme cette campagne vomitive contre les affiches de la campagne contre le sida. On voit bien là, comme dans le positionnement du candidat catho réac Fillon et sa cohorte fascisante,  le poids de l’irruption de la religion dans la politique. Aussi me semble-t-il éminemment nécessaire et utile qu’apparaissent des voix pour représenter également ceux qui dans ce pays sont majoritaires, et ce serait la moindre des choses : les non-croyants et les athées dont je me flatte d’être. Il serait en effet tant que l’on soit dignement représentés. Et surtout, que des voix alternatives sur ce champ là s’élèvent pour faire taire cet affreux tintamarre réactionnaire anti-progressiste qui se sent un peu trop en terrain conquis. Les observer actuellement étaler aussi impunément leur sentiment de toute puissance alors qu’ils ne représentent qu’une minorité m’insupporte au plus haut point. Faut que ça change.

Post-scriptum : qu’est-ce que je disais… Et ça continue !

capture

la petite entreprise de l’Eglise ne connait pas la crise… #antiliberalisme

Je suis antilibéral. Je suis athée. Si j’étais croyant, je mépriserais les marchands du temple. 3 raisons de pointer la main de ce dieu qui n’existe pas (mais sert admirablement bien  les intérêts profanes) sur  les bourses populaires…

capture
source

Cela me fait penser à ces pratiques évangélistes aux states qui ne répugnent plus à rien… No limits. Pas même la morale. La religion, une élévation ? Faut voir… 😉 No pasaran ! Antifasciste ET anticapitaliste. Donc anti-obscurantisme.

Enregistrer

Enregistrer

#Hayange Engelmann ment et pratique la préférence nationale… contre les pauvres.

FN, parti des pauvres ? Cette escroquerie permanente doit cesser.  Les masques tombent…

Toute la France est en émoi. Pas touche à nos pauvres semble être (enfin ?) le mot d’ordre de l’actualité hexagonale. La raison ? L’infâme municipalité brune de Hayange expulse le Secours Populaire de ses locaux. Voilà ce qu’on en dit dans le coin :

capture
source : capture d’écran page Facebook Hayange en résistance

« Sur le même modèle, à Hénin-Beaumont, la Ligue de droits de l’Homme a été expulsée en 2014 pour cause d’opposition à la politique de Steeve Briois. » Voilà ce dont il s’agit, le réel cœur idéologique du problème, en sus de la misère bien concrète et palpable, mesurable… Je le confirme, partout où le FN gère des villes, il n’a de cesse que de faire la guerre aux pauvres, harcelant les centres sociaux, coupant les subventions aux associations de loisirs ou d’entraide sociale, supprimant la cantine aux enfants des familles les plus  démunies, s’en prenant aux organismes de défense des droits humains… La guerre aux pauvres, par le biais d’une croisade fantasmatique contre le « péril rouge ». Des has been, coincés dans la glorieuse époque de Vichy, ou du Maccarthysme, à moins que ce ne soit tout bêtement un épisode de Pépone et Dom Camillo. J’ai suivi pas à pas  l’accession au trône de cette ville de Lorraine du Nord par le fasciste aux petits pieds et aux méthodes de malfrat, transfuge de la CGT dont il a été expulsé pour son positionnement discriminatoire incompatible avec l’action syndicale. je n’oublie pas, en souriant, que c’est aussi un ami des bêtes (faut croire… 😉 à l’instar de leur mémère à tous, Brigitte Bardot, elle aussi copine du parti d’extrême droite, comme c’est de notoriété publique. Je m’étonnerai toujours de ce que l’on puisse avoir davantage de considération pour les animaux que pour les êtres humains, même si je les aime aussi. Une preuve de plus de la bêtise crasse de ces gens là… Passons.  Violences en réunion, intimidations physiques, accusations mensongères de pédophilie, obstruction au droit à l’information pendant les conseils municipaux envers l’opposition… A Hayange, on connait leurs méthodes, surtout quand on a le malheur de les contredire… Gilles Wobedo, le président d’Hayange en résistance, en sait quelque chose…

capture
source

Hayange, et le FN, une ville et un parti comme un autre ? Certainement pas. C’est Clochemerle tous les jours, l’odeur nauséabonde de certaines idées et comportements pestilentiels en plus. L’une des premières fois qu’Hayange s’est distinguée dans les actualités, c’est parce que ces imbéciles, peu soucieux d’art et de culture, et encore moins du respect du à l’artiste, Alain Mila, avaient décidé tout bonnement, très unilatéralement, de repeindre la fontaine… en bleu, ne la trouvant pas suffisamment esthétique à leur goût (de chiottes, est-il utile de le préciser. L’art, ça s’apprend, aussi…).

