La parabole de la « gauche » batave et de la « droite » kif kif (bourricots !)

 

.

« Par un étonnant concours (lépine) de circonstances, la Gauche est en train de faire la politique nous promettait la Droite… c’est à dire donner le plus sérieux coup de vis de son histoire avec un matraquage fiscal sans précédent. Les riches, les pauvres, les moyens, les noirs, les blancs, les pédés, tout le monde va y passer, à la caisse et à la moulinette. »

 A l’heure où j’écris ceci, je souris stupidement alors que je devrais être logiquement en colère, voire rouge,  et foncer tête baissée¹ sur ce Toréador, auteur médiocre d’une prose grossière, qui n’est pas exempte d’expressions homophobes,  elle aussi. (La droite la plus bête du monde, vous dis-je). Il a  en effet pondu récemment  un billet assez tragique  dont le sang qui s ‘écoule de la plaie suintante qu’il désigne à l’attention de ses lecteurs – plutôt clairsemés –  fut aussitôt goulûment léché par le faucon. Un vrai² celui-là, et de droite, du genre de celle qui se révèle si souvent  à court d’arguments mais jamais d’une vindicte vacillante car si peu (et mal) étayée. Mais qu’importe. Il suffit à son plaisir si suffisant et égoïstement auto-centré d’apercevoir un titre vaguement gauchophobe pour illico presto s’émoustiller… Qu’il fasse gaffe : ça laisse parfois des traces suspectes. mais laissons le à ses fantasmes. La réalité risquerait de l’émasculer.

 Quant à moi, si je souris si bêtement, ce n’est pas de cette plaisanterie au goût douteux mais simplement parce qu’ils croient tous deux parler de gauche, alors qu’ils se moquent de leur propre camp, car pour moi c’est bien le même : celui d’un libéralisme assez commun et courant, d’un milieu social assez conforme, conformiste et soluble dans le TSCG, transversal à  la droite comme dans une certaine gauche hollandaise, d’autant plus gauche qu’elle n’a de socialiste que le nom. Effectivement, cette oligarchie poursuit la même logique austéritaire que celle du précédent gouvernement, comme nous sommes plusieurs à le dénoncer, ainsi que je l’ai évoqué en début de semaine. D’ailleurs, il est fort probable sans se prendre pour Madame Irma que les futures mesures de politique économique hollandaises soient si consensuelles et peu contraires aux intérêts financiers dominants qu’elles soient également adoptées par la droite, comme ce sera très clairement le cas pour le TSCG. Normal, les intérêts sont communs à une certaine classe sociale ! Mais ces idiots de blogueurs déja amplement (trop) cités le sont d’autant plus qu’ils croient que ce sont les autres, les cons, alors que ce sont eux. Alors, je passe franchement cette fois d’un léger sourire ironique à un rire plus franc : je ne suis quant à moi, tout  comme ceux de cette gauche plus chère à mon cœur,  absolument pas dépressif, bien au contraire : nous n’avons jamais eu autant en nous l’essence du combat (il est à la fois économique, social et sociétal !) chevillée au corps. Car les possibilités de changement sont proches, nous le sentons tous et toutes, mais ne viendront pas de ce camp là, c’est évident.  Et donc, je ne peux m’empêcher de les considérer comme de sacrés cons.  C’est toujours les autres, hein ;)… c’est bien connu   🙂

 ¹ comme l’autre NRV du bocage (bloguage) qui est tombé dans le panneau, en maniant  l’insulte comme à son ordinaire en guise d’argument. On va essayer de ne pas trop faire pareil ici. C’est mal. Mais je ne garantis aucun résultat probant : j’ai beaucoup travaillé, et suis un peu fatigué.

² Purée, et de deux ! Liens… Voilà qui fera gonfler son égo démesuré, sans commune mesure avec ses capacités intellectuelles et son esprit d’ouverture, qui eux sont tout petits. Moi, je dialogue même avec des gens d’extrême droite, du moment qu’ils ne m’insultent pas… Pas lui; Et c’est définitif. Comme sa bêtise et son absence d’arguments. CQFD.  

 .