à #Rungis, la bête est toujours immonde… #antisemitisme (le catholicisme, une religion de paix et d’amour ?)

Dans la série « L’amour du Christ est une religion de paix et d’amour », je vous présente l’actuel marché aux bestiaux racistes de Rungis, comme toutes les années…

Capture.PNG
source

Le promeneur dominical pourra baguenauder sereinement sans être inquiété aucunement par la maréchaussée entre les stands « antisemitisme et négation de la Shoah » tenu par Alain Soral, ou celui d’ un autre Alain,  Escada, président de Civitas ¹ sur l’insupportable christianophobie qui règne dans ce pays dit réel, ou les dédicaces  de ce merveilleux papy boute en train qu’on aime à inviter dans les dîners de famille à une heure de grande écoute…

Mais à part ça, tout en ayant connaissance de cette petite réunion de fachos qu’on ne saurait ignorer tant elle n’a rien de clandestine, ce gouvernement d’hypocrites totaux prétend lutter contre le racisme... je vois ça tous les jours. Même le dimanche.

Pas de repos pour les fachos.

NB. Je serais curieux de savoir qui est le maire de Rungis, qui accepte aussi durablement sur sa commune  (ce n’est pas la première fois...) pareille sauterie de nazillons BCBG…

¹ Civitas…. une petite association d’humanistes qui aiment beaucoup les petits enfants... 😉 et n’hésite même pas à terroriser… d’autres chrétiens . De grands démocrates, vous-dis-je….

#Irlande #IVG : YES ! (Dehors les bigot.e.s ! )

d8dbf34a027626fb12032635f941d85cef1cd422_field_image_principale_1

Quand l’obscurantisme des intégristes irlandais,  cousins de nos propres cathos réacs de LMPT, perd une guerre dans la lutte pour plus de droits des femmes, antifasciste toujours faire ça :

200w

Et là, la victoire est écrasante, sans la moindre ambiguïté. Jugez plutôt :

Capture.PNG
source

Et toc. Dehors, les grenouilles de bénitiers. Hors de nos vies, hors de nos corps, et hors de culottes… Vous n’avez rien à y faire. Ils nous appartiennent, point barre.

Capture
source

ça sentait fort la #PesteBrune, ce samedi, à Rungis #FêteduPaysRéel #Civitas #antifa

Capture

La dénomination de cet événement prête franchement à l’ironie. Des gens qui sont aussi tourmentés par leurs obsessions religieuses, à l’idéologie pathétiquement archaïque, chevillés dans un passé révolu et des traditions antédiluviennes si chauvines, une image de la réalité, vraiment ?  La lie la plus raciste, xénophobe et sexiste de notre pays,  aux idées les plus rétrogrades qui soient,  s’est donc réunie ce samedi à Rungis.  Civitas, Parti de la France, le tout allié au vieux Le Pen et ses saillies (même pas) drôlatiques frisant toujours le mauvais goût le plus détestable, tout un programme… Au menu (tenez-vous bien à votre chaise et préparez votre sac à vomi ) : fin de la laïcité avec suppression de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, annulation rétroactive du mariage pour tous, abrogation de la loi Veil et interdiction de l’IVG, « rechristianisation » de la France et de l’Europe, retour au catholicisme comme religion d’Etat,  sortie de l’Union Européenne, fin des droits de succession…. Que du bonheur, à tous les niveaux ! Le pire, c’est qu’avec des idées pareilles,  ces illuminés – visiblement malades de la peste (brune)  – pour qui le FN serait trop « socialiste » (ne riez pas) songent sérieusement à présenter des candidats aux élections législatives, parmi lesquels des personnalités particulièrement connues pour leurs idées progressistes et soucieuses de l’intérêt collectif. On y trouve en effet déjà de fiers humanistes, comme  Marie d’Herbais (présentatrice du blog de Jean-Marie Le Pen) , qui s’est illustrée par son plaisir de la pratique des quenelles en famille et en public (et dont le mari n’est pas un inconnu au FN, dans l’entourage de MLP), ou Alexandre Gabriac, petit nervi nazi violent qu’on ne présente plus tant ses méfaits sont nombreux… Que du beau linge. Mais la pluralité démocratique et la liberté d’expression, me direz-vous… ? Allez-vous faire voir ailleurs.  Aucune compromission d’aucune sorte avec ces gens là, dangereux et attentatoires à nos libertés fondamentales, qu’il s’agit de protéger, aujourd’hui plus que jamais.

