quand une revue d’extrême-droite encense #Chouard… Tout est dit @Revue_elements

Voilà qui devrait suffire à convaincre les dernier(e)s récalcitrant(e)s qui ne font rien qu’à dire que les antifas sont méchants et ne disent que des menteries sur le pape du RIC…

D19m4v-X4AE3ebN.jpg

Sur la revue d’extrême-droite Eléments, et son sympathique taulier, lire…

(Sur Chouard, le tableau était déjà complet… 😉

la surenchère des racismes dont #Zemmour est le nom

Lutter contre l’antisémitisme, c’est lutter contre TOUS les racismes.

.

je ne peux que partager l’indignation de Yassine Belattar…

Capture2

… rapport à ceci :

Capture

Zemmour dit absolument n’importe quoi, et si possible le plus glauque, le plus révoltant, le plus horripilant possible pour se faire mousser buzzer. C’est son fonds de commerce, à ce petit producteur de haine raciste... On pourra toujours ergoter sur des têtes d’épingles avec les inévitables zététiciens  qui justifient jusqu’à plus soif  l’horrible, le monstrueux et l’atroce, hors même de leur champ de compétence habituel…  Je connais mon sujet, et  rien ne me fera jamais dire qu’un identitaire n’est pas un nazi, sachant ce que je sais d’eux. C’en est même l’exacte représentation franchouillarde.  Culte du chef, fascination pour la force brute, goût de l’ordre et de la discipline, haine de l’étranger, jusqu’à se montrer publiquement prêt à le repousser personnellement hors des frontières ¹… [Ce qui a valu à plusieurs « cadres » (sic) de génération identitaire (dont au moins Galand et Espino)  d’être présentés au tribunal ]…  Rejet des acquis de la révolution française, des droits de l’homme et du féminisme, antisémitisme, rejet des musulmans, des gauchistes, des communistes... Formation de véritables milices privées qui terrorisent les associations humanitaires de sauvetage en mer. Que vous faut-il de plus ? Ne manque plus que le projet d’extermination, que certains ont d’ailleurs bien présent à l’esprit, comme le reportage d’Al jazeera sur les têtes brûlées identitaires de la Citadelle de Lille l’a si clairement et indubitablement démontré. Certains identitaires en sont d’ailleurs une caricature, de nazi, comme ici :

 

Dans le film, on y voit des clients de ce bar associatif, ouvert en 2016, tenir des propos racistes et se vanter d’actes violents à l’encontre de « weshs » et de « sales bougnoules » commis dans la capitale des Flandres. On y voit même un proche d’Aurélien Verhassel, président de « La Citadelle », tabasser une jeune Maghrébine en pleine rue Massena. (ndlr : il s’agit de Rémi Falize)

L’un d’entre eux, paré de gants renforcés, frappe à coups de poing la jeune femme sur le crâne, devant tout le monde, et notamment un agent de sécurité qui n’intervient pas. L’auteur de l’agression, présenté dans le documentaire comme un proche d’Aurélien Verhassel, le patron du bar privé La Citadelle, se vante de ses actes : « Je lui ai mis une de ces droites ! Rien à foutre… meuf ou pas meuf, c’est des reubeus…. Une grosse choumette dans sa gueule. Elle a dû bien le sentir « .

 » Heil Hitler Gros ! Troisième Reich ! « , s’exclame un individu appelé « Le Roux » accoudé à un comptoir d’un bar de la rue Massena. En sortant de l’établissement, ces hommes vêtus de noir ont une altercation avec une jeune Maghrébine :  » Dégage bougnoule va ! « . Puis l’aspergent de gaz lacrymogène.

(source)

 

J’ai vu l’immonde NDA qualifier Zemmour de « grand historien« , ce qui a provoqué une certaine stupéfaction puis une grande hilarité générale, et d’immanquables railleries, bien méritées, sur twitter :

 

Capture.PNG

 

Encore lui faudrait-il en effet davantage de rigueur dans les sujets qu’il traite,  comme celui de ce billet.  Mais qu’attendre d’autre venant de quelqu’un qui est à la fois juge et partie ?  Je veux dire, et écrire ici, en m‘étonnant haut et fort que cela n’ait pas davantage suscité d’indignation générale,  qu’il s’est fait escorter publiquement, à l’occasion de sa visite fortement médiatisée (et on se demande bien pourquoi à l’heure où l’on manifeste publiquement partout en France contre l’antisémitisme), dans la boutique raciste de Bousquet  par des sbires d’Ayoub !!?? Zemmour va-t-il, à eux aussi – la lie de notre société – leur refuser la qualification de nazis, ce qui serait le comble de l’absurde et de la négation de la réalité ? Un vivier de nazis, véritable sacs de nœuds, dans lequel, cela est démontré, va puiser la vitrine officielle de tous les fachos de fRance, le FN/RN. (voir ici les détails).

