#LePen ce nom définitivement entaché de l’infamie suprême #PesteBrune #FN #Montebourg

NON, Monsieur Montebourg ne sera pas condamné pour avoir dit la vérité, Monsieur Le Pen… Encore raté. Vous avez définitivement basculé du côté obscur de l’histoire. Fait suffisamment rare pour mériter d’être signalé, je vais publier ici in extenso un article duquel il n’y a rien à ajouter ou retrancher. Tout est écrit. La vérité, rien que la vérité, toute la vérité :

capture
Fait rare, la justice a débouté Jean-Marie Le Pen jeudi en retenant « l’exception de vérité », expliquant qu’Arnaud Montebourg disait la vérité quand il l’accusait de « faire l’éloge de la Gestapo ».

La cour d’appel de Paris a débouté jeudi Jean-Marie le Pen, qui poursuivait en diffamation Arnaud Montebourg pour avoir affirmé que le président d’honneur du Front national avait « fait l’éloge de la Gestapo ». La cour a totalement confirmé le jugement de première instance, qui avait, fait rare, retenu « l’exception de vérité » soulevée par la défense, expliquant en clair qu’Arnaud Montebourg ne pouvait être poursuivi car il disait la vérité. L’ancien dirigeant du parti d’extrême droite a aussi vu confirmée, compte tenu de sa « mauvaise foi », sa condamnation à verser 3.000 euros à l’ancien ministre du Redressement productif, pour procédure abusive.

Condamné pour contestation de crime contre l’humanité. Le 23 février 2014, en pleine campagne pour les municipales, le ministre socialiste avait débattu avec Marine Le Pen, fille et héritière politique du cofondateur du FN : « Moi je n’oublie pas que le président d’honneur du FN a fait il y a quelques années l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande », avait-il alors déclaré. Allusion, notamment, aux propos de Jean-Marie Le Pen sur l’occupation allemande, qui n’aurait pas été « particulièrement inhumaine ». Propos qui lui ont valu, au terme d’une longue procédure, d’être définitivement condamné à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende, pour contestation de crime contre l’humanité.

Une exception de vérité rarement retenue. A l’audience, la défense de l’ancien ministre a produit plusieurs décisions de justice, desquelles il ressortait, selon le tribunal, que Jean-Marie Le Pen a bel et bien fait l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande. La cour d’appel a confirmé jeudi que « l’offre de preuve remplissait les exigences » prévues par la loi. L’exception de vérité n’est que très rarement retenue par la justice, car la preuve doit être « parfaite, complète et corrélative aux diverses imputations formulées », selon une jurisprudence constante au moins depuis 1948. Jean-Marie Le Pen, 88 ans, a déjà été plusieurs fois condamné pour des propos considérés comme négationnistes ou incitant à la haine.

« Et le prix du mensonge politique est attribué à… #FN #PesteBrune

And the winner is… Pour sa troisième édition, le prix du menteur en politique, créé par le politologue Thomas Guénolé, est attribué au maire de Béziers, Robert Ménard. L’obsession de l’édile pour les questions migratoires le poussant très souvent à raconter n’importe quoi, il remporte le Grand prix du jury et succède ainsi à Marine Le Pen.

En 2016, Robert Ménard a tout aussi bien pu affirmer qu’un festival réservait une zone aux femmes (ce qui n’avait absolument rien à voir), prétendu que 75% de l’immigration actuelle (ce qui est faux) ou soutenu – et là, il n’est pas le seul homme politique à mentir sur ce sujet – que le regroupement familial représentait . Il a également imaginé que le turc et l’arabe allaient désormais les cours de français et pour prétendument démontrer que les demandeurs d’asile hébergés à Béziers n’allaient « jamais » repartir.

► Prix du Jeune espoir pour Bay et Philippot

Les deux élus frontistes remportent ex aequo ce prix qui récompense les meilleurs menteurs de moins de 45 ans.

Nicolas Bay, tout d’abord, pour son accumulation de mensonges sur la , sur , sur le  créés sous Hollande, pour avoir prétendu que , sur un supposé , sur, ou encore sur. C’est au choix !

Florian Philippot, ensuite. A force d’être la personnalité politique la plus présente dans les médias, le bras droit de Marine Le Pen y dit des bêtises. Quelques exemples : prétendre que alors que c’est faux ; prétendre que alors que c’est faux ; prétendre que alors que c’est faux… (source)

fRance #FN – Allemagne #AfD : là-bas comme ici, même #PesteBrune, en haine du #journalisme

Il est assez cocasse et cela suffit amplement si besoin en était à discréditer leur élément de langage favori. je veux évoquer ici en l’occurrence celui qui consiste à crier à l’atteinte à la liberté d’expression chaque fois qu’on leur fait remarquer qu’ils sont porteurs de la peste brune. Pour le fait du jour que je veux mettre ici en lumière, comme il est troublant de voir les étranges similitudes qui unissent en un même élan de haine pour l’information libre et non faussée le parti d’extrême droite AfD en Allemagne et le FN en fRance. Les voilà ici confondus  dans leur bel élan démocratique discutable :

capture
source

Un avant-goût de ce qui nous attend en cas d’accès au pouvoir de ces gens là…

Fausses cartes Vitales ? La fachosphère, cette inépuisable usine à hoax #FN #LR

Fausses informations ou désinformation volontaire dans l’intention de nuire, bidouillages de faits divers et d’événements d’actualité sous l’angle tout pourri du complotisme (une marotte très caractéristique de la peste brune)  sont monnaie courante dans la fachosphère. J’en ai déjà rendu compte chaque fois que l’occasion s’en présentait ici. Aussi ne suis-je pas très étonné de cette légende urbaine que nous relate cet article de Libération. Elle pourrait paraître tirée des bas fonds d’internet auxquels seuls se fournissent en mauvaise came des neuneus identitaires égarés, sans grande jugeote ni volonté réelle de rechercher la vérité, si la patronne du FN elle-même ne la colportait allègrement, secondée en cela par les nervis de la droite dure, chez les prétendus républicains de LR :

