Sortis de l’ombre de Thinkerview – 1ère partie : le #complotisme

Tout d’abord, petite précaution liminaire, je tiens absolument à préciser que ce travail de fourmi n’est pas le mien, mais celui d’une équipe d’individu.e.s passionné.e.s comme moi par la recherche de la vérité, et le démasquage de zones grises. Je tiens d’ailleurs à les remercier publiquement pour la qualité de leur travail et la pugnacité qui fut la leur, de laquelle je fus témoin tout au long de l’avancement de leurs réflexions et observations. Ce qui nous rassemble, je crois, c’est le rejet des idéologies qui ne disent pas leur nom, avancent sournoisement en se donnant l’apparence d’une fausse objectivité (1), quand les bases idéologiques de leur petite affaire sont pourtant bien là, mais que leurs petits porteurs font croire au total désintéressement de leur démarche. Nous allons les découvrir ensemble ci-dessous.

L’idée de ce projet d’investigation s’est imposée à nous suite à ce billet, où nous découvrions que celui qui administre le compte twitter de Thinkerview bloquait systématiquement des centaines de comptes identifiés de près ou de loin à des opposants potentiels. Nous avons donc voulu savoir pourquoi.

Plantons le décor. Il a son importance dans la fabrique du consentement à laquelle s’emploie cet outil de manipulation là. L’emploi du tutoiement systématique, l’ambiance feutrée, intimiste, crée une proximité avec le spectateur, entretenant l’illusion d’une connivence. C’est évident, on va lui faire des révélations importantes, et grâce à Thinkerview, il fait désormais partie d’un cercle de personnes conscientisées…

En fait, le dispositif des « interviews » de Thinkerview, qui peut sembler outrancièrement minimaliste, relève davantage de l’interrogatoire dont profite l’animateur pour se livrer à ses petites marottes personnelles qu’à un réel face à face, d’égal à égal, où il s’agirait d’entamer un dialogue pour faire éclore la vérité des personnalités interrogées. Celles-ci ne sont que des marionnettes au service de ses seules vérités. La liste de ses invité.e.s, à elle seule, en comporte déjà l’esquisse d’une démonstration. Les personnalités de gauche, peu nombreuses en vérité, ne semblent y représenter que la caution morale d’un autre projet dans lequel les complotistes et les acteurs d’une politique internationale dévoyée dans une seule et unique direction sont bien plus massivement présents, comme nos soupçons nous l’avaient déjà soufflé en amont, ce dont Sky se défend pourtant. Mais les faits sont tenaces.

L’étude d’un grand nombre d’interviews, de visionnages laborieux de ses vidéos, montrent une rhétorique conspirationniste : nombreuses références à ce qui est caché, au secret, à Bilderberg, à la Trilatérale, au Siècle. Rhétorique complotiste habituelle, résumée en une fausse équation  » élite/peuple », quand la réalité est un peu plus complexe, et le jeu des forces en présence quelque peu plus élaboré.

La stratégie « informative » de Thinkerview est de nature intrinsèquement confusionniste. Tout comme d’autres médias dont on ne cesse de dénoncer ici la ligne habituelle, tels Sputnik, Russia Today, etc… , cet outil médiatique mêle indistinctement, comme si tout se valait, personnalités d’extrême-droite, complotistes, et personnalités de gauche (dans une bien moindre proportion soulignons le encore) pour brouiller les pistes.

Quand on étudie le fond et les détails des interviews, le complotisme dénoncé ici se confirme, au détail près.

« Même s’il invite parfois des invités intéressants, on sent qu’il y a une culture complotico-compatible, qu’on est dans la culture du caché, estime Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, un site web consacré à l’information sur le phénomène conspirationniste. « Il invite des gens comme Michel Collon, Kémi Séba, Etienne Chouard ou encore Juan Branco, qui participent de cette mouvance complotiste. Il contribue à banaliser la parole de ces gens-là, qui n’élèvent pas le débat. Il leur donne une légitimité, une caution évidente et accroît leur audience. » (source)

