Bonne nouvelle du front… #antifa. Les #Brigandes privées de #YouTube. JOIE !!! #fachosphere

J’apprends à l’instant que la secte de Joël Labruyère,    Les Brigandes,  viennent de se voir fermer leur compte You tube… et je suis en train de danser dans la cuisine… JOIE !!!

Capture.PNG
source

 

C’est vrai que c’était totalement immérité… N’est-ce pas, La Horde ? 😉

C’est le camarade du panache salvétois qui doit être content…

L’UNADFI, association de lutte contre les dérives sectaires, s’en félicite.  Normal, quand on connait le fonctionnement des brigandes…

Capture.PNG

Reste plus qu’à couper le robinet de Barka Productions, et mon bonheur sera complet. j’ai toujours pensé en effet que ce n’était pas vraiment, ou pas seulement, le combat idéologique, les bonnes informations, ou les bons arguments qui primaient, pour combattre l’extrême-droite et les fachos, mais tout simplement de les priver du nerf de leur guerre : l’argent. (La preuve par les sleeping giants… entre autres).

Et bien sûr, fallait s’y attendre, la fachosphère est en émoi, furieuse, portant haut l’étendard de la liberté d’expression, comme à leur ordinaire habitude, qui se résume chez eux à celle de haïr et d’exclure, de mépriser, de vilipender, d’insulter, de rejeter…

Capture.PNG

Capture.PNG

Capture.PNG

La démocratie consisterait-elle à tolérer les ennemi.e.s de la démocratie et celleux qui lui porteraient atteinte, n’ayant qu’une seule idée : celle de la supprimer ? Faut pas charrier…

 

Revue de la commission d’enquête parlementaire contre les groupuscules d’extrême-droite : #Brigandes #GenerationIdentitaire #LigueduMidi

Appâté par un titre d’article de France Bleu dans mon lecteur de flux d’infos, je me suis demandé pourquoi le Préfet de l’Hérault en particulier (oui, pourquoi lui ?) était auditionné par cette commission d’enquête dont j’ai déjà évoqué ici la création.

Capture.PNG

… Alors, je suis allé voir… Mais c’est bien sûr !

Capture.PNG

Il faut dire qu’il y a de la matière…

Sur les Brigandes, la collusion de la municipalité de la Salvetat sur Agout, et leur gourou, Joël Labruyère… administrateur en chef de « La Nation libre ». Et sur les ennuis de notre camarade Thiéry Canals, qui s’y oppose courageusement…

Sur la Ligue du Midi et le clan Roudier, leurs démêlés avec la justice, leur particulière dégueulasserie (s’en prendre aux enfants, c’est pô bien !), leur contribution particulière au démontage de gueules d’étudiants à la fac de Montpellier (raison pour laquelle le doyen Pétel et Coronel de Boissezon ont été justement sanctionnés),

Sur Génération Identitaire, et plus particulièrement dans l’Hérault… Ses rapports étroits avec le FN/RN, où leur présence masssive n’est plus à démontrer, leur pratique méthodique des fakenews, leur coup de com dans les alpes et la contre offensive bien plus massive, comme dab,  l’histoire éclairante de la Citadelle de Lille, sa célèbre galerie de portraits…  Ses infectes tentatives de récupération politique d’ignobles faits divers, sa virée ridiculisée à Londres, ses escroqueries en bande organisée, sa haine légendaire des migrants qui leur fait si ostensiblement cracher sur les morts de Méditerranée..

… Parce que par contre,  pour ce qui concerne l’article de France Bleu, dont la fin il est utile de le signaler en terme de propagande libérale met dos à dos extrême droite et extrême gauche – quel lieu commun de la non pensée – je n’ai rien appris que je ne sache déjà…

Ah si, juste un détail, qui cependant en dit long, sur la réelle volonté des autorités de lutter contre les propos racistes, antisémites et xénophobes :

Questionné sur le fait que les Brigandes interprètent impunément des chansons dont les paroles pourraient tomber sous le coup de la loi, Pierre Pouëssel précise avoir fait un signalement auprès du procureur de la République de Montpellier en vertu de l’article 40. C’était en 2017 et depuis, aucune nouvelle.

