[devoir de suite] des responsables du Centre Zahra de Grande Synthe condamnés aujourd’hui #antisémitisme

J’apprends à l’instant grâce à une dépêche AFP, non sans une certaine satisfaction (j’en avais déjà parlé ici) que Yahia Gouasmi, le pote à Soral et Dieudonné (et pour cause…), ancien président de l’association musulmane chiite du « Centre Zahra » à Grande-Synthe (Nord), fermée pour propagande favorisant le jihad armé, a été condamné lundi à six mois de prison avec sursis pour provocation à la haine antisémite par le tribunal de Dunkerque.

L’article nous apprend également que l’un de ses lieutenants, l’ex-responsable dudit centre Zahra, Jamel Tahiri, poursuivi pour la mise en ligne d’un article antisémite d’une revue camerounaise a été condamné à 2000 euros d’amende.

Comme je l ‘évoquais dans mon dernier billet sur le sujet, il est assez cocasse (bien qu’il n’y ait franchement pas de quoi en rire), que l’extrême-droite d’ordinaire si prompte à stigmatiser les musulmans, soit mêlée à cette histoire : Jean-Marie Le Pen en personne avait également été invité personnellement par le dit centre quelque peu problématique… On ne se demande plus pourquoi !

Mais s’étonner de cela, c’est ne pas connaitre la grande duplicité de ces gens là. Le RN ne répugne par ainsi, pour seul exemple, à se financer auprès des Emirats Arabes Unis

Un tel niveau de complaisance avec la bête immonde, du jamais vu ! L’œuvre de #RTL… #fachosphere

La teneur de l’article que je viens de lire m’afflige profondément. Déjà que je trouvais particulièrement insupportable l’idée que l’un des pères fondateurs du fascisme hexagonal puisse indéfiniment échapper à sa grande responsabilité personnelle dans l’enkystement – si ce n’est le développement exponentiel – de l’extrême-droite et de ses idées racistes, xénophobes, homophobes et anti-féministes dans ce pays, en se payant en outre le luxe de terminer tranquillement sa vie sans jamais avoir été sérieusement inquiété… (Ce ne sont pas en effet les si symboliques condamnations qui ont émaillé l’ensemble de sa carrière politique bien dégueulasse qui l’ont empêché de poursuivre son œuvre si fortement toxique). Mais là, franchement, on touche le pompon. Comment un journaliste – si tant est que l’auteur de cet article puisse être qualifié ainsi – peut-il s’abaisser à un tel niveau de complaisance avec pareil ignoble individu ? Je veux parler de cette bouse là (pardon aux vaches, qui méritent plus de respect) :

Essayer de susciter si grossièrement notre compassion en tentant de nous faire passer cet immonde personnage pour un pauvre petit papy sans le sou et très malade, injustement inquiété par une justice qui s’acharnerait sans aucune raison valable sur lui, franchement, de qui se moque-t-on ?

« La persécution que je subis depuis longtemps s’est considérablement aggravée avec le blocage de mes comptes, révèle-t-il. Elle m’oblige à rester à Paris plutôt que d’aller à la Trinité que je n’ai pas vu depuis plus d’une année. »

« C’est une pratique ignoble. En saisissant leurs comptes, l’administration saigne à blanc un couple de personnes très âgées », dénonce son avocat Maître Joachim. 

« Jean-Marie Le Pen est atteint de multiples pathologies et sous traitement permanent depuis deux ans. Sans instrument de paiement, comment va-t-il régler les 40% de frais de santé à sa charge? »

source

Vous me direz qu’il s’agit des propos de l’incriminé et de sa défense, et non ceux dudit « journaliste ». Certes. Je veux bien entendre l’objection. Cependant, quand on ne sert que de passe-plat à une soupe aussi indigeste, mérite-t-on encore vraiment ce qui demeure pourtant pour moi – malgré certaines errances actuelles – un si noble titre ?