Capture-20.png

La haine raciste ne s’est jamais portée si bien, et n’a jamais eu autant pignon sur rue, dans notre pays… Et l’on prétend lutter contre le racisme ? Voilà qui ne m’a pas été très clairement démontré… et qui génère bien des ressentiments. Une gangrène, vous dis-je.

 

Capture.PNG

 

¹ Des frontières pourtant devenues tellement absurdes et désuètes à l’heure où les capitaux et les riches qui les possèdent, eux, circulent si librement… On voit bien là le réel sens du combat des bas du front…

 

Petits producteurs de haine raciste (suite) : Alain Lefebvre, créateur de #Biba… et du « cercle Pol Vandromme »

12321351_512206228964717_6642611381268003118_n.pngAu détour d’un article du Monde, je découvre une figure de la fachosphère plutôt discrète à ce que j’en sais, mais qu’il me semble pourtant intéressant de connaitre quand on tente comme moi de démanteler par une information libre et non faussée la mafia raciste/fasciste qui sévit en ce moment dans les milieux d’affaires politico-médiatiques franchouillards. Il s’agit de l’un de ses financiers, Alain Lefebvre ¹, exilé à Bruxelles pour des raisons fiscales, ce dont il ne se cache même pas, et autour duquel selon le Monde tant de mouches à merde s’affairent… : d’ Eric Zemmour à Patrick Buisson (si présent dans l’entourage de Sarkozy mais également de Fillon), de Robert Ménard, le maire de Béziers, à Charles Beigbeder, en passant par François Bousquet, le rédacteur en chef de la revue française d’extrême droite Éléments et propriétaire de la « nouvelle librairie« , mobilisés par le sénateur belge de droite Alain Destexhe.

Il  est vrai que l’argent étant le nerf de leur guerre, comme nous l’avons si bien compris, avec les Sleeping Giants en nous attaquant à leur source, ceci explique sûrement cela… Il y a une telle convergence d’intérêts entre certains politiques de droite et d’extrême-droite, d’écrivains, de pseudo-journalistes, de producteurs télévisuels et d’hommes d’affaires que c’en devient, j’ose l’écrire,  une véritable mafia, au sens le plus strict du terme. Alors, le voir parader ici et là pour nous donner des leçons de politique intérieure ou de savoir vivre, comme ici dans l’Est Républicain, notre torchon local, comment dire… Ah, si : terrible banalisation du mal !

Capture
source

Et comme pour me donner raison, il se trouve que j’apprends, toujours grâce au même article du Monde, que le fondateur de Biba ci-dessus a créé le  « cercle Pol Vandromme », dont le premier invité n’était autre qu’ Alain de Benoist, le chantre de la nouvelle droite qui prône depuis si longtemps le rassemblement de toutes les droites jusqu’en ses plus extrêmes, pour la plus grande joie des croisés grotesques de la « civilisation européenne » (qu’on retrouve à la fois en Europe et aux USA, autour de Trump et Bannon), le criminologue et militant d’extrême droite  Xavier Raufer,  Marie-Christine Arnautu, signataire de la tribune de soutien aux nazidentitaires

Capture.PNG
source : capture d’écran page facebook de ce nid de fachos

Si dans les limbes de ce genre de cercles nauséabonds ², on s’affaire à l’épuration ethnique et religieuse,  sachez qu’avec nos ami.e.s antifas,  et ceux des sleepings giants, nous nous affairons nous aussi, petites abeilles laborieuses, engagées à construire au quotidien un monde meilleur, c’est à dire débarrassé de cette gangrène là…  #PesteBrune.

Et pour en savoir plus sur ce cercle Pol Vandromme.

¹ … dont j’apprends à la lecture de sa fiche wiki qu’il a également fait partie des fondateurs du Grece, de triste renommée…

²… un autre ici, le cercle Bourguignon, qui a tant de plaisir d’accueillir Obertone, et pour cause..)

Capture

#SOSMediterranée : la liste des 56 ordures xénophobes qui soutiennent l’entreprise haineuse de Génération Identitaire

On ne peut pas s’associer publiquement à une entreprise aussi haineuse, aussi détestable d’un point de vue humaniste et solidaire, tant elle est si exclusivement basée sur le seul rejet de l’Autre,  de l’étranger, et vouloir ensuite s’absoudre des conséquences de ce soutien à des crapules racistes comme celles de Génération Identitaire. Les gens qui ont signé cette tribune de soutien sont dangereux. Complices d’une effraction. Complices de violences en réunion. Complices de gens qui s’opposent physiquement au sauvetage, y compris en mer, ou sur terre, comme au Col de l’Echelle, de personnes en situation d’urgence vitale, et de particulière vulnérabilité. Un crime de non assistance à personne en danger, à mes yeux.

