Initiation à la critique médias : choisir Ménard comme cas d’école, quoi de plus naturel en somme ? ;)

Si c’est vraiment vrai (je n’en crois pas mes yeux), il semblerait que l’Education Nationale ait fait correctement le job, histoire de tenter de former des « citoyens éclairés », selon leur terminologie habituelle, en donnant aux élèves des outils d’éducation à la critique des médias. Et quand ces clés généreusement distribuées leur donnent la possibilité de mieux appréhender certaines techniques manipulatoires, qui se dissimulent par exemple si sournoisement, comme c’est d’usage dans la fachosphère, derrière certaines images et certains mots clés visant à frapper les esprits… dans un sens électoralement porteur pour ses auteurs, électeurs et élus confondus, vous comprendrez que je n’en sois pas désolé.. Voici l’histoire en images :

Puisque les fafs qui couinent dans les zinternets ne vous le fourniront surtout pas, voici le photomontage impliqué en question, ci-dessous. Il figurait en septembre 2015 dans le torchon municipal de Béziers, dont le maire est l’immonde Ménard, ce multi-récidiviste de la haine raciste, spécialiste des provocations médiatiques destinées à provoquer volontairement des bad buzz pour se faire mousser si artificiellement, et que même ses co-listiers conspuent… :

Ménard n’en était d’ailleurs pas à son coup d’essai… (source et détails ici).

Aussi, les tenants habituels de la fachosphère sont vent debout contre ce qu’ils estiment unanimement représenter une « inadmissible propagande gauchiste »…

Sauf que, vu que cette page d’entraînement critique bienvenue figurant dans un manuel scolaire se sert d’un cas d’école, précisément, contre une propagande d’extrême droite savamment orchestrée par un fieffé filou spécialiste de la com, vous ne m’y trouverez forcément rien à redire. Antifasciste je suis, n’est-ce pas… Et pas que de façade.

Ceci écrit, on comprend bien qu’ils rechignent à accepter le sens de l’Histoire : cela contrarie si fortement leur petit commerce…Mais après, faut pas venir s’étonner d’être reçu de si peu élégante et courtoise manière…

Bien fait pour leur gueule. Vos messages me remplissent de joie. Merci pour ce moment. Le monde avance… sans vous .

(4ème, c’est en collège ou en lycée ? j’ai un doute….#Oupas. Et si tu révisais tes classiques, avant de la ramener sur twitter, le si bien prénommé, hum ?

#SOSMediterranée : la liste des 56 ordures xénophobes qui soutiennent l’entreprise haineuse de Génération Identitaire

On ne peut pas s’associer publiquement à une entreprise aussi haineuse, aussi détestable d’un point de vue humaniste et solidaire, tant elle est si exclusivement basée sur le seul rejet de l’Autre,  de l’étranger, et vouloir ensuite s’absoudre des conséquences de ce soutien à des crapules racistes comme celles de Génération Identitaire. Les gens qui ont signé cette tribune de soutien sont dangereux. Complices d’une effraction. Complices de violences en réunion. Complices de gens qui s’opposent physiquement au sauvetage, y compris en mer, ou sur terre, comme au Col de l’Echelle, de personnes en situation d’urgence vitale, et de particulière vulnérabilité. Un crime de non assistance à personne en danger, à mes yeux.

Aussi, j’ai décidé de garder la mémoire de leur forfaiture, de leur traîtrise à notre commune humanité ici,  en gravant leur nom pour les temps futurs de l’histoire de l’ordure raciste et xénophobe dans le marbre de ce blog. La xénophobie a maintenant des noms, et des visages, et  des formations politiques et associatives qui véhiculent ces idées d’essence fasciste. Les voici, publiés si fièrement,  alors qu’il y a franchement si peu de quoi, sur le torchon raciste, xénophobe et islamophobe qu’est Valeurs actuelles, condamné à plusieurs reprises pour cette même raison : l’incitation à la haine raciale et religieuse. Un torchon de la fachosphère dont on est si peu étonné qu’il participe si volontiers à ce genre de saloperies… Voici ces noms, au bas de cette tribune pourrie à laquelle je ne ferai pas le plaisir d’un lien.

