le #RN doit (encore) racler les égouts pour les #Municipales2020

source

Seulement 20 % ? Cela veut donc dire qu’ils ont réussi à en boucler 80 %, et c’est beaucoup trop. On verra ci-après au prix de quelles compromissions et petits arrangements avec la vérité ils sont parvenus à ce résultat, histoire de mailler tout le territoire pour faire croire, comme d’ordinaire, qu’ils sont omniprésents, ce qui est faux : c’est une fois de plus sans compter sur un sentiment général de désaffection de la politique traditionaliste, telle qu’elle s’incarne dans les partis, que de plus en plus de gens fuient, et pour cause. Leur sentiment de toute puissance actuel conduit pourtant les frontistes à bien des erreurs stratégiques, et vous m’en voyez fort aise. Je ne vois de toute façon pas comment ils vont faire pour éviter la banqueroute, la faillite, la cessation de paiement, la liquidation judiciaire, bref le krach boursier sur le marché électoraliste des idées à vomir (#MLPRendsLargent !)

Comme je n’ai pas pu bosser sur ce blog depuis quelques jours pour cause de nouveau boulot très prenant (merci au passage à celleux qui m’ont manifesté leur solidarité alors que j’étais au fond du trou, j’ai une mémoire : ma reconnaissance), j’ai eu le temps toutefois d’accumuler des liens pour caractériser très factuellement, par bien des exemples à l’appui, la déconfiture bien sentie de ce parti moisi qui nuit à la qualité de notre paysage politique, médiatique, sociétal, et éthique, à bien des égards.

Tout d’abord, un exemple local de l’infection morale qui gagne ce parti moisi jusqu’à la moelle nous avait déjà bien préparé le terrain électoral…. iste. Je veux parler de celui de leur candidat à Villepinte, Mondino, et son antisémitisme qu’il croyait soigneusement planqué à l’étranger, en Russie précisément, la terre d’élection des haineux de tous poils, comme l’histoire le démontre chaque jour un peu plus. Depuis mon billet sur Mondino, son parti lui a d’ailleurs retiré son mandat électoral…

Il est assez croustillant d’observer (avec les yeux de Tristan une fois de plus), que les blattes dans son genre sont en train de se dépêcher d’effacer les traces de leurs vilenies sur VKontakte, ce réseau asocial russe, suite à ladite histoire du candidat d’extrême-droite villepintois.

… Et si le compte de Civitas en personne se risque à intervenir ici, précisément, c’est dire assez à quel point cette information frappe juste, est pertinente. Car on sait bien ici à quel point leur intégrisme religieux, qui les conduit à se vautrer dans la fange de l’antisémitisme. Passons. Là n’est pas mon sujet, mais leur navire amiral… dont je veux contribuer significativement à ce qu’il prenne l’eau de toutes parts, jusqu’au naufrage ultime.

Dans sa stratégie à la petite semaine de retirer systématiquement leur investiture aux candidats qui se voient touchés par un scandale ou un autre, à la dernière minute (démonstration factuelle de leur hypocrisie, pour paraitre respectables de manière bien artificielle), il est probable que ce rémois soit lui aussi remercié…. Mais continue de se présenter et de prendre malgré tout les voix de son parti. Juste un petit tour de passe-passe électoraliste qui ne doit tromper personne sur la réalité de ce parti.

je veux pour preuve et démonstration imparable de la réalité de cette tactique décidée en haut lieu, pour assoir ma dénonciation non pas calomnieuse mais fort fondée (les faits et uniquement les faits) un autre exemple bien senti, celui de Montpellier :

Ce Djamel Boumaaz, ici, bien sûr, on le connait aussi

source

L’un de leurs nombreux organes non officieux sur internet qui constituent la trame de ce que l’on nomme communément fachosphère, le site lengadoc-infaux (à qui je ne ferai pas le plaisir d’un lien en raison de sa particulière dégueulasserie) décrit un beau merdier local sur Montpellier, dans lequel une chatte ne retrouverait pas ses petits…

Comme quoi, dans la grande entreprise nationale de recyclage de charognes, le FN RN est en train d’emporter le grand chelem… N’y voyez-vous donc pas une étrange filiation, tissant un continuum idéologique suffocant, dont les latrines sont irrémédiablement obstruées par leur antisémitisme excrémentiel persistant ? On a cru qu’en éjectant le père, on ferait l’impasse sur cette filiation idéologique si déshonorante là, consacrée par la ripolinisation de la vitrine malodorante du FN en RN, mais certaines réalités idéologiques n’en demeurent pas moins tenaces, quand on s’efforce un tantinet de percer les apparences. Quand on sait comme moi que jusqu’aux proches de MLP en sont irrémédiablement infectés

