l’Hitler syrien, icône internationale des bas de plafond #antifa

Capture.PNG
source

On lira avec profit ici, partagé par Courrier International en provenance directe  de L’orient Le Jour,  comment le dictateur syrien, tortionnaire sanguinaire coupable  de crimes contre l’humanité envers ses propres ressortissants ( il est utile de le rappeler pour les relativistes habituels), est devenu avec de plus en plus d’évidence et de visibilité médiatique une icône des bas de plafond  à travers le monde, de Charlottesville à notre fachosphère bien franchouillarde…

Ainsi, si l’on veut rester bêtement cloîtré dans l’hexagone, après avoir appris que la tête de cette ordure de classe internationale qu’est al Assad ornait la table de chevet de l’immonde terroriste nazi qui a tué une militante antifasciste à Charlottesville, on sera bien avisé d’en constater l’emprise également sur notre sol, du FN à LR tendance Mariani ou Valérie Boyer… (avec du crétinisme rochédyste dedans… Voir l’illustration ci-dessus, à l’occasion de leur rencontre du président syrien, qu’ils ont jugé si… sympathique et affable. No comments).

Mais rappelons également, pour cerner l’ampleur du désastre d’un point de vue antifasciste,  que même les mélenchonistes, et le totem de nombre d’entre eux qu’est le site de Berruyer, ne sont pas étrangers à la propagation des fake news de l’ennemi, en Syrie comme ailleurs. On peut d’ailleurs peut-être en trouver l’une des motivations dans cet extrait de l’article déjà cité de Lorient Le Jour :

Le régime, qui se présente comme un fidèle héritier du baassisme et de l’alliance nouée par son père Hafez avec l’Union soviétique, a toujours su séduire les partisans de l’anti-impérialisme, les défenseurs d’une gauche arabe, antisioniste.

Après avoir lu cela, je ne comprends  toujours pas – et cela m’a profondément choqué –  pourquoi  Europe 1 a si bien déroulé le tapis rouge à cet Hitler syrien là… J’ai d’ailleurs été pris par  la même incompréhension, surtout dans un tel lieu de mémoire – qui aurait du être réservé à davantage de pédagogie de l’antifascisme – qu’est le Mémorial de Caen, comment un colloque aux acteurs si favorablement acquis à la cause discutable du dictateur syrien a été évité de toute justesse grâce à une louable mobilisation d’acteurs déterminés… à combattre tout comme moi la bête immonde, quel que soit son visage et son lieu d’apparition. CQFD. No pasaran.

🔻Lutte contre la peste brune : un grand bravo à @milietwee @CedricMas @Marie_Peltier @CaenMemorial

Si vous saviez comme je suis ravi, et combien mon cœur s’embrase et se dilate, d’apprendre pareille bonne nouvelle, formidable initiative, si belle démonstration éducative et pédagogique, et décision si sage et avisée dans la foulée de la direction d’un musée ! Si seulement tous les responsables d’établissements culturels pouvaient se montrer aussi avisés… (je dis ça, je dis tout). Tout part du live-tweet (je crois que les jeunes appellent cela un thread (je ne sais pas trop ce que ça veut dire) d’Émilie, sur twitter.

Elle y attire avec pertinence l’attention de la ville de Caen et du Mémorial sur la curieuse composition d’un colloque sur la Syrie organisé le 26 Novembre prochain.

cxkrdxcwqaucsft

Parmi eux, d’étranges personnalités qui n’œuvrent pas vraiment, c’est le moins qu’on puisse dire, pour la paix et les principes éthiques dudit lieu de mémoire. Tout d’abord, Benjamin Blanchard, de SOS Chrétiens d’Orient, un satellite d’extrême droite que j’ai déjà décortiqué ici.

le sort des chrétiens d’orient, un monopole d’ extrême droite ?

sos-chretiens-dorient-logoOn savait déjà d’expérience que les gens d’extrême droite n’avaient que fort peu la préoccupation de la démocratie chevillée au corps, et bien davantage d’appétence pour les tyrans, fussent-ils sanguinaires. On savait aussi que Bachar al Assad était soutenu activement par la lie politique et morale de notre pays : fachos purs et durs,  complotistes et autres confusionnistes en tous genres, notamment  autour du réseau Voltaire (drivé par Meyssan, qui a quasi pignon sur rue en Syrie),  Dieudonné et Soral , le FN… Le tout relayé par tout un tas de sites dits « de ré-information », qui dissimulent bien mal leurs complicités d’extrême droite.  Mais ce qu’on sait moins dans le grand public (lire la suite ici)

Emilie évoque également Michel Raimbaud, que je ne connaissais pas auparavant. Elle parle de cet ancien ambassadeur en ces termes : « Raimbaud, ex-ambassadeur, écrit/est célébré sur des sites complotistes, voire pires (Les Crises, Réseau International, Arrêt sur Info) ». Je confirme juste que ces sites sont en effet de la merde confusionniste, voire d’extrême droite. Bapt, député PS, lui, par contre, je le connais. Il fait partie de ces confus  députés du peuple si peu regardants sur le principe de démocratie, de paix et de respect inconditionnel des droits humains, qui ont rencontré Bachar Al Assad l’année dernière (voir ici mon billet dédié), ce qui m’a profondément choqué. Ces révélations d’Emilie et d’autres ont porté leurs fruits.    Le Mémorial de Caen a décidé de retirer ce colloque de la liste de ses événements sur son site. En outre, ce Lundi 14 novembre 2016, un communiqué a été publié sur les réseaux sociaux et un courrier envoyé à l’Université pour la Méditerranée. 

Nous avons demandé à l’organisateur du colloque sur la Syrie de justifier, aujourd’hui, le choix de ses intervenants. (source)

Parfait. Enfin des contre-feux contre la propagation de la peste brune. J’ai failli attendre… Ravi de voir que les mêmes réseaux sociaux si vilipendés par les politiques sont également capables du meilleur, face au pire.  Car le combat est aussi là : sur le champ de l’information, et ses canaux de transmission. Ne laissons pas les ennemis de la liberté et des droits humains occuper tout l’espace sur les réseaux sociaux. Il n’y sont déjà que trop bien organisés, et installés. D’autres contre-feux sont indispensables. Emilie en est l’un des foyers,  j’en suis un autre, je connais bien des éléments de lutte contre cette peste là. Ensemble, nous sommes plus forts. Faites passer.

Post-scriptum : on vient de me faire remarquer sur le même twitter en me tapant gentiment sur la main qu’un autre twittos qu’Emilie s’est également bien investi dans cette affaire là : Cédric Mas, dont l’apport est indéniable. Il explicite en effet très factuellement à quel point le Collectif pour la Syrie est proche du pouvoir en place (« sa proximité avec la dictature est incontestable », doc à ‘appui). Il propose également à votre lecture et information un texte du Président de l’association Université pour la Méditerranée, reprenant toutes les idées de la propagande de Damas. Il invite également « à noter aussi les thématiques et la rhétorique conspirationniste (en jaune) étudiée avec acuité et pertinence par

Je termine donc ce probablement trop long billet, mais si nécessaire et lumineux en vous disant à toutes et tous emrci pour votre précieuse collaboration qui a rendu possible ce billet à présent collectif ( et comme je suis fier de cela !).