#Aquarius : bravo l’Europe, les fachos ont gagné…

Capture
source

Moi qui ai défilé près de chez moi, mégaphone aux lèvres,  pour demander haut et fort  « un pavillon pour l’Aquarius « , j’avoue très sincèrement que la nouvelle m’a quelque peu découragé, dans ce interminable combat contre la bête immonde…  Mais comme c’était si tristement prévisible, au vu et au su de cette alliance si terriblement visible entre les différentes puissances d’état,  unies en un même rejet xénophobe, en Italie comme en fRance, malgré les belles déclarations d’un président qui ose, quelle hypocrisie quand on connait sa politique, se poser en rempart contre Orban et Salvini… Comme il doit être satisfait, à présent, que ceux qu’il nommait – pour reprendre le même langage que les fascistes qu’il prétend combattre –   » les complices des passeurs »,  aient mis un pied à terre…

Capture.PNG

Dans le sillage de leur maîtresse à tous, tout ce que la fRance compte de bas du front racistes,  fascistes, xénophobes et anti-migrants peut donc se réjouir : l’Aquarius, ce symbole de la défaite de l’Europe en matière d’immigration,  c’est terminé. Il y aura donc davantage de morts en méditerranée, et j’ai du mal, je l’avoue, à l’accepter, et à digérer le fait qu’on puisse s’en faire une joie, à moins de n’être qu’une sombre ordure inhumaniste.

Capture
source

Je saurai me souvenir jusqu’à la fin de mes jours de l’attitude des uns et des autres vis à vis de cette tragédie humaine historique, dans laquelle des centaines d’innocent.e.s ont laissé la vie, dans une indifférence quasi générale qui me laisse orphelin d’une partie de cette humanité souffrante là.

Capture.PNG

Je saurai me souvenir de la passivité et de l’absence de réactions de la plupart.

Je saurai me souvenir de l’immonde hypocrisie de la plupart des personnalités politiques, et des classes dominantes…

je saurai me souvenir de ces vermines racistes qui ont applaudi.

Ni oubli, ni pardon. 

(Vivement la riposte…)

fRance : pour une reconnaissance générale de la #xenophobie d’Etat

images« J’ai dit que j’étais mineur, ils ont éclaté de rire (…).   » J’ai présenté mes papiers guinéens et un homme [un policier] (…) a dit que ces papiers étaient des faux, il les a déchirés « . « Arrête-toi, on va tirer ». (etc. etc. etc… Jusqu’à quand ? Jusqu’où trop loin ? )

Jusqu’à quel niveau d’abjection faudra-t-il donc que nos autorités nationales et leur bras armé tombent pour que nos cons de citoyens se bougent enfin le cul, au sujet des migrants et du racisme ? Les propos outranciers se succèdent, les déclarations xénophobes se banalisent, y compris au plus haut sommet de l’Etat, les attaques et les harcèlements en bandes organisées envers ceux qui viennent en aide aux migrants sont de plus en plus courantes, et l’on va jusqu’à entraver les secours et agresser les personnels d’associations humanitaires, mais des personnalités politiques de premier plan peuvent pourtant les soutenir publiquement, en toute impunité, ces ordures de Génération identitaire, et sont en outre, comble de la complaisance, relayés  généreusement par des médias bien peu regardants quant à leur contenu…   Les petits producteurs de haine font leur beurre de ce commerce bien dégueulasse là, et le racisme se banalise outrancièrement grâce à eux à la une de nos journaux, dans nos télés, sur internet, au point que plus personne ne s’en étonne, et cela à un niveau inégalé depuis les années 30 et son antisémitisme ambiant. Aucun mouvement d’ampleur ne va donc enfin s’opposer à cette vague brune là, comme en Allemagne, où nos voisins sont un peu plus entreprenants et bien plus massivement mobilisés, conscients qu’ils sont du danger historique de ce rejet de l’Autre ? 