On pourrait multiplier les détails qui confirment ce sentiment à l’infini, en égrenant les scènes des vidéos de cette émission qui en sont si symptomatiques. Ainsi, quand il invite un conspirationniste antisémite bien connu, Collon, en ne lui apportant aucune contradiction notable, malgré certaines énormités révisionnistes à propos du conflit en Syrie… (dans la vidéo sur You Tube, à 14:00 : Syrie. “Les médias mensonges ont consisté à montrer des cadavres, à jouer sur l’émotion et à dire : ça c’est Bachar qui l’a fait”. tout en détournant la question de Sky sur les armes chimiques…). Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Et comment en arriver au sentiment d’un grand complot, la seule base éventuelle, bien qu’éminemment instable, de tentative d’explicitation pour donner du sens à ce qui n’en a pas ? En poussant l’interviewé dans des domaines qu’il ne maîtrise pas, ainsi que cela s’est montré si visiblement avec François Ruffin, où Sky en a profité pour glisser, à propos de politique internationale des “C’est de la soumission consentie, organisée ? ou « la masse des décérébrés incapables de s’organiser » tellement innocents, confondants de naïveté, tellement peu orientés (mention Ou pas). Et à propos des réfugiés, cette question, terrible : Sky qui demande s’il faut faire de la “remigration”, “terme qui revient souvent sur internet”. Ben tiens… Ici, on sait quoi en penser, de ce concept dont l’origine idéologique est toute tracée.

Le complotisme à l’œuvre dans Thinkerview, on le retrouve pourtant aussi non seulement dans les références appuyées de son animateur, mais également dans les réseaux dans lesquels il s’inscrit, que ce soit en termes de filiation revendiquée, comme dans les réseaux de recrutement des invité.e.s (à l’instar du club des vigilants, pour seul exemple, qui n’est vraiment pas le fruit du hasard…). Le complot, c’est toujours chez les autres, hein… CQFD.

Aussi, l’un.e d’entre nous a illustré la globalité du réseau dans lequel évolue Thinkerview et son animateur par ce schéma :

(voir annexe pour explicitation de ce schéma)

On y retrouve des partenaires bien connus, du côté libéral pur sucre : Korben, (dont je comprends mieux à présent son attitude à mon endroit… Normal : je contrarie ses petits intérêts..)., les éconoclastes, H16, Contrepoints, Epelboin, ainsi que les inévitables souverainistes si terriblement Poutino-compatibles au cœur de tous les complotismes, comme Berruyer et Sapir

Les sources de financement de Thinkerview connues publiquement qui y sont indiquées nécessiteraient davantage de développements que nos moyens personnels ne le permettent, bien que nous ayons quelques soupçons…

Mais penchons nous à présent sur la partie droite de ce schéma, particulièrement instructive :

Rien ne vous choque ? Nous, si. Ce qui nous est apparu comme le nez au milieu de la figure, c’est la paternité de Bertrand Calinou, aux côtés de celle de Marc Ullman, qu’il a déjà publiquement revendiquée : RéOpen 9/11… Ici, le site :

Si vous, cela ne vous dit rien, tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux théories complotistes le connaissent bien. Ils ont tout un dossier ici. Il figure ici, et non sans raison, dans la « liste des sites qui puent grave« … Pourtant, cela ne semble pas effrayer cet internaute là…

Mais il peut, n’est-ce pas, y a voir plus d’un âne (volant ? 😉 qui choisisse Sky comme pseudo… Aussi, voilà qui va mieux en confirmant de manière plus appuyée qu’il s’agit bien du même âne, sans la moindre équivoque, au vu du contenu de ce qui suit :

Or, il se trouve que Peter Dale Scott est l’un des grands gourous du conspirationnisme aux USA. Ce n’est donc pas un hasard s’il fut l’une des premières personnalités à être interviewée sur Thinkerview, en 2013

Et comme par hasard, autre détail troublant, voici ce que Sky publie quelques heures après sur le site Réopen 911 :

Voilà qui ne souffre plus de la moindre ambiguïté, n’est-ce pas ?

Toujours à propos de Réopen 911, Sky avait supprimé son compte après avoir été interpelé sur Twitter, notamment par Tristan Mendès France (bien connu ici), mais il était inscrit depuis 2008, et avait publié 1689 messages, comme le confirme cette capture, où on le voit se prendre les pieds dans le tapis… :

Si après ça vous avez encore des doutes…

A ce sujet, au fait… on s’intéressera également utilement, dans ce schéma, à cette partie en particulier :

« J’ai un doute » lui rend d’ailleurs bien la pareille…

… ainsi qu’à ses semblables de RéOpen 9/11…

…. et enfin, la boucle étant bouclée (d’autres exemples dans les cartons), un lien vers leurs amis de Russia Today…

… toujours sur fonds de complotisme :

Dans l’ombre, visiblement, les illuminatis et les reptiliens ne sont pas loin, derrière Bertrand Calinou…

Bref. Ceci n’est que la première étape d’une série de billets sur le sujet, ici ou ailleurs, en fonction de leur contenu et de la vocation de ce blog. Prochaine étape : le positionnement idéologique plus détaillé de Thinkerview, de ses membres fondateurs et de Bertrand Calinou qui parait-il, selon un certain journaliste, n’en n’aurait pas.