Aussi, j’ai décidé de garder la mémoire de leur forfaiture, de leur traîtrise à notre commune humanité ici,  en gravant leur nom pour les temps futurs de l’histoire de l’ordure raciste et xénophobe dans le marbre de ce blog. La xénophobie a maintenant des noms, et des visages, et  des formations politiques et associatives qui véhiculent ces idées d’essence fasciste. Les voici, publiés si fièrement,  alors qu’il y a franchement si peu de quoi, sur le torchon raciste, xénophobe et islamophobe qu’est Valeurs actuelles, condamné à plusieurs reprises pour cette même raison : l’incitation à la haine raciale et religieuse. Un torchon de la fachosphère dont on est si peu étonné qu’il participe si volontiers à ce genre de saloperies… Voici ces noms, au bas de cette tribune pourrie à laquelle je ne ferai pas le plaisir d’un lien.

Louis Aliot, Député RN des Pyrénées-Orientales ; Marie-Christine Arnautu, Députée Européen du RN ; Viktor Auber, Président Académia Christiana ; Wilfried Baron, Responsable départemental des Jeunes LR de la Nièvre ; Charles Beigbeder, Entrepreneur et élu de Paris, Président de la fondation « Le Pont Neuf » ; Guillaume Bernard, Historien de droit, Politologue ; Stéphanie Bignon, Présidente de Terre et Famille ; Jacques Bompard, Maire d’Orange (Ligue du Sud) ; Marie-Claude Bompard, Maire de Bollène (Ligue du Sud) ; Yann Bompard, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; François Bousquet , Rédacteur en chef de la revue Eléments, Gérant de « La nouvelle librairie » ; Christine Boutin, Ancienne ministre, membre honoraire du Parlement ; Claude Chollet, Président de l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique ; Thibaud Collin, Philosophe et essayiste ; Paul-Marie Couteaux, Haut fonctionnaire, essayiste et homme politique français ; Alain de Benoist, Philosophe et essayiste ; Jacques de Guillebon, Essayiste, directeur de la rédaction de L’incorrect ; Florent de Kersauson, Président fondateur de Nestadio Capital ; Quentin de Lacoste, Porte Parole de Racines d’Avenir (LR) ; Guillaume de Thieulloy, Politologue ; François de Voyer, Président de « Audace » ; Charles de Williencourt, Responsable Jeunes de l’Avant Garde ; Thierry Devige, Secrétaire général de « Audace » ; Aymeric du Chambon, Responsable jeunes de la Vienne du parti Chrétien-Démocrate ; Cédric Dudieuzère, Adjoint à la mairie du 7ème secteur de Marseille, RN ; Xavier Fruleux, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; Marie-Thérèse Galmard, Conseiller départemental de Vaucluse (Ligue du Sud) ; Emmanuelle Gave, Directrice de l’Institut des Libertés, candidate aux Européennes 2019 sur la liste des Amoureux de la France ; Charles Gave, Economiste, financier, écrivain et entrepreneur français ; Vivien Hoch, Docteur en philosophie et entrepreneur ; Sébastien Jallamion, Président de l’association « Andèle », écrivain ; Michel Janva, Rédacteur en chef du site « Le salon beige » ; Patrick Jardin, Père de Nathalie Jardin, tuée par des terroristes islamistes au Bataclan ; Baptiste Laroche, Porte-parole des jeunes du parti Chrétien-Démocrate ; Christelle Lechevalier, Députée Européen du RN ; Rémi Ledoux, Délégué Jeunes LR 8e circonscription du Pas-de-Calais  ; Quentin Limongi, Président de la « Cocarde Étudiante » ; Marie-France Lorho, Députée (Ligue du sud) ; Thierry Mariani, Ancien ministre, Membre honoraire du Parlement (LR) ; Barbara Mazières, Présidente du cercle Anjou conférence ; Emmanuelle Ménard, Députée de l’Hérault ; Robert Ménard, Maire de Béziers ; Jean Messiha, Haut-fonctionnaire ; Charles Millon, Ancien ministre de la Défense, Président de « L’Avant-Garde » ; Paul Nafilyan, Avocat au Barreau de Paris ; Frédéric Pichon, Avocat au Barreau de Paris ; Joseph Poidevin, Secrétaire général des jeunes du parti Chrétien-Démocrate ; Jean-Frédéric Poisson, Président du Parti Chrétien-Démocrate ; Stéphane Ravier, Sénateur RN ; Julien Rochedy, Ancien président du FNJ, entrepreneur ; Jean Servin, Président des jeunes du Parti Chrétien-Démocrate ; Erik Tegner, Président de Racine D’avenir (LR) ; Mylène Troszczynski, Députée Européen (RN) ; Christian Vanneste, Député honoraire du Nord, Président du RPF et de La Droite Libre.

