Bouzid Saâl, je me souviens #8mai45 de la honte

Quand on n’a pas une vision purement stéréotypée, nationaliste, raciste,  et méprisante,  mais équilibrée de l’histoire de France, on ne peut pas évoquer le 8 mai sans parler des massacres dits « de Sétif ».  Ce 8 mai 1945 là, à rebours de l’image consacrée sur la libération glorieuse que fêtent les autorités officielles partout dans le pays,  un jeune scout musulman, Bouzid Saâl, brandit un drapeau … Continuer de lire Bouzid Saâl, je me souviens #8mai45 de la honte

Évaluez ceci :