index

 

le Salon Beige qui vire au brun #homophobie #LGBT

captureça n’a pas raté. Quelques heures seulement après que cette information ait été rendue publique (quoi de plus naturel en somme que les dessins animés évoluent avec notre société ?), la fachosphère catho-réac s’en est émue en des termes qui en disent long sur leur ouverture d’esprit. Probablement les mêmes qui, avec LMPT et Sens Commun, vont aller montrer au Trocadéro, dimanche, un grand sens moral par leur attachement à un personnage qui a gavé toute sa famille sur le dos du contribuable, pour des tâches dont la réalité reste toujours à démontrer…

Pourtant, il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. On n’en est pas encore à montrer en gros plan une scène de sodomie au risque de choquer nos chères têtes blondes. Juste ça :

Au cœur de cette intrigue, le personnage de LeFou, interprété par la star de Broadway Josh Gad, s’interrogera sur sa sexualité et sur ses sentiments à l’égard de son ami Gaston, incarné par Luke Evans.

Mais voilà l’ignoble façon qu’a choisie Le Salon Beige, autre navire amiral de la fachosphère aux côtés de FDesouche, mais version plus catho tradi, pour parler de cette information :

capture

Non, merci. je ne visiterai pas ton site de merde. Il pue trop fort. #homophobie.

Post-scriptum : et ça continue… Ces gens sont d’une bêtise… intersidérale. Vraiment, la religion, ça rend con.

capture

L’oeil était dans la tombe et regardait #Civitas

Capture
source

Voir un tel mouvement intégriste d’extrême-droite,  raciste, xénophobe et homophobe,  particulièrement violent, qui ne répugne pas à s’attaquer à l’art et à la culture, bénéficier d’avantages fiscaux normalement réservés aux associations d’intérêt général, alors que Civitas  défend des intérêts pour le moins particuliers, m’indisposait au plus haut point. Aussi avais-je signé cette pétition de l’Ufal contre son financement public, il y a plus de  3 ans maintenant. J’avais expliqué dans un billet ancien comment ces militants préhistoriques dont le Président, Alain Escada, réside en Belgique, tentaient « sournoisement  de mettre l’administration fiscale française devant le fait accompli« . Après toutes ces années, je ne pensais pas obtenir un jour gain de cause, sachant à quel point ces individus ont des soutiens politiques et financiers  haut placés et influents. Aussi, c’est avec grand plaisir que j’ai appris ce matin par l’Ufal que nos impôts ne serviront plus à financer ces fachos en soutane ou Cyrilus particulièrement nuisibles à l’intérêt collectif. Et le fait qu’ils risquent à juste titre de se voir redresser de près de 50 000 euros n’est pas pour me déplaire… Si seulement on pouvait faire la même chose pour d’autres destinations de dépenses publiques qui me déplaisent tout autant !

Penser et agir contre les ennemis de nos libertés (part.2)

