la convergence des luttes racistes, ça existe. Démonstration : #Fdesouche #PrintRep #ForcesLaïques #Valls #republicanistes

[Je sais, je sais. je suis un dangereux islamo-gauchiste collabo qui sera tondu à la libération, autre chose ? Passons].  Cette étrange convergence d’intérêts  racistes    islamophobes    haineux envers une seule et unique religion, ça finit franchement par se voir… Constater sur twitter et ailleurs sur le net et IRL (jusqu’à des proches, baignant dans le PS, qui agitent cette zone grise de notre pseudo démocratie… !) qu’ils adoptent de plus en plus systématiquement le même  point de vue, ciblent les mêmes ennemis de leur si triste cause (la guerre de tous contre tous, qui fait le jeu et le bonheur de qui, je vous le donne en mille ? Ceux que,  précisément,  ils prétendent combattre, ces idiots ! ), franchement ça craint. Et dire qu’ils se prennent pour des esprits supérieurs. Voilà qui n’est pas franchement évident si j’en juge par ce qui suit. Le début de la polémique est à rechercher dans ce que j’ai déjà décrit ici. (faut suivre ! On en parlé aussi hier dans #CPolitique, pour celleux qui ont vu)

Capture
Dans cette heureuse perspective pleine de rebondissements, et si évidemment porteuse  d’un projet sociétal tellement inclusif et soucieux de tous.tes,  qui est celui de ces gens là (ironie, je précise exprès pour les bas du front), on assiste soudain, éberlués (le commun des mortels ne doit y comprendre goutte, et c’est sûrement tant mieux pour elleux) à l’éclosion d’une bulle à forte odeur excrémentielle dont on se demande bien de quel bas fond elle peut sortir :

Capture.PNG

… tu sais quoi, Joann ? j’ai juste envie de répondre ça :

complotisme illustré.PNG

… car pareil raccourci, voilà qui sent bon son poids d’idiotie concentré. Bref, l’énième sursaut d’une certaine communauté réfugiée dans l’entre-soi, qui ne sait plus dans quel état elle ère, à naviguer ainsi entre DSK et Macron. Passons encore. Comme le dit Samuel, ce dessinateur n’est pas journaliste, ni politologue (ça se saurait). Mais…

Capture.PNG

… je ne sais pas qui sont ces 150 journalistes, mais la suite est encore plus intéressante. Car voir une polémique provenant en ligne directe de l’infect clan vallsiste se voir relayée en direct par un site de la fachosphère,  qui cible sciemment ce journaliste précisément,  voilà qui révèle en effet à mon sens, comme je ne cesse de le marteler ces derniers jours, une étrange convergence de vue entre l’extrême droite et ceux que je nomme pour être poli les républicanistes.

Capture.PNG
source : [at]http://www.fdesouche.com/906205-mediapart-samuel-laurent-des-decodeurs-du-monde-pris-en-flagrant-delit-de-nimporte-quoi#

Mais ils n’y peuvent rien, n’est-ce pas, ces gentils bisounours, ces pauvres  incompris d’une (autrefois ?) République, attaquée de toutes parts par les hordes musulmanes,  s’ils sont repris par la fachosphère, n’est-ce pas ? Ce ne sont qu’innocentes victimes  de l’islamo-bobo-gauchisme (ndlr ; oui,  les bas du front républicanistes reprennent volontiers les mêmes insultes à notre endroit que leurs cousins du FN, mais c’est là aussi un hasard…

Sauf que. Leur lutte et leur cible commune un peu trop exclusive, ça finit par se voir. Comme à Clichy. Voilà voilà….. je dis ça, je dis tout.  Combien de temps faudra-t-il que je développe encore ? Car ce que je vois là, ce minable spectacle médiatique ridicule, je le répète, persiste et signe, doit faire grand plaisir aux terroristes de tous poils qui s’en délectent, qu’ils soient de daesh ou de l’extrême hyper totale droite. Deux facettes d’une même  ordure inhumaniste.

post-scriptum : l’ami Antenne Relais, sur twitter , qui suit de près et depuis bien plus longtemps que moi cette étrange secte,  vient d’apporter à mon attention cette autre trace brune sur mon écran… Une pièce d’archive à rajouter à l’œuvre au brun des républicanistes, qui se joignent donc au concert des pleureuses fascistes. Tout est dit. les jeux sont faits. Rien ne va plus. Impair et passe. (il doit lire FDesouche à la source, c’est pas possible autrement ! Quelle coïncidence troublante…).

Capture.PNG
.
.. et ça continue ! Un festival :
Capture
 

 

..
.