Voilà, voilà…

La collusion de la municipalité de La Salvetat sur Agout avec les #brigandes éclate au grand jour sur France 3

« c’est la presse qui nous pose un problème, c’est pas ces gens là ! » (le 1er adjoint de La Salvetat Sur Agout)

Sans commentaires…

Quand mettra-t-on enfin #LesBrigandes (et leur gourou) hors d’état de nuire ?

Grâce à l’ami du Panache Salvetois, que je suis de près tant il se bat si courageusement contre la secte des harpies fascistes violentes qui ont élu domicile dans sa petite commune de l’Hérault, j’en apprends de belles… Déjà, que lesdites Brigandes (voir le dossier complet de La Horde ici)  font l’objet d’une attention particulière de l’UNADFI (Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu victimes de sectes)  qui lui ont consacré ce texte. Thierry et son beau panache (rouge, et il n’en manque pas) salvétois y est cité en ces termes :

Autre victime de d’intimidation, Thierry Canals, un habitant de  La Salvetat-sur-Agout qui ne cesse, depuis l’installation du groupe en 2015, de dénoncer les agissements de ses membres. Le 7 novembre dernier, trois d’entre eux s’en sont pris à lui en présence de son épouse et l’ont injurié et menacé de représailles s’il ne cessait pas de parler d’eux. En juillet déjà, ils s’étaient rendus au domicile de Thierry Canals pour tenter de l’intimider. Absent, ils avaient transmis un message à sa fille. S’il n’avait pas pu porter plainte en juillet, c’est désormais chose faite et une enquête de gendarmerie est actuellement en cours.

Ensuite, ce qui est particulièrement truculent, on apprend aussi que Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol (journal royaliste antisémite) le 14 novembre 2017, a reçu un coup de poing dans le nez après avoir reçu plusieurs courriels lui demandant de retirer une partie du dossier dénonçant le groupe, qu’il avait publié en 2016 sur son site.

Alors, si les fachos se fritent entre eux, moi, je m’incline… Ils nous mâchent le boulot !  (rires).

(Voilà qui me fait penser, par ricochet,  à une célèbre vidéo devenue virale chez les antifas…).

Découvrir que la fachosphère est en train de s’en prendre à ses propres membres, moi, ça me fait toujours rire. Les hyènes entre elles. Mais bon, à force de semer la haine, on la récolte, hein… et hop, un bourre-pifs. Voilà, voilà… Logique. La suite au prochain épisode. J’en rirais presque si je ne m’inquiétais pas un peu quand même pour la santé de ce vaillant salvétois là, Thierry, et sa famille. Mais que fait la Police ? Allo, Gérard Collomb, ya quelqu’un ? Parce que bon,  par delà ce que je viens de décrire là, derrière, il y a du lourd, vraiment :

Capture.PNG

Explications :

Cette Belge de 39 ans, qui avait décidé de ne pas se soigner, ne se nourrissait plus depuis des jours. Elle pensait que son karma était de mourir et que les karma devaient s’assumer. C’est aussi ce que pensait le groupe dans lequel elle vivait depuis trois ans.

Dans la secte de Joël Labruyère, « La Nation libre », décrite par la Miviludes, organisme public de lutte contre les sectes, comme un « groupe sectaire comme on en faisait autrefois » et connue parce qu’elle abrite le groupe musical d’extrême droite « Les Brigandes », la maladie est considérée comme un tribut à payer pour les erreurs ou les fourvoiements passés. Et les soins médicaux ne sont pas vus d’un bon œil (chimiothérapie et transfusion sanguine notamment).

Capture.PNG

Ce que raconte la journaliste en immersion dans cette communauté est proprement hallucinant… c’est ici.

