N’y a-t-il donc plus aucune digue qui vaille contre la #fachosphere ? (la mer… de monte, suite mais pas fin)

source

Les tenants absolutistes de la liberté d’expression, pour qui toute opinion peut être exprimée sans qu’il ne soit aussi nécessaire que pour un antifa de la contrarier, voir de s’y opposer frontalement, ne verront probablement pas où est le problème… et nous traiteront d’imbéciles, comme à leur aimable ordinaire. Peut me chaud. Ils se couvrent régulièrement de ridicule, en faisant le contraire de ce qu’ils prônent, et en s’illustrant plus souvent qu’à leur tour par ce qu’ils nous reprochent, exactement, comme le démontre assez l’illustration de ce billet. (non, je ne l’ai jamais insulté, juste ironisé sur sa qualité de philosophe, ce qu’il ne m’a pas encore clairement démontré, comme on va le constater ci-après).

Pourtant, loin de l’accusation d’ostracisme et de sectarisme habituelle à laquelle nous sommes régulièrement confrontés, il arrive un moment où le fait de laisser se confondre toutes les paroles dans un même espace finit par laisser penser que toutes se valent, en les mettant ainsi au même niveau les unes que les autres. Surtout quand l’appareil médiatique utilisé tend à renforcer significativement cette perception, ainsi que de nombreuses émissions dites politiques ou, pire de variété dans lesquelles s’immiscent une tranche politique, à des heures de grande écoute qui plus est, nous en ont fait la démonstration. Et puis, pour tout dire, lorsqu’un démocrate, un humaniste, un défenseur des droits humains débat avec un fasciste, un raciste ou un homophobe, même lorsqu’il s’y oppose avec des arguments valables, sensés, appuyés, judicieux, de qualité, (ça c’est dans le meilleur des cas…), il fait l’honneur à ce genre d’individu de s’exposer publiquement avec lui et de lui parler. Et cela, c’est banaliser et crédibiliser la parole de l’adversaire, en lui accordant une valeur, puisqu’il lui répond, et en lui permettant en outre de trouver opportunément un canal d’expression qu’il n’aurait pas forcément eu, ou qui n’aurait pas eu le même retentissement, le même impact pour le grand public, sans sa caution « morale.. ». D’où notre mot d’ordre antifasciste habituel : « on ne discute pas avec le fascisme, on le combat« . Ce n’est pas seulement une éventuelle démonstration de notre prétendue fermeture d’esprit, comme se plaisent à le répandre des gens dont cette thèse facile mais qui ne résiste pas longtemps à l’analyse critique favorise les médiocres petits intérêts politiques, stratégiques, financiers, personnels… C’est également et bien plutôt le fruit d’une longue expérience, dont découle ce principe de réalité. On pourrait en outre compléter le tableau argumentaire sur le sujet en soulignant le fait qu’ intrinsèquement, quand deux interlocuteurs débattent, lorsque l’un des deux pense que l’autre lui est inférieur non pas en raison de la faiblesse de ses arguments, mais par sa simple appartenance réelle ou supposée à telle ou telle ethnie ou religion, ou de sa préférence sexuelle, les bases de l’égalité du débat sont forcément de facto faussées, sans que l’interlocuteur en question, déjà placé dans un statut d’infériorité, ne puisse s’en défendre. Pour qu’un débat soit digne d’attention, ne nécessite-t-il pas un minimum d’égalité ? C’est mon avis et je le partage…

Pourtant, malgré ce qui me semble représenter une succession d’évidences, un phénomène de nature particulièrement confusionniste, dangereux pour notre démocratie, ou plutôt pour ce qu’il en reste, est en train de dévaster en ce moment le champ politique. Les « insoumis » y ont une grande part, en minimisant par exemple l’impact de l’invitation sur leur média de personnalités problématiques, confusionnistes, complotistes, voire carrément racistes et antisémites. Ils ont également entretenu fortement ce danger anti-démocratique en permettant à certains de leurs cadres de plastronner sur des médias ouvertement racistes et des sites d’extrême-droite sans honte, voire en s’en vantant, ce que tout antifasciste convaincu ne saurait leur pardonner. On ne dîne pas avec le diable, même avec une longue cuiller. Et encore moins pour se voir payé en poignée de lentilles, comme cela fut leur seul résultat électoral notable, en se commettant par exemple avec des personnalités compromettantes du mouvement des gilets jaunes, dont il est de notoriété publique qu’ils ont tenu des propos complotistes, racistes, et favorables à l’extrême-droite, ce qui nous est proprement insupportable comme compromission avec l’ennemi.

