c’est du lourd (d’eau)

Résumons. La vieille bernicle s’accroche honteusement à son rocher.On ¹ murmure à Paris que les français n’étaient pas particulièrement visés par l’attentat de Marrakech, ce qui devrait calmer un temps les ardeurs islamophobes de nos réacs du cru. Un rouge s’est marié hier mais celui-là on s’en fout, on n’est pas monarchistes, chez nous, on leur a coupé la tête depuis longtemps et c’est tant mieux. Vos cartes bleues avec leur code seraient à vendre au marché noir. L’ancien pape est appelé araignée dans l’au-delà aussi, mais là aussi on s’en fout on n’est pas croyant. Le Goshn qui n’est pas lui de Lyon et ne bénéficie donc pas de mon entière sympathie n’a tiré aucune leçon de ses erreurs, et continuera de palper grave en jetons de présence. L’occident se décide enfin à mettre fin au deux poids/deux mesures face aux révoltes arabes et consent à gronder la Syrie (va avoir peur, le tyran ! Bouhhh….). Quand la justice fait son boulot, ça gonfle l’Élysée. A la veille du 1er mai, les syndicats ont du vague à l’âme. Yad quoi. Un dernier hommage aux victimes du fou fuyard. Les états-unis sont décidément un pays merveilleux. Le maillot du foot français est de plus en plus sale. L’homme aux mille nègres est content : il est blanchi. Les fameux «patrouilleurs» seront en place dès lundi à Strasbourg, Mantes, Nice, et Poitiers. Sont-ce des postes supplémentaires ? L’article ne le dit pas.

 Et si d’aventure, par le plus grand des hasards, selon les lois d’une probabilité plus qu’ étonnante une midinette venait à lire ce billet, la robe de la mariée est visible ici. Mais je n’en parlerai pas car ici c’est un blog sérieux. Et politique, avez vous vu ? Bon, alors reprends la porte, tu connais le chemin, l’égarée. Va te refaire une beauté ailleurs. A moins que tu n’ai quelque chose d’intéressant à dire. Et à écrire… Je suis toutes ouïes.

¹(ma grand-mère disait toujours : « on est un con  !» Elle avait bien raison)