Louis Aliot, Député RN des Pyrénées-Orientales ; Marie-Christine Arnautu, Députée Européen du RN ; Viktor Auber, Président Académia Christiana ; Wilfried Baron, Responsable départemental des Jeunes LR de la Nièvre ; Charles Beigbeder, Entrepreneur et élu de Paris, Président de la fondation « Le Pont Neuf » ; Guillaume Bernard, Historien de droit, Politologue ; Stéphanie Bignon, Présidente de Terre et Famille ; Jacques Bompard, Maire d’Orange (Ligue du Sud) ; Marie-Claude Bompard, Maire de Bollène (Ligue du Sud) ; Yann Bompard, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; François Bousquet , Rédacteur en chef de la revue Eléments, Gérant de « La nouvelle librairie » ; Christine Boutin, Ancienne ministre, membre honoraire du Parlement ; Claude Chollet, Président de l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique ; Thibaud Collin, Philosophe et essayiste ; Paul-Marie Couteaux, Haut fonctionnaire, essayiste et homme politique français ; Alain de Benoist, Philosophe et essayiste ; Jacques de Guillebon, Essayiste, directeur de la rédaction de L’incorrect ; Florent de Kersauson, Président fondateur de Nestadio Capital ; Quentin de Lacoste, Porte Parole de Racines d’Avenir (LR) ; Guillaume de Thieulloy, Politologue ; François de Voyer, Président de « Audace » ; Charles de Williencourt, Responsable Jeunes de l’Avant Garde ; Thierry Devige, Secrétaire général de « Audace » ; Aymeric du Chambon, Responsable jeunes de la Vienne du parti Chrétien-Démocrate ; Cédric Dudieuzère, Adjoint à la mairie du 7ème secteur de Marseille, RN ; Xavier Fruleux, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; Marie-Thérèse Galmard, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; Emmanuelle Gave, Directrice de l’Institut des Libertés, candidate aux Européennes 2019 sur la liste des Amoureux de la France ; Charles Gave, Economiste, financier, écrivain et entrepreneur français ; Vivien Hoch, Docteur en philosophie et entrepreneur ; Sébastien Jallamion, Président de l’association « Andèle », écrivain ; Michel Janva, Rédacteur en chef du site « Le salon beige » ; Patrick Jardin, Père de Nathalie Jardin, tuée par des terroristes islamistes au Bataclan ; Baptiste Laroche, Porte-parole des jeunes du parti Chrétien-Démocrate ; Christelle Lechevalier, Députée Européen du RN ; Rémi Ledoux, Délégué Jeunes LR 8e circonscription du Pas-de-Calais  ; Quentin Limongi, Président de la « Cocarde Étudiante » ; Marie-France Lorho, Députée (Ligue du sud) ; Thierry Mariani, Ancien ministre, Membre honoraire du Parlement (LR) ; Barbara Mazières, Présidente du cercle Anjou conférence ; Emmanuelle Ménard, Députée de l’Hérault ; Robert Ménard, Maire de Béziers ; Jean Messiha, Haut-fonctionnaire ; Charles Millon, Ancien ministre de la Défense, Président de « L’Avant-Garde » ; Paul Nafilyan, Avocat au Barreau de Paris ; Frédéric Pichon, Avocat au Barreau de Paris ; Joseph Poidevin, Secrétaire général des jeunes du parti Chrétien-Démocrate ; Jean-Frédéric Poisson, Président du Parti Chrétien-Démocrate ; Stéphane Ravier, Sénateur RN ; Julien Rochedy, Ancien président du FNJ, entrepreneur ; Jean Servin, Président des jeunes du Parti Chrétien-Démocrate ; Erik Tegner, Président de Racine D’avenir (LR) ; Mylène Troszczynski, Députée Européen (RN) ; Christian Vanneste, Député honoraire du Nord, Président du RPF et de La Droite Libre.

Capture.PNG

la fachosphère récupère #Charliehebdo #NotInMyName #PMA

je ne suis vraiment plus Charlie du tout, du tout…  C’est sensé être drôle, ça ? Dites moi donc quand – et où – il faut rire… (j’ai les lèvres gercées) :

DKGd_iRWAAEAJ3z

Cette personne résume tout à fait mon opinion sur le sujet :

Capture.PNG

… Surtout qu’à partir du moment où le contenu de ce journal (autrefois ?) satyrique est si volontiers repris par l’extrême-droite, excusez mon manque de savoir vivre, et mon absence éventuelle de sens de l’humour, mais moi, vous savez… ça ne m’amuse vraiment plus du tout. Démonstration :

Capture0.PNG

.. Juste après un appel à la prière de SOS tout petits (eurkkkk…) :

Capture1.PNG

Ceci :

Capture.PNG

Voilà, c’est tout. Moi ça me suffit. S’ils veulent se faire une place en reprenant le même discours que les militants extrêmement droitiers de LMPT, c’est leur problème. Verdict définitif : Même pas drôle.  Après ça, les derniers défenseurs de ce bouzin à pognon là peuvent dire ce qu’ils veulent, moi, j’m’en fous. Qu’ils aillent pisser dans un autre violon. Sans moi. #NotInMyName.

