Besnier, exemple type du libéralisme carnassier #Lactalis

L’actuel combat des producteurs laitiers en conflit avec le consortium Lactalis m’apparait particulièrement bien illustrer la rapacité et le court-termisme d’un système libéral à bout de souffle, injuste et destructeur. Lactalis paie 256 euros les 1 000 litres de lait payés à ses producteurs, quand celui-ci est revendu au consommateur final, pour le moins cher, en moyenne à 70 centimes, soit 700 euros. Je vous laisse imaginer … Continuer de lire Besnier, exemple type du libéralisme carnassier #Lactalis

Évaluez ceci :

Questions pour un… champion !

Les titres dans la presse nationale : nombrilisme français pour Le Point, mortellement ennuyeux pour Bayrou, « panélistes » déçus pour BFMTV et pour Europe 1, frustration des interlocuteurs pour Le Figaro, dédoublement de la personnalité du (petit) Nicolas pour France soir, blabla de Président pour Sarkofrance chez Marianne (2) , « un candidat en campagne plutôt qu’un président » pour Le Monde, grosses ficelles pour l’Humanité, passe-plats et vieilles recettes … Continuer de lire Questions pour un… champion !

Évaluez ceci :

Notre Président est un (même pas) cabot

En hommage collatéral à Diogène de Sinope . En apprenant cela, j’ai probablement commis un crime de lèse-majesté aux yeux de ces certains là qui ont de la fonction présidentielle une opinion plus haute ¹ que celle dont je témoigne ici : je me suis dit, sans la moindre culpabilité et la parfaite conscience éclairée de mes propos, totalement imbu de la certitude que m’apporte … Continuer de lire Notre Président est un (même pas) cabot

Évaluez ceci :

Happy birthday to you, Mister Président…

Je ne suis quant à moi pas très catholique non plus, et suis bien content que Sarkozy se soit encore pris aujourd’hui une baffe dans la gueule à travers la relaxe de Villepin dans l’affaire Clearstream. Le croc de boucher ne sera pas pour celui qu’on croit… et pourrait bien se transformer en boomerang, à la plus grande satisfaction des anti-sarkozystes primaires. C’était ma façon … Continuer de lire Happy birthday to you, Mister Président…

Évaluez ceci :

un journal de 13 heures… comme on l’aime.

De gauche et de combat… avec le sourire (jaune ?) et sans complaisance. Mais Si,  c’est possible ! La preuve en images : Alévêque présente le 13 H de FR2 bilan 2009 [fun] FR2 3012 par peanutsie Merci à FullHdReady . et vive la Résistance… au quotidien,  face aux idées nauséabondes, aux pratiques anti-démocratiques, et à l’augmentation exponentielle des inégalités. j’ai le plaisir de devancer … Continuer de lire un journal de 13 heures… comme on l’aime.

Évaluez ceci :

discussion de café, conversation de chaumière

« Hein, nous aussi, la Germaine, qu’on irait bien au Maroc, comme ces deux-là, qui font semblant d’y aller pour le boulot, comme la dernière fois, quand c’était au Brésil, et qu’ils se sont payé du bon temps avec nos sous  ! » – ben oui, surtout qu’il fait pas bien chaud, par ici  en ce moment ! Et pis, un peu de vacances, ça nous ferait … Continuer de lire discussion de café, conversation de chaumière

Évaluez ceci :

Qui c’est ? C’est le plombier !

C’est fait, c’est dit, et écrit, et pas n’importe où : dans Le Monde… Emmanuelle Mignon (pas vraiment mais bon, y en a qui aiment peut-être ?), la directrice du cabinet du Président de la (sic) République quitte la secte élyséenne. Et, comble de l’insolence, elle a même refusé les propositions du Très Grand (clin d’œil aux trolls de droite) en préférant se retirer dans … Continuer de lire Qui c’est ? C’est le plombier !

Évaluez ceci :

du bas en pire…

Bas-Empire Époque romaine où l’empereur, entouré de sa cour, pouvait mépriser le Sénat, contrôler les moyens d’expression, favoriser les jeux de hasard, creuser impunément les déficits, distribuer les prébendes, placer à tous les postes des mercenaires barbares, nommer ses fils, encore gamins, à la tête des légions et faire élire son cheval consul. Jean-François Kahn, « Dernières salves ». Une question essentielle : Sarkozy a-t-il un cheval … Continuer de lire du bas en pire…

Évaluez ceci :