« Derrière son côté ‘ours mal léché’, il travaille ses interviews, il a une vraie curiosité. Et il n’est pas du tout dans la morale ou dans l’idéologie », assure Denis Robert, ici.  »

C’est cela, oui… (non, rien…).

La suite au prochain épisode…

Post-scriptum : et déjà des réactions… Pourquoi ne suis-je pas très étonné ?

ANNEXE :

Comment notre schéma démontrant les interconnections entre les uns et les autres -t-il été conçu ?

Toutes les sources proviennent de recherches sur internet, accessibles à toutes et à tous.

Pour les partenaires, nous avons regardé toutes les vidéos de ThinkerView où sont indiqués en introduction les partenaires.

Pour les financements, c’est le Tipeee et le CNC dont on peut retrouver la trace sur le CNC (https://www.cnc.fr/professionnels/aides-et-financements/resultats-commissions/fonds-daide-aux-createurs-video-sur-internet-cnc-talent–resultats-de-la-commission-du-24-avril-2018_570218).

Pour les membres :

Pierre-Yves Minier : il suffit de faire une recherche whois pour voir son nom en tant qu’hébergeur du site de ThinkerView.
Mathieu Minier : son nom est cité dans les vidéos du début (frère de Pierre-Yves Minier ?).

Léonard Sojli : son nom est indiqué comme compositeur de la musique de ThinkerView sur les premières vidéos, la recherche whois confirme que son site « J’ai un doute » est à nouveau hébergé par Pierre-Yves Minier.

Comment sait-on qu’il s’agit de son site (en tout cas qu’il est l’un des principaux administrateurs ?) : Léonard Sojli a une société d’enregistrement sonore. Quand on compare sa voix sur les vidéos de J’ai un doute et sa voix sur les vidéos de son entreprise (No-edit.fr), c’est exactement la même et aucun doute possible car il a un accent albanais très reconnaissable. C’est d’ailleurs lui qui a crée l’association « Les Albanais de France » dont l’adresse est la même que pour la première association créée pour ThinkerView :
Les Albanais de France : http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php?ctx=eJwNxz0SQDAQBtCvdgq9QrJkUWhdYycTMcxE4iecn9c9CfAR8kbY!04OcqKcbfaHvZ68pbika*87qqHWVJNSXEAcKs1GN6qhjtiYodV9zwxZtzw9IYAMProLGMU_&page=12
ThinkerView : http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php?ctx=eJwlys0KgzAQBOA99ynEaw9mNz!bFHrtE*QexEYqWJOusc*fgDCXmW*iCrNA*G0w7nueIH6he401lVGOuuRtzvJp9U40KDeQQn3ppiwlS1uHKind!mcuPcQJrogUCIMmpdkHVuy9O8EE45hNcIzBKGqEJ2jf4ixqQ5YMthNDfC*1cawrkIU*nJcqVw__&page=1

Les Parasites : leur participation est connue et créditée (mais elle s’est arrêtée).

Le Club des Vigilants : Sky lui-même n’a jamais caché avoir fait parti de ce think tank et il en parle dans une interview (« Sky a lancé ce projet fin 2012 avec le journaliste Marc Ullmann. « J’étais dans un think tank où je me faisais chier comme un rat mort et ‘le vieux’ [Marc Ullmann] m’a poussé à continuer le projet », raconte Sky en rendant hommage à ce « parrain » mort en 2014″ : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/qui-se-cache-derriere-thinkerview-la-chaine-youtube-qui-surfe-sur-le-mouvement-des-gilets-jaunes_3441317.html), il qualifie souvent Marc Ullman de « mentor ».

ReOpen : il a en tout cas participé au forum (cf. captures) et semble proche/ami avec le fondateur. Il a notamment produit une vidéo conspi sur le 11 septembre mais nous n’avons pas la capture du message où il en parle étant donné qu’il a visiblement fait la demande express au fondateur de ReOpen de supprimer son compte quand il a su que des recherches étaient en cours sur lui. Il s’agit de cette vidéo avec un pilote du nom d’Adam Shaw : https://youtu.be/k9Vqg4xWMM4
Dans un post Facebook ThinkerView, Sky parle de son ami Adam Shaw à qui « vous pouvez poser vos questions » : https://www.facebook.com/Thinkerview/posts/adam-shaw-est-un-ami-donc-si-vous-avez-des-questions-je-peux-essayer-de-les-fair/819526584803125/

(1) « On est au milieu de toutes les communautés qui s’écharpent sur internet, de l’extrême droite à l’extrême gauche, explique Sky. On cherche à créer un terrain neutre pour que tout le monde puisse échanger. » (source)

#Infowars condamné par l’auteur de Pepe the Frog #fachosphere

En voilà une nouvelle qu’elle est bonne !