Où la haine des #républicanistes © ne sert pas la #laïcité inclusive #ramadan

Capture.PNG
source

Captureje n’aime pas Plenel. j’eus autrefois davantage de respect pour celui qui a libéré l’information et rendu ses lettres de noblesse au journalisme d’investigation. j’en ai beaucoup moins à présent pour celui – entre autres et c’est là son moindre forfait – dont il était si évident qu’il a soutenu Hamon. Un fourvoiement. Qu’importe cette divergence politique, ce qui est en train de se passer en ce moment est proprement hallucinant. Jamais de ma vie je n’ai vu se déployer une telle haine par journaux interposés. je n’arrive même plus à compter tranquillement les points sur mon canapé en grignotant des cacahuètes,  tant les coups pleuvent, et de partout. Avant que je termine ce billet, il est probable que la contagion aura déjà gagné d’autres journaux. . je ne les citerai pas : je déplore leur manque de hauteur de vue, et le merdier qu’ils sont en train de créer. Celleux qui se livrent à cela se rendent complices d’une guerre qui ne dit pas son nom, à laquelle le quidam ne peut y voire goutte s’il n’en a pas les clés, le codes, secrets, souterrains, et pour tout dire sournois. Je constate simplement, à la vue de ce terrible et si minable spectacle, que les terroristes de tous bords ont gagné, qui trouvent un bénéfice à cette guerre de tous contre tous.  Ne voient-ils pas sous leurs yeux émerveillés comme les enfants qu’ils ne sont pas les un.e.s et les autres s’étriper si médiatiquement, en se  livrant à une guerre de religions qui devancent tous leurs espoirs,  qui fait si bien leur médiocre et puant petit profit ?

Capture.PNGEt si cette guerre a été rendue possible dans notre pays, qui voit chaque communauté détester l’Autre, c’est avec la complicité tacite, d’une bêtise et d’un manque de recul affligeant, de gens qui, comme les Valls, les Bouvet, les Fourrest, se sentent si supérieurement intelligent.e.s, qui devraient m’écraser de leurs compétences intellectuelles,  tellement supérieures à la mienne que je devrais m’éclipser sous le poids de mon inexistence. je sais mon intelligence très moyenne, mais je fais confiance à mon peu de jugement, à mes yeux et mon cœur. Et ce que je vois là n’est pas joli, joli :  les terroristes ont gagné : le laïcisme, c’est la guerre. Tout le contraire de la défense de la laïcité qui est chère à mon cœur, qui avait fait le pari de la coexistence pacifique de tous, croyants ou pas.

Capture.PNG

(ce Monsieur que je suis ravi de ne pas connaître tant il est aveuglé par son idéologie républicaniste réagit  à ceci :

Capture.PNG
lire l’article

je sais et je vois d’où viennent les attaques actuellement dans la presse entre pro et anti Plenel.   Ces derniers sont clairement ancrés les pieds dans la merde du Printemps Républicain  ( et de ses satellites, comme Forces Laïques, dont les publications sont si abondamment reprises par la fachsophère, voir ici).  Cette communauté que je ne cesse de fustiger billet après billet car elle m’apparait porteuse d’une haine de l’Autre qui ne dit pas son nom. Un camp gris qui fait illusion par ses prétendues valeurs démocratiques alors que ses pratiques et ses cibles obsessionnelles me démontrent tout le contraire. Ielles sont sans cesse, imperturbablement, et de plus en plus évidemment,  sur les mêmes lignes de défense et d’attaque que l’extrême-droite, s’en faisant les complices, ce qui en fait donc des ennemis politiques à mes yeux. Je pourchasse ces idées, où qu’elles se trouvent. Et il se trouve qu’il n’y en a pas dans mon propre camp, sans quoi son.sa  porteur.se serait immédiatement rejeté par incompatibilité de convictions et d’action. (il y en eut ;). Ainsi, si l’un.e. d’entre nous se livrait à cette attaque immonde d’un.e républicaniste qui a cru bon de s’en prendre à  Peabody Josuah en des termes ignobles (reprocher à un homosexuel ce qui se passe en Tchétéchénie, qu’y a-t-il d e plus ignoble ? ), il  aurait très clairement des soucis et devrait s’en expliquer. Mais puisque ce clan là ne répugne à rien…

[En fait,  malgré cette tentative d’élever le débat (je suis bien trop lucide pour ne pas espérer en être capable seul), je subodore de biens minables et pathétiques ressorts à ce déluge de haine venant de ce camps là : ils ont tellement de DSK et de Baupin (le dernier, à LREM : Arend) à se reprocher…. Et doivent  donc bien selon un processus de recherche de bouc émissaire bien connu,  pour se débarrasser à bon compte de leurs propres turpitudes,   faire payer leur Cahuzac à Plenel  #jdçjdr)

