les « #zouaves » ? Achetez vous un cerveau.

J’en ai déjà parlé ici à deux reprises : , et ici, évoquant l’agression d ‘un groupe du NPA qui les a rendus si médiocrement célèbres, et pour de si minables raisons… De petites frappes sans intérêt, hormis pour les seuls virilistes à deux balles en mal de reconnaissance, ivres de la toute puissance totalement immature, et asociale, que leur confère l’usage de la force brute.  De vulgaires hooligans, quoi. Le politologue Jean-Yves Camus, qui s’est spécialisé dans l’observation de l’extrême-droite, leur taille un costard à leur (petite) mesure ici, en ces termes :

Capture.PNG

Capture.PNG
source

je ne peux que confirmer l’absence à la fois de culture et de réflexion, ne serait-ce que par leur appellation, comme je l’ai déjà évoqué dès le premier billet dédié. Des bas de plafond dont le seul argument est un coup de poing dans la gueule, en s’en prenant à leur victime à terre de surcroit, méthode de lâches, juste. Aussi, ravi que ce compte twitter en ait démasqués quelques tronches… La vermine fasciste doit avoir des noms, et des visages. Pas de pitié pour les ennemis de nos libertés.

Et je repense alors à ces bonnes âmes dont je rencontre régulièrement la pensée tellement noble,  de si haute valeur intellectuelle et morale ajoutée, sur tel ou tel réseau (a) social, qui me conseillent invariablement, plutôt que de les prendre de manière aussi frontale que je ne le fais ici, ce qui serait selon eux contre-productif, de discuter avec ces fachos pour les ramener dans le droit chemin,  en tentant de les convaincre avec des arguments bien sentis… Bien sûr, bien sûr. Avec ce genre d’individus sans foi ni loi, sûr que ça marche, tiens. Pur bullshit à mes yeux. Vous ne savez pas de qui vous parlez. Vos conseils de bisounours boutonneux, gardez les pour vous,  ça ne fait juste que m’énerver. Sans intérêt en termes d’efficacité dans le combat que je mène ici.  Proposez autre chose, merci, et ne me faites pas perdre mon temps. Next.

6 fachos déguisés en #giletsjaunes ne font pas des canaris #Gud #Bastionsocial #zouaves

On apprendra ici avec intérêt que les militants d’une organisation terroriste  toujours pas interdite malgré ses innombrables exactions ont été jugés pour des violences sur les Champs Élysées lors de la manif des gilets jaunes  du 1er décembre 2018 :

Capture.PNG
source

… L’occasion d’apprendre qu’un groupe de petits footeux particulièrement bas de plafond, hooligans parigots,  se font appeler « les zouaves », exprimant ainsi leur ignorance notoire et leur inculture crasse pour des gens qui détestent tant les étrangers. Lisez donc un peu, ça vous rendra moins cons, les bas du front…

4010689521
davantage d’infos sur les idiots en question ici

 

 

On ne sera pas surpris en outre de savoir que les fachos interpellés avaient déjà un dossier judiciaire bien chargé, et que ce n’était pas exactement pour des délits d’opinion, comme voudraient nous le faire croire leurs complices de la fachosphère qui brandissent à tour de bras l’étendard de la liberté d’expression … pour les nuls ? Révisez vos classiques : les violences, vols (de baskets… rires, petits joueurs) et voies de faits, notamment à l’arme blanche, ça fait partie de la panoplie ordinaire des concours d’éloquence, maintenant, ou bien ? C’est pour mes petites tablettes personnelles. CQFD.

#chemnitz : ce #terrorisme venu de l’extrême-droite, on en parle enfin ?

A tous ces gens qui prétendent lever des tabous à tout bout de champ, continuez donc de nier, dans la joie et l’allégresse, médiocres bas du front qui trouvez tant de petits arrangements,  que ce soit avec votre (absence de) conscience ou avec la réalité…  Nul n’est dupe. Les affaires commencent à s’accumuler un peu trop régulièrement sur mon bureau…

Le terrorisme d’extrême-droite existe bel et bien. Sinon, comment appeler autrement une organisation  d’extrême droite,  « Révolution Chemnitz », dont l’objectif était de perpétrer « des attaques violentes et des attentats armés » contre des étrangers et des personnes de différentes obédiences politiques ?  Un groupe qui revendique une action « révolutionnaire », visant à vaincre l’Etat constitutionnel démocratique, dont les membres ont entrepris des démarches pour se procurer des armes semi-automatiques ?

Âgés de 20 à 30 ans, les suspects appartiennent à la scène des hooligans, néo-nazis et skinheads de Chemnitz. Christian K, qui semble avoir été le leader du groupe, avait été incarcéré après avoir attaqué et blessé des étrangers à la mi-septembre à Chemnitz (source)

Aujourd’hui, 1er octobre 2018,  des mandats d’arrêt du juge d’instruction de la Cour Fédérale de Justice du 28 septembre 2018 ont été transmis au Bureau du Procureur Fédéral,  dont vous trouverez le communiqué ici.

Outre celui qui apparait comme le meneur de la bande, Christian K., 6 autres personnes ont fait l’objet d’un mandat d’arrêt :

le citoyen allemand de 28 ans Sten E.
le citoyen allemand âgé de 20 ans, Martin H.,
Marcel W., citoyen allemand âgé de 30 ans,
le citoyen allemand de 27 ans, Sven W.,
le citoyen allemand de 28 ans Hardy Christopher W. et
le citoyen allemand Tom W., 30 ans

Plus de 100 fonctionnaires de police locale  ont été impliqués dans l’opération…

Je suis l’affaire…

Post-scriptum : j’apprends à l’instant via cet article en allemand que l’une des personnes arrêtées,  Tom W., était l’un des responsables du groupuscule d’extrême droite,  en 2007, « Sturm 34″. Ne maitrisant aucunement l’allemand, voilà ce qu’en dit la page wiki traduite par google, de manière très approximative, j’en suis honteusement conscient, mais je n’ai que ça à vous proposer. Si quelqu’un.e a mieux, je suis preneur. En tous les cas, visiblement, l’individu a déjà des antécédents sérieux en matière de terrorisme fasciste… L’article nous dit aussi que selon la police, au cours des quatre premiers mois de 2007 seulement, environ 70 infractions ont été attribuées à  «Surm 34», notamment des blessures, des menaces et de la « sédition ».

