la révolution financière est en marche

. Voici une nouvelle tribune dans Libération de Thomas Coutrot et de Pierre Khalfa, respectivement co-présidents d’ATTAC et de la Fondation COPERNIC, sur la dette et les marchés financiers. . COMMENT SORTIR LES ETATS DE L’EMPRISE DES MARCHÉS FINANCIERS « Sortir les États de la servitude volontaire » Par Thomas COUTROT, Coprésident d’Attac, et Pierre KHALFA, Coprésident de la Fondation Copernic Le mois d’octobre a vu la … Continuer de lire la révolution financière est en marche

Évaluez ceci :

la crise des ânes

Une histoire édifiante, belle parabole du monde tel qu’il va, légèrement remaniée à partir d’un texte qui circule actuellement sur le net entre amis… Blogueurs, blogueuses, Faites passer ! Et même si le début vous semble tarte, faites l’effort de lire jusqu’au bout… Une information de première importance vous y attend.    La crise des ânes Un homme portant cravate et costume de chez  Smalto (1) se … Continuer de lire la crise des ânes

Évaluez ceci :

Si les banques coulent… Vous avec ?

VU SUR URTIKAN.NET ICI . « Nous ne procédons actuellement à aucune opération de dépôt ou de retrait. Veuillez nous excuser de la gêne occasionnée. » (Votre banque)      L’agence de notation Moody’s pourrait très bientôt baisser les notes de BNP Paribas, de la Société générale et du Crédit agricole. Considérées comme fragilisées à court terme à cause de leur implication dans la dette grecque, elles avaient été mises … Continuer de lire Si les banques coulent… Vous avec ?

Évaluez ceci :

Les marchés ou l’humain : l’heure du choix.

 Puis-je me permettre, humble blogueur si peu connu que je suis, le crime de lèse-majesté de reprocher aux médias traditionnels de tant se centrer aujourd’hui sur le pseudo risque de Krach boursier qui finalement n’a pas eu lieu ? Faire couler tant d’encre, gâcher tant de papier, dépenser tant d’énergie pour un tel non événement m’apparaît plus que risible. Un vrai théâtre de guignol. Personne ne … Continuer de lire Les marchés ou l’humain : l’heure du choix.

Évaluez ceci :