De Lesquen n’aime pas les noirs. Et il leur dit. Un délit. Allo @justice_gouv ?

captureAprès le premier épisode la semaine dernière de la série à propos de laquelle j’ai déjà attiré votre attention ici, « Pourquoi nous détestent-ils ? » consacrée à ceux qui méprisent et détestent les  arabes ou présupposés tels ( dans laquelle on voyait un militant du FN appeler à l’épuration ethnique), Planète+ diffuse ce soir celui consacré aux noirs. L’extrait que j’en ai vu par l’intermédiaire des Inrocks m’a suffit. On y voit cet être répugnant qu’est de Lesquen, toujours président de la bien mal nommée Radio Courtoisie, étaler tranquillement son idéologie raciste au sens le plus strict du terme (en l’occurrence, la doctrine du suprémacisme blanc) devant  le comédien et réalisateur Lucien Jean-Baptiste. Tout simplement infect.

Et je repense alors aux propos méprisables de ce médiocre blogueur de province parisien pour qui le fait de rappeler sans cesse que le racisme est un délit devient un objet de raillerie bien grasse… entre une portion de frites et une pinte de bière :

capture

Heureusement, si. C’en est un, en effet. Une opinion, méprisable et relevant du crétinisme le plus abject, et un délit, condamnable. A moins qu’il ne veuille comme ses amis qui ont le don de soulever mon  D.Goux, misérable extrême droite identitaire à laquelle je ne cesserai de m’opposer frontalement, demander la suppression de la loi Gayssot…. Dont je demande la plus stricte application dans la mesure où elle nous permet de constituer un garde-fous social indispensable  envers les gens dans le genre de ce De Lesquen là. Que la justice ou/et la psychiatrie fassent leur travail. Il arrive un moment dans l’histoire où chacun(e) doit sortir de l’ombre et de son ambiguïté personnelle pour enrayer cette peste brune qui se répand si volontiers actuellement. Yen a marre. Faut que ça cesse. La digue est en train de péter, et si personne ne fait rien….

N.B. … et comme dans mon dernier billet, comme je n’ai pas accès à Planète+, si quelqun a la vidéo de ces reportages, je suis preneur.

Enregistrer

« Les musulmans , voilà l’ennemi ! » Signé : Un blogueur « de gauche »…

Profession blogueurVous  vous êtes indignés de ces paroles d’un vieux médiacrate que la vieille intelligentsia parisienno-centriste n’a pas osé relever, de peur des représailles ?

D’où vient le problème de l’atteinte à la laïcité sinon des musulmans ? On le dit ça ? Et bien moi, je le dis ! Je rêve ou quoi ? C’est ça notre problème actuellement, c’est les musulmans qui mettent en cause la laïcité ! C’est les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui ! »

Et bien,dans la blogosphère, nous avons notre Tesson à nous, d’autant plus difficilement critiquable qu’il se prétend de gauche, et qu’il insulte plus volontiers qu’à son tour, ne rechignant devant aucune malhonnêteté intellectuelle, genre diffamations en tous genres, y compris les plus odieuses,  pour déstabiliser l’adversaire. Surtout quand c’est moi, pour lequel Monsieur a consenti à sortir la grosse artillerie… (de rien, merci). Je vous passe les détails….  The terroriste en puissance. Monsieur n’aime guère qu’on le contredise. Surtout quand il est bourré. Mais là, force est de constater qu’il a franchi un cap. Que dis-je… Une péninsule ! Déjà, son billet s’appelle « Il n’y a pas de musulmans modérés », c’est dire. Le genre de billets qui rejoignent les idées obsessionnelles de Suzanne et de Monsieur tout mon D.Goux. Des idées très à la mode popularisées par Zemmour et consorts…

 » en plus des musulmans qui font chier, nous avons les musulmans et qui font chier et massacrent les autres. « 

