Ces sentinelles de la République dont l’uniforme sent le moisi trouveront toujours face à eux une gauche de combat

Créer un parti à leur image tellement égocentrée, à la fois personnellement et politiquement ? C’était décidément trop tentant pour certains opportunistes peu scrupuleux, aux dents longues à rayer les parquets des salles de conseils municipaux parisiens (la province, ils s’en foutent). Comme ils sont si terriblement, si désespérément à l’image de leur maître à (dé)penser à tous, ces gens là, de la même famille … Continuer de lire Ces sentinelles de la République dont l’uniforme sent le moisi trouveront toujours face à eux une gauche de combat

Évaluez ceci :