Exit la petite crotte. Au suivant.

capture

A l’heure où j’écris ce billet, il est peu probable que mon analyse soit déjugée, tant l’écart est net. Le ras le bol jusqu’à la saturation de ce si grossier personnage démagogique a donc été plus fort que son arrogance et sa volonté de casser la baraque, avec pour moteur fort  la volonté inavouable d’échapper à la prison. Je suis comme beaucoup d’autres soulagé de cette éviction salutaire.  Ce sale type a beaucoup abîmé notre pays et sa vie politique. Nous en voilà débarrassés pour longtemps,  indéfiniment je l’espère. Mais pourquoi s’en étonner ? N’est-ce pas  tout simplement  la confirmation du rejet des français déjà exprimé en 2012 ?

Ne jubilons pas trop vite, toutefois. Quand on connait les programmes respectifs des deux finalistes comme je les connais un peu, il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir. Cette droite dure représentée par Fillon et/ou Juppé est à redouter, avec de mauvais coups aux plus humbles assurés. Je me prépare de toute façon d’ores et déjà, quel que soit le résultat des urnes en 2017, à prolonger une opposition encore plus résolue qu’actuellement au gouvernement, prévoyant des atteintes aux droits humains encore plus forts, plus violents. Le reste n’est que peccadilles puisque nous aurons de toute façon comme prochain président une marionnette des marchés.

(billet écrit avec une mention particulière à ces électeurs de si peu de conviction qui sont allés, se disant de gauche (je souris…), voter  à cette primaire, ce qui permet à l’état-major de LR de les instrumentaliser en revendiquant une participation incroyable dont ils sont en partie, avec l’extrême droite, les artisans. Félicitations 😉

… et avec une pensée spéciale également pour ce (petit) génie, un grand visionnaire assurément :

cxu0tiuxgaevsde

.

capture

 

#LMPT #PCD et autres homophobes : #cestvouslesmonstres ! No pasaran !

capture
source

Des gens sont donc davantage choqués, au XXIème siècle, par des images d’amour que par celles de haine. Encore les hommes ici représentés auraient-ils été nus, le sgeg à l’air,  que j’aurais pu comprendre éventuellement leurs cris d’orfraie à propos de leurs enfants soi-disant outragés.   Mais ne le sont-ils pas davantage par les idées si puantes et discriminatoires véhiculées par leurs parents ? Une bonne éducation ne consisterait-elle pas davantage à considérer et respecter les modes de relation non hétérosexuels, tout aussi « naturels » que les autres  ? Cela me semblerait pourtant bien plus intelligent et éducatif que de leur apprendre bêtement, relayant ainsi une ignorance crasse, qu’un couple, c’est un papa et une maman, ce qui est leur mentir. Je ne les félicite donc pas pour leur échelle de valeur et la hiérarchisation de leurs critères moraux à géométrie si variable en fonction de leur appartenance politco-religieuse éminemment discutable, tant elle n’a rien à voir avec nos valeurs communes et l’humanisme qui devraient nous relier tous. Des malwares, vous dis-je…

cxiymbkwqaaae-aAlors que les sexualités non hétéro-normées ont toujours fait partie de l’histoire de l’humanité, les mêmes qui appellent au roman national s’affranchissent donc de l’histoire sociale au nom de leur idéologie étriquée pour se plaindre de ce que leurs enfants pourraient être choqués. Nous n’avons pourtant pas entendus les mêmes s’indigner à propos d’affaires bien plus choquantes pour l’intégrité physique et morale de leurs enfants…

capture

En outre, les porteurs de cette peste brune là, de cet obscurantisme là, s’ils ne sont pas sensibles à la dimension morale, au respect dû à toute personne quelle que soit sa sexualité, devraient au moins prendre en considération la dimension prophylactique de cette  campagne. Comme les montagnes des Vosges n’ont pas arrêté les nuages radio-actifs, les maladies ciblées ici ne  s’arrêteront-pas à la porte de leurs tabous,  ni de leur hypocrisie.

Mais une fois de plus, des personnages publics qui font métier de politique, ce qui devrait être plus sûrement l’art d’élever les esprits (ce que le registre politique actuel ne nous démontre guerre hélas), se complaisent dans la fange de la discrimination toxique pour le bien-vivre ensemble et la division. Mettre si longtemps à comprendre qu‘émotion n’est pas raison, à leur âge,  voilà qui m’apparait plus que pathétique : une marque de crétinisme. Mais hélas, depuis Trump, on sait que la réussite en politique n’est pas vraiment  un signe d’intelligence supérieure… pas plus que de sagesse et d’intégrité.

capture

ce Poisson malade de la peste brune… #PCD #FN #antifas

Et donc, tranquillement, l’homoncule du PCD (Parti prétendûment Chrétien qui ne le prouve guère, et encore bien moins Démocrate…) se déclare prêt à rejoindre le FN sans le moindre état d’âme… Forcément, la déclaration a beaucoup plus à cette cadre du parti d’extrême droite qui a tant de sympathie pour des nazis même pas néos : capture2

Voir une moitié de nazie pareille parler de démocratie, voilà qui est fort de café.  Le cynisme et la désinformation de ces gens là n’a plus de limite, à l’heure où l’un des leurs est en train d’appeler à la guerre civile en décorant sa ville d’affiches pétainistes rappelant les heures les plus sombres de notre histoire. Belle sornette ridicule, que ce soi-disant cordon sanitaire ou « front républicain » qui n’existe plus, tant l’heure est au confusionnisme politique. Il faudrait déjà que ceux qui se qualifient abusivement de républicains le soient encore. Et qu’ils se débarrassent de ce sarkozysme dégradant qui emprunte au FN ces éléments de langage et ses thèmes de campagne identitaires. Le front républicain est une escroquerie, et Poisson, un facho. Il le prouve d’ailleurs avec éclat en déclarant, tout comme de Villiers d’ailleurs – avec lequel il y a forcément un lien de consanguinité – «ce n’est pas l’islam radical qui est incompatible avec la République, c’est l’islam tout court». Face à cette meute raciste insupportable, notre pays doit se ressaisir et se donner les moyens de stopper net cette peste brune.