« Notons néanmoins qu’il me semble qu’il y a plus de musulmans qui font chier voire nous massacrent que de catholiques qui font chier voire nous massacrent. Sachons identifier l’ennemi. « 
« On s’oppose souvent au deux poids deux mesures sur le traitement fait vis-à-vis des juifs et des musulmans. Ah ! Mon dieu (si je puis dire), Hollande a été dans une synagogue dimanche pas une mosquée et tout ca. Je pourrais répondre : ah oui mais bon hein, ce sont bien des athées et des juifs qui ont été massacrés la semaine dernière faut pas déconner quand même.« 

Voilà voilà… Et ce type se dit de gauche ET intelligent. Plus que moi, même… Ben tiens, la preuve !   Tesson a été l’objet d’une plainte pour incitation à la haine raciale pour moins que ça. je dis ça… je dis tout. Faites entrer l’accusé.

.

L’Important, c’est de savoir de quoi on parle… et de qui (@jegoun est un être exquis)

tintin31 Et si l’on s’offrait une petite blogowar pour Noël, hum ? (ne me remerciez pas : c’est totalement gratuit)

J’ai découvert cette nuit, à ma plus grande surprise (mais bon, si j’ai essayé, c’est que je l’espérais…), que l’on pouvait dialoguer avec L’Important, via twitter, ce qui est suffisamment rare chez ce genre de sites pour mériter d’être signalé. J’ai ainsi découvert, grâce à un échange de liens, qui était son fondateur, Claude Posternak, avec une once de googlisation. Que de casquettes et de références ! Agence de com, présentation personnelle sur le site de France Inter, interview dans l’Opinion, le JDD,  à l’origine de la création du Baromètre Posternak-Ipsos (classement image des grandes entreprises françaises, depuis 1999), enseignant au Celsa. Éblouissant…. Tout un programme ! A creuser, donc. On verra ça plus tard.

Je me suis alors souvenu qu’à  une époque où je m’en souciais encore ¹, un certain blogueur qui passe la majeure partie de son temps libre dans les bistrots, à consulter son smartphone et à insulter tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui  [et dont la particularité est de qualifier assez régulièrement  la gente féminine de connasses ou d’hystériques (quand ce n’est pas plus grave, comme nous le révèle l’ami Thierry – la source est ici : http://www.macomete.com/2014/12/elle-est-bonne.html, histoire de mieux cerner l’individu…)], a cru bon autrefois de qualifier L’Important de site de droite ² . C’est à ça qu’on les reconnaît : ils éructent sans savoir. Sûrement l’effet de la bière, consommée sans modération. Puis il s’est ravisé, apprenant dans un rare moment de lucidité que son fondateur était un soutien d’Aubry. Et donc, en bon anti-gauchiste primaire qui se respecte, et blogueur de gouvernement fauxcialiste de la première heure, il a donc aussitôt émis sa première petite commission.  Cela ne l’a d’ailleurs pas empêché, suprême hypocrisie, de s’inscrire sur son site, et d’être, Ô joie pour l’Ego très centrique du quidam, récompensé de cet immense effort. Quelle mouche l’a donc piqué ? Ce serait-il senti visé par ça ? Ceux et celles qui ont conclut autrefois, à propos de nos pugilats, un peu hâtivement à la querelle de clochers, d’égos, ou d’incompréhension entre nous se sont trompés : il s ‘agit bel et bien, profondément, d’une réelle divergence idéologique et morale. Ce mec est un ennemi politique. Nous ne sommes franchement pas du même monde. Voilà en tous cas qui m’amuse beaucoup, car tout flatteur ne vit-il pas aux dépends de celui qui l’écoute ? Cela valait bien ce fromage, sans doute… Mesdames et Messieurs lecteurs/trices fidèles (yen a encore ?) de ce grossier personnage à qui je ne ferai plus jamais l’honneur d’un lien, je ne vous retiens pas.

Mes contributions sur L’Important.

