Delphine Batho a mangé son chapeau sur un pédalo

000138349_5La Ministre de l’Écologie (sic) du Développement durable¹ et de l’Énergie est en train de réaliser quelques petits arrangements avec sa conscience écologique (ou pas) en diffusant un discours soluble dans le libéralisme que l’on entend un peu trop en ce moment au PS  :

 « la France «aura durablement besoin d’une part de nucléaire» (dans ses énergies, ndlr), mais «cela suppose de tirer toutes les leçons de la catastrophe de Fukushima.  On est en train de le faire.»(source)

 Effectivement, il semblerait que l’on tente de se préoccuper de la sécurité des centrales… davantage que de celle de notre environnement futur, le problème de l’enfouissement des déchets n’étant pas un modèle de développement durable à ma connaissance. En outre, opposer comme seule réponse ce genre de déclaration au lendemain d’une chaîne humaine plutôt réussie, voilà qui n’est pas très délicat ni franchement opportun.

 Mais bon comme on savait déjà que la sensibilité écologique de Hollande était égale à la tête à Toto,  on n’est pas très surpris par ce genre de prise de position… Cela s’appelle avoir le cul entre deux chaises. Je ne comprends toujours pas comment des ministres et autre secrétaire d’état EELV de ce gouvernement  peuvent y rester en se regardant dans une glace, avec un tel discours hallucinant de compromission.  Le triomphe de la réal politik dans toute sa splendeur, aux antipodes de ce qui avait été annoncé lorsque Hollande était encore, il est vrai – les promesses n’engageant que ceux qui y croient – candidat.

 Rappelons simplement ici deux promesses a minima de François Hollande : la fermeture de Fessenheim et l’abandon effectif du projet de réacteur à Penly. Quant à la promesse de réduction de 50 % de la part du nucléaire dans l’utilisation d ‘énergie en France, n’en parlons même pas : cette déclaration de la Ministre en confirme clairement l’enterrement… Si ce n’est l’enfouissement dans des considérations purement économiques à court terme qui font la part belle au lobby nucléaire. Lequel a montré toute sa puissance et son entregent dans le cercle restreint de la hollandie au travers de cet épisode qui restera certainement dans les anales de l’histoire du lobbying… Il fallait le dire, le démontrer, et le dénocner. C’est fait. On ferait bien mieux de supprimer purement et simplement ce ministère devenu inutile, ça nous ferait de substantielles  économies. Ça tombe bien, il parait qu’on  cherche encore 5 milliards de coupes sombres.

¹ Un développement aussi durable que la durée de vie des déchets nucléaires ?

Podium des cumulards…

Capture

A l’heure où le PS semble avoir abandonné toute velléité de s’attaquer aux conflits d’intérêts, et de respecter les promesses de son candidat à propos du cumul des mandats, alors qu’il s’agit d’un dossier fondamental à mon sens,  voilà un palmarès qui tombe à point… Dans lequel on retrouve, Ô  curieux hasard, ses plus fermes opposants, dont  au PS Collomb et Rebsamen…. Ben tiens. Une occasion d’aller voir le nouveau visuel (plutôt réussi) du site de l’association Anticor, que je soutiens. C’est ici.

(Et le gagnant est.. Philippe Duron, un socialiste : 28 titres (4 mandats et 24 fonctions).