Madame la ministresse du (non) travail : bienvenue et bon courage.

je ne suis pas de ces crétins, journalistes ou plutôt moins (d’une chaîne dont le crétinisme semble, justement, être la marque de fabrique),  qui s’arrêtent à votre nom, votre origine ou celle de votre mari et de sa profession, toutes choses dont on devrait se ficher totalement si le but était de juger de vos compétences et de vos qualités personnelles en rapport avec votre … Continuer de lire Madame la ministresse du (non) travail : bienvenue et bon courage.

Évaluez ceci :