Mais même quand il ne s’agit pas de ce côté là de l’échiquier politique, cette confusion, cette compromission avec l’ennemi raciste, fasciste, est inadmissible. Car je peux concevoir malgré mon appartenance politique avérée que tout le monde ne soit pas de gauche, voire même qu’il puisse exister une droite dite « sociale ». En tous cas, davantage qu’aujourd’hui, elle a autrefois existé et a tenu une place comme un droit de parole qu’elle n’a plus guère à présent, où c’est la plus grande gueule, la plus vulgaire et la plus outrancière, la plus démagogique qui gagne, au détriment du mieux disant social, comme le sarkozysme, cette droite dure et xénophobe, affairiste, nous l’a si amplement démontré. Et si tant est que cela soit possible, le clan Wauquiez et son OPA sur la droite a fait encore pire, alors qu’on pensait pourtant, souvenez vous, que cela ne pouvait pas l’être…

Et voilà à présent, pour couronner le tout, et mettre sur ce phénomène fortement toxique que j’entends dénoncer avec la plus grande fermeté comme avec la plus nécessaire virulence aujourd’hui (vu que tout le monde semble s’en fiche, anesthésié par un déluge de n’importe nawak sur le plan politique) que des personnalités médiatiques qui se piquent de philosophie mais n’en montre guère si ce n’est sur le plan des sophismes twittoresques, se plaisent à participer à des conférences que notre éthique réprouve, avec de patentés fascistes, et même pour tout dire un concentré du gratin brun de ce pays… :

source

Mais le soi-disant intellectuel, coiffé en effet aux côtés d’autres du label d’infâmie, n’en est pas à une compromission près, lui qui ne répugne pas à prêter également la dispute à un relais de l’extrême-droite pour qui la démonstration de la Shoah n’est pas assez probante à son goût…. Ils osent tout. Et c’est bien là le problème. Leur connerie manifeste est en train de nous enfoncer dans la fange brune jusqu’au coude… Et aucun lendemain ne semble arrêter la compromission précédente. Faut que ça cesse : la marée monte. Besoin d’une digue un peu plus haute. Nous en sommes à l’étiage de la lutte contre le fascisme, en ce moment…

#Wauquiez dévoile le programme du #RN aux #Europeennes… #LR #immigration

Ceux qui prétendraient que je suis dans l’exagération, l’outrance polémique stérile, l’attaque ad hominem plutôt que sur le fond n’ont qu’à simplement jeter un coup d’œil au programme de LR, trouvé sur leur site officiel :

Capture.PNG

En termes d’équité, je propose quant à moi qu’on expulse également les français qui incitent à la haine dans ce pays. Dont Wauquiez, et sa droite tellement perméable aux idées lepénistes qu’on ne parvient même plus à distinguer l’original de la copie. Un réel danger à mes yeux pour qui est attaché à la démocratie, ou ce qu’il en reste. Car lorsque la droite et son extrême qui n’ont jamais été si proches l’une de l’autre idéologiquement se rejoindront dans les urnes, leur accès au pouvoir sera rendu possible par ces apprentis sorciers qui draguent l’électorat raciste de ce pays et le caressent dans le sens du poil : celui d’une bête immonde.

 

#Bellamy que voilà… Avec @lesRepublicains et #LMPT, à (l’extrême) droite toute !

Le choix est bien plus stratégique qu’il n’y parait de prime abord. Certains pourraient éventuellement en conclure hâtivement au suicide politique de cette droite là, si l’on écoutait au pied de la lettre les uns et les autres…  Mais ne sous-estimons pas notre ennemi. La droite française, de plus en plus dure, de plus en plus raciste, xénophobe, pauvrophobe, et de plus en plus soluble dans l’extrême-droite représentée par Wauquiez, comme je l’ai déjà démontré ici à différentes occasions, se choisit donc aujourd’hui un discutable  candidat pour tête de liste à l’élection européenne, François Xavier Bellamy. Un aficionados de LMPT (ce parti homophobe extrêmement droitier), catho-réac pur style (ne manque même pas les mocassins à glands) qui est intimement persuadé de détenir la vérité seule, unique et universelle, comme le démontre ce document, et ce que confirme Check news, de Libé.