… En ce moment, j’ai parfois l’impression fugace  de mieux comprendre ce que ressentaient nos aïeux au moment d’autres guerres, en d’autres temps, sous un autre mode de propagande… qui bien sûr n’a rien à voir avec celle évoquée dans la 1ère partie de ce billet.   Ce style 1930 parait peut-être démodé, mais ne m’en semble pas moins quant à moi  tout aussi ridicule que celui pratiqué actuellement par ce gouvernement là.  Et je ne saurais gober toutes les fadaises qu’on tente en ce moment de nous rentrer de force à grands coups de médias non critiques dans notre cerveau sur-saturé d’informations…  quand il nous en reste un, tant le matraquage est grand. Il  se doit tant d’être publiquement si entièrement disponible à la menace djihadiste, sans aucune autre préoccupation politique autorisée, que l’on se demande si on a encore le droit de penser… Si l’on est un bon français, on se doit apparemment d’être entièrement soumis à la peur, et rien d’autre. Sans quoi, on est un bien mauvais patriote. Surtout ne pas penser, ne pas agir, ne pas tenter de démêler le vrai du faux. Seulement subir, et obéir à l’injonction outrancièrement médiatisée du moment. Seul acte de résistance légal, encouragé en haut lieu : aller boire un verre en terrasse, histoire de renforcer sans doute,  en un bel élan patriotique, l’industrie du vin et d’autres alcools. Surtout ne pas sourire, eu égard au beau geste de solidarité que cela constitue envers les victimes du  13 novembre, fauchées dans l’innocence de cette paisible occupation conviviale à laquelle je souscris toutefois. Mais. Cela ne me suffit pas. Ne pas laisser les terroristes gagner, c’est aussi ne pas céder à la peur et à la coercition dans tous les actes de notre vie quotidienne, et cela d’où qu’elle vienne.   Refuser le terrorisme, c’est aussi refuser de nous voir dicter notre manière si personnelle de ressentir, de penser, de comprendre,  et d’agir. Et sur ce point là, je considère que le gouvernement fait fausse route. Quelle terrible méprise que de prétendre défendre nos libertés en les restreignant de manière aussi ostentatoire et de surcroît à la gueule du client, sans discernement ni échelle de priorités respectables ! Notre pays mérite mieux que cette soumission généralisée au diktat de la peur et de l’autoritarisme qui lui est consubstantiel …

Penser et agir contre les ennemis de nos libertés (part.1)

La propagande officielle insupportablement nationaliste,  jusqu’au grotesque, contre laquelle il est si difficile de se battre en ce moment sans encourir les foudres des idiots utiles du hollandisme, le tout baignant dans la soupe brunâtre d’une terrible confusion gauche droite jusqu’en ses extrêmes, n’aura jamais autant battu son plein.  La preuve en est qu’il est formellement interdit de critiquer le conducator sans être aussitôt traduit devant le Tribunal militaire du Parti Unique de la seule gauche à présent autorisée dans notre pays. Le gouvernement d’unité nationale n’est pas loin… et si vous êtes contre, vous serez fusillé sur le champ pour tentative de collaboration avec l’ennemi. Lequel est comme chacun sait ( et doit le savoir de gré ou de force, quelles que soient ses convictions en la matière) « l’islamo-nazisme » (ou version Valls, l’ « Islamo fascisme« ), expression plus que malodorante à mon sens. Evoquer par exemple  l’ origine politique et idéologique de cette expression pas franchement de gauche : elle provient de l’extrême droite, du FN et de ses cohortes de crétins identitaires, si peu éloignés du système qu’ils prétendent combattre à travers ces mots (nazisme). Parler aussi de l’indigence conceptuelle de cette expression si terriblement amalgamante. Daesh est en effet plus proche d’une secte de bandits et d’assassins  que de la religion que cette expression d’islamo nazisme dénuée de sens et de rigueur désigne à la vindicte populaire. Avec les conséquences que l’on sait, et que tant d’autres refusent de voir. Ainsi, ce gouvernement qui laisse les néo nazis et autres fachos identitaires manifester au plus grand mépris de l’état d’urgence. La nébuleuse d’intégristes à la religion tellement  » de souche » (sic…) composée par des mouvements comme Civitas et Riposte laïque,  ou son ersatz, Riposte catholique, dont le discours rejoint si étrangement, jusqu’au trouble, celui des idéologues de l’EI, est-elle  encore très catholique ?   Mais puisqu’on parle à des veaux chiens… Qu’importe les nuances, les pensées, la réflexion critique. Seuls les aboiements comptent, en ce moment, n’est-ce pas ? Sans moi. je pense, je réfléchis, j’avance ou j’essaie, contre et malgré cette pensée dominante qui ne nous y incite surtout pas…

Ce n’était donc pas de la littérature… N’en déplaise aux jeteurs de sorts ! #ParisAttacks #FluctuatNecMergitur

Capture

source et suite

Belle devise parisienne que voilà, qui aujourd’hui prend tout son sens. Mais aujourd’hui, compte-tenu des événements, ce n’est pas seulement celle de notre capitale, mais devrait être celle de tout un pays. Et je me mets à rêver de résistance au quotidien, à chacun(e) selon ses moyens, avec le hashtag dédié #FNM pour signe de reconnaissance, comme ce post partagé sur tweeter :

