🔻Lutte contre la peste brune : un grand bravo à @milietwee @CedricMas @Marie_Peltier @CaenMemorial

Si vous saviez comme je suis ravi, et combien mon cœur s’embrase et se dilate, d’apprendre pareille bonne nouvelle, formidable initiative, si belle démonstration éducative et pédagogique, et décision si sage et avisée dans la foulée de la direction d’un musée ! Si seulement tous les responsables d’établissements culturels pouvaient se montrer aussi avisés… (je dis ça, je dis tout). Tout part du live-tweet (je crois que les jeunes appellent cela un thread (je ne sais pas trop ce que ça veut dire) d’Émilie, sur twitter.

Elle y attire avec pertinence l’attention de la ville de Caen et du Mémorial sur la curieuse composition d’un colloque sur la Syrie organisé le 26 Novembre prochain.

cxkrdxcwqaucsft

Parmi eux, d’étranges personnalités qui n’œuvrent pas vraiment, c’est le moins qu’on puisse dire, pour la paix et les principes éthiques dudit lieu de mémoire. Tout d’abord, Benjamin Blanchard, de SOS Chrétiens d’Orient, un satellite d’extrême droite que j’ai déjà décortiqué ici.

le sort des chrétiens d’orient, un monopole d’ extrême droite ?

sos-chretiens-dorient-logoOn savait déjà d’expérience que les gens d’extrême droite n’avaient que fort peu la préoccupation de la démocratie chevillée au corps, et bien davantage d’appétence pour les tyrans, fussent-ils sanguinaires. On savait aussi que Bachar al Assad était soutenu activement par la lie politique et morale de notre pays : fachos purs et durs,  complotistes et autres confusionnistes en tous genres, notamment  autour du réseau Voltaire (drivé par Meyssan, qui a quasi pignon sur rue en Syrie),  Dieudonné et Soral , le FN… Le tout relayé par tout un tas de sites dits « de ré-information », qui dissimulent bien mal leurs complicités d’extrême droite.  Mais ce qu’on sait moins dans le grand public (lire la suite ici)

Emilie évoque également Michel Raimbaud, que je ne connaissais pas auparavant. Elle parle de cet ancien ambassadeur en ces termes : « Raimbaud, ex-ambassadeur, écrit/est célébré sur des sites complotistes, voire pires (Les Crises, Réseau International, Arrêt sur Info) ». Je confirme juste que ces sites sont en effet de la merde confusionniste, voire d’extrême droite. Bapt, député PS, lui, par contre, je le connais. Il fait partie de ces confus  députés du peuple si peu regardants sur le principe de démocratie, de paix et de respect inconditionnel des droits humains, qui ont rencontré Bachar Al Assad l’année dernière (voir ici mon billet dédié), ce qui m’a profondément choqué. Ces révélations d’Emilie et d’autres ont porté leurs fruits.    Le Mémorial de Caen a décidé de retirer ce colloque de la liste de ses événements sur son site. En outre, ce Lundi 14 novembre 2016, un communiqué a été publié sur les réseaux sociaux et un courrier envoyé à l’Université pour la Méditerranée. 

Nous avons demandé à l’organisateur du colloque sur la Syrie de justifier, aujourd’hui, le choix de ses intervenants. (source)

Parfait. Enfin des contre-feux contre la propagation de la peste brune. J’ai failli attendre… Ravi de voir que les mêmes réseaux sociaux si vilipendés par les politiques sont également capables du meilleur, face au pire.  Car le combat est aussi là : sur le champ de l’information, et ses canaux de transmission. Ne laissons pas les ennemis de la liberté et des droits humains occuper tout l’espace sur les réseaux sociaux. Il n’y sont déjà que trop bien organisés, et installés. D’autres contre-feux sont indispensables. Emilie en est l’un des foyers,  j’en suis un autre, je connais bien des éléments de lutte contre cette peste là. Ensemble, nous sommes plus forts. Faites passer.

Post-scriptum : on vient de me faire remarquer sur le même twitter en me tapant gentiment sur la main qu’un autre twittos qu’Emilie s’est également bien investi dans cette affaire là : Cédric Mas, dont l’apport est indéniable. Il explicite en effet très factuellement à quel point le Collectif pour la Syrie est proche du pouvoir en place (« sa proximité avec la dictature est incontestable », doc à ‘appui). Il propose également à votre lecture et information un texte du Président de l’association Université pour la Méditerranée, reprenant toutes les idées de la propagande de Damas. Il invite également « à noter aussi les thématiques et la rhétorique conspirationniste (en jaune) étudiée avec acuité et pertinence par

Je termine donc ce probablement trop long billet, mais si nécessaire et lumineux en vous disant à toutes et tous emrci pour votre précieuse collaboration qui a rendu possible ce billet à présent collectif ( et comme je suis fier de cela !).

