4 terroristes d’extrême-droite arrêtés en GB #NONazis #antifa

Capture.PNG
source

4 néo-nazis suspectés de préparer des attentats sur le sol anglais ont été arrêtés aujourd’hui dans les West Midlands (centre de l’Angleterre), selon un communiqué du ministère britannique de la Défense. Ils font partie du mouvement néo-nazi interdit National Action (NA). Parmi ces quatre terroristes,  âgés de 22 à 32 ans, qui résidaient dans plusieurs lieux à travers le pays (Birmingham, Powys (Pays de Galles), Ipswich et Northampton), plusieurs étaient  militaires dans l’armée britannique,  selon la même source officielle. L’organisation avait salué le « sacrifice » du meurtrier de la députée Jo Cox, la députée travailliste assassinée en juin 2016 par un sympathisant néo-nazi (source). Une action terroriste que l’extrême droite,  dans notre « propre » pays, en la personne de Marine Le Pen herself,  s’était alors employée à minorer. (C’est ballot, hein, Internet a une mémoire…;). A présent,  il va être difficile pour la fachosphère de nier que son propre camp est également à ranger dans le même sac  à merde de détestation que les djihadistes de l’EI. Le terrorisme d’extrême droite, visiblement et très factuellement, existe bel et bien. Et depuis Charlottesville, on sait qu’il tue davantage même que l’islamisme radical aux USA. CQFD. 

Terrorisme d’extrême-droite : « #NationalAction » interdit en Angleterre #NoNazis #TerrorismAct2000

capture
capture écran de leur compte twitter, toujours en service

Vous m’en voyez ravi. Moi qui ne cesse de marteler factuellement  la thèse selon laquelle le terrorisme vient également de l’extrême-droite, fasciste, raciste et nationaliste, et qu’il convient de le redouter tout autant, je viens d’apprendre que le ministère de l’Intérieur britannique vient d’interdire le mouvement néo-nazi britannique « National Action« . Celui-là même qui a salué le « sacrifice » du meurtrier de la députée Jo Cox. (Un meurtre d’ailleurs justifié par Marine Le Pen herself –  voir ici).  « Ce sera le premier groupe d’extrême-droite à être interdit en vertu de la législation antiterroriste britannique« .

« National Action est une organisation raciste, antisémite et homophobe qui attise la haine, glorifie la violence et fait la promotion d’une idéologie abjecte« , a ajouté la ministre. « Elle n’a absolument pas sa place au Royaume-Uni. » (Et ce n’est pas vraiment une gauchiste anglaise qui le dit…). CQFD

capture
source