CTzdt63WwAAycZN.jpg large

Bien sûr, que je partage… Cet esprit n’est pas isolé. Partout en France, il avance, et ces assassins maudits à tout jamais qui ont cru implanter durablement la terreur récoltent l’inverse de l’effet escompté : partout en France, et même au delà, les soutiens affluent, les liens se renforcent, la solidarité fait son œuvre, malgré la peur que personne ne nie sauf les fous et les inconscients. Les vraies valeurs, celles du cœur et de l’esprit se retrouvent et nous submergent au travers de l’amitié sincère et solide, même si l’on n’oublie pas le visage de nos morts.   Cela me reconnecte d’ailleurs avec cette discussion d’hier avec une amie récente mais chère qui se reconnaîtra si elle me lit… ¹ . Face à tant de barbarie, nous avons conclu un pacte : resserrer les liens, nous tenir au courant plus souvent, nous promettre de nous protéger mutuellement, nous et les nôtres, chacun selon ses moyens et selon ce qu’il/elle est, contre la connerie humaine, où qu’elle soit, d’où qu’elle vienne… de l’intérieur comme de l’extérieur.  Libertaires tous deux, et conchiant les natios, nous avons tous deux choqué immensément ce genre d’adeptes grotesques et sans cervelle qui beuglent à l’identité nationale et au regroupement contre l’ennemi héréditaire (les cons….) que serait exclusivement le musulman… alors qu’ils ne font jamais rien pour changer le monde, sinon cracher leur venin mortel et leur haleine fétide envers tous ceux qui ne partagent pas leurs idées pourries, aussi moyenâgeuses que celles qu’ils prétendent combattre. Des imbéciles à présent mis en minorité malgré le discours zemmourien à la mode, qui se montrent d’autant plus furieux que leur vieille ficelle ne fonctionne plus, qu’une majorité de français se ressoudent au travers des liens d’amitié et de solidarité, se foutant pas mal des croyances, des politicailleries ou de la religion, ou son absence (fier d’être athée !)… N’est-ce pas cela, l’esprit français ? Bien mauvais patriotes de pacotille que voilà, pour reprendre leurs « propres » éléments de langage ridicules…

CaptureOui, on sait, inutile de vous exciter, les grotesques : nous sommes des collabos. Nous collaborons en effet, ensemble, sans distinction de race ou de religion à construire un monde meilleur où la haine n’a pas sa place. Et nous avons donc tous deux  conclu, cette amie et moi, vils collabos que sommes, par delà nos fragilités respectives mais néanmoins complémentaires,  que c’était mieux ainsi, que cela permettait de faire le tri illico presto et sans effort inutile  dans nos relations mutuelles, que ce soit sur le net ou dans la vie quotidienne. Méthode efficace qui permet de discerner au final  ceux et celles sur qui ont peut compter pour de vrai, et les autres, qui s ‘excluent d’eux mêmes par leurs paroles arrogantes et discriminantes. Marre des tchatcheurs, des beaux  parleurs, des poseurs, qui pullulent sur les réseaux sociaux mais qu’on ne retrouvent que bien peu IRL à participer au monde comme il va, c’est à dire plutôt mal, qu’il s’agit pourtant de faire évoluer et de construire. Quand on se retrouve devant des fanatiques armés, de quelque bord qu’ils soient, le temps n’est plus aux discours, mais aux actes. Et dans ce cas de figure, une porte qui s’ouvre même discrètement est toujours plus efficace qu’un appel à l’unité nationale et au recours à cette foutue Marseillaise et à ses oriflammes datés… Car non, fluctuât Nec Mergitur, c’était pas de la littérature. N’en déplaise aux jeteurs de sorts.

¹ Car non, au risque de décevoir mes contradicteurs si amusants de naïveté, je n’assomme pas mes amis persos en les attachant sur une chaise dans un local fermé à clé pour les obliger à lire mon blog, sous la contrainte. Chacun(e) fait ce qu’il veut….