Petite question personnelle à Mrs Myard, Bapt, Vial et Zocchetto #syrie

En Février dernier, une petite délégation composée de 2 députés français, Jacques Myard (UMP) et Gérard Bapt ( PS), ainsi que de deux sénateurs, l’UMP Jean-Pierre Vial et le centriste François Zocchetto, ont entrepris d’aller rendre une petite visite amicale à ce gentil Monsieur qu’est Bachar al-Assad, le Président syrien. Ils  bravaient ainsi la ligne diplomatique française, qui consiste à refuser tout dialogue avec un homme considéré comme un dictateur, ce que bien entendu je partage de tout cœur.  Notre courageux Gérard a fait faux bond à ses camarades au dernier moment, probablement effrayé par la proverbiale fureur vallsienne. Les autres avaient alors salué le bon accueil d’un Président souriant en concluant en ces termes ; « Nous avons rencontré Bachar al-Assad pendant une bonne heure. Ça s’est très bien passé ». Cela avait alors provoqué une belle polémique, à mon sens plus que justifiée. Je serais donc fort curieux et désireux aujourd’hui, après avoir été destinataire de cette information  ce matin, de connaître l’actuelle position des intéressés, après que 82 personnes au moins, en majorité des civils, eusse péri hier à Douma, suite à  des frappes aériennes près de Damas, le jour même où le patron de l’ONU pour les affaires humanitaires s’entretenait avec des responsables dans la capitale syrienne.

« Le régime a frappé six fois sur un marché populaire dans le centre de Douma et quatre fois dans les environs. Il y au moins 82 morts et plus de 250 blessés », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Si ça ce n’est pas du cynisme et de la provocation…   Le dialogue s’avère en effet particulièrement utile. Bravo les gars. La France est fière de vous. Le meurtre délibéré de civils, beau résultat de vos palabres.

Capture

le MEDEF demande. Le gouvernement fait. Les salariés trinquent.

672712-valls.jpg

je ne vois pas pourquoi Gattaz se priverait de demander toujours plus, ce qui passe (à tort au vu de la réalité du taux de satisfaction de ses exigences) pour des provocations insupportables aux yeux de beaucoup, puisqu’il obtient toujours mieux que ce qu’il escomptait. Si les militants du PS fuient en masse ce parti devenu pro-patronal, ce n’est pas un hasard, c’est aussi pour cela, puisqu’il abandonne si visiblement le terrain des valeurs de la gauche en opérant avec le patronat certaines proximités idéologiques. Ainsi, exemple choquant qui va à l’encontre de toute règle démocratique la plus élémentaire, le cas de la taxation des dividendes. il aura donc suffit, selon le Monde, de « quelques jours de lobbying patronal intense » pour que  » le gouvernement décide de renoncer, jeudi 30 octobre, à soumettre certains dividendes au paiement de cotisations sociales ». je serais curieux de savoir quel est le ressenti de l’auteur de l’amendement en question,  et rapporteur de la loi, le député PS Gérard Bapt. Cette disposition avait pourtant été votée par les députés dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015. Elle « devait permettre de renforcer la lutte contre les pratiques de certains dirigeants d’entreprise qui choisissent de se verser à eux ou à leurs familles des dividendes, non soumis aux cotisations sociales, plutôt que des salaires. Cette pratique permet de verser des rémunérations soumises uniquement aux prélèvements sociaux sur les revenus du capital de 15,5 %, et non à l’ensemble des cotisations sociales, qui se situent autour de 35 %. »  Une mesure pourtant tout ce qu’il y a de plus morale… Retoquée. Mépris du processus démocratique, vérolé par le lobbying, vous dis-je…
Continuer la lecture de le MEDEF demande. Le gouvernement fait. Les salariés trinquent.

la République (très) reprochable de François Hollande.

article_463
… Mais ça, c’était avant.

« Conflits d’intérêts et rapports troubles du #fauxcialisme avec l’industrie pharmaceutique : ça continue... »

La « gauche » de gouvernement à peine sortie de l’affaire Aquilino Morelle pourtant pris la main dans le sac ( qui vient d’ailleurs de produire aujourd’hui une victime collatérale) , et un an après celle de Cahuzac dont on sait à présent les rapports troubles qu’il entretenait avec l’industrie pharmaceutique, voilà que Marysol Touraine ne trouve rien de mieux que de nommer  » la nouvelle numéro 2 de la Direction Générale de la Santé. Françoise Weber vient d’être nommée, ce matin, en conseil des ministres. Les deux parlementaires de Haute Garonne pointent du doigt son passé dans les laboratoires pharmaceutiques et son parcours aux côtés de Roselyne Bachelot. »

« quand on est de gauche, on ne nomme pas quelqu’un comme cela. Françoise Weber a été aux côtés de Roselyne Bachelot au moment de la grippe H1N1 [ un désastre financier suite à la commande contestée de 94 millions de doses inutiles de vaccins ]. C’est elle qui lui a fourni des argumentaires. Et elle a été responsable de la pharmacovigilance dans des laboratoires. Quand on sait à quoi correspond ce genre de travail… (source)

Gérard Bapt  (l’un des députés dits « frondeurs » du pacte d’austérité de Valls)  et Catherine Lemorton, qui sait très bien de quoi elle parle puisqu’elle est à la foi pharmacienne de formation et très engagée dans la lutte contre les conflits d’intérêts, ont quelques raisons d’être en colère… Mais cela suffira-t-il à faire plier un clan d’oligarques détaché de toute réalité sociale et de toute considération d’ordre morale, nécessitant un minimum de prise de distance avec les milieux économiques et lobbyistes ? J’en doute fortement.

Nota bene : le titre de ce billet est un clin d’œil à celui d’un confrère, à propos de Sarkozy…