Capture.PNG
source

Ces termes exacts :  » Il n’y a qu’une seule bonne raison de croire au Christ, et cette seule raison, c’est la certitude que le christianisme dit la vérité. Le christianisme dit la vérité, et c’est la seule raison que nous avons de croire au Christ. « 

… On ne pouvait pas mieux rêver pour faire la jointure avec la fachosphère que ce pur produit de Sens Commun, dont on sait déjà la convergence réelle avec les idées de la fachosphère. Une hypothèse politique d’ailleurs confirmée par l’une des principales intéressées en matière de fascisme hexagonal, Marion Maréchal Le Pen, qui, ici, disait tout le bien qu’elle pensait de cette grenouille de bénitier homophobe là, y voyant même  « un signe de rapprochement » avec sa propre famille politique catho-raciste.  Et la boucle est bouclée. Si l’on ne craignait de tomber sous le coup de l’accusation de complotisme, on en arriverait même à se demander s’il n’ y a pas eu là, dans les coulisses, des tractations secrètes entre Wauquiez et le RN…

Chacun.e voyant visiblement midi à sa porte, je pourrais donc éventuellement me satisfaire de regarder cette droite hexagonale se déchirer en interne par ce choix apparemment si peu judicieux, puisque bien peu consensuel. Mais il se trouve qu’il est aussi bien peu soucieux de nos libertés fondamentales, et notamment celle, essentielle à mes yeux, de croire ou non,  étant l’un de ces cons – idiots – imbéciles qui ne partagent pas LA vérité de Monsieur Mocassins à glands,  qui n’est à mes yeux qu’une croyance en une légende parmi d’autres. Bellamy représente de plus un outrage, par son opposition résolue à l’IVG, envers  l’héritage politique de celle, pro-européenne et défenseure des droits des femmes que fut Simone Veil,  comme cela se murmure plus ou moins en interne. Une rupture historique et idéologique profonde, qui laissera des traces.  Je pourrais aussi me réjouir en jubilant de cette lutte fratricide dans pareille droite si le danger d’un rapprochement avec son aile extrême et radicale n’était si présent, et si terriblement préjudiciable à notre vie démocratique. Car si la droite s’extrémise… je vous laisse imaginer notre avenir, entre ça et le reste.

#acab chez les #GiletsJaunes : @francepolice (« apolitiques » Mais)

Si maintenant, même les flics que l’on savait déjà si majoritairement acquis à la cause raciste et xénophobe, s’en mêlent,  alors…

capturecapture2

capture
source

Décidément, bien que je me défende de n’y voir que des fachos, plus je scrute ce mouvement, plus je ne cesse d’y voir des taches de brun. Et ce ne sont pas les (rares) exfiltrations de fachos des manifs de gilets jaunes par des camarades antifas qui me feront changer d’avis.

Des exceptions qui confirment la règle, juste. Comme disait un camarade, « si l’on ne peut même plus regarder la moindre Une sans y trouver un faf, alors… « , c’est qu’il y a un problème bien réel.

Cochon qui s’en dédit.

#UniteTheRight écrasé et ridiculisé à #Washington

C’est encore Le Monde Libertaire qui en parle le mieux :

Capture.PNG
source

Moi, cela me suffit, pas besoin de lire le reste… Mais si vous voulez plus de détails, allez donc lire ça, vous verrez ainsi à quel point la pognée de neuneux de là-bas a été définitivement ridiculisée, submergée par le nombre (une vingtaine contre plusieurs centaines. Et encore, escortée par la police ! Les cons…Honte de rien)…  :

Capture.PNG
source

Ni oubli, ni pardon… I.M. Heather HEYER 😘

Capture.PNG
Lire la suite ici….

A propos d’extrême-droite… Darmanin n’a (vraiment) honte de rien.

Je n’ai pas à prendre parti pour quelqu’un dont chacun sait ici s’il/elle me suit régulièrement que je ne l’aime pas particulièrement, ni lui ni sont parti/mouvement,  incompatible avec un engagement réellement antifasciste, pour des raisons déjà citées. Mais enfin, voir Darmanin déclarer ceci, je ne pouvais que réagir tant c’est vraiment une histoire de paille et de poutre…

Capture.PNG
source

Balayons d’emblée, tant il est ridicule et ne tient pas la route une seule seconde,  quand on sait ce que l’on sait,  cet élément de langage colporté par les petits marcheurs à la croix de bois si bien zélés qui ferait de la France  »insoumise » (rires) la mère nourricière des militants utilisant la technique du Black Bloc. Totalement grotesque.

On rappellera simplement que s’il y a quelqu’un d’extrêmement droitier ici, c’est bien ce roquet arrogant..  Il est utile de le rappeler,  tant ce Monsieur semble avoir la mémoire courte malgré son jeune âge,  qu’il fut autrefois le porte flingue attitré de cet affairiste extrêmement droitier lui-aussi qu’est Nicolas Sarkozy, qui a tant abimé la politique par son comportement si grossier, et qui a tenu des propos de nature identitaire qui faisaient carrément des appels du pied aux électeurs du FN. C’est aussi ce petit Monsieur qui s’est opportunément reconverti dans le mouvement de Macron, qui par exemple a notamment déclaré que « Taubira était un tract ambulant pour le Front national » et qui a a eu un attachement politique constant envers des personnalités se caractérisant par leur homophobie notoire (voir ici). Alors,  avant d’en attaquer d’autres sur ce terrain là, ce médiocre ferait mieux d’attendre d’avoir lui-même le cul un peu plus propre…