Outre que le créateur et animateur d’Infowars, Alex Jones, est une ordure raciste et complotiste qui pourrit la planète avec ses fakenews toutes plus idiotes les unes que les autres, en bon trumpiste de base qui ne s’ignore pas, le voilà pris en flagrant délit de pillage commercial d’un dessinateur de BD…  Voilà qui n’est pas vraiment très glorieux :

Le site Web InfoWars a accepté de verser au créateur du personnage de dessin animé Pepe the Frog 15 000 $ (11 763 £) pour violation du droit d’auteur.

Pepe the Frog a été utilisé sur une affiche vendue sur le site Web d’InfoWars lors de la campagne présidentielle de 2016.

Le créateur du dessin animé, Matt Furie, a déclaré qu’il n’avait pas approuvé l’utilisation de l’image.

Pepe a été ajouté à la base de données de symboles de haine de la Ligue anti-diffamation en 2016.

Le propriétaire d’InfoWars, Alex Jones, a accepté le règlement lundi.

Selon le procès, l’affiche « Make America Great Again » aurait été vendue 17,76 $ et comporterait une image de Pepe the Frog aux côtés de Donald Trump et Alex Jones. (source)

Tiens, d’ailleurs, justement, à propos de ça… Je tiens en toute innocence à porter à l’aimable connaissance de Matt Furie qu’un certain Pierre Sautarel, lui, aussi, utilise  cette figure sans son consentement… et ce n’est pas le seul ! ( je dis ça, je dis rien… 😉  ) :

 

 

 

@F_Desouche est en train de crever. Et si on l’achevait ? (poke @slpng_giants_fr)

Capture

Qui aurait dit qu’un jour je pourrais ainsi me gausser en jubilant avec un plaisir non feint de l’infortune de ce site tout pourri de ré-information pour les nul.le.s qui veut à tout prix nous forcer à vomir du Zemmour dès sa page d’accueil, même  au petit déjeuner  ? Ce moment là est pourtant venu. Joie : le coq a les pieds dans la merde, qu’on se le dise  !

Capture.PNG

… Serait-ce l’effet magique de l’action des sleeping giants, à laquelle je me suis associé dès la première heure,  l’appelant de mes vœux  avant même qu’elle ne ne soit présente en France ? Si vous ne savez pas ce dont il s’agit, je vous donne rendez-vous ici, tout y est explicité dans les détails.

Capture.PNG

Vous saurez ainsi comment vous joindre à nous, et contribuer personnellement à lutter concrètement contre le racisme et la propagande des sites porteurs de messages de haine jusqu’à l’apologie du terrorisme, pourris de fake news, comme FDesouche (leur dossier est ici). Merci pour votre contribution, aussi minime soit-elle. Notre union fait notre force. La preuve en est que grâce à cette action, de nombreux sites d’extrême-droite, touchés au porte-monnaie, ne parviennent plus à survivre,  et c’est très bien ainsi. No pasaran !

12.Antifa-affaire-de-tous.jpg

 

#ClementMeric : le combat continue

Capture.PNG
source

Vous trouverez généralement le verdict qui a été rendu hier soir, après des heures interminables dont nous sommes nombreux à avoir attendu fébrilement l’issue,  exprimé ainsi dans la plupart des supports de la presse mainstream… vu qu’ils ne font pour beaucoup que reprendre paresseusement des dépêches d’agence :

Deux ex-skinheads ¹ impliqués dans la mort du militant antifasciste Clément Méric, tué lors d’une rixe en 2013, ont été condamnés vendredi à des peines de 7 et 11 ans de prison par la cour d’assises de Paris, qui a acquitté un troisième accusé.

La peine la plus lourde a été infligée à Esteban Morillo, qui avait reconnu être l’auteur des coups mortels. Samuel Dufour, qui a participé à la rixe mortelle mais n’a pas frappé Méric, a quant à lui été condamné à sept années d’emprisonnement. L’un et l’autre vont faire appel, ont annoncé leurs avocats respectifs. Le troisième accusé, Alexandre Eyraud, qui n’a porté aucun coup, a été acquitté.