Sur le même sujet, lire aussi :

La une lesbophobe de « Charlie Hebdo » choque les militants LGBT

la #fachosphère vue par la BBC favoriserait la démocratie…

Hormis quand on est bas de plafond et qu’on ne voudrait surtout pas que de l’air pur – mais d’ailleurs – y rentre (« onéchénous » !) , il est toujours très instructif de se rendre compte de la manière dont on nous perçoit de l’étranger. Et en ce moment, inutile de vous le cacher, ce n’est vraiment pas jojo. Bien sûr, il y a les affaires, la corruption, les conflits d’intérêt qui visent le FN et LR. Mais si l’on s’occupait de nos oignons (pourris) d’ici (cf. le sujet dont on cause #pestebrune) ?

Capture.PNG

… En gros, cet article de la très sérieuse BBC nous dit que si l‘extrême droite française peut être minuscule sur le plan institutionnel – le Front national (FN) n’a que deux députés –  sur les plateformes en ligne,  par contre, c’est un géant. Ils le démontrent très factuellement par ceci :

Capture

.. il est en effet plutôt alarmant que des sites  d’un nazi comme Soral, ou le bouzin agrégateur de contenus importés (sic) sans réel apport personnel de Sautarel soient plus visités que les sites des candidats. Voilà qui en dit assez long sur la volonté d’information directe de mes con – génères qui s’occupent moins des programmes que de ceux qu’il s’agit précisément de haïr. Alors, les juifs ou les arabes ? Les deux. Bingo. La notion de vote éclairé en prend un sacré coup derrière les oreilles, sachant comme moi ce que ces sites propagent comme fake news hallucinées. Mais il est hélas vrai de mentionner que l’extrême droite s’est montrée beaucoup plus offensive sur le net en général et les réseaux sociaux en particulier que la plupart de ses adversaires, et que sa présence y est massive. Une longueur d’avance, bien que le fossé soit en train de se réduire. De plus, l’article attire notre attention sur un phénomène qui commence à irriter les cadres du parti majoritaire à l’extrême droite. Alors que des sites comme FDesouche étaient auparavant des locomotives pour le FN et ses idées, ils se détachent de plus en plus visiblement du parti :

Les nouveaux blogueurs ne sont pas redevables au Front national de Marine Le Pen. La fachosphère tend à se méfier du chef du parti, qui a cherché la respectabilité ces dernières années et s’est éloignée de la frange « nativiste » ou «identitaire».

Autrement dit, pas assez radicale et raciste à leur goût. Je confirme que j’y vois plus massivement qu’au FN officiel des appels au rejet et à l’expulsion massive des étrangers,  dissimulé sous le terme bien pudique de « remigration ». Mais l’article nous dit aussi autre  chose d’intéressant : il n’y a pas forcément d’unité chez les porteurs de peste brune :

Le mot «fachosphère» peut être un raccourci pratique, mais il est trompeur. Aucun site web majeur ne le prétend et vous ne verrez pas les photos de Mussolini ou Hitler. En outre, le terme suggère une sorte d’unité idéologique qui n’est tout simplement pas là.

Il y a en effet une différence de spectre chromatique entre E&R,  FDesouche et le salon beige.

Plutôt que de prêcher, de tels sites mettent des liens vers des nouvelles provenant de sources traditionnelles – généralement sur la violence dans les banlieues des immigrants – et permettent aux faits de parler eux-mêmes.

Le pionnier de cette approche est Fdesouche – abréviation de « Français de souche », français d’ancien stock. (rire… la faute à google traduction, ndlr). Bien que l’auteur du site ne donne pas son avis, la section des commentaires donne libre cours à un flux de xénophobie.

On a bien vu ce que cela donnait à l’occasion du pic de déversement de saloperies que fut la grotesque polémique sur le burkini. Le résultat ne fut pas visible seulement sur ces sites merdeux, et j’en veux terriblement à cette médiocre classe politique qui n’a pas su s’élever au delà de la clientèle habituelle de ces sites de haters.

CapturePuis il y a ce que l’article définit comme « l‘étoile de la complosphère », Alain Soral. (Ce doit être de l’humour juif, probablement…;) :

Une fois une figure de premier plan sur la scène média de Paris, il est maintenant un paria.

Soral, ex-communiste, insiste sur le fait qu’il reste fidèle à ses racines de gauche. Il est un féroce anticapitaliste et déteste les identitaires avec passion. Il a récemment frappé  un suprémaciste blanc lors d’un débat. (cf Conversano)

Mais ce qui le rend si controversé, ce sont les opinions antisémites dont il est accusé de faire le trafic – sous  couvert d’«anti-sionisme» – sur son site à succès, Égalité et Réconciliation.