Capture.PNG

 

L’heure du peuple… sans voix

Un argument majeur… que je partage. Je vous invite à lire le texte en entier. Il nous réconcilie avec les journalistes…

Pour l’opposition socialiste, qui prétend succéder à ce pouvoir d’ici un an et demi, ce
paysage devrait être réjouissant. Or, loin de se saisir de cette opportunité, on sent la
majorité du Parti socialiste prudente, voire méfiante. Certes, elle accompagne le
mouvement, mais s’abrite derrière les directions syndicales alors même qu’elles sont
elles-mêmes impuissantes à faire céder le pouvoir et à trouver une issue à la crise.
Laissant les mobilisations se succéder sans chercher à leur offrir une perspective
politique, le PS s’est empressé de mettre en garde contre la radicalisation et, à la
vérité, renvoie le présent au futur : l’élection présidentielle de 2012.

Son attentisme est à la fois de conviction et d’opportunité : parti d’élus et non plus de
masse, il s’alarme spontanément au spectacle de la rue manifestante, dans la
mesure où elle est imprévisible et incontrôlable ; parti converti au présidentialisme
bonapartiste, il a renvoyé à ses « primaires » de l’été 2011 l’arbitrage de ses
compétitions internes.
En d’autres termes, tout cela vient trop tôt et il n’est pas encore prêt. A tel point que
sa première secrétaire se comporte plus en syndic de la diversité socialiste qu’en
leader d’une opposition de gauche rassemblée. A tel point, de plus, qu’au bout de
trois ans et demi de présidence sarkozyste, cet inévitable parti central ou charnière
de la gauche qu’est le PS n’a jamais cherché à réunir ou organiser un front commun
unitaire des oppositions politiques.

 

Source : Retraites – Enjeux – Débats, , L’heure du peuple, Par Edwy Plenel (également sur Médiapart)

La fine fleur d’un débat (sur les retraites)

 

 (Moi  qui voulais une suite au mouvement d’hier, comme j’aimerais y être, si je ne travaillais pas, pour écouter l’analyse des uns et des autres, certainement fort intéressante et complémentaire…

 Mais je sais que de nombreux blogueurs et leurs lecteurs(trices) vivent en Région Parisienne ou peuvent s’y rendre plus facilement que moi, aussi, je voulais vous faire profiter de ce rendez-vous) :

Communiqué de la fondation Copernic

 www.fondation-copernic.org

   Le projet de réforme Woerth-Sarkozy entre en discussion à l’Assemblée Nationale. Il va creuser les inégalités, au détriment des femmes notamment. Il détruit en réalité la solidarité entre les générations qui fonde la Sécurité sociale. Il renforce l’insécurité économique pour tous. Son financement épargne soigneusement les stock-options, les dividendes, les revenus du capital qui n’ont cessé de croïtre ces dernières années.

 Nous le refusons et, tous ensemble réunis, demandons depuis deux mois son retrait. Après les grandes manifestations du 7 septembre, organisations syndicales, partis et associations signataires de l’appel « Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites » se retrouvent pour amplifier la mobilisation. Nous avons le plaisir de vous inviter au grand meeting unitaire, qui précède ceux de Chartres, Toulouse, Dijon, Rennes, Quimper, Clermont-Ferrand, etc..

 Meeting Unitaire : MERCREDI 8 SEPTEMBRE 2010

  Pour la retraite à 60 ans à taux plein, Pas un an de plus, pas un euro de moins

 Salle Paris Est Montreuil, 128 rue de Paris, 93100 Montreuil (Métro Robespierre)

à partir de 19h

  Participants : J.M. Harribey (ATTAC), W. Pelletier (Fondation Copernic), C. Marty (féministe), J.B. Prévost (UNEF), A. Azaria (Femmes Egalité), J. Bourgeais (Confédération Paysanne), A. Coupé (Solidaires), J. Fraysse (FASE), J.C. Chailley (Résistance Sociale), C. Duflot (Les Verts), R. Hammadi (PS), C.Picquet (GU), D. Horus (FSU), M. Dessenne (MPEP), C. DeHaas (OLF), F. Laïdoudi, (Associations chômeur(se)s), C. Pierrel (PCOF), J. J. Boislaroussie (Les Alternatifs), Jean-Luc Mélenchon (PG), P. Laurent (PCF), O. Besancenot (NPA), G. Filoche (Inspecteur du travail).

 Modérateur : E. Plenel (président de Mediapart).

Bookmark and Share