¹ Ce devait être à l’époque où je n’étais pas encore lassé d’être régulièrement taxé de con, d’abruti, de pauvre type, de facho, d’imbécile, d’ordure, de Dom Quichotte à la petite semaine, de complice du FN (alors que je ne suis même pas communiste mais qu’importe… et quand bien même)  et autres aimables  compliments à mon endroit dont j’ai oublié jusqu’à la trace… Qu’internet garde certainement quelque part.  Toute mon indifférence. je ne dialogue pas avec les cas désespérés, perdus pour la science et imperméables au raisonnement. Sans même parler de toute l’horreur  (a) morale qu’il m’inspire. S’apercevant mais un peu tard qu’on ne l’y prendrait plus, il tente bien de temps en temps de m’adresser un lien, via l’un de ces billets dont il a le secret…  Rétablir le dialogue ? Hors de question. Et puis, pas de bol : il est triquard, et déclaré indésirable chez moi. Pas de temps à perdre avec ce sale type.

² Cela semble d’ailleurs être une obsession, pour celui qui ne se gêne pas cependant pour revendiquer son amitié pour le tout aussi exquis D.Goux… Voilà.

une bonne blogowar pour animer l’été, ya que ça de vrai !

10509742_767074120020402_1718669897227449781_n

Manifestement, il y a des blogueurs (gueuses)  dont les valeurs humanistes laissent à désirer, malgré qu’ils se revendiquent volontiers de gauche…. (oui, mais… Laquelle ?), pour certains. Ils passent en effet leur temps à inventer des dîners de cons (et il faut que ça se sache !),  prennent pour souffre-douleurs tantôt l’un(e) tantôt l’autre, sans se soucier des dégâts et des souffrances qu’ils commettent. Des gros con(ne)s, quoi.  Pourtant, ils/elles se sentent éminemment supérieur(e)s aux autres…ça va de soi.

j’ appelle cela une coterie. Petite leçon de vocabulaire à l’usage de ces incultes ….

Coterie

Une coterie est une association entre certains groupes d’individus unis par un intérêt commun qui favorisent ceux qui font partie de leur compagnie et cabalent contre ceux qui n’en sont pas. Phénomène aussi ancien que la société elle-même, l’esprit de coterie est prêt à se défendre par tous les moyens et à sacrifier tous les intérêts contraires à son profit pour mettre une personne, une chose en crédit ou, au contraire, pour la discréditer.

Voilà qui correspond parfaitement à celles/ceux dont on veut parler ici. Ils ont pour nom Jegoun (quenelliste en chef), D.Goux, le merle moqueur, le faucon qui en est un vrai,  … J’allais oublier, dans le rôle de l’éternel suiveur,   Fred Camino. Lui,  je ne lui en veux pas : ce n’est qu’un simple (ö combien !) acolyte… Le type de gars tellement bête qu’il croit faire un billet sur un blogueur de droite et qui m’assassine au premier paragraphe…. Le con dans toute sa splendeur, quoi.  Fallait pas l’inviter. D’ailleurs, la preuve qu’il est très con, et n’a rien à faire dans les blogs politiques : il aime les filles (à poil si possible) et les bagnoles…. Un gros beauf quoi.

Les autres, on s’en fout : on ne les suit pas : sont encore pires ! Ils se prennent tellement au sérieux que c’en est une caricature d’imbéciles avec des yeux glauques et des frisettes dessus…. Manquerait plus que les (grosses) lunettes à verres progressifs comme un cul de bouteille : celle qu’ils ne cessent de s’enfiler, probablement !

Et voilà un costume pour l’été, M’sieurs dame ! Ravi (ou pas) de vous avoir connus…. Vous êtes les idiots utiles d’un système que je conchie.

je viens d’assister à un drame sur twitter

pleursMon ennemi de la blogosphère, qui se prétend gauchiste (le con ! ça peut pas être lui, puisque c’est moi !)  a publié hier soir sur son blog une vidéo filmée avec son iphone de très mauvaise qualité dans laquelle on voit un type s’en prendre au patron du bar dans lequel je dois hélas me rendre ( devoir militant oblige… ça me coûte) vendredi prochain pour croiser le fer avec les soc dem. Y a d’ailleurs intérêt que d’autres blogchéviks soient là, sinon ça va barder… Mais là n’est pas le propos. Et donc, le type a eu des propos racistes et homophobes que Jegoun a filmés et diffusés, repris par d’autres blogueurs politiques tout aussi illustres. Et même par de vrais sites journalistiques… (je pouffe, Huffington). Jusque là, rien que de très banal dans la sphère blogosphèrique éthylique…

Sauf que. Tous ceux qui ont considéré l’acte de bravoure de Sieur Jegoun comme un fait héroïque se sont mis à houspiller les (rares) journalistes qui se sont intéressés à l’affaire… Les cons. Z’ont même réussi à se fâcher avec Samuel Laurent, un vrai journaliste que je respecte pour la qualité de son travail et son impartialité.

