Pardon ? Le #FN, trop à gauche ? (🤢 j’ai vomi mon déjeuner)

C’est assez dire le niveau de confusionnisme politique qui règne actuellement en France, que de citer cette anecdote qui vaut son pesant de cacahuètes :

Capture.PNG
source

… Le FN, de gauche, vraiment ? C’est énorme.

(j’aimerais vraiment bien qu’on me dise en quoi car, moi, franchement, je ne vois pas. Mais alors pas du tout, du tout… ).

Les mêmes auxquelles on ferait bien d’acheter un cerveau et une boussole tant elles semblent égarées dans un marasme idéologique sans nom songent à se pacser avec «Les amoureux de la France»,

un mouvement lancé la semaine dernière par les députés Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Emmanuelle Ménard (soutenue par le FN), ainsi que Jean-Frédéric Poisson (PCD) et Nicolas Dhuicq (LR).

Beau panier de crabes (avariés). Me faire penser à vomir mon petit déj. La dé-diabolisation du FN n’est pas encore terminée et son détricotage par les philippotistes enclenchée  (voir Marion Anne Perrine minimiser la chose m’est d’ailleurs un plaisir de fin gourmet) que  la droite réac saute déjà sur le marché aux idées pourries, sous couvert de patriotisme. Voilà qui nous prépare un avenir bien émietté à l’extrême droite,  où la chatte de Marine n’y retrouverait pas ses petits… Si cela pouvait contribuer à stopper la progression de l’épandage de peste brune, vous m’en verriez ravi.  Mais pas si sûr… Car entre Wauquiez et ses sbires identitaires, les patriotes et ces « amoureux de la France »(rires), derrière Dupont Gnangnan qui bouffe à tous les râteliers depuis des lustres, et par dessus tout cela  le FN,  pas encore mort hélas mais sacrément amoché,   les possibilités d’alliance semblent si dangereusement possibles, que cela n’augure rien de bon pour la démocratie….  et l’amour de son prochain ;).

Je veille au grain? Vous tiens au jus. Envers et contre, comme dab.

« Dieu est amour » ? Pas pour @ThierryMARIANI

La fine fleur de l’extrême droite, qu’elle soit chez LR ou au FN, blanche, nationaliste et catholique, s’est donc payé un petit séjour de vacances en plein week-end pascal… Et pas n’importe où ! Ils ont tenu ostensiblement à le faire savoir sur les réseaux sociaux, à grand renforts de selfies avec l’un des pires dictateurs de la planète. Aussi ai-je voulu en savoir plus sur les racailles qui accompagnaient le député des Français de l’étranger, qu’on savait déjà extrêmement droitier. Et grâce à l’ami Bembelly, j’ai reçu ceci :

Capture

je suis donc aller voir  Le lab d’Europe 1, et j’en ai profité pour enrichir ma collection de racailles racistes, en plus de Mariani,  Boyer et Rochédy, que je connaissais déjà,  des autres noms qui figuraient dans l’article… Car pour ce qui concerne la trop fameuse association de solidarité (sic) avec les chrétiens d’Orient, je savais déjà à quoi m’en tenir…

Capture
Voir la suite

Quant à Bachar El Assad, c’est pareil, je lui ai déjà consacré plusieurs billets. Ceux qui nient le fait qu’il soit responsable de crimes contre l’humanité n’ont qu’à lire notamment ça. Se compromettre avec ce genre d’individus, pour ma part, sans vouloir franchir le Point Godwin (mais je franchirais bien pour ma part le point Bachar), c’est du même tonneau que ceux qui se sont flattés à l’époque d’avoir rencontré Hitler, Staline ou Pôl Pot. Les chrétiens ont bon dos. Quand on voit comment les syriens sont accueillis dans notre pays, il n’y a vraiment pas de quoi être fiers… C’est à ça qu’on les reconnait : ils n’ont honte de rien.