Enfin. Après 5 interminables années de procédure, la mémoire de Clément est enfin respectée, et son meurtre, sanctionné. Certes, on ne peut jamais se satisfaire de l’emprisonnement, comme le dit sa mère. Mais… Passons. je laisse ce point à d’autres plus qualifiés que moi pour en répondre et en débattre… Pour ma part, j’en suis encore à me demander comment l’on fait pour protéger notre société d’individus aussi dangereux, mais je n’ai pas encore de réponse. Réflexion en cours…

Je vous propose à présent de vous faire une idée sur l’issue de ce procès à travers plusieurs éléments d’information grappillés hâtivement ici et là, exercice du bloguage intensif oblige…

 L’avocat général Rémi Crosson du Cormier expose, ce jeudi, sa vision de l’affaire Clément Méric aux jurés de la cour d’assises de Paris. Dans un réquisitoire assez court, délivré en moins de trois quarts d’heure, le magistrat oppose – en introduction – la « grandeur d’âme » des parents de la victime, restés pudiques et très dignes pendant tout le procès, aux « piteuses dénégations » d’un « groupe qui admire » le régime hitlérien. « Ce procès ne sera pas politique, mais la violence peut aussi naître de la haine et de la provocation, de ceux qui admirent le mal et prônent la haine des autres », énonce-t-il. (source)

Ces propos sont d’autant plus  frappants (sic) quand on a suivi de près l’évolution des plaidoiries de ce procès tout au long de la semaine,  et qu’on a pu constater à quel point les principaux incriminés ont tenu à effacer soigneusement toute trace de leur appartenance idéologique à l’extrême-droite… Les faisant passer pour de simples jeunes désœuvrés. Ce positionnement concerté, destiné à évacuer toute dimension politique de ce procès dans le but de servir les intérêts de la défense des agresseurs de Clément, a été rendu d’autant plus facile à vendre à des spectateurs peu avertis du sujet que les médias, lors de l’annonce de sa mort, ont menti, tronqué la réalité, préférant renvoyer généralement si honteusement dos à dos fascistes et antifascistes, agresseurs et agressés…

Capture.PNG

La défense a mis en avance une bagarre fortuite. Une version que Michel Tubiana ne partage pas : « Six jurés de la cour d’assises et trois magistrats ont contredit ce que certains se sont complus à colporter ». Pour l’avocat, il n’y a pas eu de bagarre : « agression, oui, volontaire avec des poings américains ». Michel Tubiana regrette que les responsabilités des agresseurs « qui ont pourri la tête de ces jeunes » n’aient pas été « un peu plus mises en évidence« . (source)

En effet, ce qui est flagrant aux yeux de beaucoup  de ceux qui connaissent le dossier, c’est que les vrais responsables de la mort de Clément – les 3 ex boneheads accusés n’étant à mes yeux que de petites frappes – n’ont aucunement été inquiétés, pour cette affaire comme pour d’autres… 

Capture.PNG

.

Capture.PNG
. Pendant les délibérés des jurés de ce procès, nos camarades se réunissaient place de la république en fin d’après midi, attendant comme moi  avec la même impatience, le résultat…

Capture.PNG

On me dit dans l’oreillette qu’ils étaient plusieurs centaines. Même Le Figaro est obligé d’en convenir… Comme j’aurais voulu en être !

Dans le camp adverse, à voir la rage des bas du front, et leurs propos délirants, on se demande franchement qui a trouvé la mort ce jour là…

Capture1Capture4Capture5Capture7Capture8Capture9Capture10

Tout n’est que mensonges, fake news et rumeurs les plus grotesques (le registre de désinformation habituel de la fachosphère), accompagnées d’insultes et de menaces. Comme dab, hélas… Mais quelle incroyable, insupportable et indigne inversion des valeurs !  j’ai en outre vu de mes yeux vu l’élément de langage  – soufflé par qui ? – consistant  à souligner  l’origine prolétaire mais aussi étrangère d’Esteban Morillo pour en faire un argument en leur faveur… C’est bien la première fois qu’ils s’en vantent…  jusqu’à piller le vocabulaire marxiste pour parler d’une justice de classe !

Capture.PNG

Comme ils sont ridicules, en effet… D’ailleurs, pour vous illustrer factuellement la bêtise de cet argument grotesque, on notera au passage que le nom du dernier qui s’exprime dans les tweets ci-dessus, Gannat,  n’est pas un inconnu sur ce blog,  pas plus que des milieux antifascistes… Son frère est un habitué des tribunaux pour des affaires d’agressions racistes, et lui-même est à la tête de la création d’un nid de peste brune à Angers, L’Alvarium. Les loups hurlent avec les loups… Démasquons les. Et la caravane passe.

j’ éprouve à présent le besoin de m’effacer pour laisser les derniers mots, tellement justes, que je partage, au père et à la mère de Clément  :

«Il y a eu des agresseurs, il y a eu des agressés, ils ne sont pas renvoyés dos à dos»

« Il importe désormais de continuer à lutter contre ce qui fait le terreau de l’extrême-droite — les inégalités, le déficit d’éducation, le manque de solidarité ».

> Lire aussi : Mort de Clément Méric ; les mensonges des médias

¹ NON. Boneheads, je maintiens. Voir ici pourquoi.