Capture

Capture 2

Alors ?  Beau résultat ! Surtout quand on sait qu’il paraîtrait que le type n’est même pas journaliste du Parisien comme il le prétendait, puisque la direction du journal a démenti…  Et puis, ces commentaires de certains qui évoquent à propos du geste de Nicolas un acte de journalisme citoyen…. Va falloir que je songe à demander ma carte de presse moi aussi à chaque fois que j’assiste à ce genre de scènes pitoyables. « Si tous les pochtrons du monde voulaient s’donner la main…« 

M’enfin, en tous cas, je ne suis pas sûr d’avoir toujours envie d’aller dans un bar aussi mal fréquenté… Va falloir me convaincre. Parce qu’avec des gens aussi (mal) barrés…

.

.

le con du jour

Le beauf blogueur expert qui se dit volontiers gauchiste fait donc de nouveau dans le billet à forte valeur laïque ajoutée. Ainsi, ses habituels suiveurs qui eux le sont moins (de gauche) (laïcs) de DGoux à Suzanne,  peuvent ainsi s’en donner à cœur joie dans leurs habituels délires islamophobes, ce que le tenancier d’un blog à l’intitulé aussi exclusif ne pouvait ignorer, dans sa haute science internetique et son intelligence hors du commun, que je ne saurais bien entendu atteindre, vermiceau que je suis.

 Voilà un sujet qui ravira la clique wikiesque et ses démocrates con-vaincus. Surtout en tête de peloton.  On a   le droit de ne pas aimer. Quitte à passer pour un con. J’assume volontiers : c’est un grand honneur pour moi de participer à ma modeste façon à la chasse aux cons.  Et comme on est toujours celui de quelqu’un, le plaisir n’a pas de limites et tourne sans fin.

 Tournez, manèges !

.

blogs en grève

merci à lui

Pareillement surmené que d’autres¹ par une série de billets d’une actualité chaude bouillante et de lectures inhérentes saccadées dans une folle sarabande au rythme infernal, qui m’ont probablement valu  quelques    surchauffes, et comme je suis tout seul à ramer ici, j’ai décidé de faire un break à durée indéterminée… Non dénué d’arrières pensées.

 C’est ma nana qui va être contente… Parce qu’elle le vaut bien. (Et même+car grosses affinités…. sauf en politique !)

¹ Pour l’instant, nous ne sommes que trois, mais si d’autres veulent se joindre à nous…

Rive gauche, locations de péniches… (à 4 sous ?)

 Source

 

Quelques éclaircissements (nécessaires ? Sans doute oui, si l’on en juge par ce genre de titre…) sur l’absence du Parti de Gauche d’une certaine réunion, dimanche soir,  sur une péniche parisienne… sur laquelle la gauche est partie ramer… pour la photo.

 Rappelons les faits : alors que le PG avait été invité par le PS à cette réunion, son représentant en temps que co-président, Jean-Luc Mélenchon, n’y est pas allé pour deux raisons :

 –  Si la réunion avait eu pour but d’appeler à battre la droite et l’extrême droite, tous les partis de gauche sans exclusive auraient dû y être invités. Or le PS avait refusé d’inviter le NPA, allié du PG dans 18 départements, et le MRC. Cette exclusion était donc forcément inacceptable dans la mesure où elle remettait en cause la volonté de rapprochement du PG du NPA, élément stratégique important, surtout depuis le dernier congrès du NPA, et le départ de certains de ces  militants qui sont venus rejoindre le PG. (voir + de détails sur cet épisode ici). Nous aurions pu en effet nous les aliéner, ce qui aurait été,  avouez le,  plutôt contre-productif. N’est-il pas important de donner une voix à ces électeurs et militants là aussi ?