 L’article décrit un monde étrange, assurément, où   » des groupes de pression juifs organisent les racistes occidentaux, dirigeant la colère des gens vers des migrants impuissants; Ils combattent les conflits en aidant les djihadistes; Les États-Unis et Israël sont derrière la propagation de l’Etat islamique. » On connait la chanson. Un grand complot juif mondial avec la complicité des collabos gauchistes droits-de-lhommistes….  Voilà voilà… Règle n° 1 : ne pas se mettre dans la tête des fous.

thieulloyVient ensuite le tour de la catosphère d’extrême-droite, via le Salon Beige, et  son unique occupant totalement barré, cette grenouille de bénitier productrice de fake news à la pelle (comme je l’ai déjà démontré factuellement ici)  qu’est  Guillaume de Thieulloy, vulgaire islamophobe qui se dissimule sous les atours pompeux de sa religion traditionnelle pour propager son racisme. Pourtant, l’article le décrit comme «  Un homme à voix douce travaillant à partir d’un bureau indéfinissable dans un bloc de la tour de Paris, il ressemble et ressemble très bien à Alain Soral. Et contrairement à M. Soral et à l’extrême droite, M. Thieulloy est un libéral économique. » Je ne sais pas quelle connaissances politiques a ce Monsieur qui a écrit cet article, mais ne lui en déplaise, le libéralisme se marie fort bien avec le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie, le sexisme, l’homo et la transphobie, l’anti-gauchisme primaire, toutes marques de la peste brune dont on se préoccupe ici : l’extrême-droite. Voilà qui en dit plus long sur son propre positionnement politique personnel que sur la réalité que l’on est en train d’observer. D’ailleurs, la suite n’a fait que me donner raison. La manière dont l’article se termine est quelque peu terrifiante ;

Mais l’analyste web Guilhem Fouetillou est plus détendu. La droite radicale, dit-il, n’ a fait que prospérer en ligne parce qu’elle faisait appel à une demande non satisfaite. Il croit qu’elle a maintenant rattrapé son public naturel et a atteint un plateau.

L’apparition d’idées d’extrême droite peut même être saine pour la démocratie, car elles sont ouvertement discutées et contestées.

« Le pluralisme idéologique est une bonne chose », explique M. Fouetillou. « Les pensées qui sont abritées en secret, exprimées dans la solitude de la cabine de vote, ou parmi de petits groupes de personnes partageant les mêmes idées, sont les plus indestructibles ».

Guillhem Fouetillou, je te conchie et te gave de chiens crevés. Va patauger dans ton vomi idéologique si joyeux et diversifié, tellement pluraliste. Tu verras si c ‘est un (vrai) débat. De la merde, juste. Avec de la haine autour. Fin de la discussion. La liberté d’expression, elle a bon dos. On sait bien qui l’utilise le plus outrageusement, pour salir et haïr, jusqu’à l’irréparable.  On voit d’ailleurs que tu n’en a pas souvent IRL, des discussions avec les individus dont il s’agit… Sinon, tu ne sortirais pas de pareilles fausses évidences bien pensantes. Car cette haine raciste déversée sur les réseaux de plus en plus  asociaux ont une traduction dans la vie quotidienne.  Et cela se termine en général assez tragiquement. Car voilà ce qui se passe quand on est abreuvé de ce genre d’idées glanées dans la fachosphère avec un cerveau mono-neuronal…  Next. Fin du game.

Capture
source

source

Capture
source

le Salon beige et sa fameuse charité chrétienne… #Fakenews #islamophobie

Pour ceux qui ne le connaissent pas, vous ne savez pas ce que vous ratez : de la pure merde raciste, complotiste et homophobe garantie pure peste brune.  Des cathos intégristes qui partagent les idées bien pourries de LMPT, ce parti d’extrême droite. Ce n’est pas moi qui le dit, mais sa fiche wiki :