Et donc, puisque le susdit (à moins que ce ne soit un lèche-cul) « journaliste », du genre qui fait tant de mal à la profession, ne fait pas son boulot, faisons le pour bien moins cher que lui encore (marre de faire ça bénévolement, quand même… ). Rappelons simplement, afin d’éclairer nos lecteurs (ce à quoi Monsieur Louis Rigaudière ne s’emploie pas franchement) que si les comptes du vieux Le Pen sont bloqués, c’est à la suite de sa mise en examen, deux ans après sa fille, pour l’affaire des empois fictifs du RN au parlement européen. En effet, trois de ses assistants ( Gaël Nofri, employé trois mois en 2011, son garde du corps Thierry Légier pour la période allant de 2004 à 2011 et Jean-François Jalkh entre 2009 et 2014) sont directement concernés. Le blocage des comptes de JM Le Pen intervient après que ce vieux faf qui se croit au dessus des lois avait refusé de déclarer depuis 2009 une part conséquente de son indemnité parlementaire. Normal donc qu’un juge estime de son devoir de geler ses avoirs à titre conservatoire. Il s’agit d’argent public, tout de même. Et je suis en outre effaré de constater que ce genre d’histoires choque si peu de monde, notamment au FN/RN, qui prend vraiment ses adhérents pour des gogos juste bons à plumer jusqu’à l’os, avec le précieux concours de la Gud connexion

Chouiner à ce point d’indécence là que tout ne soit pas permis, franchement… Honte de rien. Rappelons également que ce vieux facho immonde avait déjà écopé d’une condamnation fiscale définitive, en 1998, pour non-déclaration de revenu. Un récidiviste, donc. Voilà qui ne manque pas de sel pour des gens qui ne cessent de vilipender le laxisme de la justice…. pour les autres. Surtout quand leur patronyme présente une consonance étrangère, et plus particulièrement d’Afrique du nord…

Léa Salamé déroule le tapis rouge à l’auteur des Mémoires d’outre tombe…

Hélas, non, Jean-Marie Le Pen n’est toujours pas mort. (Et n’a d’ailleurs, détail de l’histoire sans doute, toujours pas été jugé pour l’ensemble de son œuvre bien nuisible pour note société).

Pourtant, quelle ingratitude… pour leur père fondateur, au FN/RN ! 😂

source

ça n’a pourtant pas empêché Léa Salamé de s’obstiner à l’inviter, à une heure de grande écoute… espérant quelle nouvelle provocation révisionniste dont le fieux facho a le secret ?

Et après, on s’étonne…

source

Un petit commerce, que dis-je, une industrie politico-médiatique, dont je ne cesserai de vous souligner les méfaits puants au marqueur fluo autant que cela sera nécessaire. Cette complaisance coupable, faut que ça cesse. Maintenant. ça va trop loin. Les conséquences de ce genre de discours sont bien là, éminemment tragiques et horrifiantes. Et leur terreau idéologique, auquel a si activement participé le fondateur du FN, est en France, son épicentre, assurément. Lutter contre, encore et toujours, obstinément, sans faiblir. Jusqu’à notre dernier souffle.

L’extrême-droite, inépuisable pépinière de malfrats

Si j’avais pris soin de noter ici, une par une, chacune des personnalités d’extrême-droite qui ont eu affaire à la justice et ont été condamnées, cela pourrait remplir des carnets entiers, et faire une base solide pour des statistiques éclairantes… Rien qu’aujourd’hui seulement, par exemple,  j’ai noté que Jean-Marie Le Pen a été condamné (très légèrement d’ailleurs en regard de la dangerosité et de la violence du personnage) pour détention d’armes prohibées  : un lanceur de balle de défense (LBD), ainsi qu’un pistolet gomme-cogne et un 9 mm….  au numéro de série limé ! Mais aussi qu’un autre militant d’extrême-droite, ancien élu du FN et du MNR de Mégret au pedigree bien chargé ¹, qui s’est habilement reconverti dans  la cause des rebelles prorusses du Donbass, Hubert Fayard, a été mis en examen dans une affaire de proxénétisme et incarcéré dans les Bouches-du-Rhône à la maison d’arrêt d’Aix-Luynes.

Capture.PNG
source

…. Ce malfaisant s’est fait remarquer pour s’être présenté comme  le « représentant honoraire » de la « République de Donetsk »  en France, en créant une association,   le « Centre de représentation officielle en France de la République populaire de Donetsk », visée par le parquet français qui a réclamé  sa dissolution en appel. Le motif en est que la République de Donetsk, autoproclamée par des séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine,  n’est pas reconnue par la France, et que les activités de cette association et de ses représentants constituent donc  « un trouble à l’ordre public national et international ».

Capture.PNG
Source

On notera au passage que ce bas du front là était encarté chez Debout la France, le parti du raciste Dupont-Aignan, selon le Monde.

 

¹ Il a été candidat pour le FN en 1986 aux élections régionales en Auvergne. En 1989, il a présenté une liste FN aux municipales au Puy-en-Velay. Il a été élu en 1992 au conseil régional d’Auvergne. Il fut également premier adjoint de Catherine Mégret à Vitrolles en   1998 et a été président de la Fédération du MNR dans les Bouches-du-Rhône.