Fin de l’impunité des commentaires haineux chez #FDesouche

Espérons fortement que le procès qui s’est déroulé  mercredi dernier à la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris, fera réfléchir les blattes de souche qui se cachent sous le tapis du navire amiral de la fachosphère, tellement ivres de la toute puissance de leur impunité, bien planqués qu’ils sont derrière leur écran… Sauf que, bonne nouvelle : Fin du game….  pour au moins 5 d’entre eux, 4 hommes et une femme, qui s’étaient un peu trop lâchés dans les coms sous un article de F. de Souche. Ils  étaient poursuivis pour injure publique à l’encontre d’Alice Barbe, la fondatrice du réseau d’entraide à destination des migrants Singa.

Bref rappel des faits : en décembre 2016, la page Fdesouche relaye une tribune de la responsable associative, publiée initialement dans Libération, selon laquelle, en substance, les migrants étaient une richesse pour la France. Plusieurs centaines de commentaires sont postés, peu amènes, pour ne pas dire franchement grossiers et injurieux. Rien que de très habituel sur les réseaux sociaux… mais les faits étant répréhensibles pénalement, Alice Barbe choisit de porter l’affaire en justice. «Elle aime bien les grosses bites, salope», «Elle a l’air d’une gourmande, elle aime le Kleenex», «Elle doit aimer les bonnes grosses b…», «Elle veut juste se faire péter l’oignon la salope», «Ah, encore une chatte blanche de défoncée»…. Derrière leur ordinateur, les commentateurs sont en verve. A l’audience, près de deux ans plus tard, ils font moins les malins : ils sont même absents. (source)

Si seulement après ce genre d’épisodes,  qui je l’espère se répéteront (j’en connais d’autres qui ont du souci à se faire…) , il pouvait arriver la même chose à Sautarel qu’à son homologue américain en dégueulasseries d’extrême-droite, j’ai nommé Alex Jones

fake news de la fachosphère sur la #facecacheeduFN : @FrDesouche est RIDICULE

affiche-ridicule-1995-1-2

L’affaire du reportage de C8 n’en finit pas de créer des remous au sein du FN. Vu le climat chez les bas du front, comme toute la fachosphère est en émois, je pourrais multiplier les articles à la vitesse du son pendant des années avec une équipe de plusieurs personnes que cela n’y suffirait pas. Un vrai cataclysme, en interne, et c’est tant mieux. Et vu le nombre de médias qui s’y mettent, à dégommer les furieux ¹, j’ai (enfin) le sentiment qu’aujourd’hui, tout le monde est antifa. (rires). [Si tant est que celui-ci se résume à être seulement contre le FN, ce qui est loin d’être le cas, d’autres dimensions de nos luttes étant à prendre en compte, comme  l’anticapitalisme, la lutte contre toutes les formes de discrimination ethnique ou religieuse, sexuelle, le refus du sexisme, l’internationalisation des luttes, etc. ] Passons. Et donc, depuis cette émission, ça n’en finit pas de se répandre partout sur les réseaux sociaux du haut en bas de l’échelle fanatique des neuneus. Dernier épisode en date, la rumeur selon laquelle l’un des militants du FN visibles dans ce reportage ne serait autre (tenez vous bien, tant c’est gros) qu’un technicien de Canal+ . Un hoax idiot dont on connait l’origine ( Cyril Martinez, un proche de l’impayable Bryan Masson, le responsable niçois du FNJ pour qui ses co-religionnaires sont « des cas sociaux, des mecs finis à la pisse »). Ce hoax, comme le prouve cette capture d’écran, a été relayé par une grande partie des cadres du FN, qui ont cédé visiblement à un mouvement de panique en cédant un peu trop vite à leur complotisme et à la paranoïa qui semble habiter ce parti au point qu’elle leur fasse perdre toute mesure  :

Capture

… Plus c’est gros, plus ça passe. Un caviardage digne d’un élève de cm 1 (j’en connais de plus intelligents) qui a bien sûr été aussitôt démenti par la chaîne elle-même  : « Canal+ a vérifié : ils ne l’ont jamais employé. On n’a aucun lien avec cette personne, on ne l’avait jamais vu avant le documentaire ».