Mais jusqu’où attendra-t-on avant que leurs exactions n’aillent (encore plus ?) trop loin ? Il serait peut-être temps de prendre le lanceur d’alerte qu’est Thierry un peu plus au sérieux, non ? Je demande, juste…

 

La Salvetat, bientôt + célèbre pour son nid de fascistes que pour son eau « finement gazeuse »…

Si l’animateur du blog le Panache Salvétois  (dont je suis l’un des habitués) brille par son courage et force mon respect, on ne peut pas dire la même chose du maire de la Salvetat sur Agoût, Thibault Estadieu. Sa commune est en effet en train de devenir célèbre pour autre chose que son eau « finement gazeuse« … et n’importe quel démocrate s’en offusquerait vu l’origine plutôt puante de cette mauvaise publicité là :

Capture.PNG

Pourtant, malgré ce péril brun, il semblerait que Monsieur le Maire se distingue tout particulièrement par sa couardise, si ce n’est sa collaboration avec l’ennemi.e. qu’il justifie (ne riez pas) par un esprit de « tolérance »… Thierry Canals nous en  donne la démonstration factuelle dans l’un de ses derniers billets, duquel j’ai extrait ceci :

Dénoncer cet appel à la tolérance du maire en septembre 2016, ( voir la lettre du maire). Dénoncer cette phase de complaisance / complicité de cette municipalité salvetoise  pour que nous ne passions pas dans une phase de collaboration   car des conseillers municipaux et certains citoyens ont déjà évoqué une liste d’extrême droite aux municipales de 2020 (voire 2021). D’où mes appels à la résistance.

La Horde a déjà consacré plusieurs articles à ces « Brigandes », qu’il présente comme un groupe  » dont le racisme décomplexé n’a d’égal que la médiocrité musicale ». Le tout est à lire  ici, encore ici et .

Pour ma part, je suis plutôt satisfait et fort heureux pour lui je l’avoue, bien que je déplore les minables tentatives d’intimidation de ces harpies racistes là,  que Thierry Canals et son blog fassent l’objet d’un tel engouement médiatique.  J’espère justement que cela le protègera,   outre sa plainte en justice, de l’ire de ces graines de terroristes fascistes qui ne reculent devant aucune intimidation ni exaction pour faire taire toute parole qui oserait, mais quel toupet, contrarier la leur. Il faut dire qu’elles ont matière à inspiration, puisqu’au lieu de s’inspirer des riches heures de la poésie française, elles préfèrent s’abreuver à  l’idéologie détestable de la Ligue du Midi, dont le président et son fils se sont rendus célèbres par le saccage de locaux destinés à accueillir des enfants sous le seul prétexte qu’ils venaient de l’étranger…  Ils ont en outre doublé  leur ignominie de la bêtise crasse de filmer leur misérable exploit bien dégueulasse…   A ce titre, le président de cette ligue factieuse,   Richard Roudier, et son fils, Olivier, ont d’ailleurs été placés en garde à vue à Montpellier en juillet 2017. Leur procès a eu lieu en décembre, qui a valu une belle manifestation antifasciste de nature à ridiculiser définitivement ces petits facteurs de haine ridicules. Espérons qu’il en soit enfin de même pour cette engeance là, qui serait donc en train de mettre sous leur coupe toute une partie de cette pourtant si belle contrée… Et pourquoi ne pas mettre les brigandes dans les programmes de l’office du Tourisme, tant qu’on y est, Monsieur le Maire de La Salvetat ? Je demande, juste, mu par mon grand esprit de grand tolérance envers la merde raciste, comme mes lecteurs le savent bien … Allons toujours plus loin dans l’hypocrisie bien moisie… J’ai honte pour vous.

Gloire à Thierry, seul contre tous. Et toutes. Tout mon soutien. Force et courage. Comme je me reconnais bien là en toi… merci de porter avec nous le flambeau tant décrié. Celui qui nous fait honneur. Notre combat contre la peste brune n’est pas vain. Merci à toi.

Capture.PNG
source