les #républicains, ce n’est pas eux… Puisque c’est nous. Faisons le savoir !

CaptureBien que perpétuel contestataire et glissant lentement au bénéfice de l’âge, je le sens bien, vers le libertarisme de gauche, je me revendique pour l’instant républicain.  Sans quoi militer pour une 6ème république serait d’une incohérence totale. Les fondements et la devise de notre république me sont chers, et j’aimerais d’ailleurs que notre société française en soit un peu plus respectueuse… dans l’esprit comme dans la lettre. Aujourd’hui, ce n’est manifestement pas/plus le cas, étant donné le contexte actuel. Mais pour en venir à l’objet de ce billet, quand j’ai su que l’UMP voulait changer de nom pour se nommer les républicains, j’ai été pour le moins interloqué, et je ne suis manifestement pas le seul. Tout d’abord, je me suis dit que ces gens avaient un sacré toupet de se revendiquer de cette appellation alors que le sarkozysme a fait tant de mal à nos valeurs républicaines, qu’on soit de gauche ou de droite, la plus élémentaire bonne foi exigerait de l’avouer, au vu du bilant présidentiel précédent.  Cet individu peu recommandable n’a fait que diviser sans cesse et dresser les français les uns contre les autres. Ensuite, j’ai trouvé que cela ressemblait fortement à une volonté de bi-polariser la politique française, ce qui serait un appauvrissement, à la sauce américaine. manquerait plus que le PS lui aussi (ce qui ne serait d’ailleurs pas incohérent, intellectuellement, au vu de leurs orientations actuelles et de leurs actions) se nomme « les démocrates », et la similitude serait totale. Enfin, comme beaucoup d’autres quelle que soit leur étiquette politique, regarder sans rien faire un parti s’accaparer cette appellation, voilà qui est un peu fort de café. Il ne saurait être question que cette droite là soit la seule à se prévaloir de l’appellation de républicain. je le suis aussi, tout autant, et bien différemment….. C’est pourquoi, venant de prendre connaissance de l‘action lancée par l’avocat toulousain Christophe Lèguevaques, j’y souscris volontiers. Il est à l’origine d’une demande judiciaire en nullité contre la marque «Les Républicains», déposée par l’UMP. La procédure judiciaire sera officiellement initiée le mardi 5 mai. je vous suggère à tous, en nombre, de faire échec à cette incroyable OPA sur nos valeurs communes, en signant la pétition dédiée qui, selon  20minutes.fr, a déjà recueilli 1500 signatures… Seulement ? A vous de jouer. Faites péter le compteur pour faire la nique à Sarko, bon sang ! Marre de ce despote aux petits pieds. Vivement que la justice s’en empare…