 – Pour le PS le critère d’invitation était  : « les organisations avec qui on peut gouverner dans un an ». Le PG n’était donc pas d’accord pour ce coup de marketing politique qui vise à installer prématurément le paysage de 2012 scénarisé autour du PS, sans concertation d‘aucune sorte (à moins que ? Avec les autres ?). Cette position hégémonique du PS, qui ne correspond plus forcément à la réalité actuelle, est en effet particulièrement agaçante. PS, nombril du monde ?

 –   A quoi servait une réunion de ce type alors qu’on ne connaissait même pas encore les résultats de la soirée (par exemple dans le Val de Marne) ni les positions des uns et des autres ?

 – Rappelons en outre que parmi les convives figuraient également des représentants d’EELV (à gauche, vraiment ? ), parti qui ne s’est pas montré beaucoup plus conciliant que le Parti de Gauche (sur lequel pourtant, curieusement, on préfère tout de même s’appesantir…) puisqu’ils ont décidé de ne pas se désister dans certains cantons, notamment de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne (deux des derniers bastions du PCF), gênant ainsi  les candidats du Front de gauche. Conséquence : on place  les électeurs de droite du premier tour en arbitre de huit duels avec les candidats PCF-FDG.   Deux poids, trois mesures ?

 Reste de cet épisode sommes toutes anecdotique (si d’aucuns ne tentaient de lui donner davantage d’importance qu’il n’en a vraiment. Pour se faire mousser ? Pourtant, un number one, ça n’a pas besoin de ça, hein !? 😉 que ce genre de divergences d’affichage médiatique entre partenaires du Front de gauche apparaît contre-productif, et qu’il conviendra à l’avenir de s’en abstenir. Mais l’expérience et l’habitude de travailler ensemble feront le reste,  soyons en assurés… (ici, il convient de pratiquer la méthode Coué si l’on ne veut pas bouffer son chapeau).

 En tous les cas, contrairement à ce que laissent sous-entendre ses détracteurs, Mélenchon a bien affirmé le ralliement du PG au rassemblement de la gauche pour led euxième tour de ces cantonales, quoi qu’on en dise… Mais il n’y aura bien entendu pas de démentis. Qu’importe : l’important est que le mal soit fait, n’est-ce pas ?

 je crains que le PS n’ait déjà entamé ses pourparlers souterrains avec ses futurs partenaires (en tous les cas, ceux qu’il imagine !), ostracisant ainsi celui qui les gêne tant par son franc parler…  et je vois hélas que mes craintes sont partagées.  

 Les caciques du  PCF liraient-ils Jegoun ? Les pauvres…  je ne résiste pas à l’envie de vous voir partager une sélection de commentaires sur son billet republié dans le Nouvel Obs :

martin luther – 21/03/2011 21:28:37

L’objectif de Mélenchon est clair, il l’affiche depuis qu’il a fondé le PG : doubler le PS et faire du Front de Gauche la 1ère force de gauche. En 3 ans, il est parvenu à la force du poignet à emmener le FDG à 10.3%. C’est honorable. Et le blogueur qui a envie de « gerber » ferait bien de se demander ce que c’est que d’être de gauche, plutôt que de s’en tenir à des postures tactiques comme font tous les amis du PS. Qui a fait perdre la gauche en 2002 et 2007 ? Les campagnes lamentables de Jospin et Royal, des sorties du genre « l’Etat ne peut pas tout », « mon projet n’est pas socialiste », « les jeunes difficiles seront encadrés par l’armée », le OUI honteux à la Constitution européenne rédigée par VGE et ultra-libéral ? Non, répondent les moutons socialistes : c’est la division de la gauche. Bêêêêêêêê. Mais quand le PS n’est plus socialiste, mais un agrégat d’individus ambitieux, pour qui seules comptent les carrières et dont le vide idéologique est sidéral, il convient de refonder l’espoir, de se repositionner à gauche sans complexe et de sortir de la logique libérale. Vouloir passer devant le PS, ce n’est pas diviser la gauche, c’est la sauver.