Interrogé sur sa stratégie pour réduire les dépenses de santé, Marine Le Pen citait, dimanche dans Le Parisien, comme première solution, «la mise en œuvre d’une véritable politique de lutte contre la fraude sociale. On sait qu’il y a un nombre considérable de fausses cartes Vitale en circulation. Avec l’instauration de la carte Vitale biométrique, ce problème, je le règle en trois mois !» Le même argument tournait déjà en boucle lors de la dernière campagne présidentielle en 2012. Marine Le Pen sur l’air endiablé du yakafokon promettait déjà de supprimer les 10 millions de fausses cartes Vitale. C’est d’ailleurs ce même nombre qu’a ressorti récemment Valérie Boyer (porte-parole de François Fillon lors de la primaire).

Dans Paris Match, Thierry Solère, porte-parole de Fillon, évoquait, lui, un nombre (légèrement inférieur) : «Il y aura une chasse au gaspillage : on estime à 8 millions le nombre de fausses cartes Vitale en circulation dans notre pays.»

Sauf que tout cela est faux, de l’aveu même du patron de la Sécurité Sociale :

capture

A qui profite le crime ? Cherchez donc… Ou pas.

#JLM2017 vole au secours du #FN, pauvre parti injustement ostracisé (rires)

Résumons. Un parti d’essence anti-démocratique ¹,  blindé de casseroles judiciaires jusqu’à plus soif, qui a escroqué à la fois l’état français (donc les contribuables) et le parlement européen, tout en pratiquant l’évasion fiscale,

(pouf pouf)

un parti tellement démocratique et irréprochable qu’il s’est, grand patriote,  approvisionné en monnaie sonnante et trébuchante auprès de l’étranger :  tout d’abord la Russie (un prêt qu’il n’a pas réussi à rembourser et qui lui vaut d’être l’objet d’une plainte de ladite banque russe), puis qui a tenté de le faire également auprès des émirats arabes unis (ah ? Une islamophobie à géométrie variable en fonction de ces petits intérêts, alors ? Ne pas rire…Il fait froid et j’ai les lèvres gercées),

(pouf pouf pouf)

un parti en phase active de dé-diabolisation , normalisation et ripolinisation avec la complicité active de médias gauchiasses qui l’ostraciseraient honteusement (re-rires) alors qu’il a beaucoup et tant changé en se séparant du méchant papy raciste et grossier qui faisait tache, cet ancêtre fondateur si peu fréquentable… tout en allant lui emprunter la bouche en cœur, toute honte bue, encore, et encore, malgré les promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, 6 millions d’euros

(soupirs)

un parti qui se révèle incapable de gagner la moindre élection à la mesure de ses ambitions démesurées afin de rentrer dans ses monstrueux frais de campagne de com, mais qui se plaint donc de l’ostracisme banquier dont il serait si honteusement la (pathétique) victime :

capture

Non, décidément, on ne comprend vraiment pas pourquoi les banques sont si frileuses à prêter à un tel parti,  si vertueux et présentant de tels gages de moralité et de  capacités de remboursement…

Mais  qui donc, je vous le donne en mille comme en cent, en grand chevalier blanc qu’il est, si soucieux du respect absolu de la vie démocratique française comme elle va si  mal, vole à son secours ?

capture
source

On arrête pas le progrès. Fin de la plaisanterie. Le roi des insoumis est nu. Et c’est pas beau à voir. Comment accepter pareille déclaration sans ressentir l’envie de vomir, quand on a tant et trop lutté comme moi et bien d’autres,  depuis tant et tant de temps, contre la bête immonde dont on s’occupe ici ? Voilà bien là une faute tactique et morale majeure. N’en déplaise aux habituels trolls mélenchonistes ridicules sans grand sens critique. Qu’ils dégagent, eux aussi.

 

¹ … puisque basé sur les discriminations, raciste,  xénophobe, qui a un projet éducatif relevant de l’apartheid, autoritaire et pratiquant allègrement le népotisme, et la régression sociale, économique et sociétale.

Comme si un seul ne suffisait pas… #Philippot #FN

C’est quand il y en a plusieurs qu’il y a des problèmes… 😉

Capture.PNG
source

Après les Le Pen, encore un exemple de népotisme typiquement frontiste. Décidément, ce parti a beaucoup de mal avec la démocratie, même en interne. Ouala, ouala… CQFD.

(je vous tiens au jus, si ça se confirme. Parce que bon, Minute et Le Figaro, il y a mieux, comme sources, hein… 🙂

#Désinformation grossière et incompétence crasse de MLP #FN #antifa

Des mensonges plus gros qu’elles et qui finissent par se voir un peu trop, quoi de plus banal, au FN. Ce parti est basé sur la falsification des faits, de l’histoire, et de l’information. Il est d’essence complotiste par excellence, et son rapport à la vérité est on ne peut plus idéologiquement honteusement orienté. Aucune once de crédibilité, si ce n’est pour les gogos. Même quand on leur met le nez dans leur caca en leur démontrant par A + B qu’ils font erreur, ils trouvent encore à se justifier… Des idiots. Mais là, voir la cheffe de ce parti d’extrême droite prétendre qu’elle ne ferait qu’appliquer la loi alors que celle-ci dit tout le contraire, preuve à l’appui, et Ô summum de l’incompétence politique, ne pas connaitre son propre programme !?

capture

Rien que pour ça, merci Libé. Détails ici.