capturePlus grave encore, on connait aussi, grâce à une bien sympathique fête du cochon qui a fait la gloire (assez détestable en réalité) de la commune,  les sympathies du Maire et de ses militants dévoués aux gros bras, notamment avec une certaine ligue néo-nazie qui s’est auto-dissoute récemment… Rires…

capture
source

.

C’est pourquoi, le décor en carton pâte enfin planté, lorsqu’on lit le communiqué de la Mairie, je suis (pour reprendre l’expression fort à propos, et par clin d’œil, de Claude Duneton) comme une truie qui doute :

ctnvxecxyaavioi..

ça commence bien… Le pompier pyromane a encore frappé :

« nous sommes les premiers à regretter que les directions nationale et départementale aient laissé l’antenne locale ainsi devenir ainsi une succursale du parti communiste« …

j’en suis bouche bée. C’est donc à ce point, la bêtise ? L’épuration idéologique,  en France, en 2016, c’est pour maintenant ? Quand je vous parlais de Maccarthysme, je n’étais donc pas si loin… En plus d’avoir une race, et une origine ethnique, les pauvres, ceux qui meurent de faim ont donc aussi une opinion politique qu’il s’agit de traquer ?

capture

Le reste du courrier n’est que travestissement éhonté de la réalité des faits maquillé derrière des arguties technocratiques et administratives qui font bien pâle figure derrière la seule réalité à considérer : des gens ont faim, et n’ont pas à subir cela. Or, que nous dit ce communiqué ? Que la commune soigne SES pauvres, en prenant exemple du  secours catholique, qu’elle choie comme la prunelle de ses yeux.  je ne voudrais pas être médisant (le secours catholique est tout à fait respectable et utile), mais l’on sait tous les liens particuliers que ces gens là, si fiers de leurs racines chrétiennes et européennes, entretiennent tout particulièrement avec cette religion, plutôt qu’avec celle des autres… Ce n’est donc qu’une autre preuve de ce qui se trame idéologiquement dans les communes frontistes : une sélection des pauvres par la préférence nationale, religion comprise. Le communiqué l’évoque d’ailleurs très clairement, accusant le Secours Populaire de « propagande pro-migrants ». Nous y voilà… La peur de l’étranger, son rejet, toujours si prégnante à l’extrême-droite. Toujours cette sélection parmi les pauvres… Ne manque plus que l’étoile jaune ou le croissant de lune et l’étoile verte…

Plus sérieusement, il est urgent de réagir face au péril brun. Réagissez. Et sinon, une pétition a été mise en place.
capture

Je laisse le mot de la fin de ce certainement trop long mais nécessaire billet, loin du recroquevillement aigre et violent de ces gens là à Francis, qui nous parle de sagesse, et de bon sens. Il est bon en effet que certaines vérités et réalités humaines soient rappelées à notre mémoire, et notre histoire :

capture

Post-scriptum :

Une suggestion du Secours Populaire : Partagez votre sentiment. Adressez un mail: mairie@ville-hayange.fr + copie: messages@secourspopulaire.fr

Enregistrer

« le droit ne doit pas céder aux exigences de la peur » (Poke @bismatoj)

je ne connaissais pas ledit Sieur « Bismatoj »… A l’occasion d’un live tweet en direct d’une audience du Conseil d’Etat à propos de son attendu jugement¹ sur le fameux arrêté anti-burkinis par lequel le scandale est arrivé dans notre pays, j’ai fait connaissance avec son blog.  Intéressant… La justice administrative est en effet rarement traitée dans nos médias. (Je le mets donc dans mes favoris, ça peut servir, aux côtés de celui de Mucchielli). La salve de tweets à laquelle le Monsieur s’est livrée pour notre plus grande joie (il fut particulièrement apprécié, vu les commentaires), en dit long sur le niveau de maturité du dossier de l’avocat de la commune de Villeneuve-Loubet, ainsi que sur la connaissance du fonds des magistrats, au vu de certaines questions… Nous avons beaucoup ri. Je vous conseille d’aller le lire en entier sur twitter, ça vaut son pesant de cacahuètes. Extraits choisis :