En fait de «complot médiatique», c’est donc plutôt une grossière intox qui a été relayée jeudi par de nombreux responsables frontistes. De Steeve Briois à David Rachline, de nombreux hiérarques du FN s’en sont pris à C8, sans prendre la peine de vérifier la véracité de leur «information». Se livrant sans vergogne à la «désinformation» qu’ils reprochent régulièrement aux médias. On y verra une tentative désespérée de nier le racisme de certains militants lepénistes. Ou une nouvelle et consternante démonstration de l’amateurisme en vigueur au sein du parti. (source)

Imaginez donc un instant ce même amateurisme pour des affaires encore plus sérieuses, par les mêmes bas du front aux commandes politiques, voilà qui fait peur, non ? Et cerise sur le gâteau, petit cadeau bonus de votre humble serviteur, voir sur twitter le dénommé Sautarel, capitaine de frégate du navire amiral de la fachosphère (comme de certains journalistes qui n’ont pas l’heur de me plaire ont nommé le site FDesouche) se prendre les pieds dans le tapis en tentant si maladroitement de tancer des journalistes à propos de ce grotesque canular :

Capture

… Et plus loin se présenter comme

Sautarel ridicule

Ils osent tout. La neutralité de FDesouche est en effet bien connue…

FDesouche

Heureusement que le ridicule ne tue pas. (Quoique. Je m’imagine déjà me rendre à l’enterrement de Monsieur Pierre. Ou pas ;). Sautarel a raté sa vocation de comique troupier.  A moins que ce ne soit de pétomane. Je n’écris pas ça pour la vue, mais pour l’odeur..  de ses idées.

.

¹ après C8, Envoyé Special sur la 2 hier soir, encore, qui démontait l’entreprise d’escroquerie en bande organisée du FN au parlement européeen, chiffrée à 6 millions d’euros au frais du contribuable européen. Continuez donc à voter pour eux, les fronts bas… Ils pourront continuer à vivre à vos crochets, sans mauvais jeux de mots (ceux qui savent comprendront)

Sautarel, un nouveau Dreyfus ? Mouarfff ! #jenesuispasFDesouche

FDesouche

j’ai vu passer l’information hier, mais comme j’étais occupé à autre chose de particulièrement utile, puisque de nature à nous éviter bien des ennuis à bon nombre d’entre nous, quand on s’en prend aux idées de ces  gens là, je n’ai pas eu le temps de creuser. Je le fais volontiers aujourd’hui.

Ahhhh…. quel bonheur. Enfin. Que faisiez vous aux temps chauds ? « Je chantais ma haine de l’Autre, ne vous déplaise… « . Vous vomissiez ? J’en suis fort aise. Et bien… Dansez maintenant !

Capture

convocation-Pierre-Sautarel-juillet-2015Comme vous l’aurez donc deviné, il s’agit donc de cette histoire d’arrestation de l’animateur principal de FDesouche, Pierre Sautarel. Pour ceux qui ne le connaissent pas (et c’est tant mieux), c’est l’un des principaux sites de la fachosphère abusivement qualifié de blog par certains journalistes peu scrupuleux, alors que ce truc  de feignasses racistes et complotistes ne produit rien si ce n’est de la haine, de la violence et du racisme. Il consiste simplement  à  republier le contenu de liens hyper-texte de différents médias main-stream français sur la base de mots clés correspondant aux obsessions de ces gens là :  l’immigration, la religion musulmane, l’homosexualité…. ou la protection et la sécurité de la race blanche.  Nous y voilà; ET l’on retrouve le même typed ‘individus louches prêts à défendre une pauvre victime de la liberté d’expression. Ainsi, le même protagoniste sur les deux affaires (celle de FDesouche et de la Taverne de Thor), Boris Le Lay, qui soutient sur YouTube son copain injustement arrêté par une milice de collabos d’un gouvernement quasi-fasciste. Mouarfff ! Les cons, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait !  Ce n’est pourtant pas la première fois que Pierre Sautarel à des soucis avec la justice. Déjà, en 2012,  il avait  été mis en examen le 1er février par la juge d’instruction Maïa Escrive pour diffamation publique envers Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile. Pattes à ressorts Sautarelle ne (re)bondit donc pas si vite… ni très loin, malgré tous les mensonges et les trucs pourris de mystificateur auxquels il nous a habitués. Car en dévoilant son arrestation, histoire de se faire de la pub pour pas cher, il dévoile aussi le fonctionnement scabreux destiné à échapper à la justice malgré ses lourdes responsabilités dans le développement des « idées » pourries dont il s’agit, et du réseau qui les partage…    Et à ce sujet, comme le monde est petit… On en apprend beaucoup en s’informant méthodiquement sur chacune des personnalités qui compose ce que l’on nomme communément la fachosphère, dont le site de FDesouche est un point de ralliement. Pas d’étonnement donc quand on voit toutes ces personnalités de la fachosphère sortir du bois :