Un meeting de Poutou ( #NPA) attaqué… STOP au terrorisme d’extrême-droite ! #antifa

fachosAu fil des jours, ces derniers temps, les signes d’une extrême droite fébrile, de plus en plus agressive, se multiplient et s’accélèrent…  Une fachosphère qui inonde ses opposants d’insultes plus ou moins grossières, et n’hésite plus à recourir aux menaces,   aux agressions sur le net et ailleurs, au sabotage et au harcèlement envers les migrants et les associations qui leur viennent en aide. Des événements inquiétants qui se multiplient dangereusement au point de m’apparaitre de plus en plus  préoccupants en termes de sécurité publique. On est d’ailleurs en droit de s’étonner de ce que les services de l’Etat ne prennent pas en compte plus sérieusement cette autre forme de terrorisme, alors qu’il est si prompt à aller chercher manu militari des enfants dans les écoles sous le moindre prétexte… et à fermer des sites considérés sans jugement comme faisant l’apologie du terrorisme. Il en existe pourtant une autre forme moins spectaculaire mais néanmoins bien présente dans notre pays : celui de l’extrême droite, bien réel et violent, comme l’histoire de la tentative d’assassinat du bâtonnier de Melun par l’un de ces excités l’a amplement démontré. Ces fachos bien français ont même poussé l’horreur jusqu’à  justifier, cet acte impardonnable, faute morale impardonnable. Ceci est l’une des  conséquences palpables et de plus en plus visibles de la banalisation des discours et pratiques racistes, complotistes, homophobes, sexistes et des appels à la violence envers les populations étrangères ou réputées à priori musulmanes.. C’est aussi le résultat des stigmatisations d’autres minorités, quelle qu’en soit la raison, comme celles véhiculées par la manif pour tous et les milieux  intégristes (catholiques, musulmans ou juifs intégristes), rarement sanctionnées, qui se multiplient sur les sites dits de « ré-information », dans la fachosphère, sur les réseaux sociaux, les blogs communautaires, ceux qui proviennent de la galaxie des groupuscules d’extrême droite, FN, identitaires et autres prétendus dissidents sous le prétexte fallacieux de liberté d’expression.  Elle a bon dos pour permettre l’épandage de haine…  Dernier exemple en date, j’apprends sans grande surprise qu’une vingtaine de ces fachos violents s’en sont pris à Philippe Poutou, du NPA, à l’occasion d ‘un meeting à Angers hier. Qu’attend le ministère de l’intérieur pour mettre de l’ordre dans les rangs de ces ennemis de la démocratie ? Que des événements plus graves surviennent ? A moins qu’il ne se fasse complice de cette mouvance, les forces de l’ordre étant de notoriété publique infiltrée par des éléments extrêmement droitiers, quand ce n’est pas purement et simplement nazis… J’attends donc un signe. Esprit de Cazeneuve, es-tu là ?

j’emmerde Bolloré, je boycotte canal+, je pisse sur iTélé (et je reste poli). Faites passer.

Capture

Si après cela, vous regardez toujours canal+ et iTélé, c’est que vous êtes très con(ne) et que vous tenez absolument à le rester.  Street press nous informe qu’un intégriste catho va prendre les reines du service d’information du groupe canal+,  ce qui inclut également iTélé, où les têtes tombent aussi. Bolloré a donc décidé très clairement de se servir de sa surface financière pour étouffer toute information qui nuirait à ses intérêts personnels, et risquerait de gêner la carrière de son (si petit) ami. En faisant cela, après avoir déjà froissé une partie de la clientèle historique de canal+ avec le remisage des guignols en crypté, il prend totalement à rebours les adhérents habituels de la chaîne en nommant un « journaliste » aussi ouvertement droitier. Pour vous faire une idée de la grande ouverture d’esprit du gugusse, voilà un opposant de premier plan au mariage pour tous (LMPT, 1er fournisseur de fachos de France…),  qui aime à pérorer sur la station d’extrême droite Radio Courtoisie, qui défend la mémoire du général Aussaresses, tortionnaire de l’ Algérie française, en tentant obstinément de le faire passer pour un défenseur de l’humanité, et dont les textes sont volontiers repris par toute la fachosphère. Le monde de l’information ne s’en portera que plus mal. Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà fait, si vous êtes démocrates, je vous invite donc à boycotter à la fois iTélé et Canal+, et à faire connaître cette situation  à toutes vos connaissances qui ignoreraient une telle manœuvre aussi réactionnaire. A mon sens, il s ‘agit là d’une véritable OPA sur l’intelligence, la rigueur de l’information, et la créativité qui était la marque de canal+, et qui le sera donc de moins en moins.