Capture1

(l’avocat de la LDH)

Capture2

Capture3

Capture4

(le )

Capture5

Capture6

Capture7

(l’avocat de la ville de Villeneuve-Loubet)

Capture8 Capture9

Capture

Le ministère public :

Capture11 Capture12 Capture13 Capture14

Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup, dit la sagesse populaire. Verdict demain à 15 heures. Je l’attends avec impatience, mais tout autant le billet de blog de Sieur Bismatoj.  Il semblerait que je ne sois pas le seul. Message reçu ?

¹ il s’agit d’une procédure d’appel sur une ordonnance en référé liberté du TA de Nice introduite par la LDH et le CCIF.

Enregistrer

Enregistrer

Du FN au Vallsisme, cette lèpre identitaire qui dissimule si mal son racisme

Auparavant, l’obsession raciste de la colonisation de la France par les musulmans était le fait d’une minorité de paranoïaques étreints par des démons  intimes dont les outrances auraient du être traitées depuis longtemps par des médecins compétents. Ces gens là, inutiles de les citer (ce serait leur faire trop d’honneur), tout le monde les connait. Mais cet esprit prétendûment politiquement incorrect, soi-disant tabou, devient de plus en plus une facilité qui envahit dangereusement notre univers informationnel, tant ses tenants sont devenus si médiatiquement visibles au fil du temps. Ce sinistre politique et moral était fort heureusement autrefois circonscrit aux milieux d’extrême-droite. Puis, avec l’avènement toxique du Sarkozysme, ce genre de fantasmes identitaires fait d’un républicanisme révolu et chaque jour davantage mis à mal, de culture blanche et chrétienne, d’enracinement rural et de « c’était mieux avant » a gagné du terrain. Avec les attentats de l’année dernière en France et de cette année à Bruxelles, ce courant raciste moisi s’est accru, accentué, et se montre d’autant plus virulent qu’il se nourrit de la peur et de l’inconnu. Comme l’écrivait à juste titre Olivier Cyran sur twitter ce soir, il y a donc une continuité qui ressemble fort à une épidémie mentale qui ne se circonscrit plus à l’extrême droite et la droite dure. Une certaine « gauche » est également contaminée, dont la polémique Rossignol, et l’appel au boycott des vêtements dits « islamiques »par Elisabeth Badinter ne sont que quelques symptômes significatifs.  CaptureOn aurait pu y ajouter le printemps républicain qui dissimule si mal derrière sa laïcité à géométrie si variable son racisme envers une seule et unique communauté, à l’exclusion de toute autre. Et donc, alors que les religions n’ont jamais pris aussi peu de place dans l’esprit des gens, que  les deux tiers des français  ne sont pas ou plus croyants, les médias et les politiques ne cessent de nous harceler avec ce genre de sujets. Suis-je le seul à étouffer dans ce monde qui bascule dans cette obsession anti-musulmane ? Quand on n’est pas foutu de proposer un projet de société enviable, on en est donc médiocrement réduit à désigner des boucs émissaires faciles. Et ces polémiques successives et incessantes sur le communautarisme, les signes extérieurs religieux, qui ne concernent bizarrement, invariablement, que la seule communauté musulmane, m’exaspèrent au plus haut point. Moi qui suis athée, je ne vois que trop bien à quel point cela relève d’un racisme larvé, et que la prétendue laïcité qu’on prétend sauver et à laquelle je suis pourtant moi-même fort attaché,  ne protège somme toute que la  seule communauté blanche, catholique et aisée. Les autres ont bien d ‘autres chats à fouetter.  Tant qu’on s’occupe de cela, on ne s’occupe pas du chômage. et de la pauvreté, racines de bien des maux, pourtant.

#pedophilie : silence assourdissant de #LMPT : dans l’intérêt supérieur de l’enfant ?