Pas de catholibans dans nos facs ! #Lyon1 #AllianceVita #PMA #LGBTQ

Chuuuut… Ne le dites surtout pas au Printemps dit Républicain, et sa horde de cyber-harceleurs/ses. Nous allons voir pour la x ème fois (ce n’est pas faute de leur avoir tendu la perche…) si leur prétendue défense de la laïcité n’est pas terriblement orientée ,   d’une manière tellement peu inclusive… et si leur indignation ne relève pas d’une géométrie tragiquement invariable (toujours contre les mêmes..). Ce qui serait valable pour les uns ne le serait donc pas pour les autres ? Et qu’une association d’extrême-droite au fondement religieux indiscutable, composée d’individus radicalisés qui militent contre le droits des autres, vienne propager son prosélytisme insupportable,  cela ne dérangerait donc pas, une fois de plus, les glorieux défenseurs des « valeurs républicaines » ? J’attends de voir, rapport à ça :

Capture
source

On notera au passage le fait que cela se déroule en outre dans une université de la même ville où ils (les républicanistes) ont dénoncé une conférence contre l’islamophobie, obtenant par la pression de leurs lobbies politiques, à la remorque de l’extrême droite, son retrait,  de surcroit… Voilà, voilà. L’hypocrisie de ces gens là, encore et encore, que je ne cesserai de marteler, tant ils sont toxiques pour notre bien vivre ensemble. Marre des Valls et des Bouvet qu’on ne cesse de nous resservir à tout bout de média comme une vieille soupe aigre… et moisie. Il faut que ça cesse. Quel journaliste plus courageux que d’autres dénoncera enfin cette formidable escroquerie politique là, plutôt que de leur passer les plats  ?

Post-scriptum : on notera aussi que le directeur d’Alliance Vita, c’est le même qui se prête à cette sordide cérémonie bien dégueulasse…. Mais que fait la police de la pensée, dans ce cas ? Je demande, juste… 😉

Capture.PNG
source

Bonne réponse… (source). Comme il était utile de le souligner… Hypocrisie et double discours, là encore :

.
Capture.PNG

 

à #Angers, ça sent le brun #FNLR

Vous vous souvenez encore du sigle UMPS utilisé par le FN pour fustiger ses adversaires ? Et bien, celui que je ne cesse d’utiliser de plus en plus, comme un signal d’alarme rugissant dans la nuit de notre démocratie en train de prendre de sacrés coups de botte dans la gueule, #FNLR, est en train de prendre une sacrée force d’actualité…

Capture.PNG
Ah, il est beau, le « barrage républicain »… Déjà qu’à droite comme à gauche (enfin, la gauche, c’est vite dit), les éléments de langage de la fachosphère étaient passés allègrement par dessus le mur… #jdçjdr

forces de l’ordre vérolées par l’extrême-droite : Chabaillé promu ! #acab

Les exemples de collusion des forces de l’ordre avec l’extrême-droite ne cessent de s’accumuler, à tous les niveaux hiérarchiques, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. L’un des exemples les plus flagrants à mes yeux fut celui de Philippot qui, alors qu’il était haut fonctionnaire au ministère de l’intérieur, transmettait des documents confidentiels à la présidente du FN. Il y en eut depuis bien d’autres relayés ici, jusqu’au détail qui tuepublications facebook racistes à l’appui. Le cas Verdin n’est pas piqué des vers non plus, tout comme celui de Jallamion, ou de Chabaillé.

Or, si j’évoque tout cela aujourd’hui, c’est que ce dernier, qui défrayait la chronique judiciaire au point que j’éprouve le besoin d’en parler l’an dernier à la même période, c’est que mon devoir de suite m’oblige à vous faire savoir que ce Monsieur, qui a pourtant gravement failli, qui aurait donc logiquement dû être sanctionné, vient étrangement d’obtenir… une promotion.

chabaillé..PNG
source

Capture.PNG.

.Capture.PNG

Nous verrons dans le billet qui suit que le phénomène est d’autant plus préoccupant que le terrorisme d’extrême-droite, que je ne cesse de dénoncer ici sous des yeux incrédules (il est généralement minoré), et qui ne fait que répondre en miroir à la menace terroriste djihadiste,  devient une réalité d’autant plus grave compte-tenu de l’objet de la haine de ces gens là qu’elle est prise au sérieux  jusqu’au plus haut niveau de l’Etat par… la DGSI. CQFD. Comme je suis content d’être enfin entendu… N’en déplaise à Monsieur Collomb, qui de toute évidence partage les mêmes idées.