Capture1 Capture2Capture3

Je suis en train d’en apprendre beaucoup, et à vitesse grand V, en ce moment, grâce à la bêtise crasse de ces gens là, sur cette nébuleuse de petits caïds racistes et grossiers, si ce n’est grotesques, de militants du FN sur les réseaux sociaux ou candidats saugrenus aux élections, d’identitaires ou de néo-nazis, de prétendus penseurs qui ne sont que des racleurs de fosses septiques, le tout dansant avec son balai à chiottes comme si c’était un sceptre, dans une sarabande endiablée que les frontières partisanes habituelles ne semblent pas rebuter, ni émouvoir. Car la plupart de ces tristes sires sont solidaires les uns des autres lorsqu’ il s’agit de se faire la peau de l’ennemi commun : l’arabe, le musulman, le migrant, l’étranger, le non-blanc, l’homosexuel… Aussi, merci cher Pierre sur laquelle je ne bâtirai jamais d’église, et cela pas seulement parce que je suis athée…. Déjà, à l’occasion du décès de  son ami Maxime Martin, le facho avait vaguement tenté de me discréditer en prétendant que je m’étais réjouis de la mort de son si gentil petit ami, suite à un billet qui lui était consacré. La réalité est toute autre. Car celui qui écrivait sous le pseudonyme de Roger sur Fdesouche.com, en réalité Maxime Martin,  était un militant de Rebeyne, un mouvement identitaire Lyonnais bien connu, aux actions pas franchement très amicales, et pour le moins peu soucieuses du Vivre Ensemble. Pour ne pas dire carrément violentes. Et comme j’ai éprouvé le besoin de le faire remarquer, cela n’a pas eu l’heur de plaire audit  Sautarel, informé par ses réseaux puants toujours prêts à sauter dans la délation comme à la bonne époque du bon beurre qu’une grande partie de ces gens là semblent fortement regretter, si j’en juge par mes petites investigations sur ces milieux là. Il vous suffira pour vous faire une idée de qui ils sont, et pour les adeptes des listes de Fafs qui peuvent toujours servir, d’aller faire un tour en suivant ce hashtag…. Belle brochette de tarés. Si vous voulez nettoyer votre TL, n’hésitez pas, c’est le moment, je fais des soldes.

Et c’est donc ce genre de sites peu recommandables, animé par des gens peu scrupuleux, menteurs et tricheurs, auteurs d’actes délictueux, et qui n’ont rien, mais alors rien du journaliste, que le FN, les identitaires de toutes sortes, les sites racistes et complotistes bien franchouillards, et jusqu’aux élus de premier plan (quelle indignité nationale) choisissent de défendre… On a les combats que l’on peut. Quand je vois que la liberté de la presse en France serait attaquée, je me marre, tant c’est grotesque, ridicule, inexact en l’espèce, puisque ce n’est en aucun cas un organe de presse, ni même d’information. Ainsi, cette Marine Le Pen qui, en 2010, affirmait sans rire que FDesouche était un « média à part entière »…  N’importe quoi. La désinformation va bon train ! Mais à part ça, il n’y a bien sûr aucun  lien entre le FN et les fachos identitaires… Vive la dédiabolisation à coups de battes de base ball sur les juifs, les arabes et les gauchistes ! Quand je pense à tout ce que les mêmes ont écrit d’ignoble à la mort de Clément Méric… Vu ce que le genre de conneries véhiculées par ce genre de sites produit dans la vie quotidienne, la paranoïa qu’il développe, et les emballements médiatiques et politiques qui tordent la réalité en montant en épingle (comme l’a fait également FDesouche d’ailleurs, voir photo ci-dessus), de simples faits de violence entre jeunes, franchement… Ils feraient mieux de se faire tout petit ! Et ce gars bien gentil et bien brave, pauvre victime d’un système qu’il exploite et dont il vit (plutôt bien…) qui pleurniche sur sa terrible infortune, comme s’il était victime d’une erreur judiciaire historique… Un nouveau Dreyfus ? Mouarffff !

Capture

Pauvre petit Caliméro… Quand on aura le temps, on te plaindra…. ou pas.

bonne nouvelle pour la démocratie : le blog des souchiens au tapis !

Le responsable présumé de Fdesouche mis en examen

.

Fdesouche, le blog le plus connu des sites d’extrême droite, est dans le collimateur de la justice. Suspecté d’en être le directeur de publication, Pierre Sautarel, a été mis en examen le 1er février par la juge d’instruction Maïa Escrive pour diffamation publique envers Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile.

Depuis 2005, Fdesouche.com est une institution incontournable au sein de l’extrême droite. Avec 320 000 visiteurs par mois selon Google Adplanner, le site est devenu un « média à part entière » comme l’affirme Marine Le Pen. En 2009, le blog a relayé plusieurs vidéos et affaires polémiques dont celle de Fréderic Mitterrand qui lui a permis d’obtenir une visibilité médiatique.

(suite et source)

.