Pourtant, les faits sont de plus en plus probants, qui s’accumulent jour après jour dans notre pays et démontrent une réelle xénophobie d’Etat, dont les fonctionnaires ne respectent même plus ses propres lois. J’ai déjà évoqué bien des exemples qui nous montrent combien l’histoire bégaie, en ce moment, dans ce pays… Là, on nous interdit de nourrir les migrants, comme ailleurs et autrefois l’entrée des magasins étaient interdite au chiens… et aux juifs. Ici, on confisque leurs couvertures, on détruit leurs tentes, on les harcèle et on les violente… Là, on construit un mur , celui de la honte, pour les empêcher de passer… Là encore, un site s’en prend violemment à des militants de RESF sans que l’Etat ne daigne intervenir alors qu’il fait si facilement fermer des sites islamistes radicaux, ce qui démontre clairement que la solution technique existe. Nous en sommes à un point où c’est la justice elle-même qui doit contraindre l’Etat à faire respecter la dignité des migrants, et à lui rappeler notre devoir de fraternité, et  il faudrait se taire ? Attendre que la Commission Nationale Consultative des Droits Humains elle-même accuse l’état français de xénophobie ? Que la police française falsifie des papiers d’étrangers mineurs pour les renvoyer en Italie ? Que des associations et des avocats constatent régulièrement les violations flagrantes des droits des étrangers à des niveaux insupportables sans que quiconque ne s’en émeuve ? Que même une mission d’enquête parlementaire ne suffise pas à faire bouger les pouvoirs publics, alors qu’elle a si clairement  constaté sur le terrain les nombreuses exactions et manquements en matière de droits, comme ici à Menton auprès de la PAF ?

Aujourd’hui, pourtant, l’action d’un Cédric Herrou  (dont j’ai vu le film admirable qui lui était consacré, ainsi qu’à celles et ceux qui l’entourent), n’est plus un cas isolé.  De plus en plus de français viennent en aide aux migrants dans une discrétion et un dévouement qui les honore. Mais ils sont à bout de souffle, et une mobilisation collective devient indispensable pour perpétuer leur action humanitaire et humaniste. De nombreuses associations et institutions dénoncent donc le silence de l’Etat et du gouvernement sur ce qui est en train de se passer à la frontière italienne, où les autorités de ce pays violent leurs propres lois…. Tout en se posant en rempart contre la peste brune qui s ‘étend sur l’Europe. Quel cynisme, quelle hypocrisie….

Capture.PNG
source

…. Jusqu’à quand tolérerons nous cela sans réagir ? Jusqu’où ce climat délétère et suffocant dans notre pays pourra-t-il se perpétuer sans que nous ne réagissions massivement ? Ceux qui viennent en aide aux migrants dans ce pays, comme ceux qui viennent en aide aux plus démunis, et qui les portent depuis tant et trop d’années à bout de bras,  ont besoin d’être relayés, et leur mouvement amplifié. Pourtant, qui choisissent de relayer plus généreusement les médias, au point qu’ils en deviennent plus visibles, et qu’on puisse avoir l’impression si l’on ne regarde que la télé à des heures de grande écoute que leur opinion si détestable est pourtant majoritaire ?

Voilà, c’est tout. CQFD. Etat, médias et fachos complices de la peste brune qui est là, et tente d’envahir par sa propagande xénophobe notre espace mental.

Mais là aussi, no pasaran. Agissons. Chacun.e selon ce qu’il peut, et doit. Merci. Et Vive la solidarité. N’est-ce pas le meilleur rempart contre la bêtise humaine ?

Stoppez la folie meurtrière des #identitaires ! Boycott #PAYPAL ! #antifa

Capture.PNG
source

Nous sommes nombreux à nous être émus de cette initiative bien dégueulasse des identitarés. Utiliser une démarche, une technique, une logique, le crowdfounding, destinée originellement à financer des projets solidaires pour la pervertir à ce point, voilà qui ajoute au caractère profondément ignoble de l’histoire. J’étais au courant depuis un bout de temps, mais je ne pensais pas qu’elle atteindrait une telle somme, et par conséquent un tel degré de honte de classe internationale…

Capture.PNG

(la suite est ici)

Comment peut-on aller aussi loin, avec tant de détermination dans la haine de l’Autre, l’étranger, le migrant ? Mais s’indigner ne suffit plus, face à l’obstination dans la logique du pire de pareils cinglés, il faut agir, et couper le mal à la racine. Urgence, agir :

Si vous souhaitez intervenir pour empêcher leur action, sachez que l’association BAAM (Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants) a publié un courrier adressé à l’entreprise de paiement en ligne Paypal, afin de l’interpeller et de tenter d’annuler cette opération. Le BAAM propose une lettre type, que vous pouvez envoyer à Paypal pour lui demander de mettre un terme à cette campagne de financement et « [annuler] tous les virements que Génération identitaire aurait pu recevoir » au motif que leur objectif est contraire au règlement de l’entreprise. On s’en voudrait de ne pas essayer.

..

Mail type à envoyer à PayPal, qui autorise le crowdfunding de Génération Identitaire.

Vous pouvez également les interpeller sur twitter.

Mail à envoyer à l’adresse suivante : aupviolations@paypal.com

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous contacter car un groupuscule d’extrême droite réalise actuellement une campagne de crowdfunding qui passe par Paypal, avec comme but affiché de financer des missions qui bloqueraient les bateaux de sauvetage de différentes ONG, qui viennent au secours des embarcations de réfugiés dans la Méditerranée.

