Oui, Monsieur Todd, le 11 janvier, j’ai manifesté. Moi, je sais pourquoi. Et je vous emmerde cordialement.

je me souviens. Quand j'ai appris que des fous furieux avaient commis l'irréparable dans les locaux de Charlie Hebdo et à l’extérieur, j'étais abasourdi. Lorsque ma compagne a franchi la porte de mon modeste appartement, épuisée de sa journée, c'est la première chose que je lui ai dite : "des fanatiques ont tué les dessinateurs … Continuer la lecture de Oui, Monsieur Todd, le 11 janvier, j’ai manifesté. Moi, je sais pourquoi. Et je vous emmerde cordialement.