Autre exemple insensé de candidatures hallucinantes pour boucler leur course à l’échalote totalement grotesque à l’occasion de ces municipales qui s’annoncent particulièrement truculentes (un bon cru, bien bourgeois, c’est à dire bien sirupeux par devant, et bien bouchonné en arrière bouche), ce cas détecté à Marseille :

Sur ce coup là, le parti lepéniste innove… On connaissait bien, grâce à Chirac et Tibéri, l’expression « faire voter les morts », mais de là à les faire élire, moi je dis…. « champions du monde !!!!!! » Toutefois, il y a encore pire en termes d’informations problématiques au sujet de ce parti banalisé par les médias comme un parti respectable, et je m’étonne que cela ne soit pas davantage relevé dans les médias mainstream :

Pourtant, certains « experts » continuent de nous seriner que le RN ne serait pas un parti fasciste… Ce n’est pourtant pas ce qu’en avouent eux mêmes leurs propres militants, visiblement

Autre information pour illustrer la déconfiture du FN RN, cette fois ci dans le Nord, à Abbeville, ou un candidat a été congédié par… sa propre liste. Je suis hilare :

source

Et enfin, pour clore la liste des illustrations de la grande mascarade électorale soi-disant démocratique vue du côté de l’extrême-droite, que j’ai grand plaisir à vilipender, encore et encore, cette pratique délétère qui contribue encore un peu plus à décrédibiliser la vie politique de ce pays si besoin en était, de laquelle le FN RN s’est fait une spécialité :

Mais ça, on le savait déjà depuis la précédente campagne des municipales, en 2014, où j’avais illustré par plusieurs articles à quel point c’était une pratique courante chez les lepénistes, quel que soit le type d’élections.

On observera plus tard également avec intérêt, après analyse attentive et davantage de recul, si ce parti raciste et xénophobe est également toujours aussi « féministe » (sic) que lors des dernières campagnes

Nota bene : et s’il n’y avait que le RN qui ne cesse de se tromper, et d’accepter n’importe qui sur ses listes… Mais qui cela étonnera encore, eux si peu suspects d’antifascisme...

le militant identitaire Jordi Vives de Lengadoc Infos insulte une élue noire #racisme #Montpellier

 Ils s’appellent Breizh.infos, Lengadoc Infos, Bordeaux 7 ou  Bordeaux infos. Ils ont poussé comme des champignons (toxiques) ces dernières années, se faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas : des sites d’infos locales. Mais en y regardant de plus près, ce sont en fait bien plutôt des sites de propagande d’extrême-droite, racistes et xénophobes. Du pur jus de lisier typique de la fachosphère. La preuve nous en est encore donnée à présent avec cette information sur Montpellier, où le « rédacteur en chef » (je pouffe) de Lengadoc infos – dont j’apprends en passant qu’il se nomme Jordi Vives ce qui va me permettre d’enquêter plus avant sur les traces de brun laissées par ce puant là sur les internets – vient d’être signalé à l’intention particulière de la justice pour ceci :

La colère du maire de Montpellier, Philippe Saurel, vient d’un post Facebook, publié par Jordi Vives, le rédacteur en chef du média identitaire Lenguadoc Info. En effet, ce dernier a publié, sur Facebook, une photo prise lors d’un mariage en mairie. On peut y voir Titina Dasylva célébrer cette union en tant qu’adjointe au maire. En légende : « Vive la République sénégal… euh… française !« .

De son côté, Titina Dasylva, adjointe au maire en charge de la sécurité, se dit « profondément choquée » par cette publication.

Sur cette photo, je porte l’écharpe, je fais ma mission d’élue locale et je représente la République française. Je suis en colère car il (Jordi Vives) m’attaque en tant que femme, il attaque la nation, l’histoire de mon pays. Cela me fait très mal.

Avant d’ajouter :

Je suis la première élue noire de l’histoire de Montpellier. Je vais me défendre.

(source)

 

Elle a raison : face à ce genre d’individus, ne rien laisser passer, jamais. Souhaitons longue vie à la procédure… dont j’espère bien obtenir les conclusions le plus rapidement qu’il soit possible à cette poussive institution là.

En attendant, il ne sera pas inutile de signaler à l’attention de notre lectorat que ledit rédac. chef de Lengadoc infos a également été impliqué dans l’opération commando de la fac de droit de Montpellier dite « affaire Pétel », que j’ai suivie attentivement ici. C’est en effet un militant identitaire (un nazillon quoi, appelons un chat un chat et un petit nazi ce qu’il est) du clan Roudier, la ligue du midi. Laquelle a encore agressé récemment une avocate et un journaliste…

source

On ne sera donc pas très étonné de  sa saillie qui se veut drôlatique… A la justice à présent de déterminer le degré, la composition et la nature de l’humour dont il s’agit… ou pas. Moi, j’ai déjà mon idée, au vu de la particulière dégueulasserie du guignol dont il s’agit, porté à ma particulière attention. Je vous tiens au courant de mes investigations dans un futur billet, comme dab.