En savoir plus sur SOS Chrétiens d’orient, et ses grands démocrates chevronnés….

des députés « Les Républicains » (sic) s’associent à l’Action Française

J’apprends à l’instant par sur twitter que ceux qui se parent abusivement du titre de « les républicains » s’associent à l’organisation d’ un colloque sous le patronage de l’association d’extrême droite royaliste et nationaliste  « action française« …

Capture

Quand on accède au programme, la liste des participants est assez illustrante sur la collusion d’intérêts : FN à travers le Siel, Renaud Camus, triste idéologue du Grand Remplacement, Julien Rochédy, ancien président du FNJ (jusque là quoi de plus (a)normal ? ) Mais aussi et surtout deux députés de droite plus ‘classique) quoique sarkozyste :

Capture

Capture

M. Nicolas Dhuicq, député de la 1ère circonscription  de l’Aube, membre de l’ex UMP, de la commission Défense Nationale et Forces Armées à l’Assemblée Nationale, et maire de Brienne Le Château…

et

Jean-Frédéric Poisson, député de la 10ème circonscription des Yvelines, président du parti démocrate (sic) chrétien de Christine Boutin,  ancien maire de Rambouillet, que j’ai déjà épinglé ici à propos de son appartenance à SOS Chrétiens d’Orient pour sa forte proximité avec l’extrême droite intégriste et raciste.

Si certains doutaient encore du rapprochement entre la droite et l’extrême droite, voilà encore un exemple concluant. De quoi redouter encore davantage les prochaines élections, qu’elles soient régionales ou présidentielles. Le pouvoir  à la xénophobie ? C’est maintenant.

ces 39 députés qui fricotent avec le diable… #antifa

•-modèle-slide-antifa

39 députés proposent une loi pour « dissoudre les groupes antifas »

« Avec 38 autres députés de droite, Yanick Moreau (ancien du MPF aujourd’hui à l’UMP dans le courant de la « Droite forte ») a déposé mercredi dernier une proposition de loi pour « élargir les conditions de dissolution des associations ou groupements de fait tels que les groupes antifas « 

« Pour eux, les antifas, c’est pareil que l’ultragauche, les autonomes, les anarchistes ou les blacks blocs… ils comprennent pas » (source)

loi antifas

Au début, j’ai cru à une supercherie ou à un malentendu du genre » certains antifas sont complètement paranos,  ils ont dû mal comprendre tel ou tel amendement de la loi Cazeneuve« . Mais non, mes plus plates excuses, la capture d’écran ci-dessus du projet de loi incriminée est là pour en témoigner. Ils sont donc 39, notez bien leurs noms et regardez si votre député y est. Cela semble tellement invraisemblable, relève d’une telle inversion de valeurs ! Que l’on puisse considérer les antifas comme des ennemis et pourquoi pas des terroristes que l’on devrait éradiquer m’apparait proprement hallucinant.  S’attaquer ainsi à ceux qui tentent de défendre notre démocratie,  qui ont si souvent un rôle de veilleurs et qui se montrent si vigilants quant aux dérapages violents, racistes et sexistes de nos élus comme des citoyens lambda… ! Eux qui font si volontiers profiter de leurs investigations utiles et de leurs recherches d’information nécessaires contre le démon (au visage parfois si affable…) qu’est l’extrême droite et son ombre, le national socialisme (les véritables ennemis de la République, ceux qui ont engendré Hitler et Mussolini), voilà qui est un peu fort de café. Ces gens là sont-ils encore dignes de représenter notre  République  ? Alors que visiblement ils considèrent les antifas  bien plus dangereux que les néo-nazis qui commencent un peu trop à infester nos rues en salissant l’image de la France à l’étranger, en  s’en prenant aux plus vulnérables ? Ceci dit, quand on voit des noms comme ceux de Lionel Luca, de Mariani, de Jacques Myard, (tiens ? ya pas Estrosi ni Ciotti ni Guaino ?) ou, moins connu, le directeur de campagne porte-voix de Sarkozy, Gérald Darmanin, on comprend mieux… La droite dure, vous savez, celle qui apparait dans ses déclarations – si extrémistes –  soluble dans le FN…

« si le député Guy Teissier, cosignataire de la proposition de loi, est un ancien para membre des mouvements d’extrême droite, d’autres cosignataires ont aussi appartenu à des groupes qui maniaient le manche de pioche… mais de l’autre côté. »

Car avant d’atterrir à l’Assemblée, le mouvement pour la dissolution des groupes antifas est apparu dans l’extrême droite dure, et notamment dans les rangs des catholiques intégristes de l’Agrif à l’automne dernier (source)

Alors, les gens, quand est-ce que nous déposons nous aussi un projet de loi pour demander la dissolution de la droite forte et du FN ? Et la suppression des comptes twitter qui sous couvert de patriotisme font ouvertement l’apologie du racisme, de la xénophobie, de l’islamophobie, du sexisme et de la violence raciale ? Nous tenons une longue liste à votre disposition….

Ils en parlent  :

la horde

nico

street press