DEL – 21/03/2011 16:16:01

Ce qui est écoeurant c’est de constater que les bonnes consciences de tous bords voudraient bien confisquer la liberté de vote des citoyens! A bas le vote utile et que la démocratie s’exerce en toute liberté!

AirOne – 21/03/2011 09:07:00

Analyse consternante… Quels sont les critères à l’ Express pour mettre en avant des blogueurs de ce niveau ? De l’ anti-mélenchonisme primaire ? La promotion aveugle du vote utile ? La confection de mille-feuilles à base de clichés ? Quand ça se limite à un blog, pourquoi pas, mais en l’ espèce on est censé lire un journal d’ information…

ALC – 21/03/2011 02:30:59

Jean-Luc Mélenchon a parfaitement compris que le rassemblement était de la poudre aux yeux: comment demander un front unique de la gauche alors qu’il en a lui même appelé un, avec le PCF, de ses voeux, concrétisé avec le Front de Gauche, justement. Or, en n’invitant pas le NPA, on invite donc une certaine catégorie de la gauche. Autour, bien entendu du Parti Socialiste, qui mènera par ailleurs les verts à de futures désillusions. Le parti socialiste ne représentant pas tous les socialistes, qui génère plusieurs pensées, dont la mienne, plus proche du Front de Gauche par ailleurs que du PS mais totalement insensible à l’opportunisme, la démagogie et la corruption. Bref, en réagissant ainsi, Mélenchon se rapproche davantage d’une analyse « hors champs » que d’une analyse plein champs : il faut savoir décoder la proposition et non voir la proposition s’établir sous nos yeux, c’est-à-dire qu’il faut réfléchir à ce qui peut être réalisé et non pas regarder une réalisation. A savoir, ici, la tentative du PS d’appeler au « vote utile » par un moyen détourné et somme toute grossier.

 

.

hache table ! Sus au 16 !

Je me suis trouvé un nouvel ennemi dans la blogosphère. ça fait du bien. Mon moral dépravé en avait besoin : j’adore me faire les dents sur un blogueur en vue, histoire de tester mes capacités de répartie, et d’affuter mes arguments, ça me rend moins vulnérable (et oui, je le suis, un peu, comme tout un chacun) et plus efficace dans la vraie vie au quotidien en termes de répartie. Et oui, la raison est celle-ci, pour répondre à ce cher Yann… Non, non, détrompes-toi, nul sadisme dans cette pratique,  je ne jouis pas de taper sur un confrère, simplement mû par un pur souci d’efficacité rhétorique, qui me permet de voir ce que je vaux, de fluidifier et d’aiguiser ma pensée en lui donnant davantage de substance. Et quand je parviens dans le feu de l’action à y mettre un peu d’humour, c’est la cerise sur le gâteau…

Rassures-toi Jegoun (mais si, mais, ne fais pas le timide, je sais que tu es un petit être sensible, généreux, et pas si méchant que tu en as l’air, tes amis me l’ont dit…), je vais donc, enfin,  pouvoir te lâcher, si tu ne me cherches pas de nouveau, comme tu en as un peu trop la fâcheuse habitude, preuves à l’appui… (tu connais l’histoire  de l’ours et du bûcheron canadien qui y revient…?), ce blogueur là présente en effet la caractéristique stratégiquement intéressante de ne pas trop perturber la gauchosphère et celle qui se présente comme telle, puisqu’il est bien de droite, genre dégoulinant de partis pris idéologiques puants qui se prennent pour de l’humour irrésistible. A gerber. On aimerait que les habituels commentateurs et affidés de partageons mon (exclusif) avis soient aussi sévères avec l’auteur de Hastable qu’avec un blogueur de gauche, vraiment. Lui. (roooo ! Je rigooole !).