Il s’agit de Génération Identitaire, un groupuscule d’extrême droite aux idées et agissements racistes et fascistes (tel que vous pouvez le voir sur leur site internet). Ces « missions » violent les droits de l’homme et le droit international (notamment le droit de non refoulement, figurant à l’article 33 de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés). Cette campagne de crowdfunding va donc à l’encontre du Règlement sur les utilisations autorisées de Paypal, qui stipule que :

« Le service PayPal ne doit pas être utilisé pour des activités :
1. qui violent une loi, un contrat, une ordonnance ou une réglementation ;
2. en lien avec des transactions impliquant (…) (d) des articles qui encouragent, font la promotion et facilitent des activités illégales ou expliquent à d’autres personnes comment les mener ; (f) des objets qui prônent la haine, la violence, l’intolérance raciale ou l’exploitation financière d’actes criminels ; j’attends donc de Paypal que vous empêchiez une telle collecte de fonds. »

J’attends donc de Paypal que vous supprimiez cette campagne de crowdfunding et annuliez tous les virements que Génération Identitaire aurait pu recevoir via votre plateforme de paiement en ligne. L’adresse mail du compte Paypal est la suivante : donation@defend-europe.org

Veuillez trouver différents articles (Guardian, France 24) reprenant les informations en question :

http://mashable.france24.com/…/20170523-generation-identita…
https://www.theguardian.com/…/far-right-raises-50000-target…

Dans l’attente de votre réponse,

Cordialement,

signature :

/

Moi, c’est fait. Et toi ?
Capture.PNG

 

Pour compéter,  vous pouvez également signer cette pétition :

Capture.PNG

Sur le même sujet, lire aussi cet article sur le blog Affordance ;

Le financement participatif de la haine. Et la place de Paypal.

Quand on se retournera dans quelques (dizaines ?) d’années sur la part la plus innommable de l’histoire politique de ce début de siècle, il est plus que probable que le drame des migrants morts en mer nous éclate au visage, comme une indélébile et collective honte.

Bravo @MSF, fier de vous !

Médecins-Sans-FrontièresDans une telle époque, cela fait toujours plaisir de voir des gens pour qui l’argent n’achète pas tout, et surtout les consciences, les opinions et la morale. Et quand c’est toute une organisation, c’est encore mieux. Pour des raisons auxquelles j’adhère tout à fait tant elles  rejoignent mes propres opinions et analyses, Médecins sans Frontières a donc décidé de se passer des subventions européennes pour protester contre la politique de l’Union Européenne envers les migrants. L’ONG entend ainsi marquer son « opposition à la politique de dissuasion menée par l’Europe. Une politique qui consiste à repousser les gens avec leurs souffrances, loin de côtes européennes ». En cause, l’accord passé avec la Turquie, en effet totalement immoral, et peu soucieux des conséquences envers ceux qui fuient leur pays à juste titre :

L’accord entre l’UE et la Turquie a joué un rôle important dans cette décision. « Ce deal a mis à mal le concept même de réfugié et a mis en danger l’idée de protection offerte par les Etats », rappelle le secrétaire général. « Trois mois après l’accord UE-Turquie, que les gouvernements européens revendiquent comme un succès, les gens qui ont besoin de protection sont les grands laissés-pour-compte », soulignent les humanitaires.

Cet accord a eu pour conséquence de bloquer sur les îles grecques plus de 8 000 personnes, y compris des centaines de mineurs non accompagnés qui vivent dans des conditions désastreuses, dans des camps surpeuplés. « Ils craignent un retour forcé vers la Turquie, sont privés d’aide juridique, leur seul moyen de défense contre l’expulsion collective. La majorité de ces familles ont pourtant fui les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan », insistent-ils dans un communiqué. (source)

Il était temps en effet que quelqu’un proteste de façon magistrale et visible médiatiquement contre une telle politique, qui met tant à mal le droit d’asile comme jamais.  C’est fait. Bravo. Heureusement qu’il y a encore des gens dans ce monde qui ont du courage politique. Bien plus que nos dirigeants, imbéciles satisfaits. Il en faut plus que jamais pour dénoncer internationalement tant d’hypocrisie. Merci MSF.

le #CRIF a complètement disjoncté

« Entre ceux qui sont désespérément faibles et ceux qui disposent d’une force militaire presque illimitée, comment rester neutre et se prétendre humaniste ? »