Le petit commerce de la haine se porte bien : #balancetonpost sur #TPMP (et l’immonde #Hanouna 🤮) #C8

fn-fillon2017-pratiques-sac-vomi-pestebrune-t-L-Qu3EXS.png
non, rien… Juste un détail de l’histoire….

Le noyau dur, le cœur de cible, la clientèle privilégiée, quel que soit le nom qu’on donne aux habitué.e.s qui regardent ce genre de daube,  n’ont visiblement pas besoin d’être instruits, cultivés, élevés par un contenu à plus forte valeur intellectuelle et/ou culturelle/informative/politique ajoutée. Ce moment récréatif grossier leur convient très bien, sans quoi, ielles changeraient illico de crèmerie pour une autre moins moisie (ce n’est pas très difficile…), c’est pour moi une évidence. Rien ne sert d’argumenter avec des gens qui n’ont pas les matériaux pour… J’ai déjà essayé, et vite renoncé. ça ne sert vraiment à rien, si ce n’est à perdre son temps. Le mien est compté. Question de priorités.

argumenter-avec-des-imbeciles

Cependant, du côté de la production, qui nous a déjà habitué.e.s au pire (sexisme, homophobie, grossophobieracisme,  machisme primaire… Liste non exhaustive), leur ordinaire bien gras ne suffisait plus à motiver ni stimuler les foules décérébrées qui regardent à doses non homéopathiques cette fosse à purin fortement toxique portant régulièrement atteinte à la dignité humaine. Aussi, la course à l’échalote audimatique  y poussant, il s’agissait de faire encore pire, pour créer l’événement, faire le buzz, seule motivation de ces gens pour qui seul compte l’audience, donc le pognon engrangé sur leur compte en banque, loin, bien loin de toute éthique… (poke Bolloré).

Capture
source

Alors, ils ont imaginé, et réalisé le pire : rendre un vieux fasciste antisémite fréquentable, en lui déroulant un tapis rouge inespéré pour son grand âge, surtout compte-tenu de son niveau de dégueulasserie bien connu. Bel exploit, vraiment,  que de proposer à ce fasciste français que le monde entier ne nous envie pas, ne serait-ce que pour ses régulières sorties constitutives de négation de crimes contre l’humanité... C’est à ça qu’on les reconnait : ils osent tout. La preuve…

 

source

….

ça c'est fait

Capture

« Ça va être un petit peu chaud parce qu’on est diamétralement opposés sur les idées » (ça c’est toi qui le dit, bouffi…).

Capture.PNG

Alors, après, le pitre immonde, d’un degré de puissance vomitive rarement atteint, peut toujours s’habiller de tous les arguments les plus fallacieux qui soit, moi, je ne lui pardonnerai jamais d’avoir interrompu mon précieux petit café du matin, en ressortant ce semi cadavre d’un placard dont il n’aurait jamais dû sortir.. JAMAIS.

index.jpg

 

Fallait pas m’énerver. Faut pas charrier…

D25POQMW0AAHCyH.jpg

Nota bene : j’ai lu quelque part, sur la fiche wiki de l’émission je crois, que Sopo avait autorisé Hanouna à utiliser le titre de l’émission, qui détourne le slogan de SOS racisme, Touche pas à mon pote. Honte de rien… Une mafia, vous dis-je… Antiracistes, vraiment ?

Le fondateur du centre #Zahra, Pt du Parti antisioniste de #Dieudonné / #Soral arrêté ? #terrorisme #antisemitisme

5564a609c46188422c8b4593
Yahia Gouasmi, fondateur du Centre Zahra à Grande-Synthe, de la Fédération chiite de France et Président du Parti antisioniste, en 2013. Source

Quand on étudie d’un peu plus près que les seules dépêches d’agence le cas du centre Zahra, que je ne connaissais pas avant qu’une vague d’interpellations  ne touche certains de ses dirigeants (11 personnes interpellées pour un « soupçon de soutien à des organisations terroristes », 3  directement placées en garde à vue, notamment pour détention illégale d’armes à feu), on va de surprise en surprise… Visiblement, le terrorisme et l’islamisme radical ne dérangent les personnalités politiques et  militantes racistes d’extrême-droite qui prétendent s’y opposer que lorsqu’on ne les voit pas… en compagnie de leurs vecteurs… Le lien ? Leur antisémitisme notoire.