les #GiletsJaunes approuvent-ils le geste immonde du bas du front Djamel Boumaaz ? #Montpellier #antisemitisme

Il n’en n’est pas à son coup d’essai. Faute d’aligner trois mots et deux idées qui tiennent entre elles par un minimum de cohérence et d’humanisme à minima, et histoire de sortir à peu de frais du légitime anonymat dans lequel le tenait sa médiocrité, le bas du front l’élu de Montpellier ex-FN Djamel Boumaaz vient encore de se distinguer par sa bêtise crasse. Il n’est pourtant pas un inconnu ici…

Un (ancien… sic) élu #FN de #Montpellier condamné pour #homophobie publique #LGBT

Je viens d’apprendre que  le conseiller municipal (ex-FN) de Montpellier Djamel Boumaaz,  qui avait cru pouvoir donner libre cours à son homophobie débridée en s’en prenant publiquement à un symbole LGBT vient d’être… Lire la suite

 

Car pour moi, il n’y a aucune ambiguïté possible. La quenelle de Dieudonné, antisémite multi-récidiviste notoire,  plusieurs fois condamné pour ses innombrables provocations à la haine raciale, est on ne peut plus sûrement antisémite. Suffit de voir qui la revendique, et où, généralement.

ill_3528151_4d43_dieudonne_europeenne.png

 

  L’hypocrisie du geste anti-système ne tient pas la route une seconde. Et j’espère que cet abruti finira par payer ses provocations  racistes et homophobes à leur juste prix.

Ni oubli, ni pardon.

Un (ancien… sic) élu #FN de #Montpellier condamné pour #homophobie publique #LGBT

Je viens d’apprendre que  le conseiller municipal (ex-FN) de Montpellier Djamel Boumaaz,  qui avait cru pouvoir donner libre cours à son homophobie débridée en s’en prenant publiquement à un symbole LGBT vient d’être condamné  :

image.jpg
source

L’effet magique d’Impulse

A l’issue de l’audience devant le tribunal correctionnel il s’attendait à un éventuel rappel à la loi mais cet après-midi l’élu municipal ex-FN Djamel Boumaaz a été lourdement sanctionné à six mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité dans l’affaire dite du « Rainbow flag ». (source)

Rappel des faits : 

Le 18 mai 2016, lendemain de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, Djamel Boumaaz avait sollicité les médias pour une opération choc. Midi Libre avait accepté de suivre son action choc. Tandis que la Municipalité avait décidé en solidarité de hisser un Rainbow Flag en complément des drapeaux institutionnels pour montrer son attachement à la diversité et à la lutte contre les LGBTphobies, l’élu disait vouloir « alerter l’opinion publique sur le lobby LGBT », qui selon lui « infiltre institutions, collectivités, écoles et bientôt nos crèches » en détachant le drapeau et tentant de l’enterrer. (source)
… et le type se plaint et couine en faisant mine de s’indigner – quel mauvais joueur – d’une décision « politique » (rires).Habituel, chez les bas du front, en pareil cas, ce genre de ligne de défense grotesque… Mais ça tombe bien, comme ton geste se voulait lui aussi, tellement politique, te voilà puni par là même où tu as pêché…  Tu voulais être célèbre et fortement médiatisé, Djamel ? Ben voilà, c’est fait. Maintenant, c’est malin, tout le monde sait que tu schlingues… Un peu de déodorant pour ta petite cervelle malodorante, ou bien ? 😉

#Montpellier : le clan Roudier au cœur du démantèlement du réseau #Pétel (dont 2 fichés S) : re-joie #fachosphère #LigueDuMidi

Capture.PNG

Ce que nous dénoncions à l’époque était donc bien réel  : l’incroyable collusion d’intérêts entre la garde rapprochée du doyen de la faculté de droit de Montpellier, Philipe Pétel,  aujourd’hui suspendu, et les milieux identitaires languedociens… La preuve en est à présent apportée par ce que j’apprends à l’instant dans le cadre d’un « coup de filet dans les milieux d’extrême-droite » par une cinquantaine de policiers de la Sûreté départementale et du RAID…

Capture.PNG
source

On sait donc à présent que ce sont des sympathisants de la Ligue du Midi, un mouvement identitaire local, dont j’ai déjà parlé ici. Il s’étaient déjà distingués en saccageant une école dans laquelle ils croyaient que des enfants de migrants allaient être accueillis, en se prenant de surcroit en vidéo diffusée sur les réseaux sociaux alors, c’est assez dire le niveau d’intelligence…

Capture.PNG
source

Parmi les suspects, deux fichés S. Surveillés parce que très proches de l’extrême droite radicale. Et, toujours selon nos informations, il s’agit d’un des fils de Richard Roudier, le président de la Ligue du Midi, et du directeur de publication du site internet Lengadoc, déjà évoqué ici.

les enquêteurs se sont intéressés au téléphone portable au nom de l’épouse de Jean-Luc de Boissezon. Il aurait servi a contacter plusieurs des membres du commando qui ont débarqué dans l’amphithéâtre au mois de mars. (source)

Voilà, maintenant, vous savez.