Ainsi, ce billet est remarquable pour situer la haute tenue du blog de l’auteur sus-nommé, dans lequel Monsieur de la hache sur la table 16 prend tant de plaisir (après avoir craché sur Hessel ¹ ) à vomir  sur deux personnages pourtant à mes yeux forts respectables et intègres, sauf erreur de ma part. A vous de juger !  Edgard Morin et Albert Jacquard qui, à ce que je sache, n’ont pas un comportement particulièrement nuisible à leurs congénères, contrairement aux zélotes qui peuplent le blog de ce détestable individu, qui  manifestement ne sait pas très bien où il habite… Dans le 16ème ? Ce doit être pour cela qu’il l’a inclus dans son pseudo, il doit souffrir de la maladie d’Alzheimer, ou  d’une mémoire de poisson rouge.

Toujours est-il qu’il se livre à une diatribe assez incompréhensible quant à ces deux personnes qui m’imposent le respect de par leur trajectoire  admirable alors qu’ils semblent faire rire ces niais suiveurs d’ Hastable, probablement dépourvus du moindre sens critique envers leur cher gourou wikiesque.  je ne suis pas très sûr qu’ils sachent pourquoi, les incultes qui s’entassent dans les commentaires et à qui j’ai répondu, troll que je suis (il est vrai que j’ai pris plaisir à pourrir son billet  de mes commentaires impulsifs @made in GdeC…) n’ayant de toute évidence jamais ouvert un livre… et encore moins de Morin (y en a même un qui l’avoue !). Ils ne le comprendraient pas : la complexité et les études transversales sont  sa spécialité.

Qui se ressemble s’assemble… Encore un blog du réseau LHC...  Puisque le taulier d’Hastable le cite dans le billet cité en référence, on a les amitiés virtuelles que l’on mérite… N’est pas hérétique qui veut. Qui lui n’en est pas (des LHC), puisqu’apparemment modémique. Prions pour qu’il ne vire pas trop à droite : il serait perdu pour l’humanité démocrate.

 

Ps. Commentaire d’un lecteur occcasionnel de ce blog faussement libéré mais étrangement conformiste :

« Monsieur Hastable, je tiens à vous faire connaître mon mépris pour un blogueur soi-disant politique un tant soit peu sérieux qui pousse la déchéance jusqu’à vendre des tee-shirts ( de si mauvais goût de surcroît !)  sur son blog de fort passable qualité sur lequel des opinions si  méprisables d’individus manifestement désoeuvrés et amoraux viennent répandre leurs excréments qu’ils prennent pour des trésors, comme des enfants en bas âge qui viendraient présenter à leurs géniteurs le contenu de leur pot… , fiers de leur belle déjection.  Je ne vous félicite point. »  Signé d’un certain… RP.

 

¹ … ce qui est décidément étrangement à la mode  dans un certain milieu constitué de gens aussi ravissants idéologiquement que Zemmour, Elisabeth Lévy, Askolovitch, Rouffiol et tutti quanti (voir ici).

ça fait du bien d’être méchant ! (Marre des Jegouneries…)

* zut, je vais lui donner un peu plus de popularité, ma voisine ne le connaissait pas… Je l’ai rassurée : elle ne perd rien. La preuve en image. Et en texte.

 

..

Comme je m’ennuyais ferme, ces jours ci, ayant malencontreusement décidé de prendre le pont, j’ai décidé de m’atteler dans ce billet à ce que je sais faire de mieux : taper sur un con. Mais là, attention, pas de demi-mesure, c’est du chef d’escadrille…

 

(Je ne vois pas pourquoi je me gênerais, vu que l’olibrius ne perd pas une occasion d’en faire autant, même quand je demeure silencieux et respectueux à son endroit, résolu à ne pas répondre à ses absurdes provocations… Quand ce ne sont pas de pures et simples calomnies que je me réserve éventuellement le droit de garder pour les besoins de la justice, quand j’aurais de l’argent à perdre…et davantage de connerie à dépenser).