Capture.PNG

D’ailleurs, Le Pen n’est pas le seul concerné par cette compromission là…. Comme le journal officiel le porte à notre connaissance, ce sont non seulement les biens des dirigeants de ce centre Zahra qui sont gelés…

Capture.PNG
source

…. mais également ceux du parti antisioniste, qui s’était présenté à l’élection européenne de 2009, avec  Soral et Dieudonné pour têtes de gondoles…. Comme le monde est petit. (voir archive INA ici).

Capture.PNG

Lors de cette conférence de presse commune avec Dieudonné et Alain Soral, le vendredi 24 avril 2009, au Théâtre de la main d’or (XIème Ardt), voilà ce que Yahia Gouasmi avait déclaré :

Capture.PNG
source

Capture
source

Capture.PNG
source

Un drôle de coup de pied dans une sacrée fourmilière… On se demande pourtant pourquoi maintenant, alors que l’existence de ce centre et les connivences idéologiques (et opérationnelles ?)  de ses dirigeants étaient connues depuis si longtemps, l’Etat français n’était pas encore intervenu…

La suite au prochain épisode.

Post-scriptum : ce ne serait pas le fondateur du centre Zahra qui aurait été arrêté, mais son fils. Et toujours fidèle à sa théorie complotiste raciste, ça ne s’invente pas, devinez à qui Yahia Gouasmi attribue la responsabilité de cette opération ?

Capture.PNG
source

Voilà, voilà… (ah, ces obsessionnels… !).

 

Réactualisation : au 24.10.2018 : le trésorier du centre Zahra, Bachir Gouasmi,  a été condamné à 18 mois de prison dont six ferme par le tribunal correctionnel de Dunkerque. Le fils du fondateur de cette association ouvertement antisioniste a été reconnu coupable de détention illégale d’armes à feu. Deux fusils de calibre 16 et 12, deux cartouches et plus de 200 munitions avaient été retrouvés dans les locaux de cette association… (source)

les médias français font la promo des « Mémoires » de JM Le Pen #FN #antifa #PesteBrune

Sur les réseaux sociaux, sur google actus, dans les termes de recherche internet, impossible d’y échapper, un véritable matraquage médiatique  :

Capture2.PNG

Nous aurions pourtant collectivement eu intérêt à ce que le nom des Le Pen tombe dans le légitime oubli que son ignominie pestilentielle a amplement justifié tout au long de son immonde carrière au service du mal. Mais non, on ne pourra pas compter  sur nos médias nationaux pour cela. L’appât du gain médiatique était trop fort… alors même que le livre n’est pas encore terminé, le voilà déjà pré-vendu… Une grande partie de notre système d’information national, si défaillant, dont les titres sont détenus on le sait pour la plupart par des tenants du monde voulu par Monsieur Macron et ses amis, qui ont indéniablement intérêt à ce que ses réformes anti-sociales aboutissent, font généreusement la promotion de la biographie de l’épouvantail de service, par tous les tons, sur tous les toits…Une campagne de promotion au service d’une bien mauvaise cause… Surtout quand elle est supportée par des gens qui ont tant prétendu faire barrage à ce genre d’idées. Hypocrisie des castors, encore et toujours.  Le FN a encore de beaux jours devant lui, avec pareille pravda, tiens…

Capture.PNG

Le #FN dépose la marque « Les Patriotes » à l’INPI… ©MadeInFacholand

Un ami qui comme moi lutte contre le FN, bien que sympathisant d’un autre parti de gauche (je ne lui en veux pas… Quoique. aujourd’hui… ) m’a posé la question cet après-midi de ce que je pensais de ce qui suit. « Je pose ça là », m’écrit-il :

4xgRqmmzA gauche, il s ‘agit d’une capture d’écran du compte twitter de  Joffrey Bollée,  Directeur de cabinet de Florian Philippot. Élu au Comité Central du Front National. Ex-DLR, comme le dit sa bio… Mais aussi un vertueux patriote impliqué selon le Monde dans l’affaire de fraudes au parlement européen pour des emplois fictifs. Accessoirement, il est également l’auteur de ce tweet ignoble, sensé nous faire rire :