Capture.PNG

 

Quand #Sputnik normalise le fascisme #Batskin #antifa

0282d4fc0d495b73734538f7dbfc7fd6.jpg

Hier encore, alors que je faisais remarquer à une groupie de Mélenchon que tout ne se vaut pas, et que certains médias complotistes étaient à éviter tant ils recelaient de merde raciste, de fake news et de contenus extrêmement droitiers, et que je trouvais d’ailleurs fortement regrettable que son idole se commette dans des médias comme Russia Today (RT), celle-ci me répondait alors qu’elle ne voyait pas où était le problème, puisqu’il répondait bien à BFM…. Misère de la pensée gauchisante de ce genre là, qui banalise si terriblement le mal, et se compromet sans l’ombre d’un doute avec l’ennemi qu’est le (« néo ») fascisme…

Si elle ne voit pas où est le problème, moi, je suis bien obligé de le voir, puisque la preuve de ce que j »avançais m’en est encore donnée aujourd’hui, avec un article de Sputnik ¹ qui banalise si terriblement un fasciste bien connu :

Capture.PNG

C’est vrai que mettre en lumière une telle ordure, c’est tellement tendance… Pour la gloire du sport, sans doute… Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas. Maintenant, sur les réseaux sociaux, il n’y aura plus de sommation d’usage :  dès  que quelqun(e) relaiera du RT ou du Sputnik, je bloque, point barre. Marre d’être (trop) indulgent.

¹  Sputnik fait partie du même groupe médiatique que RT, avec la même main-mise de l’état russe et de Poutine, et propage le même type de  publications et de contenus racistes, sexistes, xénophobes et complaisants avec les thèses d’extrême droite.

notre sécurité intérieure est une passoire. La preuve par @Shprygin (Александр Шпрыгин)

… Et donc, alors qu’il avait été expulsé de notre pays il y a seulement deux jours, Alexander Chpryguine, le chef d’une organisation officielle de supporters russes ultra-violents, dont on sait, surtout depuis les incidents de Marseille, qu’ils se comportent comme une véritable milice para-militaire , a pu revenir tranquillement à Toulouse pour un match Pays de Galles-Russie. Histoire de narguer les autorités,  ce militant néo-nazi proche de Poutine himself s’est même permis le luxe de poster ce tweet devant le stade, avec pour simple message :  « Rebonjour Euro 2016″.

Capture

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a fait savoir dans la soirée que ce néo-nazi qui bénéfice d’une étrange impunité a été interpellé pendant le match et placé en garde à vue. Télérama, dans un article fort bien documenté et détaillé dont je vous conseille la lecture tant les détails sont fort instructifs,  nous révèle que  le 1er mars dernier, Alexandre Chpryguine, grâce à sa fonction de président de la Fédération des supporteurs de foot panrusse, a rencontré à Moscou le consul général de France, Marc Sédille. Bizarrement, le compte-rendu de la réunion, publié par l’ambassade de France à Moscou sur son site internet – le 10 mars –, et titré « Une rencontre amicale et constructive entre le consulat général et l’association des supporters russes », a disparu du site officiel. Selon le cache de Google, l’article aurait été effacé… le 13 juin, deux jours après Angleterre-Russie. Quant à la photo immortalisant la rencontre, et sur laquelle les deux hommes posent côte à côte, entourés par une demi-douzaine d’invités, avec le drapeau « Vpieryod, Rossiya ! » (« En avant, la Russie ! ») des supporters russes – frappé d’un ours féroce, toutes griffes dehors – on ne la trouve plus que dans les tréfonds de Google images. Malgré la réputation établie de ce néo-nazi, cette ordure a pu rencontrer sans encombres majeurs plusieurs élus et personnalités politiques de premier plan. Sachant tout cela, on appréhende d’une toute autre manière le fonctionnement de notre système de sécurité intérieure… et ses nombreuses failles. On peut aussi se dire sans trop forcer le trait que selon que tu seras un terroriste islamiste radical  ou un néo-nazi russe, tu n’es manifestement pas traité de la même manière… L’histoire nous a pourtant appris que ces derniers étaient tout aussi dangereux que les premiers, et que le terrorisme d’extrême-droite est tout autant une réalité que celui provenant de l’islam radical. Devant une telle affaire, si j’étais ministre de l’Intérieur, très franchement, la honte ou l’impuissance m’étoufferaient, et je démissionnerais. Mais on sait depuis Rémy Fraisse que ce petit Monsieur n’a pas d’honneur.

 

 

Quand l’Etat français s’écrase devant les hooligans russes #euro2016

Ce moment hallucinant où un syndicat présenté comme terroriste et complice de casseurs par l’establishment et les médias main stream fait preuve de davantage de responsabilité que ce gouvernement en préférant renoncer à une manifestation sous la pression du chantage du représentant de l’Etat qui le menace de ne pas assurer la protection des manifestants contre des hooligans organisés en milices fascistes… CQFD. Ce pays va vraiment très mal. Drôle de hiérarchie des priorités…

Capture
source

 

Enregistrer