On ne discute pas avec le fascisme : on le combat !

Assez régulièrement, je vois ici et là, plus ou moi doctement exposé, cet argument facile selon lequel il conviendrait de respecter la liberté d’expression, celle de tous, et même quand les propos nous choquent et nous dérangent. Ce serait le prix à payer pour une réelle démocratie. En vertu de cette grande tolérance qui n’est pas la mienne (et j’argumente ici pourquoi), il conviendrait de … Continuer de lire On ne discute pas avec le fascisme : on le combat !

Évaluez ceci :