Lettre au Jack Russel de Jegoun (et, accessoirement, aux caniches de Merkel…)

  « Les chiens aboient, la caravane passe. » Dans un très mauvais billet (il y parle beaucoup trop de lui, et … Plus

Évaluez ceci :