les #violencespolicieres n’existent pas. La preuve par l’affaire #Legay

Grâce à l’affaire Legay (cette militante d’Attac grièvement blessée à Nice par une charge policière  lors d’une manifestation de Gilets jaunes le 23 mars 2019), on comprend mieux comment l’on peut, en haut lieu, considérer que la notion même de violences policières n’existe pas. Cette histoire est en effet une succession de connivences et d’entre-soi policier et judiciaire qui démontrent à quel point, selon que … Continuer de lire les #violencespolicieres n’existent pas. La preuve par l’affaire #Legay

Évaluez ceci :