« facho, casse-toi, Montpel’ est #antifa ! » #LigueDuMidi #Montpellier

Capture
source

S’en prendre à des enfants, c’est mal. Le 30 juin 2017, les bas du front de la Ligue du Midi avaient saccagé le local d’une association de défense des mineurs isolés installée à Montpellier (Hérault), aux cris de « non à l’immigration », ou « assez, assez, des réfugiés ». Ils n’avaient alors rien de trouvé de plus pressé que d’exhiber en vidéo leur saloperie innommable. J’avais alors évoqué cet acte minable ici.

Le 25 juillet, j’apprenais que le Président de la Ligue du Midi, Richard Roudier et son fils, Olivier,  avaient été arrêtés et emprisonnés. Je n’ai pas versé une larme. Pire, je m’en réjouissais publiquement.

Aujourd’hui, le site Le Poing de Montpellier, relayé par La Horde, rend compte du procès de ces immondes terroristes là, inhumanistes au possible, et de l’opposition massive qui les a définitivement ridiculisés, en montrant au grand jour l’état de leurs forces « militantes »groupusculaires  :

Montpellier Poing Info, le 5 décembre 2017 – C’était censé être leur jour de gloire. Ils ont ameuté la famille, les amis, les cousins, et pourtant, les racistes de la Ligue du Midi n’étaient qu’une petite douzaine ce matin devant le tribunal correctionnel de Montpellier pour soutenir leurs deux gourous : Olivier et Richard Roudier.

Capture.PNG

 

Le Président de la Ligue du Midi et son fils en prison !

C’est tout ce que ces ordures méritent, en effet. Le 7 juillet dernier, j’écrivais ceci :

Capture

.. Aujourd’hui, j’apprends grâce au compte twitter Veille extrême que le Président de la Ligue du Midi, Richard Roudier, et son fils, Olivier, ont été placés en garde à vue à Montpellier. je vous avoue que je ne cache pas ma joie. De pareilles ordures méritent une peine exemplaire. S’en prendre à des enfants, démunis de tout, une honte absolue. La lie de l’humanité dont ils sont tellement dépourvus.

La Ligue du Midi invente un nouveau concept humanitaire : ordures sans frontières #antifa

No comment. L’ordure raciste qui consiste à s’en prendre à des enfants démunis de tout devrait se suffire à elle-même…

Capture.PNG
détails et source ici

Mao et Hitler, pour vous, est-ce la même chose ?

 

Mao par Andy WarholPetit devoir de vacances à l’usage des blogueurs qui s ‘adonnent un peu trop aux joies de la paresse  en cette période de douce somnolence blogosphèrique…

 Il a toujours été de bon ton, selon un argumentaire cédant à une facilité illusoire, de renvoyer dos à dos communistes et fascistes, Staline et Hitler… Les militants du Front de gauche dont je suis se font d’ailleurs assez régulièrement gratifier de ce genre d’insultes : « vous soutenez une idéologie responsable de millions de morts »…

 Ce genre de raccourcis historiques qui manquent d’un minimum de culture politique, historique et culturelle, trouve en ce moment un prolongement inattendu dans un projet initié par Georges Frêche qui a survécu à sa disparition, et engendre une polémique à mes yeux  assez amusante et instructive de la pauvreté intellectuelle des débats. Il s’agit d’une opération à caractère pédagogique qui vise à mieux faire connaître des personnalités politiques de tous bords à travers des statues exposées dans différents lieux à Montpellier. Celle qui porte le plus à controverse et celle de Mao.

  Aussi me suis-je dit comme ça, de but en blanc,  au fond de moi, que j’aimerais bien provoquer une discussion moins stérile et un peu plus étayée entre gens de droite et de gauche sur le sujet. Peut-on analyser de manière posée, sans se jeter des noms d’oiseau à la figure, les différences objectives de ces deux orientations politiques, qui peuvent effectivement se confondre dans leur forme de régime autoritaire, mais dont les racines divergent si profondément ?

 Mesdames et Messieurs les blogueurs, j’attends les copies de vos devoirs d’été. Faudrait voir à ne pas laisser votre cerveau un peu  trop en jachère… Hop, hop, au boulot, nom de bois !

 J’en appelle notamment aux blogueurs suivants : Yann Savidan, Romain Pigenel, Politeeks, le cri du peuple, Juan, L’Hérétique, H16, Authueil, Slovar, Des pas Perdus, Vogelsong