 

Caporal chef d’une blogosphère consensuelle qui se prend pour le nombril du web au point de décider en meute la disgrâce de tel ou tel, le mentor disgracieux et atrabilaire de la coterie wikiesque qui a pour délicieux prénom homonyme celui de notre cher tyran ne cesse de m’épater par tant de rage à salir, insulter, à détruire, à se moquer méchamment, à lécher les plus démunis parmi nos amis blogueurs  ou simples commentateurs de son fiel hautement cynique qui se voudrait être de l’humour. Et comme le pensent communément tous les cons mégalos, seul le sien est drôle, car lorsque d’ autres en font preuve, c’est forcément moins bien. Voire de la merde à ses yeux… de vache épanouie par temps de fleurs de houblon consommées en pure perte… Enfin, il est utile de préciser que je ne parle pas là de son poids. C’est interdit. Et si mesquin…

 

Quand on a pour répugnant ami (ou cruel affidé, à vous de choisir) quelqu’un qui en manque tant comme ce grossier Monsieur Goux (et je ne parle pas là de son langage) tout en se vantant d’être de gauche, voir gauchiste, (fieffé usurpateur ! Enlèves ton masque, Raffarin, on t’a reconnu !), on ne se mêle pas de nos affaires en passant sa vie certainement bien vide à dégueuler sur les uns et les autres à longueur de temps. Et le temps, pour toi, c’est sûrement de l’argent… puisque tu n’en perds jamais à débattre, préférant certainement ton seul avis à celui des autres.

 

Ta hauteur de vue et ton sens de l’analyse m’ont toujours fortement impressionné… Ainsi, déjà, en 2008, tu nous livrais la vacuité de ta pensée quant à ton obsession favorite, dont tu as récemment pollué l’univers bloguistique français. Comme si le monde n’en était déjà pas suffisamment affecté comme cela…

 

Tout le temps que tu prends à écrire de si longues missives sur les pauvres cons de gauche qui se prennent pour l’incarnation de Jésus Christ – euh pardon, de la vraie gauche – là où d’aucuns quant à eux préfèrent se consacrer à des tâches plus soucieuses de l’intérêt commun, ne t’en déplaise… Je ne suis rien de ce que tu crois. La faiblesse de tes neurones est manifestement plus habile à recenser des liens ou à sonder les viscères de la bête techniquement parlant mais hélas pour toi bien plus malhabile à saisir la complexité d’un être humain, qui ne se lit pas que dans ses outrances, ou ses erreurs.

 

Ceci écrit, je comprends que tu préfères t’y attacher : c’est beaucoup plus facile de se vautrer en meute dans la connerie et la suffisance que d’agir et de tenter de construire ensemble, à gauche. Même si pour toi, c’est un peu maladroit. Tout le monde ne peut pas être un génie de l’informatique.

 

J’aimerais avoir la force de t’ignorer, mais devant une telle propension à faire du mal, surtout à ceux et celles que j’apprécie (moi, je m’en fous, tes attaques me renforcent, j’étais avant toi si susceptible…), tout en dénigrant d’un revers de la main dont l’œil est volontiers méprisant les valeurs les plus essentielles à mon regard, je ne pouvais pas rester sans voix, ce serait un délit de non assistance à personne ne danger.

 

A vous la suite… j’en appelle à tous ceux qui font les frais assez régulièrement de ce malotru mal embouché à l’haleine fétide empuantie par de la mauvaise bière dont il lèche ses mots jusque dans les traces composées par les flux putrides que laissent ses blogs dans l’espace autrefois plus propre d’internet avant lui.. :

 

Ainsi, Bibi, déjà cité (mais ça c’est facile, il est plutôt proche…), mais également Dominique, plus lointain cousin, et tous ceux et celles qui se reconnaissent dans ce thème si fécond.

 

 

Post-scriptum : oh zut alors ! J’ai totalement oublié de tenir compte de tes conseils de blogage, mon cher Maître… Pauvre de moi. Je ne serai jamais sur le haut du podium, à force de tant de négligences coupables.

 

PS 2 : je pèse 95 kgs et mesure un mètre 87…. mon gamin. (3 ans de moins, tu me dois le respect).

 

PS 3 : ne vois surtout aucune allusion à l’illustration de billet. Rien à voir avec toi, n’est-ce pas ? Ne te dispense pas cependant d’interprétation sauvage : tu y excelles… (j’ai pas dit tableur, obsédé !).