In Between wars est une exposition présentée par Médecins Sans Frontières à la Maison des Métallos à Paris jusqu’au 23 décembre puis du 5 au 17 janvier 2016.  Elle a pour objet de simplement rendre compte de la vie quotidienne des palestiniens, sous un angle humanitaire, conforme à la vocation de cette ONG. Cette simple confrontation à une réalité que personne ne peut plus nier hormis des fous idéologisés par l’extrême droite israélienne et des intégristes religieux n’a pas eu l’heur de plaire à Roger Cukierman, le Président du Crif, qui loin de ce qu’il prétend est bien loin de représenter tous les juifs de France. Heureusement en effet qu’il y en a de moins fanatiques…

Capture
Le parallèle de ce Monsieur est particulièrement choquant. Rien ne saurait justifier de pareils raccourcis quant on connait l’origine des terroristes du 13 Novembre qui, ce me semble, n’étaient nullement palestiniens.  En disjonctant ainsi, on comprend mieux finalement  ce qui rapproche le Crif et le FN, unis en un même délire raciste envers les musulmans. Non, Monsieur, comme les juifs, ils ne sont pas tous pareils, et ne sont pas tous des terroristes palestiniens.

le sort des chrétiens d’orient, un monopole d’ extrême droite ?

sos-chretiens-dorient-logoOn savait déjà d’expérience que les gens d’extrême droite n’avaient que fort peu la préoccupation de la démocratie chevillée au corps, et bien davantage d’appétence pour les tyrans, fussent-ils sanguinaires. On savait aussi que Bachar al Assad était soutenu activement par la lie politique et morale de notre pays : fachos purs et durs,  complotistes et autres confusionnistes en tous genres, notamment  autour du réseau Voltaire (drivé par Meyssan, qui a quasi pignon sur rue en Syrie),  Dieudonné et Soral , le FN… Le tout relayé par tout un tas de sites dits « de ré-information », qui dissimulent bien mal leurs complicités d’extrême droite.  Mais ce qu’on sait moins dans le grand public, à propos de la fachosphère qui soutient ce genre de dictateurs criminels, c’est combien les réseaux  catholiques ont d’influence en la matière. Aussi, je profite d’un tweet relayant l’article de David Perrotin pour mettre en garde ceux qui ne connaitrait pas l’association SOS Chrétiens d’orient qui, comme il l’écrit, est composée « de membres majoritairement issus de l’extrême droite radicale ».  Ce n’est d’ailleurs pas le seul à le souligner. Mais comme certains députés s’obstinent à y avoir recours malgré sa nocivité chaque fois qu’il s’agit de la question des chrétiens d’orient (sujet éminemment prisé par l’extrême droite et les racistes anti-musulmans), j’ai sélectionné spécialement à leur intention, une série d’articles sur le sujet afin de leur ouvrir les yeux. Il y en a franchement besoin.  Cela permettra en outre de mieux comprendre pourquoi Jean-Frédéric Poisson, du Parti chrétien-démocrate (c’est pas le parti à Boutin, ça ? Donc d’extrême droite !) s’est servi de SOS Chrétiens d’Orient (à moins qu’il n’en fasse lui-même partie….) pour rencontrer Bachar al Assad malgré le véto auquel j’adhère du gouvernement français sur le sujet. Il faut dire que cette association extrêmement droitière semble avoir pour principale vocation de travailler à l’édification des masses laborieuses sur la grande bonté et l’extraordinaire bienveillance de ce président qui a massacré plusieurs dizaines de milliers de syriens, donné l’ordre à son armée (infamie suprême) de tirer sur son peuple, et forcé à l’exil plusieurs millions de syriens. Pour moi, et probablement bien d’autres, son cas relève très clairement d’une cour pénale internationale. Pourtant, voilà qui permet sans doute de donner du crédit à un député tel que Mr Poisson (et ses semblables qui ont il y a quelques mois commis la même erreur), qui a trouvé Bachar Al Asssad « courtois et souriant »… Ben tiens… CQFD.

Comment l’association SOS chrétiens d’Orient est noyautée par l’extrême droite

SOS Chrétiens d’Orient : Noël en Syrie, Pâques au tison ?

Les chrétiens d’Orient, un enjeu politicien français

SOS Chrétiens d’Orient, humanitaires d’extrême droite

Organisations écologistes à vendre pour du greenwashing ! (via Mes coups de coeur)

.

Par Simon Gouin   Jusqu’où les organisations environnementales sont-elles prêtes à se compromettre pour conclure des partenariats avec des grandes entreprises ? Basta ! a recueilli le témoignage accablant d’une ancienne salariée de la puissante ONG états-unienne Conservation International, Christine MacDonald, journaliste et auteur du livre Green. Inc. En échange de généreuses donations, cette organisation aide des multinationales comme Monsanto, … Read More

via Mes coups de coeur