Capture.PNG

#Zemmour protégé par des néo-nazis

Si vous voulez savoir par qui exactement est protégé la figure tellement moderne (sic) du fascisme décomplexé (et tellement bien médiatisé par les petits producteurs de haine), je vous conseille la lecture de cet article de nos amis de La Horde…

Capture.PNG
source

Voir un pote d’Ayoub aux côtés de Zemmour, comment dire…  Non, rien. CQFD.

ººº

Sur la « nouvelle librairie » fasciste (et sur son satellite, la revue Eléments) , lire

Petit moment d’anthologie de la lutte #antifa (merci @Revue_elements)

😂😂😂
Capture.PNG

    (Sur la « Nouvelle Librairie », ce nouveau repaire de fachos, où l’immonde

Zemmour a été accueilli en guest star, lire… )

  • On a beau leur dire depuis un bon bout de temps déjà  que « black bloc » n’est pas le nom d’une nouvelle secte, d’un parti ou d’un mouvement, ni même d’individu.e.s, rien à faire. Ils persistent dans leur bêtise et leur inculture.  Et ça se dit journalistes…
  • Il n’y a jamais eu 200 personnes qui ont encerclé cette librairie fasciste et antisémite. Ceci est donc une fake news en droite ligne de la fachosphère dont Eléments est l’un des vecteurs de peste brune.

Capture

  • la manif inter-syndicale du 9 octobre est passée à proximité, avec son cortège de tête, en effet, mais les flics n’étaient là que pour « sécuriser » les lieux, rien d’autre.
  • Si vous avez reçu une menace caractérisée, produisez là, qu’on rigole…

Parce que pour l’instant, les fachos, vous êtes la risée des internets…

CaptureCapture2Capture3

Post-scriptum : et comme de bien entendu, il fallait compter sur l’amicale de la fachosphère et ses liens solidaires pour faire prospérer leur nouveau petit commerce de la haine… Voilà que Voleurs actuels propage la même fake news, mot pour mot, avec la même photo qui ne prouve absolument rien, si ce n’est que les flics sont encore et toujours la milice du capital, et qu’elle protège les fachos, voilà tout. Toujours aucune preuve… Juste une médiocre tentative de  buzz, pour appâter le chaland :

Capture.PNG

Cherchez l’erreur (en soutien à @LoanTorondel).

Et pendant ce temps là….

 

 

A gauche, est-il encore utile de le présenter, le polémiste raciste d’extrême-droite Eric Zemmour, grand falsficateur de l’Histoire de fRance et manipulateur des masses populaires,  plusieurs fois condamné pour incitation à la haine raciale et religieuse, dont on sait déjà ici quoi penser à la lecture de son épais dossier. Le gentil petit Monsieur qui œuvre de notoriété publique au bien être de l’humanité est escorté par 20 policiers pour sa séance de dédicace à La nouvelle Librairie fasciste située 11 rue de Médicis, dans le quartier latin, à Paris.

Capture.PNG

Capture.PNG
source

A droite, Loan Torondel, ex-militant de l’Auberge des migrants, condamné pour… un simple tweet, qui n’a vraiment rien d’injurieux quand on connait la situation sur ce terrain là, et les nombreuses exactions policières,  dont certaines ont été filmées, d’ailleurs régulièrement dénoncées par le défenseur des droits lui-même, qui n’a rien d’un gauchiste… et dit pourtant la même chose, et bien d ‘autres encore, dénotant un réel sadisme d’Etat envers les migrants, dans un rapport public.

Capture2

Faites vous votre propre opinion.

Moi, la mienne est faite : ce pays connait une telle inversion de nos valeurs communes que nous, défenseurs des libertés publiques et plus largement des droits humains,  sommes nombreux à craindre à la fois pour notre liberté de pensée et pour notre propre sécurité. Car, vulgaires anonymes désargentés, nous n’avons pas  le pouvoir économique,  ni social,  ni politique et encore moins et surtout économique d’un Zemmour. Pourtant, des fascistes peuvent impunément nous menacer de mort sans être aucunement inquiétés de la moindre manière que ce soit. Pire, au lieu de cela, ce sont les fascistes qui sont systématiquement protégés en haut lieu, comme l’histoire Benalla l’a si clairement démontré. Casser du gauchiste ? un sport national…

CQFD.