#RN : c’est l’hallali chez les fachos, contraints au racket de leurs « militants »…

La bête immonde est aux abois, et vous m’en voyez fort aise. j’exprimais déjà mon intense jubilation il y a un peu plus d’une semaine à l’occasion de cette annonce selon laquelle la Russie réclamait le remboursement de son emprunt d’un peu plus de 9 millions d’euros, peu de temps après celui du vieux borgne, ultime piqure du vieux scorpion à son rejeton.

le journal d’extrême-droite catho-natio Présent, et TVL, un combo gagnant bien nauséabond…

Car OUI, c’est l’évidence, le parti d’extrême droite est totalement étranglé financièrement, et j’en suis ravi. Car l’argent est en effet le nerf de LEUR guerre. Celle immonde, faite aux pauvres, aux musulman.e.s, aux étrangers, aux gauchistes, bref à tous ceux qui n’ont pour seul tort que de ne pas leur ressembler et de ne pas partager leurs idées immondes.

Les voilà donc réduits à leur énième appel de fonds… Décidément, une triste habitude chez eux, que de mendier auprès de leurs affidés, pourtant déjà si fortement mis à contribution, si ce n’est à l’amende quand on sait comme moi les ressorts exacts de l’affaire des kits de campagne surfacturés, ça et tout le reste. Un certain nombre de personnalités de premier plan du RN et de ses satellites se sont en effet significativement goinfrés sur la bête.

Alors, comme je l’écrivais déjà lors de leur dernier appel de fonds, les gogos vont ils encore, et toujours répondre présents cette fois, ou seraient ils enfin lassés ? Seront-ils idiots à ce point là ? Rien ne leur sert donc jamais de leçon ? Sont-ils donc totalement hermétiques à toute information, quand bien même celle-ci concerne directement leur porte-monnaie, qu’il devrait au moins « gérer en bon père de famille », selon l’expression consacrée en gestion, à défaut de mieux gérer leurs idées racistes et xénophobes ? ça ne les dérange pas trop, ces gogos, de voir cette meute de charognards arrivistes leur manger la laine sur le dos, de la Gud Connexion aux jeunes loups aux dents longues qui se goinfrent en frais de com ?

Un énième soubresaut de la bête immonde. A suivre…

le #RN étranglé financièrement… jusqu’au point de non-retour ? Si seulement !

Les déboires financiers en cours de judiciarisation du parti d’extrême-droite ne cessent de s’accumuler, ces dernières années… Des emplois fictifs au parlement européen en passant par les affaires de la Gud Connexion, Riwal, Jeanne, les kits de campagne et tutti quanti, cela en fait objectivement l’un des plus poursuivis de fRance, et pour cause… Une telle concentration de corruption laisse songeur.

Mais ces affaires sont en train de prendre une tournure encore plus aiguë avec l’actualité récente, compte-tenu de l’état d’endettement et d’étranglement financier qui est celui de ce parti, qui doit aller chercher ses moyens d’existence en grande partie à l’étranger, un comble pour un parti aussi xénophobe et raciste envers les arabes, par exemple, au hasard… Pourtant, visiblement pas jusqu’à cracher sur leur argent !

Mais à quel niveau exact l’est-il vraiment, étranglé financièrement ? Jusqu’au point de non-retour ? C’est tout le mal qu’on leur souhaite, compte-tenu de leur particulière toxicité collective, sociale et sociétale. Puisque la bataille des idées humanistes n’a pas réussi à faire mettre un genou à terre à l’hydre raciste et xénophobe, les vertus du raisonnement et du débat argumenté étant impropres à combattre leurs obsessions personnelles et un imaginaire vicié, peuplé de créatures grand-remplacistes, peut-être que le nerf de leur guerre, l’argent, qui viendrait enfin à leur manquer, les ferait-il enfin flancher ? J’en rêve…

C’est en tous cas une hypothèse que l’actualité me permet d’effleurer, par le biais de deux affaires concomitantes. D’une part, la demande du fondateur de leur parti, JM Le Pen, qui veut absolument être remboursé de son prêt de 4.2 millions d’euros. Et en dernier lieu, cette demande de la justice russe saisie par une obscure société, Aviazapchast, laquelle est la dernière d’une longue liste de sociétés qui ont procédé à un rachat de crédits, à se manifester, mais cette fois directement en justice. Le RN avait en effet jusqu’à septembre dernier pour rembourser son emprunt, mais il ne l’a pas fait. Cette société russe réclame au parti d’extrême droite le remboursement d’un prêt de 11 millions de dollars, correspondant au prêt initial de 9,4 millions d’euros contracté par le FN/RN auprès d’une banque tchéco-russe en 2014.

Hé hé…. ça sent le roussi pour les fachos… Ce qui est encore plus intéressant, c’est que selon certains avis autorisés, cela pourrait correspondre à une demande des autorités russes (de Poutine Himself ?) par le biais de cette société :

Les informations relatives à ce dossier sont visibles ici in english, gratuitement, et là, sur Médiapart, pour les abonnés…. (dont je ne suis pas, hélas).