Capture

A droite, il s’agit du récépissé de l’INPI pour le dépôt de la marque « les patriotes ». Pour quelle raison précise ce dépôt de marque inclut-il des activités aussi diversifiées que divers travaux d’imprimerie, de publicité ou/et d’affaires commerciales, des activités de télécommunications, d’éducation (sic…) et de formation ? Nous sommes plusieurs à nous perdre en conjectures. Mais vu le contexte actuel du FN, compte-tenu de la volonté de certains de se démarquer du pesant héritage spirituel du patriarche, il ne serait pas si farfelu de penser aux activités que pourrait développer un parti politique… Surtout quand on sait les libertés qu’il prend avec certaines activités commerciales sur-facturées relevant de l’escroquerie et de la fraude au fisc, ainsi que l’a clairement démontré l’histoire de Jeanne. Une affaire qui a valu à certains journalistes des menaces de mort. Décidément, une habitude, chez ces grands démocrates… Et donc, le FN aurait l’intention de changer de nom ? Je n’étais pas au courant, alors je prospecte. Et je tombe en premier lieu sur ceci :

Capture

source

Voilà qui pourrait corroborer l’hypothèse, à la lecture de ceci, surtout quand cela vient de tels illustres politologues… Marine Le Pen en personne, interrogée sur la question, ne l’a pas exclu. Et puis, il y a également le curieux hasard qui suit… Il y a un an environ, David Perrotin, dans le journal gratuit (mais néanmoins de bonne tenue) Métronews nous informait de la création d’un réseau social spécifique à l’extrême droite du même nom, les Patriotes, dont voici une capture d’écran de la devanture ripolinée :

Capture

Il est intéressant de noter au passage que son fondateur, Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen,  est un Monsieur qui a actuellement quelques difficultés avec la justice, dans le cadre du montage de Jeanne, toujours et encore… et que sa femme, elle, vient de démissionner avec fracas du FN pour, dit-elle, marquer sa solidarité avec le pauvre Jean-marie, injustement mis à l’écart par une fille indigne… N’a-t-elle démissionné que pour mieux reprendre sa carte chez « Les Patriotes » (dur de croire qu’elle ne soit pas au courant, en effet…), dans quelques semaines ou quelques mois ? Seule l’histoire nous dira si je me suis mis le doigt dans l’œil jusqu’au coude, où s’il s’agit d’un billet précurseur…

Europe : la vague brune est dans la merde.

  Aff_2012_06

« On avait parlé d’une vague brune, une extrême-droite qui aurait gagné l’électorat européen, mais c’est loin d’être formellement le cas. Il y a une dizaine de partis d’extrême-droite qui ont effectivement gagné quelques points, mais la carte permet de montrer que l’on n’assiste pas à cette vague brune. Il y a en revanche une vague énorme en France et au Danemark avec le Front National et Dansk Volkspartei, mais ailleurs, l’extrême-droite n’est pas devenue le premier parti. (source)

Voilà qui est (relativement) réjouissant pour les démocrates européens, qui ont échappé au pire… Mais depuis la France, les enjeux peuvent paraître quelque peu différents. Ainsi, je suis ravi d’apprendre que Marine Le Pen n’a pas réussi à créer un groupe d’extrême droite au parlement européen, malgré ses déclarations d’un excès d’optimisme qui participent de sa négation de la réalité. Si elle avait réussi, elle n’aurait pas manqué d’utiliser chaque fois que possible ce nouveau rôle à des fins purement électoralistes, nationales et nationalistes, avec le pouvoir de nuisance qu’on lui connaît déjà.

 Cerise sur la gâteau (immangeable) : père et fille Le Pen continuent de se quereller en public (encore, encore !) sur fond de divergences non pas idéologiques ou politiques, mais sur des questions d’affichage des idées de leur parti, avec pour toile de fond la stratégie de dédiabolisation (plutôt factice comme le révèlent bien des enquêtes…) voulue par la fille en France. Chacun rejette à présent la faute sur l’autre de l’échec à constituer un groupe. Pour le père, ce seraient les critères trop restrictifs de la fille qui seraient à l’origine de ce fiasco : «Il y a un certain nombre de gens qui sont considérés comme plus ou moins sulfureux d’après certains critères qui ne sont pas les miens, mais enfin c’est comme cela ». (Est-ce à dire qu’il aurait convenud ‘accepter des néo-nazis ?).  Pour la fille, ce sont les propos polémiques du père qui sont la cause de cet échec : «Tout ce qui réactive la diabolisation et fait du bruit n’est jamais bon lorsqu’on est en négociation».

 Toujours est-il que les fachos l’ont dans l’os et c’est tant mieux. Ça leur apprendra à utiliser les institutions européennes de manière pervertie, en tentant de faire exploser l’Europe, cette belle idée (par-delà ce qu’en ont fait hélas les technocrates libéraux), de l’intérieur. Et pan dans les dents !