Capture

Je suis tombé hier sur l’un de leurs articles qui m’a fait bondir, car l’événement dont il s’agit s’est déroulé près de chez moi, dans un établissement que je connais puisqu’il accueille le même type de population que mon ancien établissement, médico-social, bien qu’il s’agisse d’enfants dans ce cas . Et donc, voilà ce qu’écrit le dénommé porteur de peste brune Michel Janva,  (un pseudo. Ce Monsieur a en effet une profession respectable : il est  « contrôleur des exportations de matériels de guerre » sic) :

le salon beige

Sauf que. C’est ballot, mais cette suggestion ironique détestable, qui caractérise si bien les obsessions racistes de ces gens là est infirmée par les faits, puisque le journal du coin précise dans cet article qu’il ne s’agissait nullement de terrorisme, ni d’islamisme.. mais d’une blague de potache. Certes,  cette mauvaise blague d’un jeune homme inconscient et immature, fragile psychologiquement, est de très mauvais goût. Certes,  ses conséquences sont ruineuses pour l’argent des contribuables tout comme pour la sérénité des enfants accueillis. Mais de là à monter cet incident en épingle au seul profit de ses thèses puantes (on notera au passage que cet article a pour tag « l’islam en fRance ») , voilà qui dénote bien de l’esprit de compassion et d’amour de son prochain de ses gens là…

Capture

article Est Républicain OHS Flavigny 19 mars 2017

Une occasion de dénoncer la manière dont les sites et blogs d’extrême droite instrumentalisent le moindre fait divers pour le tordre à leur bien ignoble façon histoire d’entretenir artificiellement un climat de guerre civile, et de tensions de tous contre tous qui ne profite qu’à leur seule idéologie détestable… La même qui leur fait adopter une discrimination des événements terroristes aussi neutre que celle marquée par ce dessin d’humour repéré chez Bembelly. De l’humour ? Pas que, comme peuvent en témoigner bien des réactions de bas du front suite aux derniers épisodes de terrorisme et de violence, d’où qu’ils viennent  :

C7NYT6SXUAEmZft

..

le Salon Beige qui vire au brun #homophobie #LGBT

captureça n’a pas raté. Quelques heures seulement après que cette information ait été rendue publique (quoi de plus naturel en somme que les dessins animés évoluent avec notre société ?), la fachosphère catho-réac s’en est émue en des termes qui en disent long sur leur ouverture d’esprit. Probablement les mêmes qui, avec LMPT et Sens Commun, vont aller montrer au Trocadéro, dimanche, un grand sens moral par leur attachement à un personnage qui a gavé toute sa famille sur le dos du contribuable, pour des tâches dont la réalité reste toujours à démontrer…

Pourtant, il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. On n’en est pas encore à montrer en gros plan une scène de sodomie au risque de choquer nos chères têtes blondes. Juste ça :

Au cœur de cette intrigue, le personnage de LeFou, interprété par la star de Broadway Josh Gad, s’interrogera sur sa sexualité et sur ses sentiments à l’égard de son ami Gaston, incarné par Luke Evans.

Mais voilà l’ignoble façon qu’a choisie Le Salon Beige, autre navire amiral de la fachosphère aux côtés de FDesouche, mais version plus catho tradi, pour parler de cette information :

capture

Non, merci. je ne visiterai pas ton site de merde. Il pue trop fort. #homophobie.

Post-scriptum : et ça continue… Ces gens sont d’une bêtise… intersidérale. Vraiment, la religion, ça rend con.

capture

petit rappel utile : NON, le corps des femmes n’appartient pas aux religions

1506895_10202175913913632_1378059225_n

Par les temps qui courent, en lesquels flottent si allègrement  certaines idées catholiques intégristes rétrogrades auxquelles la manif pour tous a donné tant et trop de visibilité médiatique à mon goût, il était me semble-t-il bien utile de réaffirmer le droit à l’IVG. Aussi, je salue la proposition de résolution qui va être présenté dans les jours prochains à l’Assemblée Nationale :

« le texte, qui sera débattu mercredi, pour l’anniversaire de l’ouverture des débats sur la loi de Simone Veil, le 26 novembre 1974, rappelle «le droit universel des femmes à disposer librement de leur corps» et à «prendre librement des décisions autonomes sur sa santé».

On ne saurait mieux dire. Pourtant, certains obscurantistes n’ont toujours pas compris. Ils nient purement et simplement aux femmes le droit de disposer de leur corps. Sous la houlette de la trop fameuse Fondation Lejeune ¹, relayée par le blog d’extrême droite Le Salon beige, ces bas du front là croient bon de tenter de dissuader les députés de ratifier le texte en les assaillant de mails depuis plusieurs jours. Pire que du lobbying : du harcèlement. je serais eux je porterais plainte. Pas de bol pour eux, le texte en question, c’est suffisamment rare pour être souligné, est si consensuel qu’il a déjà été signé par tous les présidents de groupe, y compris l’UDI Philippe Vigier et l’UMP Christian Jacob… Mais chez ces gens là, Madame, Monsieur, la démocratie, on aime pas trop ça…

¹ … Fondation de laquelle,  il est bon de le rappeler,  provient Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous. Elle en est en effet la chargée de communication…  Et la boucle est bouclée.