Et dire que ces gens là se prévalaient de l’intérêt supérieur de l’enfant, à l’occasion d’une manifestation contre le  droit des autres à vivre leur amour…  On ne les entend guère, en ce moment. Et pourtant…

Capture
source

Après le prêtre Preynat, en voilà un autre : le prêtre Jérôme Billioud, de La Croix Rousse. On attend encore les réactions indignées de #LMPT et de son parti si soucieux des intérêts  familiaux…

quelque part entre #TelAviv sur scène et #Gazaplage (tweet reportage)

« Que l’on semble bien loin, en réalité, Anne, ma sœur Anne, de la réalité, et de cette image de carte postale… »

j’ai tenté jusqu’au dernier moment de résister à la tentation pourtant si forte d’écrire sur le sujet, tant il charrie d’évidentes tensions, et d’insupportable bêtise crasse, de part et d’autres, soutiens ou opposants, allant jusqu’au mépris, l’humiliation et la haine.  Ne saurait-il donc dans notre monde y avoir de juste milieu, parfois, un peu, et davantage de convivialité entre nous, gens de bonne volonté, quelles que soient nos divergences politiques ? Surtout, là, sur un sujet si sensible, qui nécessite par là-même tant de retenue. Comme j’aimerais que ce soit le cas de nos personnalités publiques, moi pas forcément plus sage qu’un autre…. Mais enfin, les piques, les querelles et les polémiques tiendraient-elles lieu de seule politique audible, visible et mesurable, de nos jours ? A quoi peut donc servir par exemple ce genre de provocations stériles, grotesques et infamantes, venant de quelqu’un dont on aurait pu supputer (à tort, manifestement) qu’au vu des auteurs de sa naissance, il s’abstiendrait d’un extrémisme radical le rendant si dépendant et promoteur d’un racisme, bien que sous une autre forme,  que ses parents ont combattu ?

Capture

Voilà qui apparait dépasser fabuleusement le point Godwin. Dire  que tous les gens d’extrême-gauche (et à l’extrême de quoi, d’ailleurs ? L’actuel PS ? On peut sourire ?) seraient violents et antisémites est tout aussi faux que de prétendre que tous les israéliens sont pro Netanyahou, racistes envers les palestiniens, colonisateurs effrénés, intégristes et d’extrême-droite, ou fascistes proches de la LDJ. C’est ridicule, ne sert la cause de personne, sinon celle de ceux qui aiment à mettre de l’huile sur le feu par plaisir, pour le fun. Génération Lol/Mdr détestable dans ses excès. Cela n’honore en outre pas franchement quelqu’un dont la profession devrait l’incliner à trouver des arguments de plus haute volée…

Une chose est pour le moins certaine, au regard de l’événement réel, c’est qu’Anne Hidalgo et ses conseils ont fait preuve d’une belle irresponsabilité en initiant un tel événement en déconnectant si visiblement leur réflexion  de toute  considération autre que purement ludique. Si ce qui était alors un projet avait été préparé avec son opposition, de droite comme de gauche, nous n’en serions pas là. Et pour reprendre  les railleries grinçantes  remarquées à l’instant sur un certain réseau social, si la mairie de Paris avait voulu recréer in situ en temps réel les caractéristiques honnies de cet état policier qu’est Israël, elle n’aurait pu mieux faire…

Capture11

Capture

Capture4

Capture5

Capture7

Capture8

Capture9

Capture10

Capture

Capture12

Capture13

Capture3Capture6

CaptureEt pendant ce temps là, de l’autre côté d’un check-point, pas vraiment Charlie (la liberté d’expression y étant manifestement bannie…) plus vrai que nature (rappelons que selon les journaux main stram, ce petit gadget estival a coûté la bagatelle de 500 policiers…), une contre manifestation, pro-palestinienne,  se profile de l’autre côté de la Seine…

Capture2

Capture

CaptureCapture14

CaptureCapture3Faut arrêter la coke, en effet…

Pierre se rend actuellement sur place, je lui ai conseillé la plus grande prudence… je suis athée mais je conseille pourtant aux croyants s’il leur semble que leur prière peut avoir une force quelconque et que leur religion est authentiquement de paix, de tolérance et d’amour (ce qui ne m’est pas encore apparu clairement),  de prier pour que rien d’irréparable n’arrive. Car aux mêmes causes, les mêmes effets.

CaptureCapture

Capture

Capture

Capture2

CaptureCaptureHeureusement, certains ont de l’humour… j’ai ri :

Capture2Capture

Capture2

(ce billet sera réactualisé en temps réel,  en fonction de la suite des événements, autres reporters twitteurs sur place bienvenus).