le grand gloubi-boulga des #giletsjaunes (avec des morceaux de fachos dedans…) m’a fait vomir mon petit déj.

Depuis le début, le mouvement des gilets jaunes est un grand rassemblement de tout et de n'importe quoi, une juxtaposition, un empilement, puis une sédimentation des colères et des ressentiments, sur fonds de complotisme et de fake news dont le support d'origine, facebook,  est tellement tristement synonyme. On y trouve de grands gourous confus qui … Continuer la lecture de le grand gloubi-boulga des #giletsjaunes (avec des morceaux de fachos dedans…) m’a fait vomir mon petit déj.

A qui profitent les #fakenews, cette entreprise de #désinformation volontaire dans l’intention de nuire ? #fachosphère

Ce n'est pas moi qui le dit : Les auteurs de l’étude publiée dans la prestigieuse revue Science montrent que le meilleur facteur prédicteur est l’orientation politique suivie de l’âge : supérieur à 65 ans. Auteurs de fake news se disant... De gauche et du centre : moins de 5% De droite : 11% D’extrême-droite : … Continuer la lecture de A qui profitent les #fakenews, cette entreprise de #désinformation volontaire dans l’intention de nuire ? #fachosphère

A l’extrême droite, l’intox est une arme de pollution massive. Démonstration par @RomainEspino #marrakech #GenerationIdentitaire

Connaissant ce genre de bas de plafond comme je les connais, j'en avais le fort pressentiment... Bingo, ça n'a pas raté. Romain Espino,  l'ex (hé hé... vive la mobilisation des réseaux sociaux ! ) banquier de Génération identitaire a cru bon de publier sur son compte twitter une pseudo arrestation par les autorités marocaines de … Continuer la lecture de A l’extrême droite, l’intox est une arme de pollution massive. Démonstration par @RomainEspino #marrakech #GenerationIdentitaire

Mais puisqu’on vous dit que les #giletsjaunes sont « apolitiques » ! #pestebrune

Pour arrêter de dire - et de penser - des conneries sur ledit pacte de Marrakech, et si vous vous renseigniez, plutôt que de renifler le cul des fascistes et des fils d'infos complotistes, hum ? "Apolitiques", qu'ils disaient...